mardi 2 novembre 2021 - par pasdeprobleme

Beyries parle de son expérience de l’au-delà avec Valhalla Dancer

La chanteuse canadienne BEYRIES dévoile Valhalla Dancer, en bonus de son dernier album Encounter. Un titre bouleversant qui évoque la mort, l'au-delà, sur un mode plein de sagesse et de compassion.

Agissant comme une méditation sur le sens de la mort et de l'au-delà, les paroles de la chanson sont à la fois sombres et pleines d'espoir. Son intention était de mettre en lumière l'inexplicable, de formuler sa vision d'un paradis inconnu.

JPEG - 159.7 ko
BEYRIES - Valhalla Dancer


6 réactions


  • sls0 sls0 3 novembre 2021 12:09

    Quand j’écoute une chanson la première fois je ne fais pas attention au sens des paroles, les paroles sont des notes de musique. Je trouve que la musique des paroles se marie très bien avec la musique du piano.

    Quand je résidais à l’étranger, on me demandait parfois de traduire des paroles, j’ai eu pas mal de demande pour Stromae en Amérique latine. Ses paroles ont du sens mais attirent par leur musicalité qui se marie très bien avec la musicalité de la musique d’orchestration.

    Une chanson c’est une musique des mots avec la musique de l’orchestration et je trouve que cette chanteuse le fait bien.


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 novembre 2021 12:41

      @sls0

      "Je trouve que la musique des paroles se marie très bien avec la musique du piano."

      Ce qui est affirmé sans preuve peut être rejeté sans preuve (Euclide).

    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 novembre 2021 12:42

      @sls0

      "Quand je résidais à l’étranger, on me demandait parfois de traduire des paroles"

      Ce qui est affirmé sans preuve peut être rejeté sans preuve (Euclide).



    • sls0 sls0 3 novembre 2021 12:54

      @Gaspard Delanuit
      Qu’est-ce que tu peux être con parfois, t’as peur qu’on te détrone de ta place de sophiste en chef ?


    • Gaspard Delanuit Gaspard Delanuit 3 novembre 2021 13:03

      @sls0

      "Qu’est-ce que tu peux être con parfois"

      Ce qui est affirmé sans preuve peut être rejeté sans preuve (Euclide).



  • simplesanstete 4 novembre 2021 09:40

    ELLE... temps du plus que parfait du subjectif...éternelle. Marque reposée.


Réagir