Norman Bates Norman Bates 2 août 21:09

@TchakTchak

"Chacun a ses tropismes, Norman, c’est le monde juif, vous, c’est l’immigration islamico-africaine, moi, c’est le phénomène de la mondialisation avec la gouvernance planétaire."
C’est pas le Yom qui pue ni le Yom tout pourri, mais je confesse volontiers avoir eu un focus presque exclusif sur une certaine communauté...c’était il y a quelques années et c’était une erreur...inutile de développer ce point...
Rien ne vaut l’analyse stricte et objective des paroles et des actes, du plan mondialiste, de l’ensemble de ses ramifications, de ses maîtres d’œuvre...cette approche doit être presque dogmatique plutôt que de se concentrer sur une partie du problème et d’y perdre en route une vision éclairée de la situation parce qu’on observe qu’une partie du tableau...je le disais l’autre jour sur un autre module, il y a une cohérence, une rationalité dans ce plan mondialiste, et c’est ça qu’il faut mettre en lumière plutôt que de cibler une partie de ses initiateurs...
Même si, en parlant de "ramifications", il y a une forte prégnance qu’il faut faire l’effort de reléguer au second plan pour rester dans le factuel...

"...ça vaut aussi pour Norman qui ne m’a toujours pas expliqué la précipitation à la détérioration du peuple élu à la seringue de Pfizer élaborée par un membre de la communauté qui sait ce qu’il fait."
Deux hypothèses : des doses de compositions différentes ou alors la volonté d’obéir à une loi divine (oui je sais...) selon laquelle le messie viendrait (enfin) après un nouvel holocauste...étant moi-même bancal du bocal je peine toutefois à souscrire à cette dernière piste, ce qui est certain c’est que les ravages des dites doses commencent à largement se faire savoir...et curieusement elle peuvent servir d’argument au camarade Qiro sur la thèse du GR...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe