Tchakpoum Tchakpoum 4 janvier 15:26

J’en profite pour rajouter deux articles de Gérard Maudrux sur l’ivermectine qui commence à affoler la galaxie médiatique.

Il ne s’agit pas simplement d’un comparatif, ou d’une bataille de traitements vaccin ARNm versus ivermectine.

Ce sont aussi deux philosophies médicales qui sont sous tendues : celle des praticiens qui ont leur travail à faire avec leurs compétences, expériences et leur privilège de la connaissance des patients, versus celle des autorités sans contact de terrain et sous influences qui s’arrogent la science pour imposer la dictature sanitaire.

La bataille de l’HCQ est maintenant tellement atomisée que la mesure des effets, favorables comme défavorables a perdu toute possibilité d’analyse sereine.

L’ivermectine apporte une nouvelle chance pour réactualiser le débat et indiquer à l’opinion que d’autres prophylaxies sont possibles à celle que l’on subit contre le covid.

https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/25/covid-ceux-qui-traitent-et-ceux-qui-ne-traitent-pas/

https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/12/25/covid-ceux-qui-traitent-et-ceux-qui-ne-traitent-pas/

Pour suivi des résultats de l’ivermectine ( à laquelle l’Amérique du Sud se convertit, ainsi que l’Inde) :

https://twitter.com/search?q=%23ivermectine

https://ivermectine-covid.ch/

Et sachant, bien sûr, que l’ivermectine n’est que l’un des traitements possibles en précoce que l’on nous refuse contre ce virus.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe