Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:27

@micnet

"Et donc expliquez-moi en quoi une vaccination obligatoire serait pire que ce que nous subissons depuis un an concernant nos droits fondamentaux ?"

C’est très simple, à cause de la barrière de la peau qui définit la limite entre ce qui relève de l’interaction sociale (l’espace autour de vous) et ce qui relève de votre stricte intimité physique qui n’appartient qu’à vous. Rien ne vous appartient plus que votre corps : on peut saisir votre voiture ou votre maison, vous mettre en prison, mais on ne peut pas vous saisir un rein ou un œil. C’est d’ailleurs sur le même principe que le viol est juridiquement constitué, par pénétration dans le corps de la victime. Mais ça c’était dans la France d’avant, dans le monde d’avant : maintenant, vous êtes un objet, vous n’avez plus d’intimité médicale, votre corps physique et celui de vos enfant appartiennent à l’Etat et à son chef suprême (qui avait déjà commencé avec les GJ à s’approprier des yeux, des dents, des morceaux de mâchoires). Un vigile de supermarché va pouvoir regarder votre carnet de santé numérique pour décider si vous entrez ou pas. Vos enfants ne sont plus vos enfants, ce sont des QRcodes. 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe