maQiavel maQiavel 23 mars 10:56

@yoananda2

Croire qu’une constitution est un bout de papier, c’est ne pas comprendre le pouvoir anthropologique des normes collectives ( qui ne sont pas forcément écrites d’ailleurs). Mais évidemment, c’est difficile à concevoir pour les gens sont étrangers à l’approche institutionnelle.

Mais tu as raison sur cela : une constitution ne vaut que s’il y a des gens prêt à se battre pour. C’est exactement le propos d’EC ici : « Ce qu’il faut, ce n’est pas une constitution mais des citoyens constituants ». Ou encore ici : « Ce n’est pas un texte supérieur qui va nous sauver, c’est le fait que nous nous en occupions. Il me semble que ce n’est pas une bonne constitution qui va nous protéger contre ces malversations, ce sont les citoyens constituants , des soldats capables de défendre la constitution ».

Cela rejoint d’ailleurs ce que disait Démosthène sur les lois il y’a plus de deux millénaires : « Cette force des lois, en quoi consiste –t-elle ? Est-ce à dire qu’elles accourraient pour assister celui d’ entre nous qui, victime d’une injustice criera à l’aide ? Non, elles ne sont qu’un texte écrit qui ne saurait posséder un tel pouvoir. Alors, qu’est ce qui fait leur force ? Vous-mêmes, à condition de les fortifier et de mettre en toute occasion leur puissance souveraine au service de l’homme qui les réclame : voilà ciment vous faites la force des lois, de même qu’elles font la vôtre ».

Par ailleurs, il n’existe aucune garantie absolue dans l’ordre politique et je ne considère pas la constitution comme telle. Toutes les institutions sont condamnées à dégénérer, c’est irrémédiable. Les meilleurs sont celles qui tiennent le plus longtemps.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe