lundi 10 février - par Zodiac

Peut-on se fier à Wikipédia ?

Projet collectif, libre, ouvert, qui ambitionne d’être la plus grande encyclopédie de l’histoire, Wikipédia est devenue une référence. Mais avant de s’y fier, encore faut-il savoir un peu d’où elle vient et comment en fonctionnent les coulisses.

Le Bénéfice du Doute #10 - enregistré le 14 novembre 2019 chez RCN. Avec Lyokoï (Lucas Levêque) — Membre de Wikimédia France.



7 réactions


  • sls0 sls0 10 février 18:18

    Si c’est du technique c’est un plaisir de bosser sur wikipédia. Les gardes fous sont les lois physiques. De l’échange de connaissances.

    Comme il est dit dans la vidéo il vaut mieux éviter les sujets polémiques.

    Souvent je passe plus de temps sur les sources que sur l’article. Il y a aussi la discussion qui permet de se faire une idée de l’article.


  •  Saladin Saladin 11 février 04:50

    Wikipédia c’est bon pour connaitre les effets secondaires de l’aspirine, et encore…

    https://www.dailymotion.com/video/x181uww

    https://www.dailymotion.com/video/xquzpn


    • yoananda2 12 février 00:36

      @tobor
      oui mais bon, on peut pas mettre le terreplatisme a égalité avec le ... merde comment on dit ? le terrerondisme ? lol il est tard, les mots viennent plus.
      Les chemtrails ça peut pas être mis à égalité avec les traînées de condensation non plus.
      Je sais que quand on est convaincu de l’une de ces théories on trouve ça injuste.


    • tobor tobor 13 février 20:40

      @yoananda2
      Qu’on adhère ou pas à la théorie des chemtrails-empoisonneurs ou simplement si on trouve louche ces traînées persistantes dans le ciel ou même si on les aime bien parce que c’est joli, "chemtrail" est un anglicisme qui signifie "traînée chimique aérienne"...


  • TotoRhino TotoRhino 12 février 05:58

    Avant d’entrer dans le détail, il serait bon de se poser une question plus générale : en quoi, en qui, peut-on avoir confiance ? Grosso-modo, il y a deux possibilités : les organismes d’état / Privés, ou les associations citoyennes. Personnellement, mon choix est fait depuis longtemps : j’ai bien plus confiance en des actions participatives que tout autre organisme géré par les politiques ou des financiers. Ca ne veut pas dire que les participations citoyennes sont irréprochables, ça veut simplement dire qu’elle sont bien souvent ce que nous en faisons et qu’il ne tient qu’à nous pour qu’elles s’améliorent. Pour les autres, il y a bien longtemps que le citoyen lambda ne maîtrise plus les organisations administrées par nos dirigeants et encore moins les sociétés privées mues par la finance.


    • wendigo wendigo 13 février 03:22

      @TotoRhino

       Dans ce monde a forte teneur égoïque et hyper-émotionnalisé ; j’estime qu’il est dangereux de faire simplement confiance.
       Bon nombre de personnes ne savent plus raisonner avec leur logique mais uniquement avec leur affect et principalement sur la base de leurs frustrations. L’autre partie du plus grand nombre étant tenu par les manipulateurs mercantiles qui trouveront intérêts à faire primer leur idées sur le concret.
      Perso je m’en tiens donc à la vieille formule papier, plusieurs bouquins (d’auteurs différents) sur un même sujet et travail analytique intime et personnel. Mais bon je peux me le permettre je suis blanc hétéro sicgenre de plus de 50 ans, en bref une bête immonde vintage. Wiki c’est plus fait pour les jeunes premiers en passe d’apprendre à lire l’heure, ou qui ont besoin d’une application pour aller pisser.


  • Michael Gulaputih 12 février 18:48

    Je caressais vaguement l’idée de faire un article sur ce topic. En effet " Die dunkle Seite der Wikipedia " de Markus Fiedler et Frank Michael Speer (ou le côté obscur de Wikipedia en VF ici) traite en 2015 magnifiquement le sujet en évoquant toute la hiérarchie de la chaîne des contributeurs complètement noyautée par ...(il faut regarder la vidéo !)

    Pour vous donner un aperçu du pouvoir de censure prenez un chercheur polémique, Daniel Ganser par exemple. On voit à quel point il est apprécié sur ce site. Cliquez sur l’onglet Historique de la page qui lui est attribuée et vous verrez tout le travail méticuleux de censure systématique à son encontre.


Réagir