mercredi 10 février - par pasdeprobleme

Kerredine Soltani évoque l’histoire de ses parents avec Première Ligne

Publicité

Après avoir écrit pour les grands noms de la chanson française, Kerredine Soltani poursuit sa carrière solo avec des titres autobiographiques. Première Ligne évoque l'histoire de ses parents arrivés en France pour trouver une vie meilleure.

"Mes parents sont le début de ma vie, le souffle et la couleur ma vie et la totalité de mon histoire. J’ai une dette envers eux que je ne pourrai jamais rembourser. Je leur dois tout. Je suis leur héritage vivant et ils sont ma première ligne."

 

JPEG - 187.1 ko
Kerredine Soltani - Première ligne


1 réactions


  • Conférençovore Conférençovore 10 février 20:57

    Musicalement, sans commentaire. Je n’ai pas le coeur à critiquer. Ce n’est pas mon truc, tout simplement.

    Sur le fond, l’histoire racontée dans le clip et le texte véhicule quelque chose de positif. Notre pays n’est pas un eldorado, mais il ne l’est pas plus pour les autochtones comme ces agriculteurs qui se flinguent parce que eux non plus, ne peuvent pas payer des lunettes neuves ou des soins dentaires à leurs proches, qu’il ne l’est pour les gens qui débarquent (et encore... parfois, les premiers sont moins bien traités que les seconds). En revanche, chose exceptionnelle, il permet à des gens venus d’ailleurs et qui se bougent de réussir, ce qui est absolument impossible dans certains pays d’où sont issus ces mêmes personnes. La plupart d’entre eux crachent leur rancoeur à longueur de chansons sur mon pays. Pour une fois que ce n’est pas le cas... Alors même si ce n’est pas une déclaration d’amour à notre terre (ça, je pense que c’est mort eu égard à la jurisprudence Faudel) qui n’est pas celle du chanteur ni de sa pauvre mère qui ne parle manifestement pas notre langue... je peine à finir ce commentaire... mais bon, il suffit. 


Réagir