vendredi 30 novembre - par Orwell

« ... 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques »

Initiée il y a seulement une soixantaine d'années, la production de masse des matières plastiques s'est accélérée à une telle vitesse qu'elle a généré deds milliards de tonnes, dont la plupart sont des produits jetables qui finissent par devenir des déchets. 

« ... 6,3 milliards de tonnes de déchets plastiques »

« [...] les malheurs accidentels de la pollution [...] sont en fait des nécessités logiques partout obscurément présentes dans le « bonheur » choisi par la société spectaculaire-marchande. » Guy Debord - In girum imus nocte et consumimur igni, édition critique (1990)

Source vidéo : https://www.arte.tv/fr/videos/077392-000-A/plastic-partout/ ARTE

Publiée par BHÛ sur Jeudi 5 avril 2018

https://www.facebook.com/bhumusic/videos/1234645650003496/



4 réactions


  • Ozi Ozi 30 novembre 20:14

    A la différence de certaines grandes civilisations feutrées " mais/donc" avancées du passé, la notre sera très facilement identifiable malgrès l’usure du temps, c’est l’avantage dérisoire d’une civilisation déconnectée de son environnement, donc du vivant... 

     smiley


  • Super Cochon 1er décembre 03:18

    QUI pollue ? .......... les fabricants de plastiques , ou ceux qui l’achètent ?

    .

    Pas de plastique , pas de déchets !


  • albert123 1er décembre 09:58

    L’écologisme* n’aura aucune raison d’exister quand les parasites qui se nourrissent sur la dette auront disparus, 

    une fois ceci fait, de l’argent il y en aura au delà du nécessaire pour résoudre tous les problèmes.

    * peut se décliner sur a peu près tous les registres en remplaçant le terme par : féminisme, homosexualisme, antisémtisme, immigrationnisme, anti immigrationnisme, machisme, virilisme, ...


  • Soi même 1er décembre 20:58

    En 1970 est sortir un film prémonitoire, la critique le jugeait profondément pessimiste à sa sortir et pourtant beaucoup d’élément contenue dans se film est en phase de se réalisé.

    Le drame c’était encore une époque où les choses pouvaient encore s’inverse, non seulement cela n’a pas été le cas, mais tous les facteurs sont en place pour confirmé la réalité décrit dans le film le Soleil Vert.


Réagir