Vraidrapo 11 janvier 23:57

La cause de ces dysfonctionnements voire de ces catastrophes réside dans le manque de rigueur accordée aux problèmes concernant la population.

Dans le domaine de la Recherche scientifique par exemple, un monde fermé particulier, les spécialistes confrontent leurs idées, leurs travaux avec le plus de rigueur dont ils sont capables. Leur avenir professionnel dépend de leur compétence personnelle puisque la "qualité" des travaux les engage.

Pour la classe politique, il a été prouvé avec l’affaire du Sang contaminé, "responsable mais pas coupable", que les dysfonctionnements fussent-ils tragiques sont sans incidence économique pour les "personnalités" dont la responsabilité a été engagée. Récemment, Mme Buzin si décriée à plus d’un titre, n’a-t-elle pas intégré un Organisme en Suisse...

L’ex-ministre Agnès Buzyn rejoint l’OMS !

Le manque de rigueur est d’autant plus toléré par la population que les individus eux-mêmes, surtout dans cette France démagogique et du système D, ne sont pas exempts de reproches dans leurs "gestes" quotidiens que ce soit dans la vie professionnelle ou dans les nuisances de voisinage.

A la réflexion : on peut se demander par quel miracle, il n’y a pas plus d’avions qui se crashent... ! ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe