ezechiel ezechiel 9 février 11:10

@albert123 "dès lors, et même si de nos jours, les propos apparaissent grossiers et maladroits (on dit raciste aujourd’hui) ils étaient parfaitement autorisés, partagés et consentis par une vaste majorité à l’époque"

Absolument pas. L’incitation à la haine raciale diffusée par Voltaire et les philosophes des Lumières était condamnée par l’Église catholique, les livres de Voltaire ont été mis à l’Index.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe