mardi 9 octobre - par Belin Gérard

Christine Angot à Boualem Sansal : « N’avez-vous pas peur que votre livre profite à Marine Le Pen ? »

Quand la fiction permet de dénoncer l’extrémisme et ses ravages. Dans Le train d’Erlingen ou La métamorphose de Dieu, qu’il publie aux éditions Gallimard, Boualem Sansal met en parallèle un village allemand imaginaire, encerclé par de mystérieux ennemis et une jeune fille regrettant sa mère, morte suite aux attentats du 13 novembre 2015… Le 6 octobre, il était l'invité d'ONPC sur France 2.

L'écrivaine Christine Angot s'est inquiétée sur les répercussions politiques possibles du livre de Boualem Sansal. Ne va-t-il pas profiter à l'extrême droite ?

L'extrême droite constitue, en effet, pour l'écrivaine, la principale menace actuelle, loin devant l'islamisme. L'invasion, en France, ne serait pas celle que l'on croit :

« L'invasion islamiste, pour l'instant en tout cas, n'a pas eu lieu, c'est pas les envahisseurs qu'on a. [...] C'est l’extrême droite qui envahit l'espace politique et l'espace du débat public. »

Le député européen Aymeric Chauprade s'est montré surpris par ces propos, au point de conseiller à Christine Angot d'aller consulter un médecin.

Si la pensée et les ouvrages de Boualem Sansal vous intéressent, je vous invite à revoir son récent passage à "La Grande Librairie" (interview menée par François Busnel, bien meilleure que celle d'ONPC). Il réaffirme ce qu'il avait déjà dit il y a quelques années, à savoir que la France sera, dans quelques décennies, un pays "islamiste" (le processus d'islamisation, protéiforme, et observable partout dans le monde, lui semblant invincible) :



16 réactions


  • louis 9 octobre 16:08

    Mme Angot a beau être écrivaine , je ne la trouve pas lumineuse pour le peu que je l’ai vue a l’œuvre dans cette émission , elle devrait ce contenter d’écrire .


    • Yakaa Yakaa 9 octobre 16:34

      @louis
      "elle devrait ce contenter d’écrire"

      Ou pas...


    • troletbuse 9 octobre 18:09

      @louis
      Non, de fermer sa gueule.


    • troletbuse 9 octobre 18:10

      @louis

      J’écris pour Angot :

      C’est parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son que tant de gens paraissent brillants avant d’avoir l’air con.


    • Belenos Belenos 9 octobre 20:04

      @louis

      "pour le peu que je l’ai vue a l’œuvre dans cette émission , elle devrait ce contenter d’écrire"

      Pour ce que j’ai lu de cette personne, elle devrait aussi cesser d’écrire. Peut-être essayer la broderie, la pâtisserie, la restauration des vieux meubles, bref des activités privées qui ne pourront agacer par leur médiocrité que l’entourage le plus proche. 


  • zak5 9 octobre 18:45
    contrairement a Christine Angot, Sansal a vécu l’islamisme dans sa chair, il a vu son pays s’islamiser petit a petit jusqu’a devenir un pays ou la religion est omniprésente même dans des endroits et des sujets que personne en algérie dans les années 60/70 n’imaginait être du domaine de la religion.
    Si l’extrême droite progresse, c’est justement a cause des gens comme Angot qui pratiquent le déni a longueur de journée et qui en plus sont médiatisés a fond la caisse.
    Que des intellectuels algériens viennent dire aux français bisounours que les islamistes sont déterminés, pratiquent la technique du pied contre la porte jusqu’à ce qu’elle cède et s’ouvre, ce n’est que leur expérience personnelle qui est bien réelle et non pas des paroles jetées en l’air pour s’acheter une image d’humaniste
    Les gauchistes (la plus part son des pseudo gauchistes) n’ont pas l’habitude d’être contestés dans des registres ou ils se croient dépositaires de l’autorité morale et c’est cela qui leur fait peur. Il faut désormais qu’ils s’habituent, car c’est maintenant devenu inévitable

  • Hijack ... Hijack ... 10 octobre 01:40

    Sympa et honnête cet auteur, mais en l’entendant , il est un peu perdu dans ce qui se passe. Ça correspond à la ligne heu... Ruquier/Angot et l’autre dont j’ignore son nom, mais c’est le pire des pires à cette place ... (demandez à Onfray, il vous expliquera lol).


    • mmbbb 10 octobre 09:49

      @Hijack ... c ’est le style de l emission Je ne le regarde peu Ils n ont pas eu la peau d Asselineau , parce qu Angot ne lui arrive pas au dixieme de sa cheville Lui semblait s en amuser de ce charivari pseudo intello Comme d autres de cette carrure Il me semble que Ruquier avait mit S Boulay , lui a avait une qualite ,il n etait pas agressif meprisant et cassant Angot la folle de chez Ruquier comme l a designe L Gerra dans ses saynètes . Elle porte tres bien sa caricature .


  • larhetorique 10 octobre 09:26

    Marre de tous ces chroniqueurs (euses) qui se prennent pour le divin. Cette fille a fait quoi pour passer ainsi à l’antenne alors qu’elle est d’une médiocrité déconcertante et pas bonne écrivaine non plus. Elle a léché quoi à qui ?


  • Qamarad Qamarad 10 octobre 09:42

    Je lance un appel pour une personne créative, et qui pourrait se faire masse de thunes en peu de temps. Il s’agit d’une idée de business. Création d’un jeu de société : qui fera le jeu de ? Un Monopoly pour la forme, et des cases correspondant à un certain nombre de points, les participants devront au fur et à mesure des tours accumuler le moins de points possibles. Passé 100 points vous faites le jeu du front national et vous récoltez des malus ; passé 500, vous alimentez la bête immonde et êtes éliminé de la partie. Voila, je n’ai aucune expérience pour monter une boîte qui proposerait ce jeu mais si quelqu’un se proposait, je l’achèterais bien volontiers smiley


    • Le Celte Le Celte 10 octobre 10:51

      @Qamarad
      Je vous proposerais bien le jeu du tir au pigeons, mais c’est sans doute trop violent pour une culture contemporaine.


  • Le Celte Le Celte 10 octobre 10:48

    Ce n’est pas une montée de l’extrême droite, c’est une anticipation naturelle et idéologique de protection cultuelle, tentant d’abord de comprendre puis de freiner dans ce cas précis, une éventuelle invasion islamiste d’un territoire qui ne l’a jamais été ! 

    L’adage bien connu de "qui veut la paix prépare la guerre" prend tout son sens quand il est tagué sur les murs de l’Histoire que les fluctuations de populations islamistes sont le plus souvent le résultat d’une volonté d’expansion religieuse, par un dogme conquérant et sans pitié. 

    Je me refuse d’ailleurs à croire que ces dogmes religieux, capables encore et toujours de sacrifier des animaux par rite, soient au niveau d’une civilisation dite moderne.




  • HELIOS HELIOS 10 octobre 11:06

    ... dans tous cela je n’ai entendu qu’une seule chose :

    Les musulmans, quels qu’ils soient, viennent nous avertir, viennent nous expliquer, et viennent -presque- nous defendre... contre eux-mêmes !

    Et qu’est-ce que je vois, qu’est-ce que j’entends ? des théories fumeuses autant que perverses mais surtout objectivement soumises nous expliquant que tout cela est de notre faute et qu’il ne faut surtout pas se defendre... pire, ceux qui se defendent sont les plus dangereux.

    En temps de guerre, il y a des balles qui ne se perdent pas, mais nous ne sommes pas (encore) en temps de guerre. Il faut convaincre et la meilleure manière de convaincre c’est d’aider tant que faire se peut ceux qui resistent, le RN par exemple ainsi que tous les souverainistes qui poussent en apparence a contre-courant, pour que notre pays ne se laisse pas entrainer dans une aventure vraiment mortelle.

    Je prefere 1000 fois Marine Le Pen au pouvoir que les mollah (expression caricaturale, certes) qui imposeront a notre société une théocratie autrement plus etrangère a notre histoire que quelques règles de potections" pronées par les patriotes.

    Et n’oubliez pas non plus que les conditions supposées futures vont entrainer une migration vers le nord, il est plus que temps d’accepter la bonne gestion de ces echanges en renforçant notre identité séculaire et en mesurant bien d’où viennent les vrais risques aussi bien culturels que sociaux et economiques.... non nous ne sommes pas des orientaux et non nous ne voulons pas d’une submersion que ceux qui la pratique considèrent comme une expansion plutôt qu’un accueil humanitaire.
    Comme les graines des arbres, il en suffit d’une pour faire une forêt !

    je n’en dis pas plus, ce n’est pas necessaire...

  • Cyril_H 10 octobre 12:45
    Cet article n’est pas fidèle à l’échange entre Christine Angot et Boualem Sansal, réduisant leur interaction à une opposition qui profiterait à l’interprétation d’élus d’extrême-droite (tel que Aymeric Chauprade, député Européen proche du Rn) alors que ces deux intellectuels sont contre les extremismes politiques et religieux. Revoir l’émission dans son intégralité : https://www.youtube.com/watch?v=1wNBUqkn80A&feature=share

  • pegase pegase 10 octobre 20:21
    "En guerre contre qui" ... Contre la Russie bien évidemment ... tss

    • pegase pegase 10 octobre 20:24

      En guerre contre ceux qui financent les pays du golf, l’Arabie, le Qatar ...


      Il est fou à lier ou complètement idiot, ou il fait semblant ...


Réagir