juanyves 6 juillet 15:53

Intéressants et clair.

La Gueule Ouverte (ancêtre de Charlie Hebdo) d’il y a 50 ans disait exactement la même chose. C’était Mme Soleil, les hippies de l’époque, les complotites et les rêveurs.

Mais il manque un point : la raréfaction des ressources est aussi accélérée par un emploi massif de celles-ci. Ce qui suppose qu’une énorme quantité de gaz à effet de serre qui est libérée alors qu’il avait fallu de millions d’années pour les stocker et arriver à l’équilibre actuel. Une vision encore plus globale est nécessaire pour comprendre dans quel monde nous sommes en train d’entrer.

La pénurie est directement liée aussi à un problème environnemental énorme :

  • augmentation des températures impactant directement sur la santé, la production d’aliments et l’emploi de plus de ressources fossiles (air conditionné, déplacements, aglutinement sur certaines zones en été etc...)
  • diminution de la fertilité des sols du fait de l’emploi massif des engrais, pesticides et herbicides, qui est aussi un facteur de diminution des rendements agricoles.
  • diminution de la qualité des aliments du fait de l’emploi massif des engrais, herbicides et pesticides impactant directement sur la santé des gens.
  • Tensions géopolitiques énormes dues à "tout pour moi les autres je m’en fous". Construction de murs de plus en plus grands style empire romain, militarisation et course aux armements.
  • apparitions de nouvelles maladies, parasites et bactéries dues à l’augmentation des températures, à la disparition des prédateurs et à la sélection de nouveau virus et bactéries généré par un emploi abusif et incontrolé d’antibiotiques à tous les étages de l’économie mondiale (poulets, cochons, vaches, humains) et de techniques de manipulation génétiques insuffisamment étudiées et propres aux apprentis sorciers. L’impact sur les plantes et autres êtres vivants à 2 ou plus de pattes est déjà énorme et promet de l’être encore plus vu les inconscients et les irresponsables au pouvoir.

Ces facteurs influent directement sur la pénurie et l’effet est exponentiel.

Quant à la chute de la démographie elle est surtout le fait de l’Occident (rappel sur les Romains) auto-dénominé centre du monde. Pour le reste ça ne fonctionne que pour les riches. Pour les autres c’est un désastre lié à la paupérisation en augmentation. Ne pas prendre ses désirs pour une réalité ça sert.

Il est évident à mon sens que la solution se trouve uniquement dans les trois S :

  • Solidarité (là on est très, très loin)
  • Sobriété (la pénurie aidera peut-être s’il y a solidarité sinon c’est la guerre)
  • Santé. Là c’est tristesse. Vu le service de santé et la conception même de ce qu’est la santé on est mal. On sera bien obligé à apprendre à gérer notre propre santé avec l’aide de gens qui savent soigner. L’IA c’est le Père Noël.

Chacun a le consensus scientifique qui lui permets de continuer à faire comme bon lui semble et d’enfouir sa tête dans le sable. Il est très loin le monde où l’on pouvait voyager dans le monde entier en presque toute sécurité avec pour tout baggage un sac de couchage.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe