Vraidrapo 8 février 18:57
« Dans un pays laïc, il n’y a pas de blasphème. »

le hic, c’est que la société françouaise en est arrivé à un point où les mots, les valeurs ont perdu tous leurs sens.
C’est le monde de l’à-peu-près :
en conversation,
en prestation professionnelle
et tout ce qui nous vient à l’esprit.
La démagogie de la gauche caviar ; les communautarismes ont propagé l’incivisme.
Malheureusement, il est plus que jamais "mal vu" de dire des vérités. Ceci n’a pas varié...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe