mercredi 6 septembre - par DJL 93VIDEO

Reprendre le pouvoir aux prédateurs - Arnaud Upinsky & Valérie Bugault

Arnaud-Aaron Upinsky répond pour MPI-TV aux questions de Valérie Bugault. IL nous démontre que la langue est le moyen privilégié de la reprise du pouvoir politique par les élites.



6 réactions


  • Gollum Gollum 6 septembre 14:46

    J’ai connu Upinsky en 1985 lors de la sortie de son La perversion mathématique que j’avais trouvé très bon. Puis son étude sur le suaire de Turin que j’avais trouvé très bon aussi. 


    Mais là dans cette vidéo la forme est déplorable. Le gars est trop excité, avec un débit de parole trop rapide, pénible à écouter.. On a du mal à suivre.

    Je ne résiste pas à donner l’opinion de Libération (pioché sur Wiki) :

    « Invité de Radio Courtoisie, il est l’auteur d’ouvrages bizarroïdes, mêlant thèmes traditionnels de l’extrême-droite parfumée d’intégrisme catho et d’occultisme, sur fond de menaces conspirationnistes4. »

     smiley Bon, portrait plutôt flatteur quand on connait Libération, bouse absolue..

    Ceci dit je ne connais pas le bonhomme en profondeur j’ai juste lu les deux ouvrages cités.

    Malheureusement je ne finirai pas cette vidéo, le rythme trop saccadé, m’indispose.

  • Zatara Zatara 6 septembre 21:34

    agréablement surpris par une vidéo d’Iznogoud smiley. A voir.


  • Hieronymus Hieronymus 6 septembre 21:56

    j’aime beaucoup Upinsky, je trouve que c’est un esprit éclectique, pétillant et rafraichissant, passioné et passionant
    il est presqu’aussi drôle à écouter que Jean Claude Martinez (ex. du FN)


  • Giordano-Bruno 7 septembre 13:18

    C’est beaucoup trop confus. Il ne cesse de faire des coq-à-l’âne. Qu’il mette un peu d’ordre dans ses idées avant de les présenter.


  • tobor tobor 7 septembre 23:19

    Certes décousu mais il y a pas mal de matière intéressante.


    • tobor tobor 8 septembre 14:55

      @tobor
      Par-contre, sa démonstration de l’existence de "dieu" en forme de démontage de l’athéisme est lamentable et ridicule.


Réagir