lundi 30 septembre - par Zorba

Michel Desmurget : La Fabrique du crétin digital

Michel Desmurget, docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’Inserm, était l'invité, le 26 septembre, des Grandes Gueules sur RMC pour son livre La Fabrique du crétin digital : les dangers des écrans pour nos enfants, aux éditions du Seuil. Selon lui, "depuis 2000, le QI commence à descendre. La génération à venir est la première qui aura un QI moyen inférieur à celui de la précédente".



10 réactions


  • mat-hac mat-hac 30 septembre 11:53

    Au moins le QI est dévalué. Vont-ils dévaluer des gênes ? Personnellement, je n’y vois aucun intérêt.

    Par exemple le diabète fait de très bons sportifs.


  • sls0 sls0 30 septembre 17:09

    Marrant, je viens de rentrer de la promenade des chiens. Quand je passe devant le petit magasin de sa grand-mère, Yeisy qui n’a pas 2 ans crie Fili, yougout.

    Sa mère un peu gênée lui fait une remarque.

    Je dis à la mère que le yougourt c’est bon pour la santé contrairement à la tablette qu’elle a entre les mains. Je lui dis que ça lui fera des économies plus tard, sa gamine sera trop crétine pour aller à l’université.

    Je cherche l’efficace, parler de la baisse de QI d’une façon théorique passe auprès d’une petite partie de la population. Pour la plupart enfoncer le nez dans la merde c’est efficace.

    Sous les tropiques vu la chaleur ça vit tard la nuit, les mioches sont dehors jusqu’à 22-23h. Les parents c’est encore plus tard avec la musique à fond.

    C’est pénible mais c’est couleur locale.

    Un jour j’ai dit aux parents qu’avec le bruit leurs enfants n’avaient que 5-6h de sommeil par nuit et qu’ils risquaient d’être des buses à l’école.

    Au garçon j’ai demandé ce qu’il voulait faire plus tard il a dit ingénieur, je lui ai répondu que j’avais l’impression que le futur décidé c’était maçon. A la petite j’ai dit femme de ménage et comme elle était mignonne elle pourra envisager d’être pute ce qui rapporte plus.

    En deux jours plus de musique après 23h dans le quartier hors weekend.

    Ok, c’est hard mais efficace.

    Depuis le néolitique il y a toujours eu 1% qui a exploité 99% de la population.

    Le 1% détenait le pouvoir et le savoir.

    A un moment il y a eu une telle profusion d’énergie que pour l’exploiter il a fallu faire sortir le savoir du 1%. Voilà la classe moyenne qui apparait du coup le QI moyen augmente avec cette stimulation intellectuelle.

    Un QI plus élevé rend peut être les gens moins malléables mais il faut bien créer et employer des machines qui permettront de faires des biens de consommation à faible cout.

    Dans quelques décennies s’en est fini de cette énergie à profusion. Il y a de grandes chances que pour une grosse partie de la classe moyenne ce soit fini aussi.

    Un QI plus bas ne sera pas inutile à ce moment là.


  • ahtupic 30 septembre 20:12

    Bon exemple de crétins ; les granfds gueules


  • Scalpa Scalpa 30 septembre 20:48

    Alors qu"avant il y avait le crétin analogique.


    • tobor tobor 30 septembre 23:46

      @Scalpa
      Le crétin analogique possède et sait encore et toujours lire une carte, il est un peu moins crétin que le crétin numérique géolocalisé qui attend son "au rond-point, prenez la deuxième sortie à droite"...


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 30 septembre 23:34

    Du moment que le crétin digital ne laisse pas ses empreintes numériques...


  • tobor tobor 30 septembre 23:38

    Marrant ce publique de plus de la cinquantaine + quelques jeunes qui n’ont pas l’air d’être beaucoup sortis de chez les parents ... Il ne reste plus que ça pour entendre les remises en question du joujou ? Y a du boulot pour une prise de conscience de la part des autres !

    Tous ces gens avec leur tronche dans le smart-bidule ou le serrant frénétiquement dans la main me donnent de plus en plus envie de gerber. Les voir, avec cet air abruti caractéristique qu’est la fierté en place de la honte, le mettre entre les mains de bébés avec une app spécialement dédiée aux 0 à 2 ans, j’ai vraiment la haine. Mais faut-il péter la gueule des jeunes parents devant leur jeune progéniture ? ...eux-mêmes abruties victimes d’un système abrutissant...
    On a pas besoin d’étude scientifique ni de long-terme pour constater les dégâts du tamagoshi-game-boy-téléphone sur le mental !!!


    • sls0 sls0 1er octobre 17:16

      @tobor
      Avec un regard plus utilitariste :
      Pour l’instant le gâteau est tellement grand que même le crétin en a sa part.
      Dans quelques décennies l’énergie viendra sérieusement à manquer donc la taille du gâteau va se réduire sérieusement.
      Se retrouver avec des ressources énergétiques du niveau des années 30-40 ça risque d’induire un même niveau de population mondiale. Il y a bien l’efficacité énergétique qui va atténuer mais c’est au max 10%.
      En transport, intrants, mécanisation le pétrole c’est déjà 40% de la bouffe.
      Si c’est une question de survie, on appréciera qu’il y a des crétins pour partir en premier ou toucher à minima au petit gâteau.
      Quand on regarde les graphiques, la population mondiale est corrélée au PIB mondial qui lui est corrélé à la production d’énergie surtout le pétrole.

      Dans un monde infini, cette haine vis à vis de cette crétinisation est compréhensible. Vu que l’on vit dans un monde fini un peu de pragmatisme s’impose.

      Deux phrases pour dire la même chose :
      La première qui je crois passerait mal : "le gâteau est plus petit et le 1% les plus riches veulent garder leur style de vie, c’est un acquis depuis le néolitique, réduction pour les 99% restant vous êtes une variable d’ajustement dans cette affaire".
      La deuxième qui devrait passer mieux : " avoues toi même tu n’es qu’un crétin improductif, de quel droit viens tu exiger une part du gâteau ?"

      Oui c’est assez odieux ce que j’écris, si on regarde l’histoire l’odieux est visible assez souvent.
      Au XVIIème siècle personne ne trouvait à redire que l’on stockait du pauvre dans des hôpitaux dédiés. Même mendier leur était interdit.
      Statut : inexistant.


  • Hijack ... Hijack ... 2 octobre 01:16

    Je viens d’entendre le Dr en neurosciences ... il a tout à fait raison, y compris dans sa radicalité anti-digitale. Vraiment bien que certains pays d’Asie, assimilent le trop de digital aux enfants, comme de la maltraitance.


  • ged252 2 octobre 11:19

    Encore un gros con d’universitaire : "docteur en neurosciences et directeur de recherche à l’Inserm,"

    .

    Ce qui rend les gens moins intelligent, c’est la propagande qui leur interdit de penser, d’utiliser leur raison. Par exemple les âneries sur l’égalité homme femme.

    .

    Mais ça, ce n’est pas politiquement correct, alors il n’en parle pas, ça ne l’intéresse pas. Ca nuirait à sa carrière, alors il affabule sur autre chose.


Réagir