micnet micnet 24 novembre 23:32

@yoananda2

ce sont les paroles d’un gus qui t’invite à être prêt à mourir, évidement que ça va semer la zizanie dans la famille.

A mourir pour quelle raison ? par amour pour ses ennemis.


Excuse-moi mais tu me fais rire smiley. Sérieux, je ne comprends pas pourquoi ça t’agace autant. D’abord, cette phrase sur l’amour des ennemis n’a été prononcée qu’une seule fois, ensuite ce qui est central dans le message de Jésus, c’est "aime ton prochain comme toi-même". On a souvent tendance à oublier cette fin de phrase or elle est essentielle. Pour aimer quelqu’un d’autre, il faut commencer par s’aimer soi-même, c’est tout le sens de l’article or c’est, avec l’amour de Dieu, le commandement le plus important pour Jésus. L’amour des ennemis est une conséquence. Après, tu en penses ce que tu en veux mais moi je pense que faire la paix avec un ennemi est possible et que ça peut même se faire après l’avoir affronté.

Exemple : si jamais le hasard de la vie fait qu’on se rencontre un jour en vrai et qu’on ne puisse pas se blairer (vu qu’on n’est pas d’accord sur le christianisme, au hasard) et qu’on finisse par se foutre sur la gueule. Et bien peut-être qu’ensuite on pourrait finir par se réconcilier et fraterniser autour d’un verre en riant de tout ça. Ce serait un comportement très chrétien smiley


Non en effet, juste la haine de ses ennemis. La haine de sa famille, ça, c’est ok.

C’est vrai que même un gauchiste n’aurait pas osé prononcé de telles paroles smiley.
Sérieusement je suis d’accord, c’est assez perturbant de lire qu’il faut "haïr sa propre famille" et je t’avoue que je n’ai pas d’interprétation très convaincante à te fournir sur ce verset. En fait, Jésus est un personnage radical qui veut sans doute dire qu’il faut se débarrasser de toute entrave et de tout lien, y compris de sa propre famille, si on veut être totalement libre (un peu comme les ermites). Il dit d’ailleurs exactement la même au jeune homme riche qui l’interroge pour savoir comment avoir la vie éternelle. Et Jésus lui répond qu’il doit abandonner tous ses biens matériels pour le suivre (ce que le jeune homme riche refusera de faire). C’est comme ça que j’interprète le terme "haïr" au sens de "se libérer de"...Bon je sais, tu vas me dire que "c’est de la merde comme explication" mais je n’ai pas mieux à proposer là-dessus smiley


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe