JL 21 novembre 09:21

’’La crise démocratique que nous traversons actuellement sur fond d’urgence sanitaire a pour objet de protéger notre santé. C’est en tout cas l’argument avancé par l’État.’’

 

La santé est affaire de médecine. La vaccination est affaire de scientifiques. La médecine est un art. Si la pensée unique se conçoit en science, en revanche elle est totalitaire en art.

 

La dictature qui nous est imposée l’est au nom d’une pensée unique scientifique : nous ne pouvons pas mettre notre pays et nos vies entre les mains de scientifiques dont nous ne connaissons ni les motivations ni les compétences ni la probité.

 

Et nous avons de bonnes raisons de douter de scientifiques qui exercent dans un autre domaine que la science : par définition, ce sont des gens férus de ... fausse science.

 Il faut dire que la vaccination est opposée au serment d’hyppocrate ; érigée en règle de lutte contre les épidémies c’est la négation de la médecine, la négation de notre humanité.

 

Il est à noter que la vaccination de masse ne sera pas confiée au corps médical mais à des techniciens formés pour. La vaccination systématique est une pratique vétérinaire acceptable seulement pour les animaux de boucherie.

 


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe