yoananda2 24 novembre 23:51

@micnet

ensuite ce qui est central dans le message de Jésus, c’est "aime ton prochain comme toi-même"

Ouai, mais APRES l’amour de Dieu ... attention, c’est important ça. Faut pas faire du cherry picking. D’abord tu dois aimer ton Dieu et donc ça surpasse l’amour familial puisque tu dois choisir Jésus avant ta famille.

D’abord, cette phrase sur l’amour des ennemis n’a été prononcée qu’une seule fois, ensuite ce qui est central dans le message de Jésus, c’est

c’est qu’il applique sa phrase et qu’il meurt en croix par amour pour ses ennemis. C’est 100000000000000000000000000000000X plus fort qu’une simple phrase de le faire. Voila pourquoi je m’acharne sur cette "simple phrase".

Et bien peut-être qu’ensuite on pourrait finir par se réconcilier et fraterniser autour d’un verre en riant de tout ça.

Toi ? non. Toi tu seras mort par amour pour ton ennemi. Mais peut être que tes enfants eux pourront le faire, puisqu’ils auront renié leur amour filial comme le demande Jésus, afin de ne pas entretenir de rancoeur, et puis peut-être qu’au bout de 3 ou 4 générations de martyrs que dans la famille d’en face ils vont finir par se dire "ha bon, ils se font égorger depuis 4 générations, je crois que ça va la, finalement, ils sont pas si méchants, on va peut être essayer de dialoguer, et puis bah, c’est pas si grave si on n’arrive pas à s’entendre, on pourra toujours les égorger comme les fois d’avant".

Bon ... je souhaite rajouter un truc.

Jusqu’ici je n’ai pas joué cette carte car je voulais d’abord montrer le merdier qu’est le christianisme en lui même.

Mais y a autre chose.

Jésus croit que le royaume des cieux est pour bientôt, il dit a ses disciples juifs (aucun goy, c’est dommage pour un Dieu qui se veut universel) qu’ils le verront avant la fin de leur vie. Bon ben ... on est 2000 ans plus tard, et ... le royaume des cieux n’est pas la.

Mais si Jésus était juste un illuminé, qui croyait à l’apocalypse, comme plein d’autres "messies" de l’histoire juives, cf Tsabatai Levi par exemple ... hein-faut-l-savoir, Jésus a pas été le seul messie juif extrémiste.

Bref, donc si Jésus était un Tsabatai-Levi d’avant l’heure, bah en fait, tout prends un autre sens : oui, il fallait se dépécher d’abandonner ses bien matériels, d’être prêt à lacher sa vie, sa famille, parce que c’était imminent, fallait pas être un tiède, tortiller du cul et faire son max.

Vu sous cet angle, tout change et tout devient beaucoup plus logique. Mais ... faut abandonner l’image implantée qu’il est Dieu incarné.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe