samedi 5 décembre 2020 - par LUCA

"Chamanisme et physique quantique : Deux continents qui s’opposent ou bien s’épousent ?"

Philippe Bobola // Chamanisme et Physique quantique :Deux continents qui s’opposent ou bien s’épousent ?

Douzième Jardin philosophique : Jeudi 8 Juin 2017

 

Interrogé par Patrice Van Eersel

« C’est en quittant le domaine de la spécialisation et en entrant dans une vision pluridisciplinaire qu’il est possible d’entrevoir l’existence de convergences entre voie intuitive empirique (celles des chamanes) et voie analytique et déductive (celles des physiciens). Deux rationalités aux contours en apparente opposition… 

Cette conversation propose un véritable saut quantique afin d’entrer dans un paradigme d’alliance et non plus de séparation de ces deux rationalités. »

Publicité

Philippe Bobola

 

Philippe Bobola :

Membre de l’Académie des Sciences de Lausanne            

Membre de l’Académie Européenne des Sciences des Arts et des Lettres

Co-directeur du Diplôme Universitaire « Les peuples premiers : un regard pluridisciplinaire »,

En partenariat entre l’Université de Strasbourg et l’hôpital Ste Anne.

 

source : 7.5 Club

_____________________________________________________________________________________________

En ces temps où les liens sociaux sont rompus par une politique sanitaire technocratique, j'ai trouvé l'intervention de Philippe Bodola rafraîchissante. Conférence très dense dans laquelle il explique, autre-autre, l'importance du lien et ses interactions dans l'univers, bref, petite bouffée d'air pur qui nous vient certainement du bon sens, bon visionnage.



51 réactions


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 5 décembre 2020 11:57

    J’ai voté pour voir ce matin ! Chamanisme & MQ !

    Après 20 mn d’écoute : excellent !

    Cite notamment

    Platon & Mircea Iliade à bon escient ...

    Limites probables : Bobola, homme de terrain, a quand meme une forte imprégnation livresque universitaire comme un Carl Jung par exemple, le PSY qui copinait aussi avec un des génies de la MQ : Pauli !

    -----------------------------

    Le principe d’exclusion interdit à tout fermion appartenant à un système de fermions d’avoir exactement les mêmes nombres quantiques qu’un autre fermion du système. Par exemple, dans l’atome, les électrons sont caractérisés par les nombres correspondant aux lettres n , l , m l et m s  : si un électron présente la combinaison (1, 0, 0, ½), il est nécessairement le seul.

    Très important notamment

    pour comprendre la chimie

    CQFD


    • LUCA LUCA 6 décembre 2020 06:57

      @Mao-Tsé-Toung
      " Bobola, homme de terrain, a quand meme une forte imprégnation livresque universitaire comme un Carl Jung par exemple, le PSY qui copinait aussi avec un des génies de la MQ : Pauli !"

      Je suis assez d’accord avec ça, cela dit, il a su maintenir son propre cap d’investigation malgré l’inspiration des supports académiques d’influence. 


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 décembre 2020 12:51
      LUCA 6 décembre 06:57

      "Mao-Tsé-Toung
      Bobola, homme de terrain, a quand même une forte imprégnation livresque universitaire comme un Carl Jung par exemple, le PSY qui copinait aussi avec un des génies de la MQ : Pauli !"

      Je suis assez d’accord avec ça, cela dit, il a su maintenir son propre cap d’investigation malgré l’inspiration des supports académiques d’influence. 

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @LUCA

      1/
      Bobola

      & Carl Jung

       : je les compare ici en mettant en exergue leur vécu commun en tant qu’universitaires soumis tous deux aux mêmes contraintes aliénantes limitant leur "probable" potentiel inné* ; et cela bien que pratiquant des disciplines différentes...
      *potentiel inné

       : si nous avions,

      par exemple, le résultat d’un test de QI sérieux (ou quelque chose d’équivalent), subi très jeune avec notamment les données "environnantes" de chacun, nous pourrions avoir une meilleure approche pour exprimer notre point de vue (darshana) sur leur parcours respectif
      2/
      Le parcours de Bobola, très séduisant de prime abord, a un coté "papillonaire" certain -du notamment aux contraintes aliénantes

      additionnées par l’ensemble des disciplines

      étudiées ce qui en "valeur absolue", si je puis dire, en tant que maitrise du sujet traité, le limite et ne peut-être comparé au niveau d’un Carl Jung maitrisant lui, beaucoup mieux sa partie

       !

      Nonobstant je ne dis pas que pour autant Bobola

      ne soit pas intéressant à écouter, quoique peut-être, avec une certaine modération car il me semble un peu léger parfois...
      Cela demande confirmation toutefois, ce que je me propose de faire dans un prochain article le concernant

      En tout cas merci pour votre article et votre participation au débat


    • LUCA LUCA 8 décembre 2020 04:39

      @Mao-Tsé-Toung
      Le côté "papillonaire" de Bobola m’a effectivement traversé l’esprit, me suis demandé et me demande encore, comment peut-on atteindre un niveau de maîtrise suffisant quand on touche à tout ? même avec un QI élevé et un niveau de méthode instinctive le temps reste un handicap trop important pour aller au fond des choses, mais bon, bénéfice du doute.


  • medialter medialter 5 décembre 2020 13:25

    Assez bon entretien, très au-dessus de ce que j’ai pu entendre d’un Guillemant qui m’a toujours semblé trop proche des délires nouillageux.

    *

    Dans la part excellente, les axiomes essentiels et atemporels :

    La réalité non ordinaire induit la réalité ordinaire : Oui

    Les peuples traditionnels furent les ambassadeurs du futur : Oui

    Les peuples traditionnels ont évité le développement technologique excessif afin de conserver l’essence de la réalité ordinaire : Oui

    La prééminence du corps énergétique (autrement appelé "le double" dans d’autres traditions) comme élément moteur initiatique : Oui

    *

    Dans la part douteuse, voire délirante :

    La spéculation qui prévoit que la protéine répondra aux règles quantiques : au mieux, casse-gueule, au pire une hérésie

    La référence à la psychanalyse : rédhibitoire

    *

    La voie spéculative qui recherche les références de la mécanique quantique comme support m’a toujours paru être une immense connerie, juste bonne pour les nouillageux. Déjà, elle contredit tout le fondement du substrat alchimique : "Tout ce qui est en haut etc ...". On sait aujourd’hui que "ce qui est en bas" (la MQ) n’a absolument rien à voir avec "ce qui est en haut" (la MC). Cet axiome d’Hermès est à interpréter comme le miroir "corps physique/double", ainsi que le spécifie la théogonie grecque sur le miroir qu’est Ouranos en rapport à Gaïa. Comme le spécifiait Fulcanelli, le double répond au principe évolutif au même titre que le corps physique

    *

    Merci à LUCA pour la découverte de Philippe Bobola, que je ne connaissais pas, qui malgré quelques écarts douteux selon moi, a assez bien retranscrit la pensée traditionnelle


  • sls0 sls0 5 décembre 2020 14:20

    Les charlatans mettent le quantique à toute les sauces pour vendre leurs salades.

    Le quantique c’est assez incompréhensible pour monsieur tout le monde mais ça fait scientifique. Ca donne une coloration scientifique aux salades.

    Mon évène préférée a appris le français avec mon vieux bouquin bilingue de feynman. Son grand-père était chaman. Le chamanisme et le quantique cohabitaient sans problème dans sa tête mais elle n’associait pas les deux. Autant régler le calage d’allumage d’un anamite tue-mouches.


    • LUCA LUCA 5 décembre 2020 14:44

      @sls0
      Et question salades, vous en connaissez un rayon ! smiley


    • sls0 sls0 5 décembre 2020 16:44

      @LUCA
      Si c’est culinaire il parait que je me défends.
      Si c’est en chamanisme, dans les années 80 mon ex-beau-frère était fana de tout ce qui est des natifs aux
      USA.
      Début des années 90 je suis allé deux fois en vacances chez un pote médecin équatorien, si une année il m’a fait connaitre le soroche ou mal d’altitude, la seconde fois je l’ ai accompagné dans le parc national Yasuni, ses collègues locaux faisaient assez chaman.
      Le grand-père d’Inessa je ne l’ai connu que par elle. Elle m’a appris qu’a l’époque soviétique si on trouvait des champignons sur un chaman souvent c’était la mort pour lui.
      L’anamite tue-mouche donnait un grand pouvoir, ça partait souvent en partouze, le chaman savait doser.

      Donc j’ai un peu de connaissances disparatres.
      Dans l’ensemble j’adhère à leur philosophie, j’ai gouté quelques recettes et je leur reconnais une certaine efficacité validée par le pote médecin.
      Rien de quantique dans tout cela.
      J’ai pas mal baladé pour le boulot et une ONG, dans les trous perdus pour les soins le plus proche c’est plus souvent le sorcier ou chaman que le médecin.
      Bon j’ai rarement eu de problème de santé, médecin et sorcier c’est plus pour se faite une bouffe que pour les soins.
      Quantique et chamanisme de la daube.


    • mmbbb 5 décembre 2020 19:07

      @LUCA votre reaction est malvenue , Ce n est pas de la controverse scientifique mais une attaque bête et surtout tres idiote 

      Si la physique quantique etait maitrisée , nous aurions deja l ordinateur quantique On est encore tres tres loin du projet final , 

      un peu de modestie !

      Quant a cette video elle n est pas sans interet mais c est l almagamme entre science et religion ici le chamanisme , qui me derange Que ses " sauvages " a la Rousseau ait une perception des sens plus evoluee que l homme occidental certes , c est normal nos sens notamment l ouie la vue sont sans cesse sollicités , mais c est ce rapprochement entre la physique quantique et leur mode vie qui me parait hâtif ! 


    • LUCA LUCA 6 décembre 2020 02:29

      @sls0
      Vous me faites bien marrer, quand même ! 

      "Quantique et chamanisme de la daube"
      Votre affirmation n’est pas aussi évidente pour des chercheurs illustres.


    • LUCA LUCA 6 décembre 2020 03:37

      @mmbbb

      Quand j’écris, j’essayes d’être courtois et respectueux, ça entraîne mon vocabulaire à ne pas se laisser aller !
      "Si la physique quantique etait maitrisée , nous aurions deja l ordinateur quantique On est encore tres tres loin du projet final ... un peu de modestie !  "
      Ais-je dis le contraire ? ... évidemment, rappelez-vous les débuts du passage de l’analogique au numérique.

      "Quant a cette video elle n est pas sans interet mais c est l almagamme entre science et religion ici le chamanisme , qui me derange Que ses " sauvages " a la Rousseau ait une perception des sens plus evoluee que l homme occidental certes , c est normal nos sens notamment l ouie la vue sont sans cesse sollicités , mais c est ce rapprochement entre la physique quantique et leur mode vie qui me parait hâtif  ! "
      Là où vous parlez d’amalgame d’autres y voient une source de recherches, de plus vous amalgamez religion et chamanisme, c’est une erreur bien contemporaine que de vouloir assimiler croyances ésotériques basées sur des écrits fabuleux et opinions philosophiques axées sur la science du savoir, entre dogme et curiosité.
      Quand vous parlez de "sauvages à la Rousseau" j’ai envie de vous répondre "barbares à la romaine" ou "complotistes à la Macron", chaque période de l’histoire a malheureusement connu de bons gros enculés tenant le pouvoir par des idées très pointues.
      Dès que le haut de la pyramide décide de s’emparer d’un territoire, physique ou idéologique, c’est la catastrophe, heureusement la majorité des individus sont compatissants et empathiques, pour exemple, la conquête de l’Amérique du Nord et son évolution entre les premiers colons et l’invasion par les armées anglaises, entre l’assimilation par le négoce et l’imposition par la force.
      Sinon oui, mais il en parle en disant que chaque "sauvage"(sic) (terme inversement proportionnel à notre état social actuel), est singulier et encyclopédique, une sorte de polytechnicien de la nature qui attire toutes les attentions et bonnes intentions.


  • LUCA LUCA 5 décembre 2020 15:10

    medialter et Mao-Tsé-Toung

    Merci pour vos commentaires, je suis d’accord avec vous pour dire que l’on met de la MQ dans beaucoup de sauces, comme le vinaigre balsamique dans les salades d’sls0, mais entre des Guillemant ou des Bobola, les mecs ont quand même un petit bagage expérimental et quelques connaissances dans les domaines qu’ils explorent, donc si on peut effectivement douter de leurs théories, leurs recherches sont elles assez innovantes et brisent le prisme de la science trop académique, c’est ce que j’aime aussi chez eux.


    • medialter medialter 5 décembre 2020 18:00

      @LUCA
      "leurs recherches sont elles assez innovantes"
      *
      Il n’y a rien d’innovant à découvrir dans les théories initiatiques (ici le chamanisme ancestral, rien à voir avec le néo-chamanisme des beatniks). Tout a été dit, et dans son intégralité, depuis la nuit des temps, sous des formes diverses adaptées aux cultures d’époque (mythologies, contes, alchimie, substrats profondset ésotérique des religions). On peut toujours le dire autrement, et à mon avis de nouveaux supports verront le jour dans le futur, mais ils diront la même chose, et penser qu’on innove, c’est au bas mot une hérésie, et l’assurance absolue qu’on s’est planté
      *
      "et brisent le prisme de la science trop académique"
      *
      La science, dans le sens du scientisme détourné par la caste matérialiste, n’est qu’une religion exotérique passagère, très jeune, et appelée à disparaître comme toutes les religions qui n’ont jamais pris en compte la réalité non ordinaire. Elle est déjà, d’ailleurs, en bout de course, puisque le mieux qu’elle nous propose, c’est ce matérialisme dégénéré qu’elle nomme le transhumanisme et qui est certainement la pire dégradation du potentiel humain de tous les temps. Penser l’initiation au travers de ce petit roquet insignifiant qu’est la science, c’est un non-sens et une faute méthodologique. C’est comme prétendre faire entrer un ouragan dans un dé à coudre. A la rigueur, la science peut nous faire entrevoir le chemin à parcourir : seuls 4% de l’Univers est constitué de matière baryonique. Le reste nous est inconnu (tout en agissant sur nous). L’univers est infiniment plus vaste que le misérable champ de perception qui est notre lot quotidien, et la science n’est absolument pas équipée pour s’en saisir


    • LUCA LUCA 6 décembre 2020 04:40

      @medialter
      " ...Tout a été dit ..."
      On ne part pas du même constat, si tout a été dit, rien ne s’explique ! ...pourquoi donc ne pas chercher les liens explicables rationnellement entre le visible et l’invisible ? ...ça gêne quelqu’un ? :)
      Sinon, par innovations j’entendais que, par exemple, vous et moi échangeons un peu grâce à l’ingéniosité de mecs qui ont techniquement mis en pratique ce que sans doute nos ancêtres faisaient culturellement, mais avec quel niveau ou moyen de maîtrise ? ... mais bon, peut-être suis-je pollué par le dogme moderne du progressisme évolutif ?

      "La science, dans le sens du scientisme détourné par la caste matérialiste "
      D’accord, je comprends mieux votre vision des choses, c’est tout à fait légitime et j’adhère complètement. Pour ma part, je vais de mon côté mais dans la même direction, cela dit, pour ne pas mourir comme un con, je préfère anticiper et prendre connaissance des armes de la grande faucheuse matérialiste !

      " ... seuls 4% de l’Univers est constitué de matière baryonique. Le reste nous est inconnu (tout en agissant sur nous). L’univers est infiniment plus vaste que le misérable champ de perception qui est notre lot quotidien, et la science n’est absolument pas équipée pour s’en saisir "
      Ouai mais il y a quelques mois on croyait que la Terre était plate et qu’à ses bords vivaient des monstres engloutissant les explorateurs, ce qui n’est pas totalement faux puisqu’il existe par exemple les trous noirs, mais bref, la découverte de la lentille oculaire par un ingénieur scientiste a quand même permis au trou noir d’être perçu ! (D’où le lien entre l’oeil et le trou du cul ?)  :)


  • alanhorus alanhorus 5 décembre 2020 16:40

    https://www.youtube.com/watch?v=uEzaOFkaL5U

    2 découvertes de la physique quantique pour votre quotidien

    • ahtupic 5 décembre 2020 20:16

      @alanhorus
      En regardant ton lien, il me revient quelques souvenirs.
      Quand j’étais jeune,il m’est arrivé d’avoir des vues prémonitoires que pourrait expliquer l’intrication quantique. Des trucs un peu con, bien sur.
      1-La prémonition :
      -Un jour, étant en colonie de vacances, j’avais perdu la clé de ma valise qui contenait toutes mon linge, etc....
      Pendant la sieste, je pensais et je savais, sans avoir aucun doute, que je retrouverais cette clé. Dans la soirée, un moniteur l’avait retrouvée.
      Par la suite, quand j’ai perdu un objet quelconque, je savais immédiatement si c’était temporaire ou définitif.
      Mais peut-être que le cerveau enregistre tout et que notre conscience n’y fait pas attention
      2-Souvent, lorsque une connaissance amie ou parente décède, je passe une nuit exécrable et j’apprends la nouvelle le lendemain ?????
      Et cela est arrivé même si cette personne n’était ne souffrait pas de maladie, ce qui aurait expliquer cette nuit là.
      Un soir, étant à la campagne et me chauffant avec un fourneau à bois que j’avais déjà allumé des dizaines de fois sans problème, ce fourneau pendant la nuit s’est éteint et a enfumé toute la maison et j’ai eu bien un mal de chien à le rallumer.
      Le lendemain, j’apprenais que ma tante qui habitait à 500 kms de là était décédée.

      A part celà, j’ai lu quelques histoires où lorsqu’un évènement dramatique survenait à une personne, un parent proche, père, mère, frère ou sœur le ressentait au même moment.


    • LUCA LUCA 6 décembre 2020 04:43

      @alanhorus
      Oui, il y a la science et sa vulgarisation, parfois positive et parfois non. Là pour le coup je ne connais pas donc ne m’avancerai pas.


  • Gollum Gollum 5 décembre 2020 16:54

    Pas trop mal en effet.

    Des réserves sur l’homéopathie qui, pour moi, ne fonctionne pas, et me semble, en plus, bancale du point de vue théorique... Voir que pour lui cela semble une évidence me fait tiquer..

    Réserves aussi sur la musique de Tchaikovski qui guérirait de la peste ? Heu... Je demande à voir...

    Mais bon le discours global est bon malgré tout. 

    Beaucoup de femmes dans le public il me semble et ce n’est pas un hasard.


    • LUCA LUCA 6 décembre 2020 05:07

      @Gollum
      "Des réserves sur l’homéopathie qui, pour moi, ne fonctionne pas, et me semble, en plus, bancale du point de vue théorique... Voir que pour lui cela semble une évidence me fait tiquer.. "
      Si l’on use du terme "homéopathique" en le diluant dans le prisme de la médecine tradi, je suis d’accord avec vous, mais Bobola insiste aussi sur les alternatives médicales qu’il a croisé sur son parcours de recherches dans le monde pseudo primitif, non pollué par le scientisme, il se peut alors que l’homéopathie y soit courante et mieux maîtrisée ?

      "Réserves aussi sur la musique de Tchaikovski qui guérirait de la peste ? Heu... Je demande à voir..."
      Il s’agit de vibrations sonores réglées à un certain degré hertzien et pouvant agir sur le corps humain. Des recherches plausibles ont été effectuées sur ce sujet.

      "Beaucoup de femmes dans le public il me semble et ce n’est pas un hasard."
      Ah ! vous l’avez remarqué aussi ? la belle brune en face ? :)


    • Tchakpoum Tchakpoum 6 décembre 2020 07:46

      @LUCA

      Pour ma part, je n’adhère pas à l’homéopathie, ça ne marche pas avec moi. Mais ça marche pour d’autres dans mon entourage. Le but d’un médoc ou d’un soin étant de guérir, s’il guérit quelqu’un, alors il est bon pour lui. En tout cas, c’est mon pragmatisme.

      Depuis la démonstration de Robert Rosenthal en 1963 sur des rats, on sait que placebo agit. J’ai travaillé aussi pour des détenus, qui me montraient des médocs qu’ils avaient pour dormir, calmer les nerfs ou lutter la dépression. Ils me disaient que c’était efficace. Le médecin qui les prescrivait, dans la prison, est par ailleurs une copine. Elle m’a montré les médocs, les couleurs, les indications médicales correspondantes et m’a ensuite expliqué qu’ils sont tous fait du même sucre. Abracadabra. En milieu clos il y a une hypersensibilité, avec des phénomènes d’auto-renforcements collectifs visibles, comparables à des hystéries, qu’ils soient bons ou mauvais.

      C’est tout l’angle aveugle de notre médecine occidentale. Les industries pharmas utilisent le principe du placebo qui assure une part du chiffre d’affaires. Les médecins et pharmas en connaissent une partie. Le placébo est consubstantiel à la médecine. Ce qui n’enlève évidemment rien à l’utilité de chercher des principes actifs pour faire des médocs. Mais avec l’approche scientiste qui nous bouffe, le placébo est nié, alors qu’il devrait être au contraire l’objet d’une vraie discipline d’étude, ou au moins d’investigations, puisque la médecine baigne dedans. Si je fais un raisonnement plus tordu : seuls les industries pharmas et les décideurs ont droit à la décision du placébo, pour le reste, c’est baillon et bandeau sur les yeux.

      Participent au placébo la relation de confiance patient-médecin, le type de produit qui convient ou pas à l’univers des valeurs du patient, les intuitions du traitant (l’art de guérir) qui sent le terrain du patient, l’approche qui agira le mieux pour lutter contre sa maladie.

      On tombe, en biologie, dans la symbiose : toute la propension aux interactions qui maintient la biosphère en auto-régulation, que ce soit en macro entre les milieux atmosphérique, aquatique et terrestre, en moyen, les écosystèmes, en micro, les organismes et interaction biochimiques qui les font. Cette propension symbiotique dépassant encore largement les domaines des sciences dont nous disposons.

      On peut étendre cela à la mécanique quantique (en tout cas, j’en fais ici l’hypothèse) : la superposition, l’intrication quantique, ou la non localisation obéissent peut-être aussi à cette propension symbiotique. Le chamane, lui-même, est peut-être un bon lecteur de signaux que le commun des mortels ne perçoit pas, qui indiquent aussi des corrélations.


  • LUCA LUCA 6 décembre 2020 08:42

    Je fais la même hypothèse, vous avez parfaitement synthétisé cette corrélation possible, mais comme dirait medialter, "tout ça c’est du bullshit pour nouillageux naîfs !" :)



    • medialter medialter 6 décembre 2020 12:01

      @LUCA
      "mais bref, la découverte de la lentille oculaire par un ingénieur scientiste a quand même permis au trou noir d’être perçu"
      *
      Est-ce que tu te sens libéré pour autant ? J’ai rien contre l’avancée scientifique, dès l’instant où elle reste dans ses 18m en tant que bac à sable. Je le répète, c’est la méthode qui me semble délirante, ce n’est pas au chamanisme à se penser au travers de la science, mais à la science à se penser au travers du chamanisme.
      *
      La science n’est que la description de la matrice et de ses règles internes (elle ne sait même pas qu’il existe un extérieur, infiniment plus puissant), et son objectif et de s’y conformer, ou pire encore, par une manipulation abusive du matérialisme (comme le transhumanisme), de renforcer la matrice, au détriment de son essence
      *
      Le chamanisme (comme d’autres process initiatiques) propose de s’évader de la matrice, et pour cela développe le double, après une vie de déconditionnement, souvent d’ailleurs insuffisante. Certes, le double, qui peut régner aussi bien dans l’astral, qui fut son berceau, que sur Terre, qui est sa conquête, peut faire penser à la dualité ondulatoire/corpusculaire. Mais le double ne répond qu’à la volonté humaine, y compris dans sa construction, et en aucun cas à toutes la batterie de règles quantiques qui restent l’apanage de la Matrice
      *
      "mais comme dirait medialter, "tout ça c’est du bullshit pour nouillageux naîfs !"
      *
      Le chamanisme fut toujours et restera éternellement une pratique élitiste. Dès qu’une doctrine initiatique redescend au niveau démocratique et grand public, elle subit inévitablement la purge de sa substance pour devenir un loisir de dilettante. Comme l’a remarqué Gollum, l’auditoire de cet excellent conférencier reste féminin, et dans les pratiques ésotériques, le grouillement de femelles marque généralement la déchéance de la pratique (Evola a suffisamment développé le sujet). Ca ne veut pas dire qu’une femme ne peut pas devenir chamane (au contraire, par leur capacité à perdre leur identité, les femmes sont souvent mieux disposées que les hommes à cette voie, au risque de la folie), ça veut dire que le gauchisme est un signe rédhibitoire. Donc oui, quand t’as enlevé le nouillageux, il ne reste plus lourd


  • LUCA LUCA 6 décembre 2020 12:44

    "ce n’est pas au chamanisme à se penser au travers de la science, mais à la science à se penser au travers du chamanisme."

    Je crois que Bodola entrevoit les choses de cette manière, je crois même qu’il tente de crédibiliser la science au regard du chamanisme, mais difficile avec l’inquisition aux fesses.

    "Le chamanisme fut toujours et restera éternellement une pratique élitiste.

    Oui, c’est avéré et ça le restera longtemps car vraiment très pointu, trop pointu pour le quidam qui compte son temps. Ce que vous dites me fait penser à la bande dessinée de Reiser, "les riches et les pauvres".


  • Scalpa Scalpa 6 décembre 2020 21:36

    Les univers parallèles ne se rencontrant jamais , il faut exécuter un saut quantique pour passer de l’un a l’autre sans être certain de pouvoir faire le chemin inverse d’où l’incertitude de Kant.


    • LUCA LUCA 8 décembre 2020 04:56

      @Scalpa
      ...De Kant ou de quand ? :)


    • Scalpa Scalpa 8 décembre 2020 19:50

      @LUCA

      C’est quand qu’on saute dans le quantique ?


  • ezechiel ezechiel 6 décembre 2020 23:48

    La supercherie commence à la minute 49 : "Tout objet aura toujours une dimension ondulatoire, qui est inversement proportionnelle à sa masse, plus un objet est gros plus il perd de sa dimension ondulatoire, mais elle n’est jamais nulle. Si la molécule a une double dimension, les cellules qui sont faites de molécules ont une double dimension, les cellules s’organisent en tissus, les tissus en organes, donc des organes aux tissus, donc du tissu au cellules, des cellules aux molécules, des molécules aux atomes, et mêmes les constituants des atomes, qu’on appelle les particules ont toujours une double dimension, ... donc nous avons à l’instar d’un atome, un corps physique, auquel est associé simultanément une autre dimension qu’on appelle tour à tour corps énergétique, corps informationnel, ou tout simplement corps ondulatoire."

    Un objet quantique est de l’ordre de la taille d’un atome, il est alors décrit par un objet mathématique, un nombre complexe que l’on appelle fonction d’onde.
    On le décrit par une superposition d’états propres, grâce auxquels il possède des propriétés ondulatoires et corpusculaires.
    Cette superposition, très fragile, se dégrade très vite et quasiment instantanément lors d’une mesure, c’est-à-dire lors de l’interaction de l’objet quantique avec l’environnement, que l’on appelle phénomène de décohérence quantique ou réduction de paquet d’ondes. L’objet macroscopique perd très vite ses propriétés quantiques qui deviennent totalement négligeables lorsque l’objet quantique dépasse la taille de quelques atomes. Il est alors totalement corpusculaire, il n’y a plus de propriétés ondulatoires.
    Donc un tissu, un organe n’a pas de propriété quantiques, elles sont infinitésimales, tout comme pour un corps humain, contrairement à ce que veut faire croire Philippe Bobola.

    C’est avec de telles idioties que l’on bâtit des théories sur la chamanisme ou le New Age, qui pullulent et lobotomisent les incultes sur Internet.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 décembre 2020 13:59

      ezechiel 6 décembre 23:48

      1/

      La supercherie commence à la minute 49

      2/

      Un objet quantique est de l’ordre de la taille d’un atome, il est alors décrit par un objet mathématique, un nombre complexe que l’on appelle fonction d’onde.
      On le décrit par une superposition d’états propres, grâce auxquels il possède des propriétés ondulatoires et corpusculaires.

      3/
      Cette superposition, très fragile, se dégrade très vite et quasiment instantanément lors d’une mesure, c’est-à-dire lors de l’interaction de l’objet quantique avec l’environnement, que l’on appelle phénomène de décohérence quantique ou réduction de paquet d’ondes. L’objet macroscopique perd très vite ses propriétés quantiques qui deviennent totalement négligeables lorsque l’objet quantique dépasse la taille de quelques atomes. Il est alors totalement corpusculaire, il n’y a plus de propriétés ondulatoires.

      4/
      Donc un tissu, un organe n’a pas de propriété quantiques, elles sont infinitésimales, tout comme pour un corps humain, contrairement à ce que veut faire croire Philippe Bobola.

      5/

      C’est avec de telles idioties que l’on bâtit des théories sur la chamanisme ou le New Age, qui pullulent et lobotomisent les incultes sur Internet.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @ezechiel
      1/
      La supercherie commence à la minute 49 ?!
      Vous êtes gentil avec Babola...
      2/
      C’est pas par ce que Babola

      est trop souvent dans l’à-peu-près, cad le faux, quand il parle MQ, que vous devez faire pareil ; voire parfois pire !
      3/
      wave function collapse
      Dans quelle interprétation de la MQ se situe votre laïus ?
      4/
      un corps humain, contrairement à ce que veut nous faire croire Philippe Bobola n’a pas de propriétés quantiques...


      Ok ! En tant que physicien Bobola

      ne maitrise pas son sujet ; mais ici il s’évade différemment certes que le chamane qu’il décrit -dans un patois qu’il ne maitrise pas pour balayer son discours de physicien et s’en tenir à une impression que certains appelleront intuition !
      5/
      Babola : un charlatan de plus, genre Guillemant* ?

      CQFD

      *Voir mes articles & commentaires concernant ce type de charlatan


    • Gollum Gollum 7 décembre 2020 14:29

      @ezechiel

      Observer des effets quantiques sur des objets macroscopiques

      De nos jours des efforts considérables sont investis afin de mettre notre monde macroscopique au régime de la physique quantique. Parmi les nombreuses motivations on relèvera le désir de s’attaquer à une question de longue date, à savoir : la théorie quantique peut-elle s’appliquer à n’importe quelle échelle ? Où est-ce que ce monde quantique commence ? Est-il possible d’observer des objets macroscopiques dans un état non classique ?

      En janvier 2011, des chercheurs de l’université de Genève avaient réussi l’exploit d’intriquer des cristaux, dépassant ainsi la dimension atomique. En juillet 2013, le groupe du professeur Nicolas Gisin était parvenu à intriquer deux fibres optiques peuplées de 500 photons. Cette nouvelle prouesse, ayant fait l’objet d’une publication (Bruno et al, 2013) dans Nature Physics(Les membres Expériment@l peuvent obtenir cet article), apportait déjà un début de réponse à la question fondamentale : les propriétés quantiques peuvent-elles survivre au niveau macroscopique ?

      L’obstacle principal pour de telles observations est ce que les physiciens appellent « décohérence quantique ». En effet, lorsque la taille d’un système augmente, ce dernier interagit de plus en plus avec son environnement, ce qui détruit rapidement ses propriétés quantiques…Cependant, en ce début d’année 2014, des chercheurs du « Laboratoire de Photonique et de Mesures Quantiques (LPQM-EPFL) et du « Group of Applied Physics » (GAP-UNIGE) viennent de proposer un système permettant d’explorer des états « non-classiques » de structures macroscopiques (Galland, Sangouard, Piro, Gisin, et Kippenberg, 2014)(Les membres Expériment@l peuvent obtenir cet article). Il est fondé sur une cavité opto-mécanique (cf encadré) dans laquelle un oscillateur mécanique est couplé à un champ lumineux d’une cavité très réfléchissante.

      source : https://experimental.unige.ch/2014/09/25/explorer-le-monde-quantique-a-l’echelle-macroscopique-reve-ou-realite/

      Donc un tissu, un organe n’a pas de propriété quantiques, elles sont infinitésimales, tout comme pour un corps humain, contrairement à ce que veut faire croire Philippe Bobola.

      Sauf que cela donnerait un cadre théorique aux phénomènes de bilocation des saints et je suis surpris que cela ne vous saute pas à la figure...

      Et les bilocations des saints est-ce que ça lobotomise les incultes ? smiley

      Je rappelle que jusqu’à très récemment on déniait des propriétés quantiques à des objets macroscopiques et que cela a été battu en brèche.

      Intrication quantique avec un milliard de millard d’atomes, ici : https://trustmyscience.com/intrication-quantique-confirmee-echelle-macroscopique/


    • ezechiel ezechiel 7 décembre 2020 20:06

      @Gollum "Intrication quantique avec un milliard de millard d’atomes,"

      L’intrication quantique sur des objets macroscopiques est extrêmement délicate à mettre en oeuvre, il faut un vide poussé, des température proche du zéro absolu (-273,15°c), aucune perturbation ne doit interagir avec l’objet quantique en dehors du rayonnement que l’on envoie pour mettre en valeur le phénomène ondulatoire.
      La moindre molécule ou atome externe perturbant l’expérience détruit l’intrication. Autrement dit, en dehors de conditions expérimentales rigoureuses, il n’y a pas de phénomènes quantique observable.
      Donc une cellule, une bactérie, un tissu, un organe, un corps en contact avec l’environnement ne peuvent présenter de phénomènes quantiques.

      ------------------------------
      "Et les bilocations des saints est-ce que ça lobotomise les incultes ? "

      Les phénomènes miraculeux, oeuvres de Dieu, ne sont pas de la science, ce sont des miracles.


    • LUCA LUCA 8 décembre 2020 04:54

      @ezechiel et Gollum
      Non mais c’est pas parce qu’on arrive pas à reproduire en labo les effets de la Nature qu’il faille généraliser ces résultats d’impuissance à toute la Nature... Il y a une science au dessus de celle des Hommes.


    • LUCA LUCA 8 décembre 2020 06:38

      @LUCA
      Pardon Gollum je viens de m’apercevoir du truc , le com. précédent était destiné à ezechiel, j’avais associé les pseudos pour écrire en les comparant que deux particules différentes peuvent quand même échanger ! :)


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 décembre 2020 09:26

      @Mao-Tsé-Toung
      le 4/
      n’aura pas échappé a ceux qui savent (pour parler comme Aristote) est, a priori, exactement le cas du chat de Schrödinger... (expérience de pensée du même Schrödinger)

      Alors
      le corps de Philippe Bobola -comme celui de son ami Chamane- a-t-il ou pas des propriétés quantiques qui lui permettraient, par exemple, de faire un petit aller-retour dans un monde parallèle ?
      1/
      d’après certaines interprétations de la MQ "
      universitaire" ?
      2/
      d’après certaines interprétations de la

      "Magie" ? (pharaonique, biblique ou autre
      3/
      d’après certaines interprétations

      du très sénile Mao ? (sévissant ici-même)
      Ne prétend-il pas dans son Lyceum -réel ou fantasmé- qu’il a déjà fait le dit voyage* ?

      Tous ceux (fiables) qui témoignent comme moi d’une telle expérience, parlent d’une amnésie totale concernant le voyage !
      Par contre, en ce qui me concerne tout au moins, les "preuves" sur terre sont bien "réelles" (lieux et dates précises du départ et du retour devant "témoins")

      CQFD


      *Voir l’ensemble de son œuvre pour en être ou pas convaincu

       !

      (Copyright Mao)


    • Gollum Gollum 8 décembre 2020 10:43

      @ezechiel

      Non mais vous mélangez tout là.

      Le vide poussé et la température proche du zéro absolu c’est pour faire l’expérience. Pour éviter les phénomènes parasites. Je cite mon dernier lien fourni :

      Puis l’ensemble du dispositif a été refroidi à une température proche du zéro absolu, afin que la combinaison de la basse température et du champ électrique du circuit neutralise les perturbations et interférences parasites, et ne laisse que les vibrations naturelles des faisceaux.

      Cela n’implique absolument pas que ce vide poussé et cette température soit une nécessité pour avoir des intrications quantiques au niveau macromoléculaire..

      Donc une cellule, une bactérie, un tissu, un organe, un corps en contact avec l’environnement ne peuvent présenter de phénomènes quantiques.

      Comment pouvez vous être aussi catégorique ? Actuellement rien ne peut permettre une telle affirmation.

      Il y a peu encore d’ailleurs, certains déniaient la possibilité de phénomènes quantiques au niveau macroscopique. Puis on a dû admettre l’inverse.

      Dans l’article on parle d’un internet quantique. J’imagine que cela suppose de s’affranchir du zéro absolu sinon ils ne sont pas sortis des ronces..

      La célèbre expérience de Young a été réalisée au niveau atomique : https://www.rtflash.fr/celebre-experience-fentes-young-realisee-niveau-atomique/article

      Je vous donne un autre article :

      https://www.rtflash.fr/effet-quantique-observe-niveau-macroscopique/article

      Je cite :

      « C’est véritablement surprenant », réagit Philip Moll, qui dirige le Laboratoire des matériaux quantiques de l’EPFL. « C’est tout simplement la première fois que cet effet quantique est observé dans une pièce de métal de si grande taille. Douze micromètres semblent très petits, mais à l’échelle d’un atome, c’est gigantesque !

      C’est l’ordre de grandeur de la vie biologique, celle des algues ou des bactéries par exemple ».

      La dernière phrase vaut son pesant de cacahuètes n’est-ce pas ? smiley

      Bon dernier chose : Les phénomènes miraculeux, oeuvres de Dieu, ne sont pas de la science, ce sont des miracles.

      Que voilà une façon commode de se débarrasser d’un problème..

      Pour moi ce sont juste des phénomènes.

      D’autre part, vos miracles, œuvres de Dieu, sont limités. Toujours. D’où l’on peut se poser des questions.

      Le phénomène de bilocation a été observé. Du moins rapporté. Il n’y a jamais eu de cas de tri-location ou multi-location rapportés. La puissance de Dieu atteint ici ses limites. Or Dieu devrait être tout puissant.

      Idem pour les miracles, par exemple, de guérison : aucun cas rapporté de repousse d’un membre amputé. Jamais. Alors que c’est courant chez les salamandres... smiley

      Désolé pour mes blasphèmes d’horrible esprit non lobotomisé.  smiley


    • ezechiel ezechiel 8 décembre 2020 22:51

      @Gollum "Le vide poussé et la température proche du zéro absolu c’est pour faire l’expérience. Pour éviter les phénomènes parasites. Je cite mon dernier lien fourni :..."

      Je ne comprend pas votre argument, c’est exactement ce que j’ai dit.
      La moindre perturbation extérieure détruit l’intrication, aucun atome extérieur à l’expérience ne doit rentrer dans le système, sinon, l’expérience est foutue.

      ----------------------------
      "Cela n’implique absolument pas que ce vide poussé et cette température soit une nécessité pour avoir des intrications quantiques au niveau macromoléculaire."

      Ben sûr que si, surtout pour une macro molécule de cette taille !

      ------------------------------
      "Dans l’article on parle d’un internet quantique. J’imagine que cela suppose de s’affranchir du zéro absolu sinon ils ne sont pas sortis des ronces.."

      Je ne sais pas ce qu’est l’internet quantique, vous voulez sans doute parler des supercalculateurs quantiques qui commencent à exister, mais qui là encore nécessitent du matériel de très haute précision plongé sous vide quasiment au zéro absolu.

      ----------------------------
      C’est l’ordre de grandeur de la vie biologique, celle des algues ou des bactéries par exemple ». La dernière phrase vaut son pesant de cacahuètes n’est-ce pas ? "

      Une bactérie, comme tout être vivant, échange avec l’extérieur, et donc ne peut être considéré comme un objet quantique.
      Un objet quantique doit être totalement isolé du monde extérieur pour garder ses propriétés, sinon, il n’est plus quantique, sa fonction d’onde devient un ensemble statistiques d’états propres, au lieu d’une superposition d’états propres initiale.

      -----------------------------
      ’idem pour les miracles, par exemple, de guérison : aucun cas rapporté de repousse d’un membre amputé. Jamais. Alors que c’est courant chez les salamandres... "

      Il existe des cas de gens gravement malades pendant des décennies, et qui en une nuit, n’ont plus rien du tout et se portent comme un charme.


    • ezechiel ezechiel 8 décembre 2020 22:58

      @Gollum "La célèbre expérience de Young a été réalisée au niveau atomique : https://www.rtflash.fr/celebre-experience-fentes-young-realisee-niveau-atomique/article"

      Bien sûr les électrons ont des propriétés quantiques, ils peuvent interférer par fentes d’Young.


    • Gollum Gollum 9 décembre 2020 14:05

      @ezechiel

      Allez, c’est bien essayé vos pavés mais j’ai encore ça en magasin :

      Peu de physiciens attribuent aujourd’hui à la physique classique le même statut qu’à la physique quantique. À leurs yeux, la physique classique n’est qu’une approximation utile dans un monde qui est quantique à toutes les échelles. La discrétion des phénomènes quantiques à notre échelle ne tient pas à la taille en soi des systèmes, mais à la façon dont ils interagissent. Depuis quinze ans, les physiciens multiplient les expériences où se manifestent à l’échelle macroscopique des effets quantiques, dont on s’aperçoit qu’ils sont bien plus présents qu’on ne le soupçonnait. Ils pourraient même jouer un rôle dans nos cellules, l’orientation des oiseaux migrateurs, la photosynthèse des plantes  !

      Source : https://www.pourlascience.fr/sd/biologie/la-vie-est-elle-aussi-quantique-9301.php

      CQFD comme dirait l’autre.


    • Gollum Gollum 9 décembre 2020 14:14

      @ezechiel

      Exit l’intrication quantique au zéro absolu, je cite encore :

      Depuis, Alexandre Martins de Souza, du Centre brésilien de recherche en physique de Rio de Janeiro, et ses collègues ont mis en évidence au sein de matériaux tels que le carboxylate de cuivre la possibilité d’obtenir une intrication macroscopique à température ambiante, voire supérieure .

      CQFD smiley


    • ezechiel ezechiel 10 décembre 2020 00:21

      @Gollum " les physiciens multiplient les expériences où se manifestent à l’échelle macroscopique des effets quantiques, dont on s’aperçoit qu’ils sont bien plus présents qu’on ne le soupçonnait. Ils pourraient même jouer un rôle dans nos cellules, l’orientation des oiseaux migrateurs, la photosynthèse des plantes  !"

      Oui, et alors ? 
      Votre four micro-ondes chauffe vos aliments grâce des phénomènes quantiques subatomiques (le champ électromagnétique qui excite le niveaux rotationnels des molécules d’eau de vos aliments).
      On voit le résultat à l’échelle macroscopique (vos aliments sont chauds), mais votre four micro-ondes n’est pas pour autant lui même un objet quantique.
      C’est pareil dans la nature.


    • Gollum Gollum 10 décembre 2020 10:08

      @ezechiel

      Oui, et alors ? 

      Ben rien, vous essayez de vous raccrocher aux branches alors que vous avez manifestement perdu le débat.

      Encore une fois il y a bien effets quantiques au niveau macroscopique.

      Je répète la phrase du lien :

      Depuis quinze ans, les physiciens multiplient les expériences où se manifestent à l’échelle macroscopique des effets quantiques, dont on s’aperçoit qu’ils sont bien plus présents qu’on ne le soupçonnait. 

      Alors que votre four à micro-ondes cela date de bien plus vieux mais vous essayez de noyer le poisson..

      Sur l’expérience des fentes de Young et de mon lien vous parlez d’électrons.. ce qui montre que vous n’avez rien compris.

      Il ne s’agit pas d’électrons mais d’atomes, et même de molécules, donc d’objets macroscopiques, qui sont passés par les deux fentes en même temps.

      Je cite Wikipédia :

      À l’heure actuelle, des développements sur le sujet permettent de réaliser des expériences très similaires sur des objets de plus en plus volumineux, comme les atomes, les molécules, les condensats de Bose-Einstein.

      En particulier, on a observé des interférences avec des molécules de fullerène4. Ces expériences démontrent que la vision purement corpusculaire de la matière n’est pas satisfaisante même avec des objets de plus en plus gros, d’où la question récurrente de la dualité onde-corpuscule en physique quantique.

      Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Fentes_de_Young

      Voilà. Au niveau moléculaire les effets ondulatoires des fentes de Young. 

      CQFD smiley


    • ezechiel ezechiel 10 décembre 2020 11:51

      @Gollum "Depuis quinze ans, les physiciens multiplient les expériences où se manifestent à l’échelle macroscopique des effets quantiques, dont on s’aperçoit qu’ils sont bien plus présents qu’on ne le soupçonnait. "

      C’est quoi le problème ? 
      Le simple fait que votre main ne traverse pas une table, c’est une conséquence des phénomènes quantiques subatomiques.
      Mais votre main elle même n’est pas un objet quantique, ni la table.

      -------------------------
      "Il ne s’agit pas d’électrons mais d’atomes, et même de molécules, donc d’objets macroscopiques, qui sont passés par les deux fentes en même temps."

      L’expérience des fentes d’Young peut être réalisées sur des électrons, des atomes voire de grosses molécules si elles sont assez stables.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 décembre 2020 12:49

      @ezechiel
      Le four à micro-ondes

       que je n’ai jamais utilisé pour ma part est un objet exceptionnel d’étude qui permet de comprendre pas mal de choses en MQ !
      Je le conseille à tous mes élèves qui ont montré une suffisante motivation pour dépasser toute vulgarisation élémentaire...
      C’est quand même assez complexe et pas à la portée du premier charlatan venu ; ça c’est sûr.

      Vous pourriez citer ici, 3 phénomènes quantiques très connus, qui peuvent se manifester à température ambiante :
      les lasers
      la supraconductivité
      la superfluidité

      Merci pour votre contribution


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 décembre 2020 13:15

      ezechiel 10 décembre 11:51

      "L’expérience des fentes d’Young peut être réalisées sur des électrons, des atomes voire de grosses molécules si elles sont assez stables."

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @ezechiel
      Comme je le souligne plus haut : l’expérience des fentes de Young

      avec des électrons, un par un, n’a jamais été réalisée, dans les conditions que je précise :
      choix retardé de Wheeler (expérience de pensée du dit Wheeler) & rabattement brusque du mur détecteur pour empêcher les électrons d’atteindre leur cible "classique", une fois les fentes

      dépassées. 

      CQFD


    • ezechiel ezechiel 10 décembre 2020 13:24

      @Mao-Tsé-Toung "Comme je le souligne plus haut : l’expérience des fentes de Young avec des électrons, un par un, n’a jamais été réalisée, dans les conditions que je précise."

      Peut-être, mais les interférences par fentes d’Young ont bien été observées sur une cible avec comptabilité de l’impact de chaque électron.
      https://scienceetonnante.com/2018/04/13/lexperience-des-fentes-dyoung-en-mecanique-quantique/


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 décembre 2020 15:02

      1/

      Comme je le souligne plus haut : l’expérience des fentes de Young

      avec des électrons, un par un, n’a jamais été réalisée, dans les conditions que je précise :
      choix retardé de Wheeler (expérience de pensée du dit Wheeler) & rabattement brusque du mur détecteur pour empêcher les électrons d’atteindre leur cible "classique", une fois les fentes

      dépassées. 

      2/

      Peut-être, mais les interférences par fentes d’Young ont bien été observées sur une cible avec comptabilité de l’impact de chaque électron.
      https://scienceetonnante.com/2018/04/13/lexperience-des-fentes-dyoung-en-mecanique-quantique/

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @ezechiel
      1/
      Dans quel but tronquez-vous votre citation ?
      2/
      Peut-être ???
      Ne balancez pas n’importe quoi SVP pour cacher votre ignorance !!!

      Quant à David Louapré,bon vulgarisateur, sans plus, j’ai relayé ici-même, ce que vous me demandez de consulter !!!!!!!!!!!!!?????????????

      CQFD


    • Gollum Gollum 10 décembre 2020 15:19

      @Mao-Tsé-Toung & ézéchiel

      Peut-être ???
      Ne balancez pas n’importe quoi SVP pour cacher votre ignorance !!!

      Ouch le génie auto-proclamé entre en pétard.. smiley

      Il pensait en l’apostrophant le foutre dans sa poche afin de faire contrepoids à mes posts, voilà-t-y pas qu’il saborde lui-même la tentative...

      @ézéchiel

      Je laisse tomber. Chacun pourra juger de votre mauvaise foi habituelle au vu des liens que j’ai fourni et qui sont suffisamment clairs.


    • ezechiel ezechiel 10 décembre 2020 17:37

      @Mao-Tsé-Toung "Dans quel but tronquez-vous votre citation ?"

      Je ne tronque aucune citation.
      Les expériences d’interférences par fentes d’Young d’électrons sont réalisées depuis des décennies. Pour mettre en évidence le phénomène quantique, il faut justement avoir un mur cible pour compter et valider l’apparition de la figure d’interférences. C’est ce que font les expérimentateurs depuis des années (voir le lien que j’ai posté ci-dessus).


  • alanhorus alanhorus 7 décembre 2020 23:45

    Tout ça est très bien mais ça se finit dans le noir.

    et quid de l’expérience de michelson morley ?

    En fait pour certains elle prouve que la terre n’est pas en mouvement pour d’autres que la lumière à une vitesse fixe.

    Alors onde ou particule ? pourquoi ne pas refaire une expérience de michelson avec des objets autre que des photons ?


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 décembre 2020 01:51

       alanhorus 7 décembre 23:45
      1/

      Alors onde ou particule ?
      2/

      pourquoi ne pas refaire une expérience de michelson avec des objets autre que des photons ?

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @alanhorus
      1/
      Gaffe à la tautologie :
      une particule 

      = une onde et/ou une particule ?
      2/
      C’est la relativité restreinte d’Einstein postulant l’invariance de la vitesse de la lumière qui a permis d’expliquer l’étonnant résultat de Michelson et Morley

      A priori, je ne vois pas pourquoi : le sujet traité par cet article vous fait penser à Michelson et Morley

       !
      3/
      Par contre votre question, formulée ainsi :
      une particule 

      = une onde et/ou un corpuscule ?

      "pourquoi ne pas refaire une expérience de la double fente de Young avec des objets autres que des photons ?" aurait du sens !

      1. des copieurs/colleurs PRO vont vous dire que cela a été déjà fait
      2. alors soyez un peu plus exigeant et demandez leur de vérifier "le choix retardé de Wheeler" : les plus gonflés vont vous dire que cela a été déjà fait
      3. alors

        faites comme moi & demandez leur pour pouvoir vérifier "le choix retardé de Wheeler", de vous prêter un LABO avec une boite étanche

        permettant d’obtenir un vide suffisant pour pouvoir faire l’expérience avec des électrons un par un qui traverseront les fentes, mais auxquels on interdira d’arriver au mur détecteur, utilisé dans l’expérience "classique" en le rabattant brusquement !

      4. On pourra donc alors vérifier plein de choses du FORMALISME de la MQ, dans ce qui serait vraiment l’expérience

        REINE de la MQ


      CQFD

  • alanhorus alanhorus 8 décembre 2020 17:37

    A propos d’atomes il est marrant de savoir que c’est ecclésiastique Georges Lemaitre  qui est à l’origine de l’idée que l’univers serait né d’un seul atome après le fameux big bang il ne devait pas etre d’accord avec la bible à moins que Dieu ne soit que ce simple atome dont il parlait.

    https://www.youtube.com/watch?v=TjA7_BVpUoA


    • alanhorus alanhorus 8 décembre 2020 17:44

      @alanhorus
      En fait c’est complètement con comme théorie car comment cet atome serait arrivé tout seul ?


Réagir