Elliot 9 août 18:04

@pierrot19

Je suis désolé si vous considérez cela comme une déviation...mais j’estime que tout ces sujets sont liés...critiquer la présence de Greta Thurberg à l’assemblée ou sa médiatisation est en soi une déviation par rapport au sujet principal...le changement climatique, l’extinction des espèces, les sols et l’atmosphère pollués, la pollution des villes liées à l’activité humaine ( augmentation de 30% de gamins dans les services d’urgence lors de pics).Donc rester cantonné sur Greta n’a aucun intérêt ( on peut être pour être contre et après ) l’essentiel n’est pas là...c’est l’arbre qui cache la forêt de l’incapacité et de l’impuissance des politiques à s’emparer d cette questions véritablement depuis des années. Greta n’est qu’un symptôme si vous préférez...oui il est dommage d’en arriver là..mais s’il ne reste que la colère et la rébellion ( le propre de l’adolescence je le rappelle) et Greta pour nous faire discuter de ce sujet majeur...c’est bien triste. En tout cas Ça marche ! Bref...je suis d’accord avec vous sur l’impuissance nationale pour agir s’il n’y a pas un minimum de consensus européen. C’est un changement progressif de modèle économique, de paradigme qu’il va falloir commencer à mettre en place...et pas dans 5 ans ni dans 10 ans. Et on n’a de quoi être pessimiste face à l’inertie, aux résistances liées aux différents intérêt locaux et nationaux...la volonté politique française peut porter un message fort et être le fer de lance. Elle en a les moyens...


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe