vendredi 2 décembre 2011 - par Bernard Do

Luchini lit Muray : la bobo et l’islamiste

En 2010, Fabrice Luchini lit des textes de Philipe Muray au théâtre de l’Atelier, à Paris. Ici, dans sa loge, il nous livre le portrait cruel d’une bobo parisienne. La fin est tragique : sa rencontre au bout du monde avec un autre type d’altermondialiste...



4 réactions


  • La Boule La Boule 2 décembre 2011 08:17

    ouais ouais ouais ...

    On peu comprendre l’attrait de Luchini pour ce texte, qui dit des vérités sur le monde d’aujourd’hui mais n’empêche qu’on a des années lumières du style de Céline ou d’autres qu’il a lu .

  • jakback jakback 2 décembre 2011 11:02

    Merci, pour cette vidéo, bien rafraichissante.


  • FritzTheCat FritzTheCat 3 décembre 2011 15:22

    Grâce à Luchini, Muray est sorti de l’ombre pour la lumière....

    Merci à lui !


  • Odal GOLD Odal GOLD 6 décembre 2011 00:13

     
    Marrant et bien vu.
     
    On apprécie aussi Luchini quand il cite Céline, bien sûr.
     


Réagir