vendredi 18 janvier - par Simple citoyenne

Affaire Alstom-GE : Soupçon contre Macron, y a-t-il eu un pacte de corruption ?

Il y a quelques jours encore Macron était venu faire de la mandoline auprès des maires de France mais, ont-ils avalé tout cru la jolie berceuse de ce communicant à la solde des entreprises étrangères, afin que se rendorme la colère noire de nos chers concitoyens... mais en attendant que l'OVNI Macron finisse avec ses séances d'hypnose collectives et que ses chiens de garde comme à l'image de ce petit privilégié de Luc Ferry qui, je cite "appelle à tirer sur les Gilets jaunes et veut l'intervention de l'armée" -source France soir- envers leurs propres compatriotes qui sont d'abord des pères et des mères de famille qui justement font la France de chaque jour et qui sont aussi dans l'armée française, pas de bol pauvre Luc Ferry... comme ci l'armée française allait tirer sur ses propres compatriotes, non mais elle est bonne celle-là... des pères et des mères de famille donc, en colère, insultés et méprisés, traités comme de vulgaires racailles et de vulgaires casseurs... je cite le figaro " Le mépris sidérant de Griveaux pour les « gars qui fument des clopes et roulent au diesel »,  et qui sont pourtant ceux qui justement font la France et ses entreprises, s'en oublier l'armée bien sûr.

Mais en attendant donc que le communicant endorme nos élus, entre l'affaire Benalla qui n'en finit plus, d'autres autant plus graves sur une trahison envers nos entreprises françaises qui en dit long sur l'ambiguïté de l'OVNI Macron, des révélations qui lèvent le voile sur la trahison envers le peuple français ! MAIS QUI EST VRAIMENT Macron ! Franchement on se le demande ?

Extrait du Figaro 17/01/2019 à 21:19

"Affaire Alstom-GE : un député saisit le parquet de Paris et soupçonne Macron

 

Dans une lettre transmise jeudi au procureur de la République de Paris, Olivier Marleix met en cause Emmanuel Macron, s'interrogeant sur le rôle de l'ex-secrétaire général adjoint de l'Élysée et ministre de l'Économie dans cette vente au groupe américain General Electric en 2014.

Quel rôle Emmanuel Macron a-t-il joué dans la vente du pôle énergie d'Alstom aux Américains de General Electric en 2014 ? C'est la question que se pose le député LR Olivier Marleix dans une lettre transmise jeudi au parquet de Paris. L'ex-président de la commission d'enquête parlementaire sur les décisions de politique industrielle de l'État a décidé de saisir la justice au titre de l'article 40 du code de procédure pénale, selon une source judiciaire au Figaro. Cet article stipule que tout fonctionnaire au courant d'un crime ou d'un délit doit en informer le procureur de la République.

 » LIRE AUSSI - « Alstom : les Américains se sont fait rouler ! »

Dans cette missive, dont l'existence a été révélée par Le Monde , l'élu s'étonne que les autorités françaises n'aient « jamais ouvert d'enquête » sur ce rachat alors qu'Alstom a reconnu des faits de corruption dans plusieurs pays entre 2000 et 2011. L'entreprise a également versé une amende à la justice américaine en 2014. Pour étayer son argumentaire, Olivier Marleix s'appuie sur les travaux de la commission d'enquête qui « ont mis en évidence » la façon dont la procédure de contrôle des investissements étrangers en France « a été détournée ». L'ex-maire d'Anet note qu'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, a « formellement donné l'autorisation » de la vente d'Alstom énergie et a « également autorisé » d'autres cessions d'actifs « d'entreprises stratégiques françaises ». [ ...]

« Pacte de corruption »

Dans sa missive, le député ajoute que le candidat Macron a bénéficié d'un « montant de dons records pour sa campagne » et estime que « le fait que l'on puisse retrouver dans la liste des donateurs ou des organisateurs de dîners de levée de fonds des personnes qui auraient été intéressées aux ventes précitées ne peut qu'interroger ». Olivier Marleix émet l'hypothèse que le « système » mis en place dans le cadre de ces cessions aurait pu bénéficier à l'actuel président de la République pendant sa campagne. Emmanuel Macron a levé en un an, sans parti politique, environ 15 millions d'euros de dons, [...]

« S'il était vérifié, un tel système pourrait être interprété comme un pacte de corruption », avance le député.

« S'il était vérifié, un tel système pourrait être interprété comme un pacte de corruption »

Olivier Marleix

La suite sur le Figaro.fr

RT le 19 juin 2018

A lire aussi " Envers qui Emmanuel Macron est-il débiteur ? "

 



23 réactions


  • zevengeur 18 janvier 17:56

    Bonjour,

    Si vous voulez tout savoir sur les responsabilités de Macron lors de la vente scélérate d’Alstom à GE, c’est ici :

    Affaire Alstom, haute trahison caractérisée pour l’ex-président Hollande (avec la complicité de Macron)


  • Simple citoyenne Simple citoyenne 18 janvier 19:29
    C’était le 22 nov 2017 : Selon l’ex-organisatrice à l’Elysée des voyages présidentiels Evelyne Richard, les membres de l’équipe du président de la République seraient démesurément "arrogants".

    Ses derniers mois passés à l’Elysée n’ont visiblement pas été ses préférés. Evelyne Richard, qui compte 48 ans de carrière à l’Elysée comme organisatrice des voyages présidentiels, n’a pas mâché ses mots pour caractériser l’équipe d’Emmanuel Macron :

    “Normalement, la grosse tête des victorieux se dégonfle au bout de quelques mois. Là, ça dure. En plus de quarante ans passés à l’Elysée, j’en ai vu, des arrogants. Mais, à ce point-là, jamais”, a-t-elle déclaré en privé selon le Canard Enchaîné.


  • Maetha 18 janvier 20:03

    Hors sujet, mais pas tout à fait,

     Il y a urgence

     et il faut bien se rendre compte de ce qu’il se prépare-là : mercredi prochain, le 22 janvier 2019, notre Président de la République E.Macron va signer avec A.Merkel le traité dit d’ Aix la Chapelle qui engage notre pays dans un plan vertigineux, alors qu’il n’y a pas eu le moindre débat national au sujet de ces engagements !

     Cliquer sur upr.fr

     Puis, ensuite sur : "La haute trahison du traité d’Aix la Chapelle l’analyse irréfutable , article par article de F.Asselineau.


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 18 janvier 20:12

      Bonjour Maetha ; En effet, comme le pacte de Marrakech, les Français sont une fois de trop, méprisés ! Merci pour l’info !

      Je ne peux plus le voir, même en peinture ce Macron et toute sa clique de fils et filles à papa !


    • zevengeur 18 janvier 21:05

      @Simple citoyenne

      Pendant qu’on y est, j’ai aussi un post publié mi-2017 sur le vol de l’élection présidentiel par l’oligarchie :
      Qui contrôle les médias, contrôle les cerveaux…et les bulletins de vote !
      J’écrivais en plus :
      "... victoire du plus dangereux des onze candidats aux présidentielles et de son parti aux législatives

      "
      Ça s’est hélas largement vérifié, et ce n’est pas fini...


    • Vraidrapo 19 janvier 09:39

      @Simple citoyenne
      Le clique des filles et fils à papa ça a existé même du temps de La Mitte funeste : la gauche caviar, ça s’appelait... et certains avaient leur résidence secondaire à Lourmarin, près d’Aix-en-Provence.


    • Joe Callagan Joe Callagan 19 janvier 14:26

      @Simple citoyenne

      Une fois notre liberté et notre souveraineté retrouvées, nous révoquerons ces deux traités. Tout simplement... 


  • Hieronymus Hieronymus 18 janvier 23:14

    article essentiel, merci à l’auteur

    en vérité je me demande si cet article n’est pas trop gentil en énonçant que la politique contraire aux intérêts de la France de Macron lorsqu’il était ministre serait dictée par l’idéologie et des intérêts électoralistes de l’actuel président .. et en omettant complètement l’hypothèse de l’enrichissement personnel

    intérêts électoralistes ? mais à l’époque de la vente d’Alstom (2014) il n’était nullement question des élections présidentielles qui étaient seulement pour 2017 ?

    et si Alstom est le cas le plus emblématique, Macron a eu bien d’autres nuisances à son actif, mais alors dans quel but ?

    https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-baquiast/blog/170119/emmanuel-macron-et-la-vente-letranger-des-actifs-industriels-francais

    Entre son arrivée à Bercy le 26 août 2014 et sa démission le 30 août 2016 pour se consacrer à la campagne présidentielle, l’ancien associé-gérant de la banque Rothschild a également autorisé la cession de l’équipementier télécoms Alcatel-Lucent au finlandais Nokia, le parapétrolier Technip à l’américain FMC et l’aéroport de Toulouse-Blagnac à la Chine.

    ça fait un beau palmarès, peut être à rapprocher de sa déclaration d’ISF complètement bidonnée, y aurait beaucoup à creuser à condition que certaines langues puissent se délier, m’est idée par exemple que certains dossiers devaient se trouver dans le coffre fort de Benalla d’où l’invulnérabilité de ce dernier

    à notre niveau nous sommes trop petits pour pouvoir taper aussi haut mais une guerre interne entre ces zélites pourrait se révéler très fructueuse en révélations absolument explosives, l’Histoire est riche en rebondissements inopinés, patience donc ..


    • Simple citoyenne Simple citoyenne 19 janvier 08:06

      @Hieronymus Il a dû ( sans doute ) se servir au passage...


    • Hieronymus Hieronymus 19 janvier 12:29

      @Simple citoyenne
      je pense que c’est bien plus que cela sinon pourquoi cette vente à la découpe des fleurons de la Nation (qui ont été financés par nos impôts) ?
      c’est pour servir lui et ses amis, ce mec est un guignol et un pantin complet sans foi ni loi, il pense que tout lui est dû, que cette prévarication est parfaitement légitime étant donné le mépris dans lequel il tient le peuple


  • Vraidrapo 19 janvier 09:46

    Vous pouvez allonger la liste avec :

    ALCATEL cadeau aux Yankee,

    les Autoroutes (merci De Villepin),

    LAFARGE-HOLCIM dont le Siège se trouve maintenant à Zoug en Suisse


  • JL 19 janvier 12:05

    Merci Macron ! A cause de ça,

    Alstom condamné aux Etats-Unis à une amende de 630 millions d’euros

    Accusé de corruption dans plusieurs pays, Alstom avait plaidé coupable et passé un accord avec le département de la justice américain.

     Et qui paiera ? Le contribuable français !!!


  • liberty1st liberty1st 19 janvier 12:05

    Une bonne explication : https://zevengeur.wordpress.com/2018/10/24/affaire-alstom-haute-trahison-caracterisee-pour-lex-president-hollande-avec-la-complicite-de-macron/

    Un traître à la présidence de la nation. C’est bien Emmanuel Macron qui a défait l’accord de Montebourg et permit à General Electric et aux américains de prendre la main sur la compagnie !! —> Il fut élu peu de temps après suite à la plus grosse campagne de propagande médiatique internationale.Tout le beau petit monde ressort gagnant. 


  • louis 19 janvier 12:07

    L’arrivée de Macron puis sa progression au sein de l’exécutif Hollande en créant de tels états de services, puis ensuite postuler pour la présidence , pourrait laisser supposer que finalement il s’est fait élire ( avec des moyens supposés douteux ) pour finir le travail commandé , c’est a dire le bradage de nos fleurons par une puissance financière restée dans l’ombre .

    Finalement nous pourrions aller jusqu’ a douter de sa nationalité .


  • Hieronymus Hieronymus 20 janvier 15:08

    l’affaire serait en train de rebondir, article de Le Monde :

    https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/01/17/affaire-alstom-ge-la-justice-saisie-par-l-ancien-president-de-la-commission-d-enquete-parlementaire_5410451_3224.html

    Olivier Marleix ... émet l’hypothèse, dans le cadre de la vente de la branche énergie d’Alstom à GE, d’un possible « pacte de corruption » (c’est le terme qu’il emploie), au bénéfice du ministre de l’économie en poste lors de la signature finale du rachat, le 4 novembre 2014, Emmanuel Macron.

    une grosse partie de l’article manque car il est payant...

    les faits révélés par Le Monde sont extrêmement graves, de quoi provoquer une procédure de destitution à l’encontre de Macron si les institutions fonctionnaient normalement en France

    il y a tt de mm un petit espoir, Le Monde c’est la voie de l’oligarchie, s’il se fait le relais de cette info ravageuse, c’est certainement qu’en coulisse se livre une guerre des zélites et certaines pourraient avoir décidé de lâcher Macron

    à suivre de près, cette enquête à elle seule peut représenter une force de frappe contre Macron équivalente à plus de 100 000 Gilets jaunes

    patience, on les aura ! smiley


Réagir