maQiavel maQiavel 1er décembre 20:12

@Laconicus

Et c’est logique puisque ce sont les noirs et les maghrébins qui résident majoritairement dans les quartiers urbains pauvres en France ( et la pauvreté en milieu urbain est plus criminogène que la pauvreté à la campagne ) et qui constituent donc la majorité des bandes urbaines. Aux Etats unis, les mêmes remarques étaient faites pour les Irlandais à une époque et aujourd’hui elles ciblent les noirs et les latinos. Idem à une époque pour les italiens du nord vis à vis de ceux du sud. 

Les noirs et les maghrébins qui sont bien insérés socioéconomiquement ne sont pas plus violents que le reste de la population.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe