lundi 1er mars - par hase

Antarctica

« Il est des plongées plus faciles », mais plus belles, peut-être pas.

Il est des vies plus faciles, mais plus poignantes, peut-être pas.

J’ai mis la journée à absorber ce film, minutes par minutes, que vous avez sûrement vu, qui passait à la télé.

Publicité

Le monde est d’une beauté, qui devrait nous figer, nous, humains, seuls vivants à pouvoir l’embrasser.

Le monde est d’une richesse qui devrait nous exalter, nous êtres supérieurs par notre verticalité.

Nous devons être seulement ce qui nous distingue : capables de jouir de l’extravagante luxuriance du monde, capables de comprendre, de lier.

Nous devons laisser tomber tout ce qui est misérable en nous : nos petits costumes serrés, nos petites vantardises, nos désirs de poupées de cire, nos peurs, notre arrogance.

Nous devons nous fondre, et mériter ce foisonnement.

Antarctica, sur les traces de l'empereur - Regarder le documentaire complet | ARTE

 



2 réactions


  • Conférençovore Conférençovore 1er mars 11:58

    39’43’’ : même si c’est une reconstruction, la photo est dingue...


  • sls0 sls0 1er mars 12:01

    Vincent Munier, LE photographe animalier.

    Pour ramener des photos de loups blancs arctiques, il se fait déposer par avion, un mois plus tard l’avion revient le chercher. Il a une patience et une endurance incroyable.

    C’est passer beaucoup plus de temps à observer avec des jumelles que faire des photos, être invisible et voir. C’est aussi une connaissance de terrain et du monde animalier.

    Pour le suivre sur le terrain il vaut mieux faire avant un stage de commando de montagne.


Réagir