Castel 12 juin 13:38

Chouard a parfaitement répondu en parlant de 1984 et de "crime de la pensée".

Il n’y avait rien à rajouter.

Il faut combattre dans une démocratie ce qui peut représenter un crime contre la pensée, car elle permet de maintenir la fausse représentativité, ce que pour quoi se bat Chouard.

Je trouve que Chouard est bien naïf et modéré de discuter avec des idéologues, qui ne pourront du coup jamais se remettre en question.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe