Duke77 Duke77 28 avril 13:27

Pour contrer les idiots utiles du système comme sls0, il est important de relayer les témoignages de parents dont le nourisson est décédé des suites de l’injection d’un vaccin "moderne", c’est à dire contenant des tas de saloperies qu’on ne nous injectait pas avec les vaccins d’il y a 20 ans (car nous ne sommes pas ANTIVAX !, comme ils disent...) : http://forum.doctissimo.fr/sante/vaccination/vaccination-subite-nourrisson-sujet_147050_1.htm

Ou ici : https://m.youtube.com/watch?v=G69F-K8s0j4

Ou ici : http://www.alis-france.com/temoignage-dune-maman-vaccin-ror-sur-enfant-de-20-mois-en-bonne-sante

Ou ici : http://initiativecitoyenne.be/2018/04/encore-un-bebe-de-deux-mois-qui-decede-apres-avoir-recu-8-vaccins-combien-en-faudra-t-il-encore.html

Ou ici : http://initiativecitoyenne.be/2018/11/deces-d-un-nourrisson-de-14-semaines-ne-en-bonne-sante-moins-de-24h-apres-ses-8-vaccins.html

Et il y a des centaines de témoignages sur les réseaux sociaux...

En effet, beaucoup de lecteurs peuvent être partagés entre les études scientifiques menées par des chercheurs indépendants (ou les avis des spécialistes du genre comme le Pr Luc Montagnier qui expliquent les mécanismes en jeu) et les études statistiques mises en avant par les pro-lobbystes actuels. On a d’un côté des Medecins et chercheurs qui se rebellent contre le dictac du pognon en utilisant la pédagogie et de l’autres des statistiques invérifiables.

Par ailleurs, beaucoup ne savent pas que les statistiques sont souvent utilisés comme des outils marketing genre : " 93% des dentistes conseillent notre super dentifrice !" alors que le questionnaire n’est pas un comparatif mais demande simplement à des dentistes s’il faut utiliser un dentifrice, plus que comme outil scientifique fiable. Chacun notera que l’argument couramment avancé de la coïncidence statistique entre le décès et l’injection, essayant de faire croire qu’une mort subite peut aussi bien arriver durant cette période et que "cela ne prouve rien", n’est pas recevable quand les parents expliquent comment l’état de santé de leur nourrisson s’est dégradé progressivement. L’affaiblissement de l’organisme du bébé lié au vaccin étant avéré au moment du décès. Cela corrobore parfaitement les études que j’ai mis en lien plus haut où des autopsise ont confirmé l’impact du vaccin. CQFD


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe