samedi 30 novembre - par VINASAT-2

Christine Kelly pardonne Zemmour

PARODIE - Christine Kelly en larmes pardonne Zemmour (montage tiré de Zemmour et l'affaire Moix)



26 réactions


  • ezechiel ezechiel 30 novembre 17:25

    Éric Zemmour a raison, à force de refuser toute sanction, la non-violence absolue, on libère des délinquants et des assassins multi-récidivistes, ce qui conduit au délitement de la société, elle n’est alors plus pérenne.


    • tobor tobor 1er décembre 22:39

      @ezechiel
      Pourtant, en libérant les délinquants et multi-récidiviste on dispense un peu de cette chère violence chez les lopettes à casier vierge. Que du bon pour un EZ qui pointe un cruel manque de violence.


  • Laconicus Laconicus 30 novembre 19:24

    Christine Kelly est attendrissante et donne envie de la consoler, mais le montage avec les extraits de Zemmour ne colle pas, ça ne produit aucun effet humoristique. En plus, ce que dit Christine Kelly sur les enfants battus ne prête pas du tout à rire, c’est réellement tragique.  smiley


  • Lucy Lucy 30 novembre 19:24

    Après avoir refait le match avec un montage vidéo digne de 1984, le comité de soutien islamo-gauchiste d’Asselineau atteint la vase avec une nouvelle vidéo de série Z dont ils ont le secret !

    Je ne recommande pas aux rageux pré-pubères de l’upr l’analyse du débat Zemmour-Asselineau par Stéphane Edouard : « il y a eu 3 uppercuts, j’en mets 3 au crédit de Zemmour, 0 pour Asselineau  ». L’analyse d’un gars normal quoi ! Et encore, comme je l’ai souligné dans l’autre article, Zemmour qui lui tendait la main au début a évité dans sa grande mansuétude de le mettre K.O. à la fin. smiley


  •  Saladin Saladin 30 novembre 20:13

    Ceci explique beaucoup de choses, dont le fait qu’il n’aime pas se faire psychanalyser en publique. 


    • Laconicus Laconicus 1er décembre 12:31

      @Saladin

      Parce que c’est normal d’aimer se faire psychanalyser en public ?


  • Norman Bates Norman Bates 1er décembre 02:53

    Je suis rassuré...je n’ai que survolé Avox ces derniers jours mais il me semble qu’il y eut une journée sans article consacré à Moïse...

    Une omission impardonnable...


    • Conférençovore 1er décembre 10:34

      @Norman Bates

      Certes, sauf que ce sont les soralettes barbues du forumistan qui pondent "articles" sur "articles" sur Moïse qu’ils n’apprécient guère... ce qui n’est pas plus nouveau ou terroir que le Beaujolais*...

      * qui, cette année, n’est , pour une fois, pas trop dégueulasse...


    • Norman Bates Norman Bates 1er décembre 13:20

      @Conférençovore

      T’es bien le premier à vanter les qualités gustatives d’un produit dont le dernier échantillon qu’on m’avait gentiment offert a été promptement recyclé en nettoyeur de siphon...
      Je te rassure : ma petite rafale visait l’ensemble des caisses de résonance qui escortent les sorties de Moïse...que je n’apprécie guère également, sans pour autant être, je l’espère, une soralette barbue...
      Je vais encore davantage veiller à rester glabre pour éviter le soupçon... smiley


    • Conférençovore 1er décembre 13:49

      @Norman Bates "Vanter" c’est beaucoup dire... disons que celui goûté, étrangement, passait.

      Sinon, je n’ai rien contre les barbus en général (encore que pour les hipsters...) mais je m’interrogeais quant à la pertinence de cogner systématiquement sur Moshé sans intégrer que cette pandémie de modules ciblant l’olivier faisait au passage mousser* Moussa.

      * j’allais écrire "mouiller" mais je m’suis retenu smiley


    • Norman Bates Norman Bates 1er décembre 14:22

      @Conférençovore

      C’est comme celui qui brasse de l’air pour faire turbiner une éolienne dont le bruit l’incommode...c’est...comment dire...maladroit...
      Sinon je tiens à dire que la judéité de Moïse ne m’ennuie nullement. Dans une France aux racines judéo-judaïques qui doit tant à la communauté juive comme l’a brillamment démontré BHL dans ses lumineux écrits, je trouve au contraire qu’il y a parfois trop de chrétiens dans les canaux médiatiques officiels pour parler de la France...
      Qu’en savent-ils, ces bourreaux ?


  • gorguetto gorguetto 1er décembre 07:35

    Sera-ce lui, notre prochain président ?


  • Scalpa Scalpa 1er décembre 15:30

    Et a la fin elle lui taille une pipe et lui de dire

    mets toi a 4 pattes et tout les français connaissent la suite....


  • Hijack ... Hijack ... 1er décembre 17:27

    Excellent Zmour ... le mamour de la France en peine, France, sniff ... qui a tant besoin d’hommes de cette trompe ... heu trempe !

    .

    Vrai que la Kelly ... peut paraître mignonette et sympathounette dans ces circonstances, malgré le montage. Cela étant ... contre le Zmour, y’a rien à dire ... il fait son job ! ... par contre, il faut rire, de ceux qui croient au reflet du miroir qu’il réussit à renvoyer à ses plus réceptifs et basiques identitaires et aux autres ... autres, dont je doute fortement de la sincérité et, comme il va de soi, de leur chrétienté.


  • tobor tobor 1er décembre 22:32

    Je vois ce que veux dire le petit Riquet et il n’a tout au fond pas vraiment tort : Il se demande jusqu’où il va devoir pousser pour se prendre un pain ?
    Car bien sûr, il ne veut pas dire "tapez sur vos mômes et vos femmes/maris" mais qu’il est des questions d’"honneur" à défendre corps et âme, jusqu’au baston.
    Le montage en question/réponse joue du mauvais pied-de-la-lettre et je ne pense pas que EZ est ce qu’il est parce qu’il a pris de claques étant petit ou qu’il se "venge" de l’immigration en tabassant ses mômes (?)


  • Laconicus Laconicus 1er décembre 22:33
    "Christine Kelly pardonne Zemmour"


    C’est français, ça ? Pardonner n’est-il pas toujours un verbe transitif indirect ?


    • tobor tobor 1er décembre 23:19

      @Laconicus
      C’est vrai ça ! À qui pardonne-t-elle ce Zemmour ?


    • Conférençovore 2 décembre 07:45

      @Laconicus Pas toujours. Le verbe pardonner est transitif direct, transitif indirect et intransitif. Il n’y a pas de faute à proprement parler ici même si la formulation n’est, en effet, pas très heureuse... pour ne dire directement qu’elle est à chier mais... pardonnons l’auteur, au moins pour cette fois. S’il réitère, il faudra sévir...


    • Laconicus Laconicus 2 décembre 08:16

      @Conférençovore

      Certes, mais je ne pense pas que la transitivité directe soit admise quand elle concerne une personne. On pardonne quelque chose (transitivité directe) à quelqu’un (transitivité indirecte). On ne pardonne pas quelqu’un


    • Laconicus Laconicus 2 décembre 08:18

      Le titre "Christine Kelly plaint Zemmour" serait en fait plus adéquat.  smiley


    • Conférençovore 2 décembre 11:11

      @Laconicus Il faudrait vérifier avec un spécialiste. Il ne serait pas du tout étonnant que cette utilisation exotique et, hélas, assez fréquente du verbe soit désormais admise.


    • Laconicus Laconicus 2 décembre 11:23

      @Conférençovore

      C’est plutôt le contraire : elle a existé il y a longtemps mais n’est plus admise actuellement. C’est bien résumé ici :

      https://www.etudes-litteraires.com/forum/topic26968-pardonner-quelquun-a-quelquun.html


    • tobor tobor 2 décembre 22:52

      Elle l’excuse, elle le comprend, elle le justifie, elle le décode, elle le psychanalyse, elle le met à nu (puis elle le retourne etc...)
      Mais de toute façon, ce n’est qu’un montage, elle fait tout ça à quelqu’un d’autre.


    • Laconicus Laconicus 3 décembre 00:34

      Il suffit de connaître son Notre Père :
      "Pardonne-nous nos offenses (direct) comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés (indirect)


Réagir