sls0 sls0 29 avril 17:29

@Belenos
J’ai lu l’article de santé magazine.
Contrairement à ce qui est dit, sur le site de l’OMS on parle d’une étude scandinave avec un suivi de 601 000 enfants, c’est déjà un bon échantillon avec 100 au niveau statistique, 600 fois plus c’est pas mal.
Ce médecin en profite pour faire de la pub pour les médecines alternatives que je reproduit ci dessous :
Dr Eric Ménat : « En réalité, ce qui est dommage, c’est que nous comparons souvent un vaccin à rien, à aucune autre solution. Il faut savoir qu’il existe des traitements préventifs des infections hivernales (à base de probiotiques, d’homéopathie, de phytothérapie et de vitamines) qui ont une certaine efficacité. Ils permettent parfois d’éviter les antibiotiques et les infections à répétition. Ici on obtient une protection globale alors qu’un vaccin assure une défense contre une seule maladie.

C’est le dernier truc à la mode la médecine globale. C’est normal qu’on en parle dans santé magazine, ce n’est pas une revue médicale elle se doit d’être à la mode. En France à part prescrire qui est vraiment indépendant, difficile d’avoir du factuel.

Désolé, je préfère comme source les sites ou revues dont c’est la spécialité.
L’OMS nous a débarrassé de la variole, elle connait son boulot et elle a un sacré retour d’expérience. Ce sont des millions de médecins ou pédiatres qui font remonter les problèmes. Et oui, des problèmes peuvent survenir. Exemple à Madacascar des morts dus à la rougeole malgré une vaccination qui était mal faite. Ca fait tilt au niveau OMS alors que sur place ça ne réagissait pas trop.
Chez moi il y a des foyers de malaria, je ne suis pas vacciné. Je sais me défendre contre son vecteur qu’est le moustique.
Il y a quelques années dans un rayon de 15m par rapport à ma chambre il y avait 18 cas de chinkungunya, pas un moustique m’a piqué pendant un mois, ça ne demande que de la rigueur.
Une fois qu’on a eu le chik on est immunisé, la population est immunisée.
Pour la dengue localement ils ont été très réactifs bien plus que pour les iles françaises.
Pas une maison qui est passé à coté du traitement, celui qui n’était pas d’accord se prenait un coup de crosse dans la tronche parfois. On ne dit pas non, l’intérêt général passe avant les "je crois que".
La liberté individuelle fini où commence l’intérêt général. Même temps pour éradiquer chez moi qu’à la Réunion 30 fois plus petite.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe