yoananda2 11 février 17:14

Les entreprises à CV équivalent prennent 25% de moins un mohamed qu’un charles-henri.

Ouai.

Mais leur étude ne veut rien dire. C’est ce qu’on appelle un facteur de confusion.

Qu’est-ce qui nous dit que mohamed n’a pas une petite tendance à gonfler son CV dans la vraie vie et donc que l’entreprise "corrige" spontanément ce biais ?

Il se trouve que justement, les diplômes maghrébins à niveau d’étude équivalent valent moins que les français.

Sans parler du fait qu’à compétence équivalente, en moyenne, vous aurez plus d’emmerdes avec mohamed.

Une entreprise c’est la pour faire du profit, pas du social. Si les mohamed étaient plus productif que les autres, ils seraient très vite en tête des profils de recherche des entreprises, parce que une entreprise, généralement, ne dispose pas d’un monopole d’état (même en France ça peut être le cas plus souvent qu’ailleurs), et donc doit faire mieux que ses concurrentes.

Bref. Tout ce foin ne tient pas debout, du début, jusqu’à la fin.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe