Miona Miona 28 janvier 18:03

@maQiavel
On peut a minima faire une hiérarchisation du degré de menace représenté par les différents groupes, selon des critères à définir (nombre de personnes concernées, violences (attentats, assassinats, etc) présentes et passées, degré de motivation des individus composant les groupes, probabilités de radicalisation, contexte international, possibilités d’infiltration par des groupes extérieurs dangereux...).
 
A vue de nez, je dirais bien que les durifiens vont être très bas dans la hiérarchie, en comparaison de... (O_o)


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe