yoananda2 23 mai 22:07

@micnet

par un processus d’auto-destruction.

ou plutôt d’auto-sabotage. Quitte à faire de la psy de comptoir, voici mon hyppothèse : Soral à peut être reculé (inconsciemment) devant le succès, il n’a pas voulu trop grossir de peur de déclencher la révolution qu’il appelle de ses voeux, mais que peut-être il redoute (après tout, c’est un sacré poids). Un peu comme Lepen qui s’auto sabordais avec ses petites phrases pour ne pas arriver au pouvoir. Soral serait devenu hostile envers ses plus fidèles collaborateurs pour ne pas se retrouver à la tête d’un truc qui l’aurait dépassé et donc il aurait fini par être victime (sacrificielle).

Il s’est fait ratonner 1 ou 2 fois, et c’est peut-être la qu’il a rendu son discours de plus en plus "ridicule", "outrancier", une manière de calmer le jeu sans perdre la face.

C’est tordu je sais, je ne dis pas que c’est vrai, c’est de la psy de comptoir. Mais quitte à en faire, autant le faire à fond ! lol


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe