vendredi 20 août - par sls0

Analyse de Thibaut Fiolet

Publicité

Au mois de mars 2020 Thibaut Fiolet avait sorti un pdf qui était le plus complet au niveau connaissance du covid 19. Dans le fouillis d'information de l'époque il avait fait un sans faute.

Aujourd'hui il y a tellement d'études parfois contradictoires et le variant delta qui joue le chien dans un jeu de quilles que je suis allé voir coté Thibaut Fiolet.

Sa dernière vidéo qui défriche un peu les dernières études.

 



19 réactions


  • juanyves 20 août 11:28

    Aucun intérêt, juste essayer de jouer à l’"influencer"


  • juanyves 20 août 11:31

    Une clownerie de plus du sls0


  • Zero9 Zero9 20 août 11:36

    Si tous les gamins avec du lait derrière les oreilles viennent ramener leurs fraises sur le Web, on est pas sorti de l’auberge, next...


  • Duke77 Duke77 20 août 11:55

    Fiolet ? C’est pas le naze qui a publié une étude biaisée volontairement pour discréditer l’hydroxychloroquine l’année dernière ? Un branque qui a réalisé une méta-analyse en sélectionnant uniquement les etudes qui allaient dans le sens de la conclusion à laquelle il voulait arriver ?

    Il a déjà été pris en flagrant délit de truquage : https://www.francesoir.fr/opinions-entretiens/apres-relecture-methodique-de-letude-fiolet-lhydroxychloroquine-est-efficace

    Il n’est ni médecin ni rigoureux dans ses méthodes statistiques. Exemple : "Fiolet et coll. ont affirmé que l’étude de Fried aurait pu être incluse si cette publication avait eu lieu avant la fin de leur sélection, en précisant que l’effectif y est important et que la conclusion est négative. Nous concluons à une manipulation médiatique car en dehors de nombreux autres biais, cette étude ne donne qu’un pourcentage brut de mortalité, sans aucune analyse multivariée, et les auteurs affirment que les patients traités étaient dans un état plus sévère. Cela constitue un drapeau rouge et Fiolet devrait relire Cochrane. Si le Pr Raoult avait agi de la même manière, il aurait reçu des insultes."

    "1) Fiolet et coll. a mal interprété le risque relatif (RR) dans l’étude Geleris comme celui de la mortalité. Le travail original utilisait le critère composite « intubation ou mort ». 2) Fiolet et coll. ont rapporté le risque relatif associé à l’ensemble de la cohorte de patients dans l’étude Magagnoli. Ce ratio était affecté par un échantillonnage biaisé en fonction de la durée de l’échantillonnage, et de plus un grand nombre de paramètres étaient manquants ce qui entrainait un déséquilibre entre les groupes (18% de patients sous HCQ, 12% de patients sous HCQ + AZI et 26% des témoins étaient toujours hospitalisés). Magagnoli a effectué une sous-analyse pour tenir compte de « la question de l’échantillonnage biaisé en fonction de la durée et des taux différentiels d’observations censurées à droite parmi les groupes » et fourni une meilleure estimation du RR. Pour l’effet de HCQ + AZI sur la mortalité, nous avons noté : 3) Fiolet a interprété à tort le risque relatif dans l’étude Rivera en l’associant au traitement HCQ + AZI. Les travaux originaux indiquent que ce RR était associé à « HCQ plus tout autre traitement », qui n’était pas limité à l’AZI puisque environ 22% de ces patients n’étaient pas traités par AZI. 4) Pour les raisons évoquées en 2., le RR de la sous-analyse de l’étude Magagnoli. aurait dû être signalé.

    De plus, il convient de noter que Fiolet exclut les résultats rapportés par Arshad et coll. qui a fourni des preuves supplémentaires en faveur de l’utilisation de HCQ. Fiolet a fait valoir que les patients du bras HCQ étaient deux fois plus susceptibles que les témoins de recevoir des stéroïdes. Cependant, l’étude Arshad a corrigé ce déséquilibre en utilisant un appariement par score de propension et a trouvé que le RR de mortalité associé aux corticoïdes était de 0,8, ce qui est remarquablement similaire à l’effet de la dexaméthasone sur la mortalité mis en évidence par l’essai Recovery (RR = 0,83). D’autre part, l’étude Rivera. a été inclus dans la méta-analyse même si les travaux originaux rapportaient un rapport relatif de 3 associé à l’utilisation de stéroïdes, ce qui suggère fortement que les biais d’indication n’ont pas été suffisamment corrigés. Nous reconnaissons que les résultats d’Arshad ne sont pas sans biais ni limites, visibles dans leur régression multivariée, mais ils ont fourni des informations détaillées sur les scores de régression multivariée et les tableaux d’appariement, qui par exemple étaient absents dans Magagnoli.

    De tels changements dans la méta-analyse pourraient renverser les conclusions de l’article original."

    La messe est dite : Fiolet est un militant, pas un scientifique. Ses études sont de l’esbrouffe pseudo-scientifique car il n’a ni la rigueur ni l’honnêteté intellectuelle de réaliser un travail non orienté politiquement.


    • sls0 sls0 20 août 13:00

      @Duke77
      Peut mieux faire comme référence, comme boite à fakes on fait pas mieux que francesoir.
      Quant aux compétences de Fiolet c’est par ici :
      https://cesp.inserm.fr/fr/agent/fiolet


    • sls0 sls0 20 août 13:36

      @sls0
      Une réponse d’un des co-auteurs de cette méta-analyse qui te déplait tant :
      https://lebiostatisticien.fr/la-verite-sur-la-meta-analyse-fiolet-et-al/


    • CoolDude 20 août 14:26

      @Duke77

      J’aime bien l’étude Fiolet, moi !

      On y voit par exemple (en autre) ceci :
      In sensitivity analysis, after inclusion of studies with critical risk of bias, the global RR was marginally not significant 0.80 (95% CI 0.65–1.00) (see Supplementary material, Table S6).

      En gros, Hydroxychloroquine est efficace entre 35% à 0% et est dans tous les cas supérieur à zéro... Et il va conclure l’inverse !

      C’est fort, il est trop fort !

      Autre exemple :
      After excluding studies with critical bias, the pooled RR for COVID-19 mortality was 0.83 (95% CI 0.65–1.06, n = 17 studies) indicating no significant association between hydroxychloroquine and COVID-19 mortality (Fig. 2).

      There was a significant subgroup difference between RCT and non-randomized studies (Pheterogeneity between = 0.03) with respectively RRRCT = 1.09 (95% CI 0.97–1.24) and RRnon-randomized = 0.79 (95% CI 0.60–1.04) (Fig. 2).



    • juanyves 20 août 15:08

      @sls0
      Et c’est toi qui parles de boite à Fake ? ?
      C’est pas la honte qui t’étouffe. Par contre Libé ou le Monde sont tes bicles
      Le gamin dont tu parles c’est juste un étudiant qui veut se faire une place en léchant le q des grands. C’est comme ça que tu retrouves toujours les pourris en haut comme chefs. Jamais la compétence.
      Le gamin il a fait rire tout le monde ......... sauf toi !!!!!!!!!!!
      Beaucoup de choses s’expliquent finalement, surtout tes chiffres du même accabit que les siens, quant aux compétences houah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.
      Ce type il est payé pour fournir du matériel didactique à tous les trolls et experts de plateaux télé, des mantras qu’on répète au peuple avec des chiffres bidons truffés de R0 R1 RR Re et autres SARS-Cov XXXXXX-YYYY
      À ton âge c’est normal vu le 60% de sénilité mais à la sortie du berceau c’est grave car dans une perspective de finir remplaçant de Delfraissy ou, mieux, Véran .... Macron


    • juanyves 22 août 00:56

      @sls0
      La conclusion d’un des co-auteurs sur un commentaire résume bien la fourberie de l’analyse :

      • Avoir 1 dans l’IC signifie qu’on accepte l’hypothèse nulle qu’il n’y a pas d’effet.
      Ce qui en fait veut dire que, comme l’indice de confiance est entre 0,6 et 1,06 on ne peut rien conclure (on ne sait pas). Mais lui sait : ça ne marche pas.
      De plus il ne répond pas sur la question des dosages sur recovery et solidarity en allant chercher sur la dose moyenne sur 10 jours (960mg). Il explique en disant que seul l’entourage de Raoult s’en est offusqué, ce qui est faux. Bien sûr c’était tous des complotistes.
      Ce qui démontre bien le peu de sérieux de l’analyse.
      Toujours des clowneries.

  • Hijack ... Hijack ... 20 août 16:33

    On ne peut pas accuser Fiolet d’être con, mais est assurément formaté, il n’est ni le premier, ni le dernier. Ce qu’il dit d’autres plus réputés que lui l’avaient dit et sont tous les jours démentis par plus pertinents qu’eux. 

    .

    Malgré tout ça ... on a le droit d’être optimistes !


  • Tothrob 20 août 18:49

    Grand Merci à l’auteur de se battre ici pour la vérité . Oui le vaccin est un début de solution à la pandémie , avant que l’on ne trouve mieux pour l’éradiquer. D’autant que ca me fait encore plus mal au Q de le dire , vu que je pouvais pas te voir sur Rouge . Mais quand bien même un con dit la vérité je suis bien obligé de m’incliner.


    • naincognito 21 août 14:26

      @Tothrob
      Ben fais toi injecter une citerne , crève et vient pas nous faire chier , tête de con fini à la pisse !


  • naincognito 21 août 14:25

    Encore un branleur qui n’a aucun vécu et qui vient nous la faire , pas étonnant que cela épate le sIs0 . C’est le côté jeune qui réactive ta libido de vieux dégueulasse ?? Parce que je ne vois pas autre chose ...


    • sls0 sls0 21 août 15:28

      @naincognito
      Le retour de super cochon ou zardoz ?
      Le style injurieux c’est leur style.


  • phan 22 août 09:46

    Si l’on commence à écouter les doctorants plutôt que les vrais docteurs qui soignent et qui guérissent c’est qu’on a un sacré problème de discernement ...
    Silence total sur la façon dont l’ivermectine a éliminé le covid-19 en Inde


Réagir