Olivier Perriet Olivier Perriet 21 septembre 15:33

@TchakTchak

Quant aux "patriotes" en peau de lapin, on voit bien qu’ils sont déjà prosternés devant la grandeur de Poutine, du moins jusqu’à ce qu’il lui en reste, après ils s’en trouveront un autre.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe