ezechiel ezechiel 17 mai 21:04

"La morale chrétienne basée sur le ressentiment contre les riches et les puissants, pour Nietzsche, est à l’origine de cette société moderne égalitariste qui constitue une dégénérescence de la morale aristocratique.’

La morale chrétienne n’est pas fondée contre la richesse en elle même, mais son utilisation, elle ne fait donc en rien la promotion de l’égalitarisme :
"ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition. Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux ; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments."
Timothée I 6:9

Car on a des hommes riches disciples de Jésus, qui font de bonnes actions :
"Le soir étant venu, arriva un homme riche d’Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. Joseph prit le corps, l’enveloppa d’un linceul blanc, et le déposa dans un sépulcre neuf, qu’il s’était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l’entrée du sépulcre, et il s’en alla."
Matthieu 27:57-60

Autrement dit, c’est grâce à cet homme riche qu’on parle aujourd’hui du linceul de Turin !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe