Duke77 Duke77 8 septembre 17:29

@bubu12
T’es gentil tout le monde comprend ce que signifie in-vivo ou in-vitro, et tu sais quoi ? Raoult y compris je pense lol

Les expériences in-vitro sont une première étape, ensuite si ces tests sont concluant, on teste sur la bête en effet... euh. un peu comme ce qu’on fait les médecins comme Raoult au moment de l’apparition du virus en fait ! Par exemple, Raoult a mesurer la présence du virus dans le sang des patients pour vérifier si cette fois encore, l’HCQ avait un effet in-vivo comme tu dis. Et résultat : au bout de 3 à 4 jours, la charge virale dégringole. Perronne et des médecins autour de lui ont fait de même sauf que eux n’ont pas tester la présence du virus, plus terre à terre, ils ont juste constaté que la maladie qu’ils trainaient depuis plusieurs jours disparaissait systématiquement au bout de 3 ou 4 jours. Pour confronter leurs propres expériences, ils ont étudier ce qu’il se passait quand on arrêtait de traiter des patients comme ce fut le cas dans certains pays comme l’italie au moment de la diffusion de l’étude mensongère du Lancet. Et, devine quoi ? Idem dans l’autre sens dis-donc ! Hausse de mortalité quand ils arrêtent le traitement ! Alors que tu n’arrives pas en tirer les conclusions me fait penser que ce n’est même plus un problème de connaissance scientifique mais juste une absence totale de bon sen (ou de la mauvaise foi pour ne pas avoir à admettre que tu as tord).

Patient traités= guérissent plus vite et baisse du taux de létalité. Qu’est-ce que tu ne comprends pas là-dedans ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe