dimanche 25 juillet - par Mao-Tsé-Toung

24 Juillet - RT France - En direct : nouvelle manifestation contre le pass sanitaire à Paris

Publicité

En direct : nouvelle manifestation contre le pass sanitaire à Paris

RT France


Face à l’explosion de cas de Covid-19 en France, le gouvernement a renforcé les prescriptions relatives à l’application du pass sanitaire, ce qui engendre une nouvelle vague de protestations à suivre en direct ce 24 juillet. Depuis le 21 juillet, un certificat de vaccination, un test négatif ou un certificat de rétablissement est obligatoire pour accéder aux événements sportifs et aux lieux de culture rassemblant plus de 50 personnes.

#paris #manifestation #passsanitaire



38 réactions


  • sls0 sls0 25 juillet 09:46

    Mais où va t’on avec ce putain de Macron ?

    Vu la densité, c’est 40 à 60000 personnes sur la place du Trocadero.


  • Zero9 Zero9 25 juillet 12:16

    Attendre la deuxième semaine d’Aout, ça va péter méchant je le sent bien.


  • micnet micnet 25 juillet 16:21

    Je n’ai jamais été un fan des manifs quelles qu’elles soient, mais dans le contexte actuel je tiens à saluer ces manifestants quelque soit leur bord politique et d’où qu’ils viennent ! La mise en place de ce pass sanitaire constitue une rupture complète avec le principe d’égalité des citoyens devant la loi en créant, dans les faits, une sous catégorie de français. Je crois pouvoir affirmer sans démagogie aucune et sans chercher de « point godwin » que cela ne s’est jamais produit depuis 1945... Concrètement, la suite est assez simple à deviner : ce ne sont pas seulement les accès aux bars, restos et autres établissements publics qui seront interdits aux non vaccinés (bien que ce soit déjà totalement inadmissible) mais ce sont des dizaines,voire des centaines de milliers d’individus qui pourront potentiellement être virés de leur boulot ! À la rigueur, quitte à prendre des mesures liberticides, il aurait été largement préférable d’imposer la vaccination obligatoire généralisée par la loi plutôt que de créer cette usine à gaz appelée pass sanitaire qui aboutit à une hiérarchisation des citoyens digne des « heures les plus sombres « (pour une fois cette expression est pleinement justifiée). Au moins, une loi générale aurait mis tout le monde à la même enseigne et aurait eu le mérite de la clarté à défaut d’avoir celui de la nécessité.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 16:31

      @micnet
      "Concrètement, la suite est assez simple à deviner : ce ne sont pas seulement les accès aux bars, restos et autres établissements publics qui seront interdits aux non vaccinés (bien que ce soit déjà totalement inadmissible) mais ce sont des dizaines,voire des centaines de milliers d’individus qui pourront potentiellement être virés de leur boulot !"

      Réveillez-vous, Micnet !! Ce n’est pas la suite, et ce n’est pas potentiellement, c’est maintenant réellement dans la loi qui a été votée. 

      "Les députés ont validé la possibilité de licencier les salariés des établissements soumis au passe sanitaire, qui ne détiendraient pas le précieux sésame." 


      "si le salarié ou le fonctionnaire concerné persiste dans son refus, l’employeur pourra suspendre le contrat de travail pendant deux mois, sans verser de salaire, avant d’engager une procédure de licenciement pour cause réelle et sérieuse." 


    • micnet micnet 25 juillet 16:38

      @Gaspard Delanuit

      Oui sauf que, d’après ce que j’ai pu entendre ces dernières heures, le sénat a refusé pour l’instant de voter cette loi en l’état. Est-ce toujours le cas ? De toute façon, très clairement on y va tout droit...


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 16:57

      @micnet

      Le sénat a bien voté la loi mais dans une version moins démente, mais actuellement (ce dimanche) a lieu la commission mixte paritaire qui doit aboutir à une conciliation entre sénat et assemblée. En cas de désaccord persistant (en gros), c’est l’assemblée qui l’emporte. 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 17:00

      @micnet

      "À la rigueur, quitte à prendre des mesures liberticides, il aurait été largement préférable d’imposer la vaccination obligatoire généralisée par la loi"

      Avez-vous perdu la raison ? 

    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 17:14

      @micnet

      "Au moins, une loi générale aurait mis tout le monde à la même enseigne."


      Ce raisonnement est absurde au sens purement logique : une loi qui oblige toute le monde à faire quelque chose que certains ne veulent pas faire, ne met évidemment pas tout le monde à la même enseigne, puisque seuls ceux qui ne veulent pas faire cette chose y seront contraints par la force. Si j’impose une loi qui oblige tous les Français à être catholiques pratiquants, ou bien homosexuels pratiquants, est-ce que tous les Français seront à la même enseigne, par exemple ?

    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 17:20

      @micnet

      Seule la liberté de choisir sans contrainte met tout le monde à la même enseigne et non le fait d’imposer le même choix à tout le monde. 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 17:47

      ... ce qui revient à imposer le choix de certains à tous.


    • yoananda2 25 juillet 17:57

      @micnet
      j’avais dit à maQ que le coté républicain liberté individuelles anti-dictature toussa toussa, je n’y croyais pas, que c’était une "contingence" et que si la situation se tendait, ben ils feraient pas mieux que les autres.

      On y est.

      On verra si les "principes et valeurs républicaines" tiennent le coup ou s’effondrent. On verra ce que dit le conseil constitutionnel sur tout ce binz.


    • micnet micnet 25 juillet 18:54

      @Gaspard Delanuit

      Je vous rassure Gaspard, je ne suis pas encore devenu complètement cinglé (enfin je ne crois pas smiley.

      Je dis simplement que, quitte à jouer au dictateur d’opérette, Macron aurait dû, d’après moi, avoir au-moins les couilles d’assumer ses choix en imposant la vaccination obligatoire généralisée ce qui aurait au-moins eu le mérite de la clarté.
      Très clairement, pour moi une loi générale sur la vaccination obligatoire aurait été évidemment catastrophique mais toujours moins pire que le pass sanitaire qui est un choix non seulement hypocrite mais en plus qui aboutit à la création de "français de seconde zone" que l’on mène à une mort sociale progressive.
      En plus vous m’apprenez un truc : ce projet de pass sanitaire toujours en discussion formule explicitement la possibilité aux employeurs de pouvoir virer les salariés non vaccinés ? C’est formulé aussi explicitement que ça dans ce projet de loi ??? smiley

      Donc vous voyez, face à cette folie furieuse à laquelle nous assistons en ce moment, oui je maintiens qu’une loi générale aurait été moins injuste que le pass sanitaire ! 
      Certes avec une loi générale, vous contraignez des gens à faire ce qu’ils n’ont pas envie de faire (comme pour toutes les lois soit dit en passant) mais au-moins vous ne créez pas deux catégories de français (les élus VS les parias).
      J’en veux pour preuve la situation que l’on vit depuis plus d’un an : nous avons été tous soumis à une réduction drastique de nos libertés (port du masque obligatoire, confinement, couvre-feu,...) comme jamais vu auparavant mais au-moins c’était pour tout le monde pareil (excepté certains qui sont allés bouffer clandestinement des restos mais c’est un autre sujet...) mais là avec ce pass sanitaire, on a clairement franchi un cran encore jamais atteint.


    • micnet micnet 25 juillet 19:07

      @Gaspard Delanuit

      Seule la liberté de choisir sans contrainte met tout le monde à la même enseigne et non le fait d’imposer le même choix à tout le monde.

      Sauf que le fait "d’imposer le même choix à tout le monde" s’appelle une loi précisément. Et dans ce cas, si on va là-dedans, alors il faut remettre en cause le principe même de la loi ! Par exemple, le port obligatoire de la ceinture de sécurité pour la conduite automobile est aussi considérée par beaucoup de personnes comme liberticide (à l’époque où cette loi a été mise en vigueur, cela avait aussi suscité une vague de protestation). On peut aussi estimer que la loi interdisant de fumer dans les espaces publics est liberticide (et de fait c’est le cas)
      Bref, ce que je veux dire c’est qu’une loi est, par définition liberticide.
      Pour moi, la vraie question à se poser sur le principe de la vaccination obligatoire est la suivante : est-ce qu’une loi imposant la vaccination générale à tout le monde a un ratio bénéfice/risque plus élevée que notre liberté individuelle de ne pas se faire vacciner (et pour moi la réponse est clairement : non) 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 19:09

      @micnet

      "En plus vous m’apprenez un truc : ce projet de pass sanitaire toujours en discussion formule explicitement la possibilité aux employeurs de pouvoir virer les salariés non vaccinés ? C’est formulé aussi explicitement que ça dans ce projet de loi ?"

      Avec des nuances selon les métiers mais oui. En fait cela balaie complètement le droit du travail, c’est sans précédent. Les députés-pantins macroniens ne connaissent pour la plupart rien à l’histoire ni au droit public, pour eux, c’est pas grave ! 
      https://www.lci.fr/sante/video-covid-19-sanctions-pour-les-salaries-refractaires-au-pass-sanitaire-et-le-secret-medical-2192012.html

    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 19:20

      @micnet

      "ce que je veux dire c’est qu’une loi est, par définition liberticide."

      Non elle est juste forcément contraignante. Liberticide veut dire que ça porte atteinte aux libertés fondamentales, comme le droit de travailler pour vivre et de se déplacer. Le droit de fumer partout quand on veut n’est pas un droit fondamental. Ensuite il y a aussi une question de proportion : l’amende pour non-port de la ceinture de sécurité n’est pas de 45 000 euros d’amende et de 1 an de prison, n’est-ce pas ? 

    • micnet micnet 25 juillet 19:24

      @Gaspard Delanuit

      Merci pour le lien : et ben...j’étais encore en-dessous de la réalité concernant ce pass sanitaire. Non mais vous imaginez à quel point ces gens là sont tordus de chez tordus ??? Ils vous expliquent le plus naturellement du monde et la main sur le coeur que jamais ô grand jamais on n’imposera la vaccination obligatoire généralisée et avec l’autre main ils vous font un doigt d’honneur en vous expliquant le sourire aux lèvres que "chacun est libre concernant la vaccination mais ceux qui refusent de le faire ’auront des problèmes" (un peu comme dans le sketch de Chevallier et Laspalès)...
      Honnêtement je ne vois pas comment on peut faire pire...


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 19:30

      @micnet

      "Certes avec une loi générale, vous contraignez des gens à faire ce qu’ils n’ont pas envie de faire (comme pour toutes les lois soit dit en passant) mais au-moins vous ne créez pas deux catégories de français (les élus VS les parias)."

      Si, à cause de la réponse que vous allez donner à cette question : comment allez-vous contraindre quelqu’un qui ne veut pas se faire injecter un produit dans le corps et qui ne veut pas qu’on l’injecte dans le corps de ses enfants, parce qu’ils pense à tort ou à raison que c’est un produit dangereux ? 

      Parce que vous en restez pour le moment à une formule complètement abstraite qui est hors-sol "contraindre des gens à faire ce qu’ils ne veulent pas faire". Mais comment vous faites ça ? On débarque chez les gens avec des policiers et un infirmier et des seringues, on immobilise tous les membres de la famille et on les pique ? On kidnappe les enfants avant pour que ce soit plus simple ? 


    • Zero9 Zero9 25 juillet 19:39

      @micnet ’’Je dis simplement que, quitte à jouer au dictateur d’opérette, Macron aurait dû, d’après moi, avoir au-moins les couilles d’assumer ses choix en imposant la vaccination obligatoire généralisée’’

      Beaucoup trop simple, il est beaucoup plus efficace de monter les gens les uns contre les autres, les vaccinés contre les non-vaccinés.


    • micnet micnet 25 juillet 19:40

      @Gaspard Delanuit

      Si, à cause de la réponse que vous allez donner à cette question : comment allez-vous contraindre quelqu’un qui ne veut pas se faire injecter un produit dans le corps et qui ne veut pas qu’on l’injecte dans le corps de ses enfants, parce qu’ils pense à tort ou à raison que c’est un produit dangereux ? 

      Mais c’est exactement pareil avec le pass sanitaire, vous allez aussi contraindre les personnes qui le refusent sauf qu’en plus vous le faites sournoisement et en établissant des hiérarchies entre les individus.



    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 19:43

      @micnet

      "Honnêtement je ne vois pas comment on peut faire pire..."

      Les sénateurs ont fait un certain travail en ramenant cela à des proportions plus équilibrées (ils n’auront malheureusement pas forcément le dernier mot) mais on est en pleine folie avec les travaux de l’assemblée. C’est totalement anticonstitutionnel et totalitaire sur le fond et au niveau d’une république bananière ou d’un asile psychiatrique dans les formes. Prenez conscience que vous ne vivez plus dans le même pays qu’il y a 1 mois. La France n’existe plus. Des milliers de petits kapos vont surgir de partout pour vous surveiller et faire du zèle, des vigiles pourront consulter vos informations sanitaires et vos papiers, etc. J’ai un ami chinois qui a été sidéré en regardant Macron faire sa déclaration et qui me dit que la France est devenu la Corée du Nord en 10 minutes. Et le pire, c’est que cela ruine ce que la France représente pour le monde ; Des catastrophes politiques en cascades vont se produire sur le mode "si la France l’a fait, c’est qu’on a le droit moral de le faire aussi". 

    • micnet micnet 25 juillet 19:45

      @Gaspard Delanuit

      Non elle est juste forcément contraignante. Liberticide veut dire que ça porte atteinte aux libertés fondamentales, comme le droit de travailler pour vivre et de se déplacer. Le droit de fumer partout quand on veut n’est pas un droit fondamental.

      Ok je vous fais confiance, d’un point de vue juridique vous avez certainement raison, vous êtes plus calé que moi dans ce domaine. 
      Et donc si le droit de se déplacer constitue un "droit fondamental", cela fait donc plus d’un an qu’on y a porté atteinte avec les confinements et couvre-feux successifs, nous sommes bien d’accord là-dessus ? Et donc expliquez-moi en quoi une vaccination obligatoire serait pire que ce que nous subissons depuis un an concernant nos droits fondamentaux ?
      Par contre, moi je vous affirme que le pass sanitaire qu’on va nous imposer sera ENCORE PIRE (car inégalitaire) que ce que nous subissons depuis plus d’un an...


    • Conférençovore Conférençovore 25 juillet 19:52

      @Gaspard Delanuit
      "Non elle est juste forcément contraignante."

      Même pas... du moins, cela dépend pour qui. Par exemple, pour l’interdiction de fumer dans des lieux publics fermés, on peut aussi considérer que la liberté des non-fumeurs à pouvoir prendre un ascenseur, aller dans un cinéma, prendre un café, un train, etc, n’était pas respectée puisque autrefois, sans qu’ils ne le demandent, des fumeurs pouvaient, en toute légalité, les intoxiquer sans que le non-fumeur puisse faire autre chose que de protester verbalement. La loi qui est passée a certes été une contrainte pour les fumeurs mais cette contrainte n’est rien en comparaison de la liberté enfin reconnue des non-fumeurs à ne pas être intoxiqués par ce qui n’est qu’un finalement que le loisir/addiction des autres. Ce qui serait problématique et réellement liberticide serait d’interdire totalement toute consommation de tabac, y compris dans les lieux ouverts et sur la voie publique (comme cela se fait dans certaines villes dans le monde). Ce serait abusif dans la mesure où le fait de fumer en extérieur et à condition d’être éloigné des autres ne pose aucun pb de santé publique. 


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 19:54

      @micnet

      Mais c’est exactement pareil avec le pass sanitaire, vous allez aussi contraindre les personnes qui le refusent sauf qu’en plus vous le faites sournoisement et en établissant des hiérarchies entre les individus."

      Je n’ai pas envie de discuter pour savoir s’il est plus franc de vous incinérer directement quand vous êtes dans un camp d’extermination ou de vous faire mourir plus lentement de faim, je ne vois pas à quoi cela mène. 

      Concrètement, il y a un cran de plus dans l’horreur totalitaire dans votre suggestion de "faire moins sournoisement". Qui en plus ne veut rien dire en politique. La seule chose dont vous devez vous préoccuper en politique, c’est du moyen concret dont l’état dispose pour vous contraindre, on s’en branle de sa sournoiserie ou de sa franchise. La torture consistant à recevoir de l’huile bouillante dans les oreilles est très franche par exemple, mais concrètement vous ne la préférerez pas forcément à une pression administrative sournoise. Ce débat est vain. 


    • micnet micnet 25 juillet 19:54

      @Gaspard Delanuit

      C’est totalement anticonstitutionnel et totalitaire sur le fond et au niveau d’une république bananière ou d’un asile psychiatrique dans les formes

      C’est assez bien résumé ! Bon de toute façon, je suis d’accord avec vous : pass sanitaire ou vaccination obligatoire, on a franchi un cap que ne renieraient pas certains gouvernements "très autoritaires"...
      D’après vous, si ce pass sanitaire est entériné, le Conseil Constitutionnel peut-il le retoquer (ou plutôt : le fera-t-il) ? Est-ce qu’on a des recours juridiques possibles ? (J’imagine que certains avocats, Di Vizio et d’autres y travaillent déjà...)


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 19:57

      @Conférençovore

      "Ce qui serait problématique et réellement liberticide serait d’interdire totalement toute consommation de tabac, y compris dans les lieux ouverts et sur la voie publique (comme cela se fait dans certaines villes dans le monde)"

      Ou même chez soi. 


    • micnet micnet 25 juillet 19:58

      @Gaspard Delanuit

      Ce débat est vain. 

      Je suis d’accord mais vous n’étiez pas obligé de l’engager avec moi smiley


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:00

      @micnet

      Bon résumé de NDA ici :
      https://www.youtube.com/watch?v=JjeXTaB2Nb8


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:05

      Un renversement du principe à la base de toute société humaine : avec cette loi, la liberté devient une exception, la contrainte devient la norme constante. 

      https://www.youtube.com/watch?v=G7mjRQAhvGw


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:27

      @micnet

      "Et donc expliquez-moi en quoi une vaccination obligatoire serait pire que ce que nous subissons depuis un an concernant nos droits fondamentaux ?"

      C’est très simple, à cause de la barrière de la peau qui définit la limite entre ce qui relève de l’interaction sociale (l’espace autour de vous) et ce qui relève de votre stricte intimité physique qui n’appartient qu’à vous. Rien ne vous appartient plus que votre corps : on peut saisir votre voiture ou votre maison, vous mettre en prison, mais on ne peut pas vous saisir un rein ou un œil. C’est d’ailleurs sur le même principe que le viol est juridiquement constitué, par pénétration dans le corps de la victime. Mais ça c’était dans la France d’avant, dans le monde d’avant : maintenant, vous êtes un objet, vous n’avez plus d’intimité médicale, votre corps physique et celui de vos enfant appartiennent à l’Etat et à son chef suprême (qui avait déjà commencé avec les GJ à s’approprier des yeux, des dents, des morceaux de mâchoires). Un vigile de supermarché va pouvoir regarder votre carnet de santé numérique pour décider si vous entrez ou pas. Vos enfants ne sont plus vos enfants, ce sont des QRcodes. 

    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:31

      Le texte de loi sera présenté en séance publique ce dimanche à 21h30, dans une heure.

      En espérant que le sénat n’a pas trop cédé ! 


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:08

    Le seul espoir est un soulèvement populaire d’une extrême ampleur, d’une immense ardeur, et pas seulement au niveau national. 

    https://www.youtube.com/watch?v=F_FqYiOH0jY


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:10

    La seule bonne nouvelle est que partout retentit pour une fois un seul mot, le plus important : LIBERTÉ


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 20:33

    • micnet micnet 25 juillet 20:43

      @Gaspard Delanuit

      Qui aurait cru que le parlement puisse encore avoir une quelconque utilité smiley.
      Cela dit, même si cela ne passe pas ouvertement dans les textes, on aura quand même créé un précédent et il y aura bel et bien un avant et un après pass sanitaire pour les employeurs et ce quelque soit le domaine d’activité...


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 21:01

      @micnet

      Attention, il y aura quand même des suspensions de travail sans salaire... 


  • Joe Callagan Joe Callagan 25 juillet 21:06

    L’UE travaille depuis 2018 à un système de passeport vaccinal commun entre les divers pays membres et devant être entièrement implémenté en 2022 :

    https://ec.europa.eu/health/sites/default/files/vaccination/docs/2019-2022_roadmap_en.pdf


  • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 25 juillet 21:58

    Les "élus" complètement fous : IMBROGLIO À L’ASSEMBLÉE AUTOUR D’UNE AMENDE DE 15 000 EUROS POUR DÉFAUT DE PASSE SANITAIRE

    https://lcp.fr/actualites/imbroglio-a-l-assemblee-autour-d-une-amende-de-15-000-euros-pour-defaut-de-passe


Réagir