mercredi 24 février - par Pyrathome

António Guterres : l’impact de la Covid-19 sur les droits civils & politiques

« Les quatre coins du globe sont touchés par des violations des droits humains », a alerté, lundi, le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, à l’ouverture de la 46e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies. M. Guterres a déploré « l’affaiblissement de la démocratie, l’utilisation de la force brutale, les arrestations arbitraires, la répression dans toutes ses manifestations ou la restriction de l’espace civique ». De plus, « la pandémie a affecté de manière disproportionnée les femmes, les minorités, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, les réfugiés, les migrants et les peuples autochtones » et « l’extrême pauvreté gagne du terrain » a-t-il déploré.

 



10 réactions


  • eau_du eau_du 24 février 10:01

    Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU

    .

    C’est une confirmation importante que les médias français ont encore peu relayée pour le moment. Nous citons le Secrétaire Général de l’ONU en personne :

    " Brandissant la pandémie comme prétexte, les autorités de certains pays ont pris des mesures de sécurité sévères et adopté des mesures d’urgence pour réprimer les voix dissonantes,
    abolir les libertés les plus fondamentales,
    faire taire les médias indépendants
    et entraver le travail des ONG.
    "

    .

    Antonio Guterres, Secrétaire Général de l’ONU
    Conseil des droits de l’homme du 22 février 2021

    Source  : Site de l’ONU https://news.un.org/fr/story/2021/02/1089912

    Le chef de l’Organisation des Nations Unies ajoute, notamment :

    " Des défenseurs des droits humains, des journalistes,
    des avocats, des militants,
    et même des professionnels de la santé,
    ont fait l’objet [...] de poursuites, et de mesures d’intimidation et de surveillance pour avoir critiqué les mesures - ou le manque de mesures - prises pour faire face à la pandémie. Les restrictions liées à la pandémie servent d’excuses pour miner les processus électoraux, affaiblir les voix des opposants et réprimer les critiques.
    "

    .
    Covid-19 : Fausse pandemie : Dr Astrid Stuckelberger : Expert en santé publique internationale

    • Spécialiste santé publique internationale
    • Privat-Docent de la faculté de médecine de l’université de Genève
    • Doctorat en santé des populations
    • Master en santé mentale (avec l’OMS)
    • 25 ans de recherches et enseignement en médecine
    • Chargée de cours à l’Université de Lausanne
    • Expert international à l’ONU et l’OMS dont 3 ans sur les pandémies et 4 ans sur le Comité d’éthique de l’OMS.
    • Expert à la commission européenne : évaluation de projets de recherche pour l’amélioration de la santé des populations par l’innovation
    • Représentante à l’ONU depuis 20 ans de 2 ONG académiques
    • 10 livres publiés, 3 livres en préparation
    • 180 articles scientifiques, rapports ONU, rapports pour le gouvernement suisse.
    • Fait partie des 100 personnalités suisses HEBDO

    .
    Le « Test » PCR est une énorme escroquerie sanitaire, très lourd de conséquences...



    • sls0 sls0 24 février 10:19

      @eau_du
      C’est Antonio qui cause, pourquoi venir avec Astrid ?
      J’ai des doutes mathématiquement prouvables sur les tests CPR mais Guterres ne parle pas de test, pourquoi les mettre sur le tapis.
      J’ai plein de chose à dire sur la culture du poireaux mais je ne profite pas d’un discours du secrétaire général de l’ONU pour le mettre sur le tapis.


    • Pyrathome Pyrathome 24 février 13:24

      smileyschIzO

      On s’en branle de ton poireau, gros lourdeau, il s’agit ici des tests PCR frauduleux avec lesquels ils ont monté artificiellement les chiffres et le nombre de "cas" pour fabriquer une deuxième vague de peur alors que ce sont des mutants et autres variants.....ce que Raoult affirmait déjà en aout, puisque lui fait du séquençage systématique à contrario des charlatans incompétents qui lui crachent dessus.....


    • wendigo wendigo 25 février 06:04

      @sls0

       Ho vous savez en politique de nos jours avec tous ces déballages scabreux actuels, il ni aurait rien d’étonnant que le poireau du pdt de l’ONU se retrouve sur le tapis ..... on a bien eu celui du porte parole de l’élysée posé sur twitter.
      Quand à la culture du poireau en politique, elle va de paire (si j’ose dire) avec celle des navets ! (suffit de voir ce qui sort de l’ena ! je crois qu’il y a plus de navets dans les archives de l’ena que dans celles de l’ina, c’est dire)


  • sls0 sls0 24 février 10:13

    J’adhère à ce que dit Guterres.

    C’est rare qu’un secrétaire général l’ouvre, ça devrait arrivé plus souvent, c’est un support morale de taille.


    • wendigo wendigo 25 février 06:06

      @sls0

       Ouais enfin avec le rôle du pdt de l’onu, àa pourrait être votre boulanger qui tiennes ce genre de discours ça reviendrait au même !


    • ZardoZ ZardoZ 25 février 10:56

      @CiSo

      Il lâche un peu de lest, voilà tout.


    • alanhorus alanhorus 1er mars 12:43

      @ZardoZ
      Il a l’air du serpent de moogli il vous endort ..........et il vante les vaccins c’est du mind control pour disney kid


  • albert123 24 février 10:32

    De plus, « la pandémie a affecté de manière disproportionnée les femmes, les minorités, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, les réfugiés, les migrants et les peuples autochtones » et « l’extrême pauvreté gagne du terrain » a-t-il déploré


    juste avant de balancer que le problème du monde est le suprématisme blanc et donc dire en pointillé que le "mâle blanc cisgenre" est la cause de tous les soucis actuel.


    il ne m’en faut pas plus pour reconnaitre ce que l’on va désigner sous le terme de "pute à soros", cad des individus nuisibles et hostiles aux bien être des peuples.


    • Pyrathome Pyrathome 24 février 13:40

      @albert123

      Oui, tout à fait exact, j’ai mis cette vidéo pour aussi montrer les incohérences du discours, ménager la chèvre et le chou en profiter pour sucer soros et son idéologie puante en passant....cela porte un nom, le racisme avec la recherche du bouc émissaire  !

      Merci de l’avoir souligné !


Réagir