lundi 12 septembre - par Mao-Tsé-Toung

Agression d’une femme de 89 ans par 3 mineurs - son fils : "si je le pouvais je les tuerais tous les trois !"

Violente agression d'une femme de 89 ans à Cannes par 3 mineurs - son fils :" si je le pouvais je les tuerais tous les trois ; dans ce cas j'assume : la prison ne me fait pas peur !"

 



Violente agression d'une femme de 89 ans à Cannes par 3 mineurs
145 928 vues
8 sept. 2022

Touche pas à mon poste !

Publicité


l y a 1 jour
Quels enfants "bien éduqués" feraint ce genre de chose....Honte à eux et à leurs parents. Faire des gosses et ne pas s'en occuper, voilà où cela mène. Force à la famille et à cette adorable femme agée

Vincent Lunaval
Vincent Lunaval
il y a 1 jour
Mes fils (jeunes ados) jouent à la console à des jeux violents, regardent des films violents ... et pourtant, jamais cela ne leur viendrait à l'idée de frapper une personne âgée (ni personne d'ailleurs)...
Mes fils savent très bien que si ils faisaient un truc pareil, ils n'auraient pas besoin d'aller en prison car la maison deviendrait une prison.
97
Stéph VOI
Stéph VOI
il y a 1 jour
J suis désolé a 14 15 ans, on sait parfaitement ce qu on fait, faut pas abuser non plus ! Des gamins qui en arrivent à faire ça, si tu vois un tel acte, rien à foutre que le gamin ai 14 15 ans surtout que certains sont déjà costauds à cet âge , c'est gauche droite ds leurs gueules et si personnes ne le voient en direct alors oui il faut pas aller les trouver et les déboiter à condition que la justice fasse réellement son travail sinon je peux comprendre que la famille veule se faire justice, c est plus que compréhensible,je ferais la même chose.

 



13 réactions


  • sirocco sirocco 12 septembre 13:04

    Si ça peut apaiser ce fils (mais j’en doute...) les 3 mineurs vont se voir imposer un vigoureux "rappel à la loi" (même si c’est pour la 25ème fois...) par nos terribles "juges" de gôôôche.


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 septembre 16:01

    Cette GRESSION BARBARE NE PEUT s’expliquer que par la possession démoniaque des esprits ! épouicétout !

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    J’écrivais tantôt :

    (https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/eric-zemmour-persiste-et-signe-c-94991#forum13384043)

    En cette FIN du KY -que je suis le SEUL ici à prendre comme référence suprême**depuis toujours— la possession se généralise : je prendrais 2 exemples extrêmes pour me faire comprendre, par ceux qui ont la capacité de comprendre ces choses :
    a)
    1er cas extrême

     :
    le couple MACRON : je suis le seul ici à le présenter comme un couple de possédés au sommet de l’État ; OUI possédés, le reste est secondaire !
    b)
    2ème cas extrême

     :

    un fait-divers très récent :
    3 adolescents de 14 à 15 ans qui agressent par derrière une mémé de 89 ans : 2 lui portent des coups sur la nuque pendant que le 3ième filme : l’horreur tout simplement commis par de jeunes anonymes : seule la possession peut expliquer cela !
    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
    @Mao-Tsé-Toung
    Conclusion :

    Pour cette étude je conseille aux seules personnes de bonne foi -qui en en ont la capacité (toujours pareil, pas de démagogie de ma part)- de faire le va-et-vient entre littérature & vécu ; le vécu évidemment étant fondamental pour juger de la "qualité" de la littérature en la circonstance... et donc indispensable !

    Comprenne qui pourra



    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 septembre 16:02

      @Mao-Tsé-Toung

      Cette AGRESSION BARBARE NE PEUT s’expliquer que par la possession démoniaque des esprits ! épouicétout !

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°


    • Globulard 12 septembre 16:13

      @Mao-Tsé-Toung

      Comme dirait un ancien d’ici Micnet , le va et vient , c’est pour te faire empapaouter.


    • Conférençovore Conférençovore 13 septembre 09:51

      Je vais livrer une explication un peu plus rationnelle et basée sur les faits qu’il convient de rappeler :

      1/ Il y a 3 auteurs : un qui agresse la dame, un autre qui lui vole son sac et un troisième qui filme le tout (nous allons y revenir).
      2/ La résidence était équipée de vidéo-surveillance (nous allons y revenir également)
      3/ Une fois arrêtés, les gamins n’ont exprimé "aucun regret". Ils ont violenté une dame âgée, la laissant pour morte... mais aucun regret une fois en GAV. (ça aussi, c’est fondamental)
      4/ Les auteurs sont déjà connus pour différents délits

      Voici des éléments d’explication : ce n’est pas que la mienne d’ailleurs mais celle en partie de Maurice Berger, pédopsychiatre de renom, grand expert des déviances juvéniles (entre autres) et intervenant depuis des décennies et C.E.R. (Centre d’Education Renforcé) qui sont en gros l’anti-chambre de la prison pour les mineurs violents.
      Sur les violences dites gratuites (même si là on est aux confins des deux crapulerie et violence dite gratuite* — car le coup de poing était parfaitement inutile : la dame a 89 ans, elle est donc incapable de résister si on lui arrache son sac à main ou son collier... de plus, si c’était pour ne pas être reconnu, il suffisait de se masquer... enfin bref, le coup était superflu mais ils l’ont quand même mis), Maurice Berger explique qu’à plus de 80%, ces individus mineurs auteurs de violences gratuites sont des Maghrébins. Ceci est lié à une culture de la violence intra-familiale souvent présente. En Algérie, dans 1 famille sur 4, les garçons subissent des violences parentales (je peux sourcer tout cela... ce sont des études officielles faites par les services de santé algériens). En gros, dans nombre de ces familles, il y a de la violence soit entre parents, soit des parents sur les enfants soit encore entre enfants. Selon MB, c’est la cause essentielle : ces gamins vivent dans un climat de violence parfois dès leur plus jeune âge, ce qui a des conséquences démontrées scientifiquement sur leur développement psycho-affectif. Je ne peux ici confirmer les origines des assaillants mais je n’ai guère de doutes sur celles-ci considérant l’acte commis croisé avec les images de vidéo-surveillance (ce ne sont pas des Suédois, ça c’est certain). MB explique également que la moitié des auteurs de violences dites gratuites sont incapables de lire une émotion sur le visage des autres. On a à faire à des psychopathes et évidemment pas des gens "possédés" comme l’affirme en gras l’autre crétin qui se croit malin.
      La situation familiale du principal agresseur : mère seule... c’est souvent le cas.
      L’immoralité dea auteurs mais aussi de la famille : on sait que "sa mère, qui l’élève seule, et sa sœur, lui ont fait changer de coiffure pour qu’il ait le crâne rasé en se rendant au commissariat. Ils ont assuré qu’il était allé plusieurs jours avant les faits chez le coiffeur et que donc ça ne pouvait pas être lui sur les images..."
      On est là dans un cas typique où même la famille ne désapprouve même pas ce qu’a fait le gamin. Ca aussi, c’est une récurrence.
      Dans les 4 points factuels évoqués en début de post, on note un pb d’intelligence évident : se filmer donc donner des éléments de preuve aux flics attaquer dans une résidence sous vidéo-surveillance, commettre une telle agression pour un butin aussi minable, continuer de nier malgré les évidences et s’inventer un alibi facilement démontable... (d’ailleurs la police a contacté le coiffeur en question qui a indiqué que la famille lui avait demandé de mentir pour innocenter la racaille impliquée) : Tout cela indique des individus à bas QI.
      L’agression raciste : Ca personne ne le dit jamais et comme les stats ethniques sont quasi interdites, on met tous la poussière sous le tapis. Je mets ma main au feu qu’ils n’auraient jamais agressé une "daronne" voilée ou en boubou. Ces agressions sont systématiquement commises par les mêmes et sur des personnes européennes et généralement fragiles (femmes seules, jeunes gens, personnes âgées, parfois handicapés, etc).
      La disproportion : ça aussi c’estr une récurrence. Frapper à la tête une dame de cet âge avec un tel niveau de violence, c’est risquer clairement de la tuer. Ils sortent le couteau et plantent pour une simple clope refusée ou un "mauvais regard"... Là aussi, c’est un pb combiné de faible QI, agressivité excessive, culture de la violence.
      Je ne reviens pas sur le laxisme : déjà connus mais ils récidivent encore et encore car ils savent qu’ils ne risquent rien, même pour une tentative de meurtre comme présentement : ils se prendront qq mois en C.E.R. au maximum. Et même leurs familles les couvrent.

      Un dernier point à souligner est qu’hormis le fils, la dame âgée ne se rend même pas compte de ce qui se passe. Elle en arrive même à presque excuser ses agresseurs. Ceci est lié à une incapacité à comprendre que certaines personnes (et tout particulièrement dans certaines cultures) ne fonctionnent absolument pas comme elle et nous. Leur moralité est parfois inexistante, tout comme leur honneur et dignité. Je précise que cela ne concerne évidemment pas TOUS les gens de ces cultures.

      * Je précise "dite gratuite" parce qu’à mon sens, ces violences sont très rarement gratuites. Un acte purement gratuit est celui d’une personne dont l’altération du jugement est avéré, c’est-à-dire un fou, qu’il le soit temporairement (bouffée délirante) ou non. Là,


    • pemile pemile 13 septembre 10:07

      @Conférençovore "Maurice Berger explique qu’à plus de 80%, ces individus mineurs auteurs de violences gratuites sont des Maghrébins."

      Gros mensonge, Berger explique qu’il a surtout travaillé dans une région avec une population d’ados maghrébins en organisation clanique.

      Les jeunes bretons sont aussi très "bon" en violences gratuites.

      https://www.lefigaro.fr/vox/societe/maurice-berger-non-la-violence-gratuite-n-est-pas-due-a-la-ghettoisation-20191115


    • Conférençovore Conférençovore 13 septembre 10:42

      @pemile
      Il n’y aucun mensonge.
      Je t’invite à lire mon article d’il y a deux ans : https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/violences-gratuites-une-autre-84532

      Ma seule erreur est de dire 80% alors qu’il s’agit de... 88%. Pardon.

      Je prends ton propre lien :

      "Je demande à chaque jeune que je rencontre de me raconter son histoire, et il apparaît que dans la région où je travaille, la grande majorité de ces mineurs sont issus de l’immigration originaire du Maghreb. Ce qui m’a amené à travailler à partir des écrits de psychologues maghrébins, et les membres de l’équipe de Centres Éducatifs Renforcés, en majorité originaires eux aussi d’Afrique du Nord, m’ont aidé à comprendre.". C’est toi qui déforme son propos.

      Toujours sur l’origine : "Les familles concernées ici, et ce n’est pas le cas de toutes les familles d’origine maghrébine en France, où prime la solidarité, ont un fonctionnement clanique, c’est un corps dont chaque individu est un membre, sous l’autorité d’un patriarche ou d’une matriarche. Si un sujet s’éloigne géographiquement, ou se met à penser différemment, le groupe se vit comme amputé d’un membre et va chercher à le récupérer. Alors que le but d’une famille devrait être que les parents cherchent à ce que leur enfant se construise une pensée personnelle et puisse s’éloigner d’eux pour se construire un projet personnel, dans une famille clanique le mode de pensée est indifférencié, le but n’est pas qu’un sujet pense par lui-même, son identité est d’abord d’appartenir au groupe. Ainsi 50% des jeunes admis au CER ont pour projet de vivre à l’âge adulte dans l’appartement familial ou dans le même immeuble, et quand je demande ce qui se passerait si leur épouse souhaitait un appartement avec plus d’intimité, la réponse est « elle dégage »." 

      Dans tous ses entretiens et livres il explique que la dimension culturelle est fondamentale : l’espace public, par exemple, chez nous n’est pas genré. Dans les cultures maghrébines, il est impensable qu’une femme interpelle un jeune homme pour lui dire qu’il se comporte mal. On peut multiplier les exemples...

      Dans une autre entrevue, MB explique que : "L’aspect ethnique ou tribal du territoire de la bande est nouveau, ainsi que le fait de frapper jusqu’au bout. Il ne s’agit plus de montrer qu’on est le plus fort en tabassant, en humiliant, il faut anéantir l’autre. Cette absence de retenue « finale » est en lien avec une absence totale d’empathie, indifférence à ce que ressent l’autre qui entraîne une absence de culpabilité. Les agresseurs n’ont littéralement « rien à foutre » de ce qui est arrivé à la victime, fût-elle morte. C’est très déstabilisant pour les professionnels."

      Dans un autre entretien : "En 2008, dans mon livre « Voulons-nous des enfants barbares ? Prévenir et traiter la violence extrême », j’ai consacré un chapitre à la nécessité de comprendre les processus menant à la violence chez les adolescents maghrébins. Aucun des nombreux journalistes qui m’ont interviewé à propos de cet ouvrage n’a voulu évoquer ce chapitre, en m’expliquant que ce n’était pas politiquement correct.

      Pour finir. Quand tu affirme que "les jeunes bretons sont aussi très "bon" en violences gratuites.

      ", quelles sont tes sources ?


    • pemile pemile 13 septembre 10:50

      @Conférençovore "C’est toi qui déforme son propos."

      Non, tu dois avoir quelques problèmes de compréhension à la lecture !

      "Ma seule erreur est de dire 80% alors qu’il s’agit de... 88%. Pardon."

      Ben source qu’on se marre ?


    • pemile pemile 13 septembre 11:03

      @Conférençovore "Ma seule erreur est de dire 80% alors qu’il s’agit de... 88%. Pardon."

      Je viens de trouver son interview sur Sud Radio, ton GROS GROS mensonge c’est de zapper qu’il précise bien : DANS LE C.E.R OU JE TRAVAILLE !!!

      Et d’oublier que dans ton article "d’il y deux ans" tu as même oser ajouter un astérisque "* On ne sait pas ici s’il s’agit de données nationales." smiley


    • Conférençovore Conférençovore 13 septembre 12:44

      @pemile
      Eh oui, j’ai mis cet astérisque pour être honnête. Il est l’un des médecins les plus expérimentés sur la question. S’il balance ce genre de stats c’est précisément parce qu’il sait très bien que c’est globalement la tendance car quel que soit le CER (il y a désormais des Maghrébins partout sur le territoire), la sureprésentation de certaines pop dans certains délits/crimes est juste évidente. Essayer de faire croire que cela serait juste un phénomène localisé est ridicule et digne d’un troll stupide dans ton genre.


    • Conférençovore Conférençovore 13 septembre 12:46

      @pemile
      "Ben source qu’on se marre ?

      "

      Je l’ai fait abruti. C’est qui "on" ? T’as besoin de la masse pour discuter ?
      Quant à toi, source ton histoire sur les Bretons ou bien FTG.


    • pemile pemile 14 septembre 09:31

      @Conférençovore "Eh oui, j’ai mis cet astérisque pour être honnête."

      Ben non puisque tu savais déjà que ce n’était pas des données nationales mais concernait uniquement le CER où il exerçait.

      "Essayer de faire croire que cela serait juste un phénomène localisé est ridicule"

      Personne ne dit ça, au contraire, cette violence gratuite chez les jeunes touche tout le territoire.


  • Oreille 12 septembre 19:09

    Divulguez simplement les noms, prénoms et adresses de ces jeunes (auvergnats apparemment). La providence, ou quelques néonazis feront le reste :)


Réagir