vendredi 9 mars - par Orwell

« Bonjour, assieds-toi ; tu vas quitter l’entreprise, tout de suite. »

Alors que les multinationales du monde entier signent des résultats record et que les chômeurs européens sont de plus en plus pauvres, un ancien DRH décrit la méthode grâce à laquelle il a licencié sans état d'âme plus de mille personnes dans plusieurs multinationales.

L'exécuteur : confessions d'un DRH

« Bonjour, assieds-toi ; tu vas quitter l'entreprise, tout de suite. » Cet ancien DRH a licencié sans état d'âme plus de mille personnes dans plusieurs multinationales. Son témoignage est édifiant.

Publié par France 2 sur jeudi 8 mars 2018

https://www.facebook.com/france2/videos/1741429939241698/

 



68 réactions


  • Perre Sanders 9 mars 18:59

    Qu’est-ce qu’on fait dans ces cas-là ? On s’assied ou on se barre ?


    • maQiavel maQiavel 9 mars 19:33

      @Perre Sanders
      On ne sait pas. 

      On pense à ses gosses , à ses crédits à payer et à ce genre de choses. On le fait assis ou en se barrant , je crois qu’on ne sait plus trop et qu’on s’en tamponne un peu en fait ... 


    • Pyrathome Pyrathome 9 mars 20:50

      @Perre Sanders

      Qu’est-ce qu’on fait dans ces cas-là ? On s’assied ou on se barre ?

      Deux baffles dans la gueule, et on se barre.....


    • gaijin gaijin 10 mars 07:07

      @Pyrathome
      " Deux baffles dans la gueule, et on se barre....."

      non le bureau du drh est filmé pas droit au baffes sinon c’est licenciement pour faute et prison ......


    • CoolDude 10 mars 14:55

      @gaijin

      Oui, mais là au moins, on sait vraiment pourquoi on a été licencié... Et encore... Car dans une certaine sorte de gestion des conflits un peu extrême, Marx a théorisé la lutte. En gros, dans certain cas, il est peut être juste d’en coller quelques une, histoire de... Eux, ne sont pas violent effectivement, mais la police et la justice, OUI (exemple de la case prison si vous n’êtes pas assez obéissant). C’est eux qui font les Lois et la Loi. Et face à ce genre de comportement, il y a quoi comme solution ?

      Si il n’y a pas trop de mort "par arme à Feu" en France, c’est parce que l’on est pas armé.

      De plus, si des personnes font n’importent quoi, pourquoi ne pas faire n’importe quoi aussi. Ça pourrait être pédagogique.

      Mais ce "monsieur" est effectivement une pièce d’un gros puzzle. Par une sélection naturelle du monde de l’entreprise, du capital et de la finance, ce genre de personnage apparaissent et ses comportements, ses attitudes ne se limitent pas à la sphère des DRHs, ou l’Humain n’est plus que la viande, ou voir qu’un simple un numéro...

      On les retrouve aussi chez les commerciaux, les marketeurs, les banquiers, les financiers... Les policiers, les médecins... Bref, c’est pareil ! Dès que l’économie et la culture du chiffre rentre dans le logiciel, c’est fini.

      La loi du marché, l’économie ne sert plus l’homme... Elle le détruit et personne ne semble s’en apercevoir, ni même s’en émouvoir.

      PS : Bernard Arnaud... Etc...


    • gaijin gaijin 10 mars 15:48

      @CoolDude
      " juste "

      ça n’est pas la question la question c’est de ne pas mener un combat que l’on est certain de perdre ....

      sinon oui bien sur je suis le premier a applaudir les éplucheurs de drh smiley


  • psychorigide psychorigide 9 mars 19:18

    Le mec est typique de ce genre de job.

    Incapable d’empathie véritable. Un vrai sociopathe....
    Il aurait pu en d’autres temps être un bourreau, du moment que cela lui rapportait.
    Il regrette ici, de ne pas s’être fait plus de fric. C’est la seule vérité.
    Un bon kapo. 
    Et des mecs comme cela je n’ai qu’à taper dans une pierre de ma rue pour en voir sortir un essaim.
    La seule chose qui leur fasse craindre, c’est de trouver plus impitoyable qu’eux.
    Si une seule de ses victimes lui avait rendu la monnaie de sa pièce, son système s’effondrerait et il raserait les murs au lieu de se la jouer rambo dans les champs, le gros...
    Leur psychologie est tellement prévisible. Comme celle qu’ils ont apprise dans leur manuel de management. 
    Lisez leurs bouquins vous saurez tout sur eux  smiley


    • louis 9 mars 20:05

      @psychorigide
      Il fait un appel d’offre au cas ou quelques employeurs seraient intéressés par plus salopard qu’eux !

       je lui trouve une tête a claques, en cas de mutinerie , il serait certainement le premier a être pendu a la grand vergue


    • V_Parlier V_Parlier 11 mars 17:43

      @psychorigide
      La partie drôle de l’histoire c’est qu’il arrive que les types comme ça soient à leur tour virés après avoir fait le sale boulot.


  • maQiavel maQiavel 9 mars 19:31

    Ce gars n’est rien d’autre qu’un éxécutant. Les patrons eux memes ne sont plus que des éxécutants. Pour trouver les responsabilités , il faut chercher du coté du pouvoir actionnarial qui a construit le système et qui s’en gave. 


    • Pyrathome Pyrathome 9 mars 20:47

      @maQiavel

      Ce gars n’est rien d’autre qu’un éxécutant. 

      Certes, dans les camps de concentration ou les goulags, il y a (avait) aussi des "exécutants"....oui, je sais, on trouvera toujours des ordures pour faire le sale boulot..

      Et le mec vient parler tranquillement devant la caméra sans aucune honte ni remords, bref, un fils de pute droit dans ses bottes !

      Pardon pour les "putes", elles méritent mieux comme rejeton.

      Mais bien sûr, il y a pire évidemment, le pouvoir "actionnarial" avec derrière les banques et la finance sous perfusion des deniers publics, le cynisme le plus abject au sommet de sa gloire ( et qui dit sommet, dit aussi re-descente abrupte après....)


    • pegase pegase 10 mars 13:24

      @maQiavel

      Les entreprises ne sont pas toutes comme ça, c’est une petite minorité en France, la plupart des boites ne cherchent qu’à survivre, souvent main dans la main avec les employés (dont leur survie dépend) ...

      Et non pas en les traitant comme des chiens comme cette vidéo le laisse supposer !


    • Cobat19 Cobat19 10 mars 15:06

      @maQiavel

      Désolé mais non, comme tous le monde cet homme a un libre arbitre et est libre de pensée ce qu’il veut, par conséquent si il a acceptée d’exécuter une tâche aussi ingrate, il doit être autant condamné que ceux qui l’ont employé.


    • Belenos Belenos 10 mars 21:12

      @maQiavel
      "Ce gars n’est rien d’autre qu’un éxécutant. Les patrons eux memes ne sont plus que des éxécutants. Pour trouver les responsabilités , il faut chercher du coté du pouvoir actionnarial qui a construit le système et qui s’en gave." 

      Chacun est responsable de ce qu’il exécute. Les actionnaires ont une responsabilité aussi, mais à un autre niveau. Sinon chacun pourrait dire qu’il n’est responsable de rien, parce qu’on pourrait toujours trouver un niveau supérieur de responsabilité et finir dans des abstractions (la société, le marché, la fatalité, le karma, etc.)


    • pegase pegase 11 mars 09:10

      @Belenos

      C’est un chinois qui a pris le contrôle de Mercedes smiley

      en plus c’est un fil de riziculteur ..... hallucinant ..


    • maQiavel maQiavel 11 mars 14:05

      @pegase

       

      Je sais que toutes les entreprises ne sont pas comme ça, ce n’est pas la question, ce ne sont pas les entreprises en tant que telles qui sont pointés du doigt ici, on parle des multinationales qui font du profit mais qui licencient leurs employés pour en faire encore plus …

      @Belenos @Cobat19

      Oui je sais, il est en effet responsable d’avoir exécuté les ordres qu’on lui a donné, je ne voulais pas dire qu’il n’est responsable de rien. Bien sur qu’il l’est. Nous autres qui participons à la société de consommation aussi d’ailleurs. Nous sommes tous responsables  mais il existe des niveaux de responsabilité : ma responsabilité n’est pas aussi grande que celle de ce DRH qui n’est pas aussi grande que celle du PDG qui n’est pas aussi grande que celle des actionnaires pris individuellement qui n’est pas aussi grande que celle du pouvoir actionnarial organisé en réseaux.

      Ce que je voulais dire, c’est que si on veut commencer à discuter sérieusement des responsabilités de la situation qui est décrite dans la vidéo, c’est sur le pouvoir actionnarial que doivent se tourner nos regards, pas sur les simples exécutants.

      @Pyrathome

      -Certes, dans les camps de concentration ou les goulags, il y a (avait) aussi des "exécutants"....

      ------> C’est ça , et ils étaient interchangeables.

      -oui, je sais, on trouvera toujours des ordures pour faire le sale boulot..

      ------> Et pas forcément des ordures. Vous avez aussi simplement des gens qui ne veulent pas se retrouver de l’autre coté de la table de torture. Dans les goulags, vous aviez des gens qui sont entrés dans les forces de sécurité publiques avec pour idéal d’assurer la paix et l’ordre contre les brigands et qui se sont retrouvés  gardien de goulag à maltraiter des opposants au régime. Des gens qui avaient une famille et qui ont exécuté les ordres pour la protéger.

      Ce n’est vraiment pas si simple. Qui peut dire comment il agirait dans ces circonstances ? Pas moi en tous cas …


    • pegase pegase 11 mars 14:41

      @touti

      Certains considèrent le chef d’entreprise comme un loup qu’on devrait abattre, d’autres pensent que c’est une vache à lait qu’on peut traire sans arrêt, peu voient en lui le cheval qui tire le char ...

      Winston Churchill


    • pegase pegase 11 mars 15:05

      @maQiavel
      Ce que je voulais dire, c’est que si on veut commencer à discuter sérieusement des responsabilités de la situation qui est décrite dans la vidéo, c’est sur le pouvoir actionnarial que doivent se tourner nos regards, pas sur les simples exécutants.



      Contrairement à ce que beaucoup de gens affirment, le pouvoir n’est pas dilué dans une masse actionnariale anonyme, il y a des vrais responsables au sens juridique du terme ...

      Mettez vous à votre compte, puis aventurez vous à tripoter la secrétaire, vous allez bien voir  smiley 


    • maQiavel maQiavel 11 mars 15:30

      @pegase

      Vous mélangez pouvoir et responsabilité juridique. D’ailleurs, le pouvoir actionnarial fait en sorte de rendre ses décisions légales et lorsque des actions illégales sont commises, il se défausse sur des subalternes qui n’auront pourtant fait qu’exécuter les ordres. D’ailleurs ce DRH dit avoue lui-même avoir fait des choses illégales, en cas de problème c’est sur lui que ça va retomber, pas sur ses donneurs d’ordre. A la limite sur le patron mais lui-même n’est qu’un exécutant interchangeable.

       Ce n’est donc pas une question de responsabilité juridique : une personne est légalement responsable d’un acte quand un système juridique est de nature à pénaliser cette personne pour cet acte. Si ce système ne la pénalise pas, quand bien même elle est réellement responsable, elle n’a aucun problème.

      Et je répète qu’on est là dans un cas très particulier, celui des multinationales et du grand actionnariat qui structure l’économie mondiale, on ne parle pas du patron du bistrot du coin qui met la main aux fesses de sa serveuse …  smiley


    • V_Parlier V_Parlier 11 mars 17:45

      @pegase
      Vous mélangez les PME (voire les TPE) avec les multinationales où la responsabilité est et reste totalement diluée. On ne joue pas dans la même cour dans les deux cas !


    • V_Parlier V_Parlier 11 mars 17:46

      @V_Parlier
      (Cette dilution n’est bien sûr pas naturelle mais délibérément organisée, bien entendu)


    • Belenos Belenos 11 mars 19:34

      @maQiavel
      "Ce que je voulais dire, c’est que si on veut commencer à discuter sérieusement des responsabilités de la situation qui est décrite dans la vidéo, c’est sur le pouvoir actionnarial que doivent se tourner nos regards, pas sur les simples exécutants."

      Les deux mon général. Parce qu’il y a aussi des dilutions de responsabilité au niveau actionnarial, chacun pouvant avoir le sentiment de faire ce qu’il peut dans un réseau de contraintes donné. C’est une question que l’on retrouve aussi dans la distance qui sépare un décideur politique d’un exécutant tortionnaire, par exemple (Charles de Gaulle était-il plus responsable que celui qui torturait sur place pendant la guerre d’Algérie ?)


    • maQiavel maQiavel 11 mars 20:26

      @Belenos

      Qui décide ? Parce qu’il faut bien que la décision soit prise quelque part.

      On peut aller de dilution en dilution mais concrètement, il y’a bien des gens qui décident de licencier les employés malgré le fait que les profits  augmentent. Cette décision là n’est pas prise par le DRH. On peut diluer les responsabilités à l’infini mais en dernier instance, c’est au niveau actionnarial que se prend la décision. Il y’a évidemment des contraintes, il y’en a toujours,  mais les actionnaires ne sont pas contraint de licencier dans un contexte qui leur est financièrement favorable. Ils pourraient par exemple se contenter des profits engrangés. Le DRH n’a que deux choix : obéir ou se barrer (et en un tel cas, un autre prendra sa place).

      Je ne connais pas bien le dossier de la torture en Algérie. Mais si on prend l’exemple des camps de concentration de la seconde guerre mondiale, il a bien fallu que quelqu’un ou qu’un groupe de personnes décide au plus haut niveau de l’élite Nazie de mettre ce système d’emprisonnement en place. Et cette personne  ou ce groupe de personne aurait pu ne pas prendre cette décision. Et il ne s’agit pas là des directeurs qui étaient chargés de la  surveillance de ces camps, eux n’avaient d’autres choix que d’obéir en participant au processus ou de désobéir et de se retrouver dans ces camps comme prisonnier.


    • maQiavel maQiavel 11 mars 20:45

      @Belenos
      Mais je veux bien croire qu’il existe des configurations ou il n’y a pas vraiment de décideur déterminé comme dans les guerres dans lesquelles des généraux , des commandants , de simples soldats massacrent ou donnent l’ordre de massacrer et de torturer des populations sans en avoir explicitement reçu l’ordre de leur hierarchie parce qu’ ils sont prisoniers d’ un cercle vicieux macabre et morbide très carractéristique des conflits armés. 

      Mais là , on est dans une configuration différente. 


    • Belenos Belenos 11 mars 21:30

      @maQiavel
      "Il y’a évidemment des contraintes, il y’en a toujours, mais les actionnaires ne sont pas contraint de licencier dans un contexte qui leur est financièrement favorable. Ils pourraient par exemple se contenter des profits engrangés."

      Dans la pratique, ce n’est pas toujours aussi simple, car les facteurs à prendre en compte ne sont pas polaires avec seulement d’un côté le licenciement et de l’autre le gavage de gens déjà riches. C’est bien plus complexe (même s’il existe à ce niveau des salauds sans scrupules, bien entendu).

      "Et il ne s’agit pas là des directeurs qui étaient chargés de la  surveillance de ces camps, eux n’avaient d’autres choix que d’obéir en participant au processus ou de désobéir et de se retrouver dans ces camps comme prisonnier."

      Oui mais quasiment TOUS les autres fonctionnaires au-dessus du directeur du camp ont à peu près dit la même chose. Donc c’était juste Hitler (ou disons 4 ou 5 personnes) qui sont les vrais responsables ? Je ne crois pas... De plus, certains cadres, officiers et surveillants de ces camps sont allés plus loin dans le sadisme que ce qui leur était demandé officiellement. 

      Ce que je veux dire, c’est que le mal opère par diffusion obscure et non de manière clairement pyramidale comme on se le représente quand on croit qu’il suffit de couper une ou deux têtes au sommet d’un processus pervers. Mais vous savez déjà cela, je pense. Actuellement, les gens ne croient pas les médias seulement parce que les méchants directeurs des médias sont de très habiles menteurs, mais parce les gens dupés consentent quelque part à être dupés en échange d’un certain confort psychologique (en gros, se sentir dans le camp du bien). 


    • Belenos Belenos 11 mars 21:32

      @maQiavel
      "Mais là , on est dans une configuration différente." 

      Je me le demande. Très peu de gens savent comment se déroule un conseil d’administration de groupe financier et comment les pressions s’exercent véritablement. 


    • maQiavel maQiavel 11 mars 22:13

      @Belenos

      Dans la pratique, ce n’est pas toujours aussi simple, car les facteurs à prendre en compte ne sont pas polaires avec seulement d’un côté le licenciement et de l’autre le gavage de gens déjà riches.

      ------> Ce n’est pas toujours aussi simple mais parfois c’est aussi simple que ça. Il arrive que des situations soient liés  principalement à l’hybris d’un petit nombre d’individu avec beaucoup de pouvoir, cela fait aussi partie des situations qu’on rencontre en pratique.

      La complexité des rapports sociaux ne doit pas nous faire évacuer systématiquement les polarisations car la réalité sociale est aussi quelquefois  polarisé. Et là on est dans une configuration de ce type.  

      -Oui mais quasiment TOUS les autres fonctionnaires au-dessus du directeur du camp ont à peu près dit la même chose.

      ------> Tout à fait. La question est donc : qui pouvait refuser d’obéir aux ordres sans mettre en péril sa propre sécurité ? Et avant cela, la question est : qui prend la décision ? Parce qu’elle ne tombe pas du ciel.

      -certains cadres, officiers et surveillants de ces camps sont allés plus loin dans le sadisme que ce qui leur était demandé officiellement. 

      ------> Evidemment. Même le plus petit exécutant pouvait aller plus loin dans le sadisme. Est-il que ce petit exécutant sadique n’endosse pas la même responsabilité qu’Hitler dans le processus de mise en place et de fonctionnement des camps.

      -Ce que je veux dire, c’est que le mal opère par diffusion obscure et non de manière clairement pyramidale comme on se le représente quand on croit qu’il suffit de couper une ou deux têtes au sommet d’un processus pervers. Mais vous savez déjà cela, je pense.

      ------>  Oui, raison pour laquelle je dis plus haut que nous sommes tous responsables. Mais vous savez aussi qu’on ne partage pas tous le même niveau de responsabilité. Même si j’ai ma part de responsabilité des situations décrites dans la vidéo, je ne suis pas aussi responsable que le DRH qu’on y voit par exemple. De même que la ménagère allemande n’était pas aussi responsable de l’existence  camps de concentration que les directeurs qui les  dirigeaient. Néanmoins, ce DRH et ces directeurs de camps n’avaient pas non plus le même niveau de responsabilité que l’AG des actionnaires ou que l’élite nazie qui prenait la décision.  

      Il arrive que des personnes soient responsables à cause de leur passivité. Il arrive aussi que des personnes actives soient responsables de ne pas avoir désobéi aux ordres qu’on leur a donné margé le désagrément que cette désobéissance pourrait leur causer ( parfois la mort). Mais des hommes sont aussi capables de décider de créer une situation parce qu’ils pensent agir pour le mieux ou pour en tirer un maximum de profits (politiques ou financiers). 


    • Belenos Belenos 11 mars 22:43

      @maQiavel
      "La question est donc : qui pouvait refuser d’obéir aux ordres sans mettre en péril sa propre sécurité ? Et avant cela, la question est : qui prend la décision ? Parce qu’elle ne tombe pas du ciel."

      Mais le système dans lequel chacun met sa vie en péril en refusant d’obéir à des ordres ne tombe pas du ciel non plus et aucun individu ne le met en place tout seul simplement en prenant la décision de le faire. Qui prend la décision d’accepter que le fait de désobéir mette la vie en péril ? Pour revenir à votre exemple, qui a mis Hitler et sa bande au pouvoir sinon la population allemande qui avait le goût de l’obéissance à un chef despotique, goût qui peut impliquer d’adorer en soi-même le petit chef despotique attendant l’heure d’exercer son pouvoir sur la victime qui tombera entre ses mains ? 


    • Belenos Belenos 11 mars 22:54

      @maQiavel
      "Mais vous savez aussi qu’on ne partage pas tous le même niveau de responsabilité."

      C’est clair. Mais ce n’est pas simple à évaluer, même dans l’histoire. En discutant avec un étranger à propos de la guerre en Algérie et de l’autorisation donnée ou pas de pratiquer la torture et jusqu’à quel point d’horreur précis, je me suis rendu compte de cette difficulté. En outre, ayant déjà pu constater le fonctionnement d’un conseil d’administration, je me méfie des simplifications car parfois l’addition de petites lâchetés pèse plus lourd dans la balance que le poids d’une méchante décision dominante. Mille punaises avides peuvent vous sucer autant de sang qu’un seul gros prédateur. Pour la plupart d’entre nous, nous mourrons à cause de petites bêtes, de petites cellules, de choses minuscules. 


    • maQiavel maQiavel 11 mars 23:32

      @Belenos

      -Pour revenir à votre exemple, qui a mis Hitler et sa bande au pouvoir sinon la population allemande qui avait le goût de l’obéissance à un chef despotique, goût qui peut impliquer d’adorer en soi-même le petit chef despotique attendant l’heure d’exercer son pouvoir sur la victime qui tombera entre ses mains ? 

      ------> On dit souvent qu’Hitler est arrivé au pouvoir démocratiquement, ce n’est pas le cas. Mais peu importe , il est arrivé au pouvoir parce qu’un système institutionnel le lui permettait et ces institutions étaient acceptés par le peuple allemand et une fois au pouvoir , les Allemands ne se sont pas révolté contre lui , ils étaient passif et lui ont obéit. On peut donc parler de responsabilité collective du peuple allemand dans les décisions qu’il a prise. Quand vous écrivez « le système dans lequel chacun met sa vie en péril en refusant d’obéir à des ordres ne tombe pas du ciel non plus et aucun individu ne le met en place tout seul simplement en prenant la décision de le faire » je suis totalement d’accord avec vous.

      Ce que je dis, c’est qu’au sein de ce système, quand bien même la responsabilité de son existence  est diffuse, tout le monde n’a pas le même niveau de responsabilité.

      Pour la guerre d’Algérie je ne connais pas le dossier mais je sais à quel point il peut être complexe de trouver des décisionnaires précis en ce qui concerne des actes de tortures ou de massacres de population dans les conflits armés. Mais toutes les situations ne ressemblent pas à celà. C’est bien de se méfier des simplifications mais cela ne doit pas non plus empêcher de voir des situations simples : quand une multinationale met à la porte ses employés alors qu’elle fait déjà d’énormes bénéfices, c’est parce que les actionnaires veulent en faire encore plus. Ce ne sont pas par de petites lâchetés qu’on en arrive là mais parce que des gens sont déterminé à engranger toujours plus de profits, par n’importe quel moyen. Mais réellement par n’importe quel moyen

      Avec la financiarisation de l’économie  le pouvoir actionnarial est imbriqué dans le capital financier, il y’a une mentalité commune avec les grands spéculateurs financièrs , ce sont d’ailleurs souvent les memes. Eric Laurent avait justement fait une enquête sur la mentalité de ces personnes et il décrit leur mode de fonctionnement comme semblable à celui des tueurs en série. Ce n’est pas une exagération de sa part, je conseille de lire son livre pour s’en rendre compte.

      https://www.babelio.com/livres/Laurent-La-face-cachee-des-banques—Scandales-et-revelati/154673


    • Belenos Belenos 11 mars 23:44

      @maQiavel

      Bien entendu, je ne nie pas qu’il existe de vrais "affreux" (comme dit Etienne). Des ordures de première classe.

      Il y a aussi ce livre  : http://www.seuil.com/ouvrage/comment-les-riches-detruisent-la-planete-herve-kempf/9782020896320


    • Belenos Belenos 12 mars 00:06

      @maQiavel
      https://www.babelio.com/livres/Laurent-La-face-cachee-des-banques—Scandales-et-revelati/154673

      Arghh ! Quel abominable livre complotiste !  smiley  smiley


    • pegase pegase 12 mars 10:16

      @maQiavel

      D’ailleurs ce DRH dit avoue lui-même avoir fait des choses illégales, en cas de problème c’est sur lui que ça va retomber, pas sur ses donneurs d’ordre. A la limite sur le patron mais lui-même n’est qu’un exécutant interchangeable.


      Ah non désolé, c’est la boite en tant que personne morale, et si une faute grave est avérée, c’est son propriétaire ou actionnaire majoritaire le premier responsable ...

      Je le sais parce que j’y suis moi même confronté, et je fais évidement tout pour éviter la faute grave ...

       - Faute grave => votre responsabilité personnelle peut être engagée, vous n’êtes pas du tout couvert derrière la structure de l’entreprise SA, SAS ou SARL ...


    • pegase pegase 12 mars 10:22

      @maQiavel

      Par exemple si un employé se sent lésé faute au DRH, et qu’il obtient gain de cause aux prudhommes, c’est la boite qui sera condamnée .......


    • pegase pegase 12 mars 10:35

      @Belenos
      qui a mis Hitler et sa bande au pouvoir sinon la population allemande qui avait le goût de l’obéissance à un chef despotique, goût qui peut impliquer d’adorer en soi-même le petit chef despotique attendant l’heure d’exercer son pouvoir sur la victime qui tombera entre ses mains ?


      Il s’y est mis tout seul, en éliminant pas mal d’opposants, c’est une affaire un peu compliquée .. Disons qu’il a eu un sérieux coup de pouce financiers du milieux industriel, et sans doute bancaire d’outre Atlantique, mais le peuple n’a pas vraiment eu son mot à dire ...

      Beaucoup d’allemands se sont barrés dans le Sud de la France, des communistes,, des juifs et plus simplement des opposants ...

      On trouve des témoignages sur youtube, ils ont été pourchassés, la plupart sont morts déportés ...


    • pegase pegase 12 mars 11:08

      Ils ne pouvaient pas passer la frontière espagnole, Franco copinait avec Hitler ...

      d’ailleurs il y a eu pas mal de soldats français qui se sont fait arrêtés en tentant de rejoindre l’Algérie en passant par l’Espagne ...

      A partir de 1933, plus d’un demi-million d’Allemands menacés pour des raisons religieuses, culturelles, racistes ou politiques par le régime de terreur mis en place par la dictature nazie choisirent la voie de l’exil. Si l’exil représentait pour eux le seul espoir de rester en vie, c’était aussi un déchirement : il leur fallait tout quitter pour tenter de survivre. Ce choix douloureux était parfois compensé par l’espoir de retourner en Allemagne après la chute hypothétique du régime nazi. L’exil, loin d’être une solution de facilité, était un pari risqué, car le destin qui attendait les réfugiés dans leur pays d’accueil restait incertain.

      http://resistanceallemande.online.fr/exil/exil.htm

      https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sistance_allemande_au_nazisme


    • maQiavel maQiavel 12 mars 12:59

      @pegase

      -Ah non désolé, c’est la boite en tant que personne morale, et si une faute grave est avérée, c’est son propriétaire ou actionnaire majoritaire le premier responsable ...

      ------> Mais oui , évidemment ! Le système judiciaire va condamner l’actionnaire majoritaire de Goldman Sachs ou Monsanto. Ils tremblent de peur devant vos terrifiants petits juges. smiley smiley 

      -Je le sais parce que j’y suis moi même confronté, et je fais évidement tout pour éviter la faute grave ... 

      ------>  Ah bon ? Vous dirigez une multinationale ?   smiley

      -vous n’êtes pas du tout couvert derrière la structure de l’entreprise

      ------> Arrêtez deux minutes de raconter des bêtises, vous n’êtes visiblement pas au fait du fonctionnement des multinationales que vous confondez avec celui des PME. Les multinationales n’ont quasiment plus de comptes à rendre aux sociétés, elles agissent en toute impunité indépendamment des textes législatifs et des institutions judiciaires quand elles ne sont pas elles mêmes à l’origine des lois.

      Quelques liens pour vous informer sur le sujet :

      https://www.bastamag.net/1-5-Quand-des-multinationales-s-attaquent-aux-Etats-pour-accroitre-leurs

      https://www.youtube.com/watch?v=qeMjaNxENY8

      https://reporterre.net/Total-ou-comment-les-multinationales-sont-devenues-incontrolables

      Moi j’arrête là parce que c’est n’importe quoi ... 


  • jesaispas 10 mars 00:21

    la derniere fois que des connards donc des humains normaux, la majorite totale donc m ont licensie, ils ont eu des éjaculations précoces pendant plusieurs mois, mais aucunement par le fait de violences verbale ou physiques,
    juste licencier un dieu comme moi, ils ont du se chier ds leur froc, devant moi car il n avait pas le choix, sauf se chier dessus,
    je suis d une telle intelligence sublime je suis un geni total des jours je m epatte moi meme c est comme ca bon ma foi
    le gros lard sur la video, il se serait chie dessus aussi je vous assure
    bon licencie ok mais bon aujourd hui je gagne au moins 3x plus et je minimise toujours car sinon c est trop dur pour les autres


  • Le Celte le celte 10 mars 05:33

    Juger ce type sur 3mn de vidéo, dont l’effet a pour but de soulever l’indignation par empathie n’est pas très objectif, car il est un élément du système que nous avons tous contribué à mettre en place. Oui c’est injuste, mais ça me fait penser aux tondeuses de la libération ou l’apitoiement des "grands cœurs" sur l’attaque d’un prédateur. Si certains ici parlent de "Kpo" c’est bien parce que nous vivons avec les mêmes règles, dans un immense camp de concentration, régi par des gens qui disent nous en sortir et qui ne souhaitent au final qu’en améliorer l’ordinaire. 


    • louis 10 mars 07:46

      @le celte
      dans un chantier naval , un type de ce genre passer son temps a humilier les ouvriers, au cours d’une gréve très très très dur il fut attrapé jeter a terre , puis les ouvriers ont défilé devant lui braguette ouverte et je vous laisse deviner la suite , lui aussi a son tour il a été humilier.

      Depuis ce jour il n’a plus humilier personne du chantier (ailleurs peut être ) .


    • Le Celte le celte 10 mars 09:14

      @louis

      Ben le Kpo s’est fait allumer ce coup-ci... mais le spectacle continue.


    • jesaispas 11 mars 12:51

      @le celte
      Bonjour

      ’c’est bien parce que nous vivons avec les mêmes règles, dans un immense camp de concentration’

      vous êtes quelqu’un de clair voyant c est très rare de nos jours


    • Le Celte le celte 11 mars 13:13

      @jesaispas
      Je ne sais pas si c’est mérité mais merci.


  • jimontheair jimontheair 10 mars 11:49

    Là où ça devient amusant (rire jaune hein !) c’est quand les gauchards couineurs devant ce genre de choses et couineurs devant tout sauf leurs propres turpitudes en fait 

    proposent leurs solutions pour y remédier...  smiley 


    • Masque de mort Masque de mort 10 mars 12:24

      @jimontheair
      Et toi, tu proposes quoi concrètement ?


    • jimontheair jimontheair 10 mars 13:32

      @Masque de mort

      Obémoi, en tant que gauchard de 13h à 14h aujourd’hui, exceptionnellement, je propose d’interdire aux zens d’être méssants,
      la méssantitude étant établi selon une grille d’évaluation établie par les gauchards car eux sont des modèles de vertu de morale d’honnêteté d’humanisme de toutkeskilestBien (ils ont même déposé des brevets pour être sûr qu’on leur pique pas ces "valeursBien" qui les caractérisent si parfaitement...).  smiley 

      Cela dit avec un certain recul néanmoins, ohhéheinbon, vu le très peu d’informations et de vue d’ensemble que donne cette vidéo tire aux larmes gauchardes de merde  smiley 


    • Masque de mort Masque de mort 10 mars 14:13

      @jimontheair
      Tu ne proposes donc rien d’autre que le sarcasme envers les gauchards. Je vois clair dans ton petit jeu qui consiste à orienter le sujet sur eux pour défendre les crapuleuses multinationales.


    • jimontheair jimontheair 10 mars 14:51

      @Masque de mort

      Réaction typiquement gaucharde. Vous en êtes ?  smiley 

      4 cases et 2 processeurs logiques pour penser classer le monde tout entier et les gens touts entiers... 

      Cela donne par exemple ce genre de choses comme "raisonnements" : 

      multinationales méssants 
      + gauchard pas aimer multinationales et crier fort contre elles
      implique gauchards être zentils ET gauchards être solution contre méssants 

      ou encore : 

      X moquer gauchards
      + gauchards être contre multinationales et crier très fort contre elles
      implique X aimer et défendre multinationales 

      Ouaip, les gauchards, c’est des lumières faféfur, pas con le peuple normal qui leur tourne le dos...  smiley 


    • Masque de mort Masque de mort 10 mars 15:20

      Pffff ...

      J’vois toujours rien qui ressemble à une solution. 

      Typique du spécimen de collabo qui fait diversion en dégueulant sur les gauchards pour ne pas qu’on prête attention au pouvoir des capitalistes apatrides mondialisés.Je déteste les gauchards mais je déteste encore plus les laquais du FMI et de la trilaterale dans ton genre. Le Bilderberg te paie combien ? 


    • jimontheair jimontheair 10 mars 16:01

      @Masque de mort

      Où on constate que les raisonnements à base de 4 cases et 2 processeurs logiques ne sont pas l’apanage des gauchards apparemment,
      bien que chez eux cette déficience atteigne tout particulièrement une permanence une amplitude et une ferveur égotique qui amène au diagnostic de débilité assezprofonde et dangerosité sous-jacente. 
      A mon avis vous êtes de la même "famille", au sens large et psychologique. 

      Ah c’est ça THE problème selon toi, "capitalistes apatrides mondialisés", tu as mis du temps à le formuler dis donc. 
      ’tain, si c’est THE problème, alors il va falloir trouver THE solution man, attends je creuse ça doit être facile vu qu’il y a que ONE problème et que c’est THE problème...
       
      Surtout surtout ne pas regarder ailleurs d’autres choses possibles comme problèmes plus à portée et légitimes à mettre à poil, comme la raiepublique officielle et ses semblables a-démocratiques d’occident- mais la raiepublique c’est ponpon quand même niveau bananièrisme et consanguinité des dégénérés autorisés y a qu’à voir les ritals rigolos y font même moins pire en vespa !-, les zélites en conclave, les fossilisés dévots qui hantent les lieux zistoriques en assemblées de débiles conformistes et portés aux nues en conclave là aussi, le peuple abruti et castré dès la primaire bientôt ils attaquent dans les crêches si j’ai bien compris, ’tain en fait il y en a des tas de problèmes ça devient complexe l’affaire... 

      Et sinon, pour la méssanceté des zens, t’as une grille dispo ou pas ? Parce que c’est un peu le topic de cette vidéo de merde, AUSSI. 

      M’fatiguent... 


    • Masque de mort Masque de mort 10 mars 16:36

      @jimontheair
      Et présentement diversion sur la raiepublique (sur laquelle je pisse à la raie) et injonction à regarder ailleurs que du coté de la ploutocratie capitalo-financière nomade et spéculative qui pourtant domine le monde par l’esclavage de la dette et du profit à n’importe quel prix. 

      Encore un larbin payé par les maitres de la banque mondiale, des clubs de Londres, de Rome et de Paris , qui fait diversion pour qu’on pose nos regards partout sauf sur le moteur de la matrice . C’est combien le salaire à l’institut Tavistock ? T’en sais rien, t’ es certainement qu’un bénévole débutant qui espère faire carrière dans les psyop, un sous fifre du Bohemian Club et du B’nai B’rith qui espère grimper les échelons et s’imagine qu’il sera grassement récompensé, le nègre de maison par excellence. On est au courant de vos petites combines merdiques pour distraire le peuple afin de diviser pour mieux régner.

      Le masque de mort t’a démasqué.


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 11 mars 14:45

      @jimontheair
      Un gauchard paye bien ses employés, car si tu payes tes employés avec des cacahuètes, attends toi à avoir un travail de singe ...

      Un gauchard intéresse ses employés aux objectifs commerciaux de la boite et leur donne une part de son entreprise. De cette manière, les employés sont vraiment impliqués dans la société et donnent le meilleur d’eux-même pour parfaire le produit/service qu’ils vendent et pour faire un chiffre d’affaire plus haut que l’an dernier ... Si le patron vends la boite, l’acheteur ne pourra pas virer les employés qui sont aussi actionnaires ...

      Les gauchards ne parlent pas de Direction des Ressources Humaines mais de Bureau du Personnel et çà change tout ...


    • jimontheair jimontheair 11 mars 15:00

      @DJL 93VIDEO

      Voilà le syndrome gauchard à l’oeuvre une fois de plus. 

      Ce qui est Bon est gauchard, et seul le gauchard le fait. 

      Et La Voie que le gauchard dira Bonne sera La seule voie acceptable car elle est la Bonne. 

      Pathétique... Et si dangereux cette façon totalisante de se penser Bon et Vrai et Juste et de vouloir imposer à TOUS UN modèle sur ces bases. 

      Tiens, je préfère encore les capitalistes, sous leur règne au moins il existe la possibilité de la diversité dans les façons d’opérer !!!  smiley 

      Et puis tiens les gauchards, créez les vos "autogérées", multipliez les, rien ne vous empêche, et faites les fructifier et donnez les en exemple aux gens qui alors pourront juger, au lieu de vouloir imposer vos merdes idéologiques et à Tous ceci ex nihilo et sur la seule base de "considérations". 

      Ah bah non, car le gauchard ça ne sait pas créer sauf exception, ça fait des phrases et à ça pond des "idées" qui seraient Les Bonnes et à imposer à Tous donc.

      C’est pour ça que là où passe trop le gauchard arrive toujours la stérilité, la répétition, et le même. 

      y m’énervent ces hors peuple...  smiley 


    • CoolDude 11 mars 15:04

      @jimontheair

      Tiens, je préfère encore les capitalistes, sous leur règne au moins il existe la possibilité de la diversité dans les façons d’opérer !!!

      Quelle diversité dans la façon de faire ?

      Si tu en vois une dit le moi car moi, je n’en vois pas.


    • jimontheair jimontheair 11 mars 15:25

      @CoolDude

      Relis mon commentaire, tu as loupé des gros bouts à mon avis (notamment ce qui tourne autour de "diversité/même" et de "créez les vos autogérées rien ne vous en empêche les gauchards-sauf votre incapacité notoire sauf rares exceptions à créer"), 

      commentaire auquel je ne change pas une virgule car beaucoup de choses et sur différents plans sont dites, enfin esquissées. 


    • CoolDude 11 mars 15:35

      @jimontheair

      Relis mon commentaire, tu as loupé des gros bouts à mon avis (notamment ce qui tourne autour de "diversité/même" et de "créez les vos autogérées rien ne vous en empêche les gauchards-sauf votre incapacité notoire sauf rares exceptions à créer"),

      Parce que vous pensez que c’est les banques qui créent (à part l’argent)...

      Et que c’est Monsieur Peugeot par exemple qui crée SES véhicules ?

      Mais bien sur.

      Le Capitalisme... C’est le pouvoir de s’accaparer les biens et la création d’autrui, avec en prime le pouvoir de dire : "Oui, c’est moi qui l’ai fait, sans avoir bougé le cul de son fauteuil".

      Sinon, j’avoue, c’est vrai que je lis rarement vos commentaires et encore moins dans le intégralité car ils n’ont aucun intérêt.


    • jimontheair jimontheair 11 mars 15:58

      @CoolDude

      Oui, en somme, j’ai affaire à un âne bâté incapable de lire un commentaire à plusieurs plans et qui sort de la bouillie prémachée à 2 slogans intégrés que lui servent les gauchards, 

      qui couine des slogans anticapitalistes bien formatés et appris, 

      et sera quasi certainement toute sa vie incapable de créer et de gérer en autogestion même une PME de 30 personnes alors que rien ne l’en empêche - sauf sa stérilité de gauchard. 

      Un gauchard prototypique quoi.  smiley 

      Et ces gens veulent s’imposer comme LA solution et imposer à TOUS leur SEUL modèle et leur SEULE manière de faire au nom de leur grande intelligence et vertu... 

      ’tain, je préfère encore les capitalistes, au moins il reste la possibilité de la diversité sous leur règne,
      possibilité par exemple de l’autogestion que bien entendu les gauchards si stériles ne savent presque jamais saisir pour créer et démontrer leurs choses par l’exemple aux gens, au lieu de leur imposer ex nihilo ex abrupto leur modèle de manière autoritaire et mêmique*. 

      y m’énervent cette minorité de hors peuples fumeurs d’opium et stériles à créer  smiley 


    • CoolDude 11 mars 16:53

      @jimontheair

      Je suis cadre (j’ai diriger des équipes à plusieurs reprise en tant que chez de projets), consultant et prestataire de service pour des très grands groupes... Je connais bien la question.

      Et effectivement, je n’ai pas créer mon entreprise car ce qu’il m’intéresse, c’est les sciences, les techniques... Pas l’administratif et le frics.

      Et pour clore le sujet, je n’ai pas créer mon entreprise car je n’ai pas d’argent à investir. Je suis un salop de pauvre.

      Pour ton information, car appartement tu ne sais pas grand choses sur ce sujet, les banques ne te prêteront classiquement que l’équivalent de ce tu risques toi même en capital ! Si tu as zéro en poche, elle te prêteront zéro. C’est aussi simple que ça... Car en cas de problème, il faut bien qu’elle rentre dans le frais en saisissant ce que tu possèdes.

      Si tu ne possède rien... !? Comment vont elles faire ?!


    • jimontheair jimontheair 11 mars 17:38

      @CoolDude

      Ouah, un cadre. Je suis impressionné, tout de suite ça pose son homme. Moi qui n’ait jamais été un cadre ni même eu le privilège de travailler avec un cadre ou un PDG, j’en suis tout chose - sourire amusé... 

      Oui oui, sinon, je connais le problème des banques qui ne prêtent pas. Font chier les banques, de manière générale elles font chier. Mais elles me font moins chier que les gauchards, ces idiots tuiles aux banques dit au passage !!!

      Cela dit, il y a des tas d’activités qui peuvent se créer avec très peu de mises de fonds, à l’heure de l’économie dite "numérique", et bien les gauchards ça non plus ils font pas, faut dire que le gauchard ça ne crée pas et ça ne gère pas, c’est pas son truc, ça couine contre tout et ça court après des subventions d’Etat ; quel merveilleux domaine où créer et tester l’autogestion pourtant... 

      Mais cela est bien loin de ce dont je parlais concernant les gauchards, leurs couinements à répétition, leurs mantras slogans, leur désir d’imposer UN modèle exnihilo ex abrupto à TOUS ceci en vertu de "considérations", et leur incapacité à CRéER et GéRER sauf exception. 

      Tiens, même les quelques boites qui à ma connaissance peuvent ressembler un peu à de l’autogestion dans le pays, et qui marchent à peu près, ben on y trouve pas trop le discours gauchard dedans, plutôt un mélange de quelques valeurs et toujours toujours toujours un pragmatisme solide aussi. 

      Le gauchard ? Un boulet couinant en permanence et quasiment toujours stérile, facteur de gris et de "même"  smiley 

      Vive le "management", tiens !  smiley 

      y m’énervent ces hors peuple... 


    • DJL 93VIDEO DJL 93VIDEO 11 mars 17:51

      @jimontheair
      Faut se calmer l’ami, je n’impose rien du tout, aucune idéologie, rien, je te dis juste ce que je fais dans mon humble petite entreprise. Je ne détiens pas tout le capital de "ma" boite, je paye plutôt bien et si on atteinds nos objectifs, tous le monde a une part du gâteau ...

      En France, un ingénieur est payé 50K€ à l’année, alors qu’aux USA il est payé entre 150K€ et 200K€ pour le même poste ... On France, on paye super mal nos ingénieurs et les droitistes ne cherchent qu’à baisser ce coût des salaires avec par exemple les cadeaux CIR "crédits impôt recherche" ... Bref, on fait tout à l’envers chez nous !


    • jimontheair jimontheair 11 mars 18:55

      @DJL 93VIDEO

      "je n’impose rien du tout, aucune idéologie, rien, je te dis juste ce que je fais dans mon humble petite entreprise. Je ne détiens pas tout le capital de "ma" boite, je paye plutôt bien et si on atteint nos objectifs, tous le monde a une part du gâteau"

      Très bien. Donc tu ne serais pas un gauchard, a priori, a priori.
      Quelques valeurs et du pragmatisme.
      Ca me va  smiley 

      Ps. oui, il y a comme une tendance à faire fuir les gens de talent et créateurs/productifs dans ce pays ; par des salaires plus bas que "là bas" notamment, par des contraintes administratives nombreuses,
      et surtout je crois par une espèce d’aura sociale générale chez les pseudo zélites de la raiepublique qui promeut très fortement les gens de robes ampoulés assez stériles en production de quoi que ce soit et méprise les autres ; je ne suis pas certain du tout que celà soit grandement du aux droitistes comme tu dis, je dirai même que c’est plutôt à mon avis du aux gauchards qui ont dans ce pays un poids sur la génèse de cette aura générale bien bien supérieur à ce que leur poids réel rapporté à la population devrait leur permettre de peser dans un système social et démocratique un peu mieux équilibré et moins déformant de la société au niveau des "orientateurs". 


  • jimontheair jimontheair 10 mars 13:33

    Vive le "management" !  smiley 


    ’béciles... 

  • Jean Keim Jean Keim 10 mars 16:17

    Moi je ne suis pas violent mais la manière dont je fais les choses est violente dixit le drh de la vidéo, est-il besoin de rajouter un commentaire ? 




    • jesaispas 11 mars 13:38

      @Jean Keim
      si si una comentario

      Le gros lard de la vidéo je ne lui donne pas plus de 10 ans avant l’infarctus,

      cet univers est beaucoup plus cruel que cette pauvre humanité tente de l être , c ’est pathétique, on pourrait même irradier le dernier brin d’herbe de cette planète, ce que l on va d ’ailleurs faire sous peu, que notre tps ne dévira sa courbe d’un pico


  • jimontheair jimontheair 11 mars 15:01

    Vive le "management" !  smiley 


  • simplesanstete 12 mars 11:21

    FIN DE L’INNOCENCE DU PROLO exploité manipulé etc......il devenu jésus sous médocs & ses maquereaux au chômage se sont recyclés, en marche & plus vite que çà.


  • jimontheair jimontheair 12 mars 13:26

    Pour ceux qui couinent contre le "management" sans en quasi rien connaitre quasi certainement (couinards de toujours et de tout, gauchards stériles et lobotomisés, mous du cul et lopettes, adeptes de la réflexologie tantrique et du loooove, etc etc), je propose ce lien : 

    https://www.12manage.com/


    On y trouvera à peu près toute la diversité de ce que comprend le "management". C’est large... 

    Bonnes lectures et réflexions à ceux là qui couinent facile, rendez vous dans 6 mois pour en reparler. 

    Non mais !!! 
    y m"énervent...  

    Ah, j’allais oublier : Vive le management !

Réagir