quijote 12 février 10:53

La parfaite représentante de la chiasse mentale qui a prévalu en France et en Europe jusqu’à il y a 4, 5 ans, pas plus. Depuis, la différence entre la réalité ( prédation, parasitisme ) et le discours des élites et de leurs larbins ( enrichissement ) s’est imposée à tel point que les peuples se sont retournés contre la propagande. Inespéré : la France est encore vivante ! Restent les colons eux-mêmes ( bah oui... c’est des colons ) et les collabos ( eux, la prédation et le parasitisme, ils sont pas concernés : ils ont déjeuné "avec un copain musulman vachement sympa" ).

Là, il y a deux leçons à tirer.

La première est que, pour un collabo, généralement un jeune con aux idées d’extrême-gauche, la réalité se résume à sa propre vie. C’est pour ça que c’est un jeune con. Et il est idéaliste car il est narcissique. Il est ébloui par sa propre bonté. Il s’adore et pense que, s’il n’y avait que des gens comme lui, le monde serait meilleur. Tellement meilleur... L’union soviétique : ce paradis perdu !

La seconde est que Zemmour dit là quelque chose d’important : il convient de d’établir une différence entre l’individu ( "j’ai déjeuné avec un copain musulman vachement sympa" ) et l’ensemble de la communauté musulmane. Car en cas de problème majeur, et il y en a de plus en plus, "l’individu sympa" ne se dressera pas contre sa communauté. Or devinez ce qu’il y a dans l’inconscient collectif de la communauté musulmane. Devinez... Vivre tranquille sur la terre de ses ancêtres ? Mauvaise réponse. La réalité le démontre chaque jour qui passe davantage.

Ce que je viens d’expliquer, tous les colons le savent. Plus ou moins confusément pour le "le copain musulman sympa". Très consciemment pour certains autres ( la prédation et le parasitisme assumés ).

Mais allez comprendre ça quand vous êtes jeune con aux idées d’extrême-gauche... Narcissique et à la conscience limitée à sa propre vie. Ah, il y en a qui se sont reconnus, là !


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe