hase hase 4 juillet 13:18

@Et Hop !
C’est votre point de vue, mais à voir les dirigeants agir, moi j’ai plutôt vu des gens incapables de gérer, impréparation, inconséquence, incompétence, indécence même, ce qui n’a rassuré personne : au contraire tous n’étaient soumis qu’à la logorrhée incessante des médias.
La soumission à ces inconséquences fait partie du délire puisqu’elle est fille de la peur infligée par les médias.
En Allemagne où 70% des citoyens faisaient confiance à Merkel, il n’y a, à ma connaissance, pas eu un tel délire, une telle répression,des lois qui pleuvaient en averses d’absurdités !
La peur a existé partout, et cela, on peut accorder que ce ne fut pas par inadvertance, mais pas le délire collectif.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe