mardi 6 août - par Mao-Tsé-Toung

E. Klein & moi - Le Principe d’Heisenberg bien compris = Démystification assurée de la Mécanique Quantique

Étienne Klein & moi - Le Principe d'Heisenberg* -d'indétermination, dit souvent, à tort, d'incertitude- bien compris = Démystification assurée de la Mécanique Quantique

A.- Préambule

Suite à mon article relativement récent :

Étienne Klein - 3 Exposés Remarquables pour parcourir Toute la Mécanique Quantique ! A ne rater sous aucun prétexte ! Subsidiairement mon avis perso !

(Ago.tv, avec son performant format.tv, permet aux auteurs dont je suis, de vous offrir des musts de la Culture, ici Scientifique : un exposé excellent du très pédagogue Étienne Klein)

Je proposais une approche -une pédagogie- ayant pour objectif premier, avec ma méthode des "3 boites" de simplifier l'Enseignement -en le démystifiant- de la Mécanique Quantique ! Pour la énième fois, j'insistais lourdement, sur l'absence totale de "corpuscule" en état quantique : interprétation pourtant courante, très erronée, allant de l'homme de la rue jusqu'au savant fourvoyé :

E. Klein, nous donne, dans la vidéo qui suit, 2 excellents exemples -qu'il prend grand soin à objectiver- qui confirment mon propos, on ne peut mieux :

1/

question de philo au BAC

2/

question à l'Oral de l'ENA

B.-

la révolution ontologique qui en résulte :

(l'ontologie, science de l'être)

Je n'insisterais pas ici sur l'importance -jamais démentie dans mes propos- que j'accorde depuis toujours à l'interprétation métaphysique des choses, dont l'ontologie constitue une première discipline fondamentale.

C.-

Je vous invite donc à revoir ma méthode des "3 boites", et de poser toutes les questions qui en résulteraient !

Merci d'avance pour votre éventuelle contribution

------------------------------------------------

E. Klein, la mécanique quantique, révolution ontologique

Ajoutée le 22 mai 2014
source ici http://goo.gl/hvqsfG

01:20 principe d'incertitude, heisenberg, http://goo.gl/7ueIF1
02:20 révolution ontologique http://bit.ly/1Yf0DDS

------------------------------------------------

Étienne Klein : Relation/objet et Mécanique quantique

École normale supérieure - PSL
Ajoutée le 16 mars 2016

Étienne Klein propose un exposé sur la mécanique quantique, une révolution à plusieurs titres, notamment car son objet, ce ne sont pas les objets mais les états physiques des objets. C'est une révolution ontologique car les objets que l'on considère comme réels ne sont pas les objets classiques, ni même une combinaison des objets classiques. C'est aussi une révolution relationnelle dans sa façon de penser la composition entre les objets. Elle oblige à réinterroger la signification de l'addition.

Ancien élève de l'École centrale Paris, Étienne Klein est un physicien français, directeur de recherches au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), il dirige actuellement le Laboratoire de Recherches sur les Sciences de la Matière (LARSIM), installé à Saclay.

[Vidéo enregistrée le 19 juin 2014]

Conférence dans le cadre du Colloque Relation/Objet organisé par Charles Alunni et Alain Badiou.

 

* En mécanique quantique, le principe d'incertitude ou, plus correctement, principe d'indétermination, aussi connu sous le nom de principe d'incertitude de Heisenberg, désigne toute inégalité mathématique affirmant qu'il existe une limite fondamentale à la précision avec laquelle il est possible de connaître simultanément deux propriétés physiques d'une même particule ; ces deux variables dites complémentaires peuvent être sa position et sa quantité de mouvement. (...)

WIKI



39 réactions


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 août 19:06
    JL 6 juillet 09:27

    "@Mao-Tsé-Toung
     
     merci pour vos réponses, que je vais relire attentivement."

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Je souhaite vivement que ce nouvel article vous fasse progresser à nouveau dans l’interprétation si captivante de la mécanique quantique.

    Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas.


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 août 19:26

    Je tiens à préciser que le seul objectif de cet article se veut, a priori, circonscrit à la première vidéo ; la seconde la contient, tout en développant une thèse "complémentaire" qui n’est pas sans intérêt ici !

    Je préfère y aller pas à pas !

    Merci pour votre compréhension


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 août 02:06

    Phrase essentielle "enkystée" dans notre cerveau -dixit Klein- (1mn 30) qui depuis longtemps a formé notre interprétation de la MQ :

    "Heisenberg (le Principe) nous dit qu’en MQ, on ne peut pas mesurer avec une précision arbitraire, la vitesse & la position d’une particule ! Vous avez déjà lu ça ? Je suis en terminale, je lis cette phrase ; qu’est-ce que je comprends ?

    (1)

    qu’il existe des particules qui ont une vitesse & une position bien déterminées

    (2)

    mais que la "méchante" MQ m’empêche de les connaître ! Après on écrit des livres entiers sur le fait que la MQ limite notre pouvoir de connaître

     ! Elle crée du flou, de l’incertitude dans les mesures : ce qui est un contre-sens absolu ! La MQ c’est une révolution ontologique... ! "

    Êtes-vous 100 % d’accord avec Klein ; ou pensez-vous plutôt qu’il exagère et maîtrise mal le sujet ?

    Merci d’avance pour votre participation


  • ahtupic 7 août 13:04

    Trop complexe à comprendre.

    Il parle de Changeux, un prétentieux arrogant qui allait en 1986 nous trouver le fonctionnement du cerveau. Cet homme (Changeux) est une véritable imposture.

    Pour la MQ, il faut faire de la métaphysique. Mais chacun peut y trouver ce qu’il veut. La MQ dépasse notre entendement.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 août 14:09

      @ahtupic
      Bonjour ahtupic

      et merci pour votre participation

      Changeux  ? connais pas !

      "Pour la MQ, il faut faire de la métaphysique."

      Exact ! tout le monde en fait un peu : ici c’est un cas d’école qui demande un minimum d’érudition et pas mal de bon sens !

      "Mais chacun peut y trouver ce qu’il veut.

      "

      C’est encore exact, si on n’a pas besoin de raisons pour vivre... et qu’il nous suffit de prétextes !

      "La MQ dépasse notre entendement."


      L’objectif premier de cet article est justement d’essayer de la rendre compréhensible, en allant à l’essentiel, cad à l’ontologie bien comprise ; d’où ma méthode, qui se veut pédagogique, expliquée dans mon article précédent -toujours avec KLEIN- que je rappelle ici ! Nonobstant, je dois reconnaître, n’étant pas né démago, qu’un minimum d’érudition et pas mal de bon sens, sont ici indispensables !


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 août 16:34

      @ahtupic

      "Trop complexe à comprendre."

      Comme c’est un cas d’école, partir de la phrase que Klein met en exergue, pourrait vous permettre -pour le moins- de commencer à changer d’avis !
      N’hésitez pas à nous poser des questions, surtout celles qui vous paraissent insurmontables pourraient s’avérer ici décisives, tout au moins, dans une première étape


  • lejules 7 août 14:17

    Mao-Tsé-Toung

    bonjour ! permettez moi un instant d’étaler ici mon incompétence.un proverbe chinois dit"il vaut mieux paraître con un instant plutôt que de le rester toute le restant de sa vie"

    pour la Musique quantique moi y en a pas tout comprendre mais moi y’ en a tout comprendre avec physique vaudou.

    comment peut on etre a 2 endroit en meme temps ? physique vaudou

    comment peut on exister ou ne pas exister dans le même moment et si le chat est vivant ou est le chat mort  ? physique vaudou

    pourquoi la logique "cartésienne" dans la vie de tous les jours n’est elle pas valable dans l’infiniment petit. ? physique vaudou

    il me vient a l’esprit un documentaire sur les chauve souris sur arte il y a bien longtemps. au 17eme 18eme siècle un esprit curieux se mit a étudier les chauve souris. après les avoir examinées pendant des années, en avoir mangées quelques unes , (que voulez vous l ’esprit scientifique n’a pas de limite ni d’ a priori) il en déduisit que les chauve souris voyaient avec leurs oreilles !!!! la conclusion était tellement grotesque farfelue qu’afin d’éviter de passer pour un rigolo et un charlatan il ne fit pas de déclaration a l’académie des sciences. ce n’est que quelque siècles plus tard que l’on comprit le fonctionnement des chauves souris grâce a l’invention du radar.

    d’ ou ma question de bon sens terre a terre : dans la physique quantique n’y a t il pas un élément qui nous manque pour décrire les phénomènes ?ou se trouve le radar manquant ?????


    pose je reviens plus tard




    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 7 août 22:50

      lejules 7 août 14:17

      "d’ ou ma question de bon sens terre a terre : dans la physique quantique n’y a t il pas un élément qui nous manque pour décrire les phénomènes ?ou se trouve le radar manquant ?????"

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @lejules
      SI vous permettez, votre question -sous des formes diverses a été
       de très nombreuses fois répétée, incluant parfois des "variables cachées" proposées par Einstein, à propos de l’intrication quantique & de la non séparabilité !
      SI vous permettez,

      la question est toujours pertinente ; mais je trouve que vouloir répondre, à tout prix, à cette question supposée prioritaire, c’est mettre la charrue devant les bœufs !
      Ce que je fais ici dans mes 2 articles récents c’est donc d’abord de mettre les bœufs

      devant ; et les bœufs

      ici c’est l’ontologie !
      La MQ est arrivée subrepticement par tâtonnements, hors de toute construction logique ; l’équation de Schrodinger, fleuron d’un ensemble hétéroclite est apparue -dixit Klein après une nuit d’ébats amoureux du sieur Schrödinger, réputé coureur de jupons devant l’éternel !
      Lui-même -Schrödinger n’a pas su l’interpréter ; et c’est Max Born qui en donna une interprétation "probabiliste" qui fait encore foi aujourd’hui !
      Dans ces conditions bizarres -je n’invente rien comment être péremptoire en répondant à votre question ?!
      Mettons les bœufs

      devant

      la charrue

       ; et voyons ce que ça peut donner !

      Merci pour votre contribution


    • lejules 8 août 01:10

      @Mao-Tsé-Toung
      merci de votre réponse que je mets provisoirement de coté pour y répondre ultérieurement s’il y a lieu.
      en fait je suis désemparé perplexe et démuni. la musique quantique permettez que j’assimile cette physique a de la musique car l’écho qu’elle fait en moi est de l’ordre de l’esthétique , de la beauté et pourquoi ne pas le dire de l’émerveillement devant la fascination des inconnus de l’univers.
       
      je me sens comme un sourd et aveugle de naissance auquel on essaierait d’expliquer ce qu’est un son ou une couleur. il me manque un sens pour que je comprenne que l’on puisse exister, ne pas exister a la fois, tout en ayant la possibilité d’être là mais en même temps ailleurs avec la probabilité d’être mort.

      ma 1ere interrogation est ou se trouve le radar manquant ? et existe t il ?
      ma 2eme interrogation est ou se trouve le sens manquant qui me permettrait de comprendre et existe t il ?
      ma 3eme interrogation est ce que je ne suis pas dans les élucubrations masturbatoires insensés de savants aux cerveaux malades qui essaient d expliquer l’inexplicable par des théories incompréhensibles ????

      je vous remercie de me faire réfléchir.

      je m’en vais de ce pas visionner la 2eme vidéo que j’ai peut être vu par ailleurs.


  • Djam Djam 8 août 10:26

    @ Mao

    J’aime bien E. Klein en tant que pédagogue public, puisqu’il "vulgarise" certains thèmes scientifiques pour les rende accessibles au vulgum pecus.

    A noter cependant que le fait de nommer "mécanique" le phénomène quantique est une erreur sémantique poussant à l’erreur qu’il dénonce dans la 1ère courte vidéo. Le phénomène quantique n’est pas une mécanique justement mais le constat que ce que nos yeux voient n’est qu’un aspect pratique d’un phénomène bien plus passionnant : l’information.

    La "mécanique" quantique de la science occidentale a été comprise depuis des siècles par la culture chinoise et plus particulièrement les grands peintres paysagistes qui avaient compris que pour peindre il fallait cesser de vouloir recopier ce que l’oeil perçoit, et méditer (s’oublier), parfois longtemps, pour devenir le paysage ou la fleur. En devenant "l’objet" observé on entre dans l’univers magique, mystérieux de l’information.

    Notre culture matérialiste, toujours obsédé par la supposé découverte des "mécaniques" sous-jacentes aux phénomènes fait fausse route depuis le début. C’est pourquoi elle bute sans cesse sur ses propres échecs et n’hésite jamais à arranger les théories sur papier pour faire coller le mystère à sa réalité.

    D’où la fascination de la plupart des scientifiques, dont Klein, pour les quantas ! C’est un univers d’information, forcément immesurable puisque non matériel. Il est très difficile pour un esprit ordinaire de saisir le fait que tout corps "solide" n’est que la manifestation très amoindrie, partielle, minimum d’une information non localisable car en résonance avec tout le reste de l’univers.

    Proposer un sujet comme le "principe d’incertitude d’Heisenberg" à des cerveaux limités (parce qu’exclusivement formatés au matérialisme) comme ceux de sciencepo est juste une plaisanterie.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 août 12:16
      Djam 8 août 10:26

      @ Mao

      1/

      J’aime bien E. Klein en tant que pédagogue public, puisqu’il "vulgarise" certains thèmes scientifiques pour les rende accessibles au vulgum pecus.

      2/

      A noter cependant que le fait de nommer "mécanique" le phénomène quantique est une erreur sémantique poussant à l’erreur qu’il dénonce dans la 1ère courte vidéo. Le phénomène quantique n’est pas une mécanique justement mais le constat que ce que nos yeux voient n’est qu’un aspect pratique d’un phénomène bien plus passionnant : l’information.

      3/

      La "mécanique" quantique de la science occidentale a été comprise depuis des siècles par la culture chinoise et plus particulièrement les grands peintres paysagistes qui avaient compris que pour peindre il fallait cesser de vouloir recopier ce que l’oeil perçoit, et méditer (s’oublier), parfois longtemps, pour devenir le paysage ou la fleur. En devenant "l’objet" observé on entre dans l’univers magique, mystérieux de l’information.

      4/

      Notre culture matérialiste, toujours obsédé par la supposé découverte des "mécaniques" sous-jacentes aux phénomènes fait fausse route depuis le début. C’est pourquoi elle bute sans cesse sur ses propres échecs et n’hésite jamais à arranger les théories sur papier pour faire coller le mystère à sa réalité.

      5/

      D’où la fascination de la plupart des scientifiques, dont Klein, pour les quantas ! C’est un univers d’information, forcément immesurable puisque non matériel. Il est très difficile pour un esprit ordinaire de saisir le fait que tout corps "solide" n’est que la manifestation très amoindrie, partielle, minimum d’une information non localisable car en résonance avec tout le reste de l’univers.

      6/

      Proposer un sujet comme le "principe d’incertitude d’Heisenberg" à des cerveaux limités (parce qu’exclusivement formatés au matérialisme) comme ceux de sciencepo est juste une plaisanterie.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Djam
      Merci beaucoup pour cet excellent post ; j’ai des obligations qui m’empêchent de vous répondre maintenant, car je dois sortir...
      A bientôt


    • Djam Djam 8 août 14:34

      @Mao-Tsé-Toung

      Je serai ravie de lire vos remarques... car je m’empresse évidemment de rappeler que mon post relève de ce qu’il me semble avoir un peu compris sur la physique quantique. Car, c’est tout de même bluffant de constater la lente convergence des trouvailles en physique quantique et de la sagesse ultra fine orientale !

      La physique quantique est d’ailleurs en train d’ouvrir un autre champ d’étude captivante : l’information, que j’évoque dans mon 1er post. La médecine, par exemple, est en train de perdre du terrain en ce domaine de recherche car du côté Russie, entre autres, on a déjà pas mal avancée en curatif (mystérieux !) informationnel. Les effets vérifiables sont bien là et j’ai moi-même expérimenté les ondes scalaires par exemple... étonnant, magique, mystérieux.

      D’aucuns, bien entendu, parlent alors d’effet psy, placébo... ils ont peut-être raison finalement, mais... ce qui est intéressant c’est que ça produit bien des effets mesurables. Et nous retombons sur la notion d’information, en l’occurrence, le fameux "toubib en soi" qui peut rectifier tout chaos organique.

      Ruppert Sheldrake est l’un des mes auteurs préférés (entre autres !). Il a posé un concept de champs morphogénétiques particulièrement intéressant car s’approchant pas mal du champs informé quantique (http://www.unisson06.org/dossiers/science/sheldrake_champs-morphiques.htm)

      A bientôt Mao smiley


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 août 20:48

      @Mao-Tsé-Toung
      1/
      "... les rendre accessibles au vulgum pecus

      "
      Je dirais plutôt qu’il essaie ; sans parler du "vulgum pecus"

      j’ai constaté en visualisant ses Q/R devant des parterres censés être peuplés de scientifiques, que le niveau des Q posées était ASSEZ affligeant ; tout au moins pour la PQ !
      2/
      Assez d’accord ; on devrait parler la plupart du temps de PQ qui englobe d’autres Quantiques ; mais enfin dans beaucoup de contextes les mots -qui ne sont jamais la chose sont devenus synonymes !
      En ce qui concerne "l’information" -en tant que nouvelle discipline- il faudrait en préciser l’alpha & l’oméga en rapport avec la PQ
      3/
      Vous citez les chinois, le TAO ; évidemment ! Pas Confucius, le conseiller des Princes, beaucoup moins poète pour s’intéresser au coté magique & mystérieux

      de notre univers !
      En PQ donc que je pratique "naturellement" depuis très jeune, j’ai constaté que pas mal de hiéroglyphes pharaoniques en parlent EXCELLEMMENT ; je m’intéresse aussi à la téléportation biblique qui est une affaire à suivre : celle dite Q n’étant que dans ses premiers balbutiements !
      4/
      Assez d’accord !
      5/
      "la fascination de Klein, pour les quantas" est bien réelle ; surtout pour Einstein, Roi des quantas, selon lui !

      Comme je l’indique en 2/ ; vous parlez de "l’information", en tant que nouvelle discipline,

      donc il faut la référencer de manière érudite, ce qui n’est pas une mince affaire !
      6/
      J’ai répondu en 1/
      Je crois que c’est commercial : vente de livres notamment !


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 9 août 05:03

    Précisions sur ma méthode d’enseignement de la MQ ; surtout pour ceux, très nombreux, qui croient que les difficultés rencontrées seront insurmontables !

    D’abord c’est un enseignement

    qui doit-être personnalisé :

    Pas de démagogie de ma part : le niveau minimum que j’exige est celui du BAC s actuel en Mathématiques/Physique/Chimie SEULEMENT (élève très "moyen" dans une classe sans trop de chahut avec des profs moyennement compétents). Ce niveau peut-être acquis en s’inscrivant notamment à des cours pour adultes organisés en France et en Navarre ; cad pratiquement partout ! Ne disons pas de conneries à ce sujet SVP !

    1/

    Présentation/Introduction par ma méthode

    des 3 boites (Copyright) ici exposée !

    2/

    D’entrée prenons le taureau par les cornes pour nous attaquer au fameux Formalisme qui n’est rien d’autre que la modélisation mathématique de la MQ ! Qu’on se le dise !

    Le BAC s nous donne les premières bases indispensables pour commencer avec son espace vectoriel dit euclidien !

    On généralise cet espace vectoriel à 3 DIMENSIONS par un autre ayant, a priori, un nombre de DIMENSIONS

    infini ! Il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! Qu’on se le dise !

    Tous les calculs seront faits dans cet espace vectoriel

    dit de Hilbert qui est un espace complexe car il utilise les nombres imaginaires qu’on a du vous présenter aussi (cela est très important & entraînera notamment le recours à la solution "probabiliste" de Max Born dont je vous ai déjà parlé pour le traitement de l’indispensable & mystérieuse équation de Schrödinger* qui est justement une équation différentielle** du second ordre de l’algèbre

    dite linéaire)

     !

    Le BAC s nous donne aussi les premières bases

    d’algèbre suffisantes pour passer à l’algèbre

    dite linéaire avec laquelle nous calculerons tout ce qui sera nécessaire pour notamment vérifier les résultats expérimentaux obtenus dans mes deux premières boites quantiques !

    Rappel : l’une étudie un photon ; l’autre un électron !

    *équation de Schrödinger

     : équation fondamentale de la MQ ; elle décrit l’évolution dans le temps d’une particule et remplit ainsi le même rôle que la relation fondamentale de la dynamique de la mécanique classique (voir BAC s pour la mécanique classique).

    **une équation différentielle : écrivant de mémoire, je ne sais plus si le BAC s vous en parle ! Quoiqu’il en soit il n’y a pas de quoi fouetter un chat ! Qu’on se le dise !

    ----------------------------------

    Voila déjà un bon début pour aujourd’hui


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 9 août 17:51

    Commentaire sur la seconde vidéo :

    1/

    Klein nous dit d’entrée que sa conférence se basera uniquement sur le "FORMALISME STANDARD" -celui que je vous propose d’étudier dans mon commentaire précédent de la MQ ; pas de théorie des cordes, ni de théorie

    quantique des champs par exemple...

    2/

    (préliminaire :

    Badiou cite Boileau : "ce qui se conçoit bien s’énonce clairement" ;

    Que pensez-vous de la réplique de Klein à ce sujet ?)

    Sa conférence

    commence donc par la première vidéo et s’achève par

    3/

    LE DIALOGUE entre Bohr & Einstein concernant l’interprétation dite philosophique de la MQ par ces deux vedettes ! Je cite !

    a)

    (Bohr

    exprime son point de vue plutôt "épistémologique")

    "la PQ est une théorie fondamentale et complète de la nature et c’est sur elle qu’il a édifié sa conception philosophique

    du monde ; ce qui le conduisit à déclarer en 1952 : ’c’est une erreur que de croire que la tache de la Physique

    est de découvrir comment est la nature & comment sont les objets qu’elle contient ! La Physique traite non pas des objets, mais de ce que nous pouvons en dire !’"
     

    b)

    (Einstein

    exprime

    lui un point de vue "ontologique" et donc rigoureusement opposé)

    "il fonde sa compréhension de la PQ, dans la croyance qu’il existe une Réalité physique indépendante de l’Observateur ; par conséquent il ne pourra jamais accepter l’interprétation de Copenhague ; il écrit :

    ce que nous appelons Sciences a pour unique but de déterminer ce qui est, cad ce que sont les objets qui sont !"

    4/

    Lequel vous parait le plus proche de la "Réalité ?

    Merci pour votre réponse

    5/

    Nous n’avons pas la séance des Q/R : a-t-elle eu lieu ?

    Merci pour votre réponse

     


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 août 07:51

      @Mao-Tsé-Toung
      Klein nous dit d’entrée que sa conférence se basera uniquement sur le "FORMALISME STANDARD" -celui que je vous propose d’étudier dans mon commentaire précédent— de la MQ
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      Nonobstant, n’étant pas un escroc, je me dois de vous dire que ce "FORMALISME STANDARD"

      ne fait pas l’unanimité ! Loin s’en faut !

      Voir ce qu’en disait ici-même JC Lavau en commentant un de mes articles !

      Ceci étant dit il faut que je commence à matérialiser mes 2 boites quantiques ; je le fais par un exercice élémentaire en partie corrigé :

      1. Quelle est la longueur d’onde associée à un électron qui se déplace avec une vitesse de 3,109 cm s-1 ? Si toute son énergie cinétique était transformée en photon, quelle serait la longueur d’onde de ce photon ?

      a) En prenant en compte le principe de L. de Broglie, la longueur d’onde d’une particule qui bouge avec une impulsion p est donnée par l’expression : on calcule donc la valeur de l’impulsion
      p = m.v = 9,1091,10-31 kg. 3.109 cm s-1.10-2 m.cm-1 = 2.7327 10-23 kg.m.s-1

      Prise en compte du nombre correct de chiffres significatifs ; p = 3.10-23 kg.m.s-1

      La longueur d’onde associée à l’électron vaut :
      = 2 424,10-11 m
      Compte tenu du nombre correct de chiffres significatifs :  = 0,2 Å

      b) L’énergie cinétique d’un électron, Ec, qui se déplace avec la vitesse, v, ce que dit l’énoncé du problème et qui a donc le moment linéaire que nous venons de calculer, est la suivante :
      = (1/2) 2,7327.10-23 (kg.m.s-1) 3.10 7 (m / s) =
      = 4.0991.10-16 J.
      Prise en compte du nombre correct de chiffres significatifs ; Ec = 4.10-16 J

      ---------------------------------------

      Je vous laisse terminer l’exercice, avant de vous donner la solution, si personne ne la donne à ma place


    • lejules 10 août 11:57

      @Mao-Tsé-Toung
      Lequel vous parait le plus proche de la "Réalité ?
      entre 2 solutions je choisi toujours la 3eme. a mon sens la notion d"objet " est un leurre. il n’existe que du vivant, de la vache a la particule élémentaire. je rejoins en cela les chamanes et les animistes de tous temps et de toute périodes. on ne devrait pas dire la physique quantique mais la " biologie quantique" cette vision des choses implique que nous devons raisonner certes avec l’outil mathématique mais surtout avec la chimie biologique et les sciences du vivant. les mathématiques quelles que soient notre niveau de compétence dans ce domaine ne peuvent en aucun cas rendre compte de la réalité. c’est manger sa soupe avec une fourchette .


    • lejules 10 août 14:01

      @Mao-Tsé-Toung

      "Quelle est la longueur d’onde associée à un électron qui se déplace avec une vitesse de 3,109 cm s-1 ? ......."excusez moi mais je n’en rien a foutre ! désolé d’être vulgaire mais je n’accroche pas. que m’importe les calculs pour faire une bombe atomique les seuls choses qui m’importe c’est ou et quand elle explosera et quelle sera sa puissance.


    • lejules 10 août 14:04

      @lejules
      quelles sont les sciences qui font le pont entre la physique quantique et le monde du vivant ?


    • lejules 10 août 14:06

      @lejules
      je n’en rien a ....lire je n’en ai rien....


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 août 15:48

      @lejules
      ... les voies

      du Seigneur seraient impénétrables

      Restons donc un instant dans le contexte de la Conférence, avant d’explorer d’autres voies, a priori, tout aussi légitimes, dans le cadre de recherches voulu par l’auteur ! Pour un chercheur, pas trop formaté par les universités du monde entier, cela s’entend !

      Einstein péremptoire, comme souvent, nous dit :
      "Dieu ne joue pas aux Dés"
      Bohr, sans trop se faire prier lui rétorque  :
      "Qui êtes-vous pour dire à Dieu ce qu’il doit faire !"

      Qui des deux est ici le plus respectueux du Seigneur

       ?
      Le Seigneur, a priori, créateur de toute réalité donc de tout objet !

      Merci pour votre contribution


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 août 16:08
      lejules 10 août 14:04

      @lejules
      quelles sont les sciences qui font le pont entre la physique quantique et le monde du vivant ?

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @lejules
      excellente question  ; j’ai déjà publié -il y a déjà longtemps sur le sujet !
      Je vais essayer d’y revenir si je trouve des vidéos pertinentes sur le sujet

      Merci


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 août 16:16
      lejules 10 août 14:01

      @Mao-Tsé-Toung

      "Quelle est la longueur d’onde associée à un électron qui se déplace avec une vitesse de 3,109 cm s-1 ? ......."excusez moi mais je n’en rien a foutre ! désolé d’être vulgaire mais je n’accroche pas. que m’importe les calculs pour faire une bombe atomique les seuls choses qui m’importe c’est ou et quand elle explosera et quelle sera sa puissance.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @lejules
      DE toute évidence, vous n’êtes pas concerné par cet exercice


    • lejules 10 août 19:33

      @Mao-Tsé-Toung
      "DE toute évidence, vous n’êtes pas concerné par cet exercice"
      oui et c ’est dommage je viens pour comprendre je suis ouvert aux explications pas aux calculs. dans la programmation informatique il se peut que l’on écrive plusieurs lignes de commentaires pour décrire une ligne de code. ce qui fait que même si l’on ni comprend rien au codage on comprend la démarche le raisonnement et les astuces qui ont permis d’écrire ces lignes de codes. pourquoi ne pas faire de même avec vos calculs ?ce qui vous permettrais d ’être compris par de plus nombreuses personnes. excusez moi d être brutal vous avez une pédagogie que vous êtes le seul a comprendre ou du moins par quelques uns. n oublions pas que nous sommes sur agoravox.ce qui est dit doit s adresser au plus grand nombre.
      par exemple vous écrivez :
      ) En prenant en compte le principe de L. de Broglie, la longueur d’onde d’une particule qui bouge avec une impulsion p est donnée par l’expression : on calcule donc la valeur de l’impulsion
      p = m.v = 9,1091,10-31 kg. 3.109 cm s-1.10-2 m.cm-1 = 2.7327 10-23 kg.m.s-
      1
      for bien mais pourquoi faire dans quel but pour en déduire quoi ?
      cela fait depuis plus de 50ans que je n’ai pas fait de math et les math que j’ai fait concernaient la théorie des ensembles qui ici même ne nous mènerait pas a grand chose. le fait de décrire les raisons de ce que vous faites permet au néophyte de vous accompagnez. et aux passionnés de maths de sauter les lignes explicatives.
      en fait je vous demande un exercice des plus ardus c’est de traduire des lignes de calcul en mots. Mais ma question primordiale est la suivante :
      les particules élémentaires croient elles en Dieu et vont elles a confesse le dimanche après leur méditation zen ? 
      courtoisement


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 10 août 21:11

      @lejules
      Vous n’avez pas compris ma stratégie : je m’adresse bien au plus grand nombre, mais sans aucune démagogie -je l’ai précisé à maintes reprises, notamment par rapport au BAC s cad que comme le savaient déjà les grecs antiques, tout enseignement, qui mérite le nom d’enseignement,

      nécessite une propédeutique pour acquérir les pré-requis indispensables ! Ici tous mes articles publiés sur la PQ participent à cet objectif et en plus j’ai ajouté le BAC s, en donnant des précisions !
      E. Klein & son parterre de philosophes tchatcheurs -ce sont eux les organisateurs : lire mon introduction qui ont écrit des centaines de livres, se sont perdues bien souvent dans une démagogie moderne, qui hier poussa l’Union Soviétique des temps euphoriques, vers une PQ Prolétarienne* : voulez-vous que je fasse la même chose ? ;
      Perso, je n’ai rien à vous reprocher ; et j’ai trouvé le fait de vous intéresser à la seconde vidéo, courageux, sinon téméraire, alors que tant d’autres ont renoncé à visionner vraiment -cad à faire des efforts sérieux pour essayer de comprendre ce qui est dit, en allant par exemple ailleurs compléter son érudition ici indispensable la 1ère vidéo.

      *Voir mes articles & écrits récents sur le sujet

      Merci pour votre participation


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 août 00:05
      lejules 10 août 19:33

      "@Mao-Tsé-Toung

      ...............................................
      vous avez une pédagogie que vous êtes le seul a comprendre ou du moins par quelques uns. n oublions pas que nous sommes sur agoravox.ce qui est dit doit s adresser au plus grand nombre.
      par exemple vous écrivez :
      ) En prenant en compte le principe de L. de Broglie, la longueur d’onde d’une particule qui bouge avec une impulsion p est donnée par l’expression : on calcule donc la valeur de l’impulsion
      p = m.v = 9,1091,10-31 kg. 3.109 cm s-1.10-2 m.cm-1 = 2.7327 10-23 kg.m.s-
      1
      for bien mais pourquoi faire dans quel but pour en déduire quoi ?

      "
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @lejules
      Cet exercice est à peine du niveau BAC s

       ; celui qui me demande de faire de l’explication de texte comme vous nous dit en fait qu’il n’a aucun pré-requis pourtant indispensable !
      Je vous donne maintenant un commentaire critique d’un auteur d’agoravox : JC_Lavau, professeur/chercheur qui a écrit à propos d’un électron libre entre un canon à électrons et une cible (entre autres, exercice proposé pour ma boite quantique N°2)

       :
      ----------------------------------------

      "Libre entre un canon à électrons et une cible, l’électron n’a jamais cessé d’être une onde, à quatre composantes, régie par l’équation de Dirac (1928).

      L’entourloupe consiste à conserver le paradigme standard que l’électron serait un corpuscule tout en ayant de toutes autres propriétés que celles d’un corpuscule, plus des propriétés imaginaires, qu’il n’a pas mais que la secte hégémonique vous raconte."

      https://www.agoravox.tv/actualites/technologies/article/un-electron-peut-il-vraiment-etre-81150#forum13229781

      JC_Lavau 3 avril 14:25 -extrait-

      Là vous êtes -reconnaissez-le totalement aux abonnés absents, notamment si on vous demandait d’expliquer les différences fondamentales entre l’électron de l’exercice (niveau Bac s) & celui dont parle JC_Lavau

      qui est évidemment le même ; mais interprété différemment !
      Désolé mais si vous voulez vraiment suivre mes cours : pas d’excuses, au boulot !
      Commencez déjà par le niveau MPC du BAC s, comme je me suis donné la peine d’expliquer...
      Évidemment le conseil que je vous donne s’adresse à beaucoup d’autres : simples commentateurs ou visiteurs !
      Là nous ne sommes plus dans la tchatche ; vous devriez comprendre tout seul que le sujet de la PQ est trop pointu pour les branleurs, les trolls et les escrocs...
      Nous pouvons échanger sur d’autres sujets, mais pas sur la PQ.

      Merci


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 août 04:55
      lejules 10 août 19:33

      "@Mao-Tsé-Toung

      1/
      (déjà bien répondu, rappelé ici pour le contexte)
      vous avez une pédagogie que vous êtes le seul a comprendre ou du moins par quelques uns. n oublions pas que nous sommes sur agoravox.ce qui est dit doit s adresser au plus grand nombre.
      2/
      par exemple vous écrivez :
      ) En prenant en compte le principe de L. de Broglie, la longueur d’onde d’une particule qui bouge avec une impulsion p est donnée par l’expression : on calcule donc la valeur de l’impulsion
      p = m.v = 9,1091,10-31 kg. 3.109 cm s-1.10-2 m.cm-1 = 2.7327 10-23 kg.m.s-
      1
      3/

      for bien mais pourquoi faire dans quel but pour en déduire quoi ?

      "
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @lejules
      2/ & 3/
      "for bien mais pourquoi faire dans quel but pour en déduire quoi ?

      "

      En complément je donne ici, mon échange avec JC_Lavau

      , pour ceux qui font des recherches et n’attendent pas de moi que je fasse tout le boulot ; autrement dit vous auriez du vous-mêmes en arriver là, si les fameux pré-requis ne vous manquaient pas :
      -----------------------------------------------------

      "JC_Lavau 5 avril 14:27

      @Mao-Tsé-Toung. Jusqu’à plus ample informé, l’électron est la plus petite unité de charge électrique. En toutes circonstances, il est régi par l’équation de Dirac (1928), qui prédit que cette onde a quatre composantes, dont deux sont orthochrones, c’est à dire se propageant dans le même sens que notre macro-temps macroscopique, et deux sont rétrochrones. Il en résulte que l’électron a un moment angulaire intrinsèque irréductible ou spin, de valeur h/2, et un moment magnétique permanent.

      Exercice :
      les électrons qui tournent dans l’ESRF ont une énergie de 6 GeV chacun. Votre mission est de donner leur longueur d’onde dans notre repère, fixe.
      ...
      D’où l’impulsion : p2 = [(6 GeV)2 - (511 keV)2] / c2= (E/c)2. (1- 7,25 . 10-9).

      D’où p = 6 GeV / c = 961,3 . 10-12 J / c = 3,206 . 10-18 kg.m/s

      Or on a déjà vu la loi de Broglie : λ = h /p = 206,6 am (attomètres). Ce qui est fort loin de l’échelle humaine, et même de l’échelle atomique. En revanche c’est de taille à provoquer une réaction nucléaire. Aussi durant des semaines après un arrêt de l’anneau, les matériaux de l’appareillage demeurent radioactifs sous les à-côté de ce bombardement.

      Et que devient leur fréquence d’horloge intrinsèque, vue de notre repère ?

      6 GeV / c = 3,206 . 10-18 kg.m/s

      Divisé par la masse au repos de l’électron : 03,52010. 1012 m/s = 11 741,8 c

      D’où la rapidité φ (nombre sans dimension, rapporté à l’unité c) :

      φ = Argsinh(11 741,8) = 10,06406

      D’où le facteur gamma : γ = cosh φ = 11 741,8 (à ces hautes énergies, le cosinus hyperbolique et le sinus hyperbolique de la rapidité sont presque égaux).

      Rappel de la fréquence broglienne intrinsèque de l’électron (\fracm\cdot c^2h au repos) : 1,235 59 . 1020 Hz

      Ralentissement apparent de l’horloge interne de Broglie : \frac1\cosh(\varphi) = \frac1\gamma

      D’où la fréquence apparente vue depuis le laboratoire : 1,235 59 . 1020 Hz / γ = 10,523 001 . 1015 Hzlaboratoire

      La seconde fréquence intrinsèque, celle de Dirac-Schrödinger, qui intervient dans les phénomènes électromagnétiques telles que la dispersion Compton, est le double de la précédente : 21,046 003 . 1015 Hzlaboratoire

      La période broglienne dans le repère du laboratoire, inverse de la fréquence : 95,02992 . 10-18 secondes par cycle.

      Hé non, vous ne pouvez pas multiplier cette période apparente par la vitesse apparente pour obtenir la longueur d’onde. Ce serait faux !

      Répondre Signaler un abus Lien
      vote
      JC_Lavau
      JC_Lavau 5 avril 16:38

      @JC_Lavau. Je n’ai pas assez tenu compte des pertes des exposants dans cet éditeur. Exposant : ^
      Indice : _
      D’où l’impulsion : p² = [(6 GeV)² - (511 keV)²] / c² = (E/c)². (1- 7,25 . 10^-9).

      D’où p = 6 GeV / c = 961,3 . 10^-12 J / c = 3,206 . 10^-18 kg.m/s

      Or on a déjà vu la loi de Broglie : λ = h /p = 206,6 am (attomètres). Ce qui est fort loin de l’échelle humaine, et même de l’échelle atomique. En revanche c’est de taille à provoquer une réaction nucléaire. Aussi durant des semaines après un arrêt de l’anneau, les matériaux de l’appareillage demeurent radioactifs sous les à-côté de ce bombardement.

      Et que devient leur fréquence d’horloge intrinsèque, vue de notre repère ?

      6 GeV / c = 3,206 . 10^-18 kg.m/s

      Divisé par la masse au repos de l’électron : 03,52010. 10^12 m/s = 11 741,8 c

      D’où la rapidité φ (nombre sans dimension, rapporté à l’unité c) :

      φ = Argsinh(11 741,8) = 10,06406

      D’où le facteur gamma : γ = cosh φ = 11 741,8 (à ces hautes énergies, le cosinus hyperbolique et le sinus hyperbolique de la rapidité sont presque égaux).

      Rappel de la fréquence broglienne intrinsèque de l’électron (\fracm\cdot c^2 h au repos) : 1,235 59 . 10^20 Hz

      Ralentissement apparent de l’horloge interne de Broglie : \frac1\cosh(\varphi) = \frac1\gamma

      D’où la fréquence apparente vue depuis le laboratoire : 1,235 59 . 10^20 Hz / γ = 10,523 001 . 10^15 Hz_laboratoire

      La seconde fréquence intrinsèque, celle de Dirac-Schrödinger, qui intervient dans les phénomènes électromagnétiques telles que la dispersion Compton, est le double de la précédente : 21,046 003 . 10^15 Hz_laboratoire

      La période broglienne dans le repère du laboratoire, inverse de la fréquence : 95,02992 . 10^-18 secondes par cycle.

      C’est mieux lisible ?

      "for bien mais pourquoi faire dans quel but pour en déduire quoi ?

      "
      Là j’espère que vous aurez compris, non pas mon échange avec JC_Lavau du 5 avril (totalement hors de portée aujourd’hui) , mais la difficulté de la tâche qui vous attend si vous êtes vraiment sérieux dans l’intention de suivre mon enseignement...

      Nonobstant, merci encore sincèrement pour votre participation, & en particulier pour votre question ci-dessus, qui pourraient servir à plus d’un !


    • lejules 11 août 14:33

      @Mao-Tsé-Toung

      "DE toute évidence, vous n’êtes pas concerné par cet exercice"

      merci pour l’effort périlleux d’essayer de faire de la vulgarisation scientifique. je vais m’attacher a comprendre vos réponses. oui je le ferais d une manière ou dune autre en faisant des recoupements a droite a gauche. n’ayant pas les connaissances requises de bac s comme la plus grande majorité des lecteurs d Agoravox ; que l’on soit médecin avocat ,de la fonction publique ou maçon la très grande majorité des adultes d’Agoravox n’ont pas ou n’ont plus ces prérequis. il n’en est que pour preuve le peu de personne intéressées par ce sujet. permettez moi de vous plagier " de toute évidence vous n’êtes pas sur la bonne "plate forme" pour diffuser vos cours" vous ne pouvez que vous casser la gueule. il y a sur internet des sites plus adapté a vos propos et a votre compétence. a vous lire ...peut être sur une autre plateforme
      courtoisement


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 août 14:50

    Ma seconde boite quantique (celle de l’électron) commence à se remplir : elle devrait s’avérer fonctionnelle sous peu... seulement si certains suivent vraiment !

    Disons quelques mots sur ma 1ère boite quantique  ; celle du photon  !

    Ces deux particules élémentaires sont très utilisées dans les laboratoires, pour un tas d’expériences, comme celui d’Aspect qui n’utilise lui pratiquement que le photon !

    Pourquoi le photon

     ?

    Parce qu’Aspect est un spécialiste de l’optique & de la lumière (sous-entendu : jeune il a commencé par ça & donc il est plus à l’aise avec les photons) ; mais aussi parce que son utilisation est plus facile qu’avec l’électron

    qui demande une préparation beaucoup plus difficile à obtenir ! Toutes choses faisant partie du minimum d’érudition indispensable pour pouvoir me suivre ; et qu’il faut donc savoir !

    Ceux qui me suivent un petit peu savent que ma préférence va à l’électron

     : nous verrons pourquoi par la suite !

    Nonobstant ce qui précède, il faut savoir qu’on utilise dans le cas de l’électron, son SPIN*, caractéristique binaire intrinsèque ; tandis que pour le photon, c’est la polarisation de la lumière qui compte avec notamment ses polariseurs & ses miroirs réfléchissants (cet ensemble pouvant constituer un interféromètre pour détecter & suivre des particules) ! Encore des choses à savoir !

    A propos du SPIN

    de l’électron

     : j’ai préparé un article que j’ai du mal à publier, d’aucuns vont considérer -peut-être à raison qu’il est trop difficile à comprendre ; j’espère que la vidéo de vulgarisation que j’ai choisie fera passer la pilule !

    A propos du photon, j’ai publié récemment un article "simple" de présentation/introduction, qu’il faut, à tout prix, avoir vu :

    Quantum & Quantas ; Matière & Lumière - Bases élémentaires pour vraiment pouvoir apprécier la Physique Quantique (1)

    https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/quantum-quantas-matiere-lumiere-82238


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 11 août 21:13

    Cet article sur le principe (faut-il dire plutôt théorème ?) d’indétermination d’Heisenberg

    est fondamental pour moi, car il lie une théorie mathématique des plus abstraites à la science de l’être appelée ontologie.

    Étienne Klein

    s’exprime devant une assistance, composée surtout, de censés philosophes, dont quelques uns seulement, les plus sérieux -je le sais ont étudié la PQ avec autant de sérieux que les physiciens eux-mêmes : des contributions savantes existent dans pratiquement toutes les langues qui parlent de cela ! La nécessité d’un nouveau paradigme s’impose à tous !

    C’est évidemment l’aspect le plus important pour moi ; ce ne sont pas du tout, ni les expériences, ni encore moins les calculs, qui m’enthousiasment vraiment dans cette révolution quantique qu’entraine la PQ dans cette interprétation nouvelle du monde !

    Que cela soit clair !

    Les expériences, les calculs, les réalisations spectaculaires dont s’enorgueillit notre monde marchand ne constituent pour moi un quelconque émerveillement !

    L’émerveillement a toujours eu pour moi

    la même source :

    1/

    Leibniz

    nous dit :

    "pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?".

    (DISCOURS DE MÉTAPHYSIQUE)

    2/

    Heidegger le reprend ainsi :

    "pourquoi y a-t-il l’étant, et non pas plutôt le rien ?"

    (il remplace donc quelque chose

    par l’étant ; quelque chose & l’étant est-ce pour vous la même chose  ?)

    3/

    Dans le nouveau testament on y lit :

    "les voies du Seigneur sont impénétrables"

    Question :

    Quelle est l’expression qui rencontre chez vous le plus d’intérêt ?

    Merci

     


  • Norman Bates Norman Bates 12 août 11:43

    Il est parfait, ce module...pour la sieste...

    Tu t’installes un hamac et roule ma poule...c’est pas le bruit de la foule qui va troubler ton somme...

    Il faut quand même prévoir une petite ombrelle pour se protéger des projections...de postillons, entre autres, lorsque l’illustre Génie déploie son "160 minimum" en se lustrant le nombril...

    Cela me fait penser à "l’université populaire" initiée par Onfray, sauf que c’est loin d’être une "université" et encore moins "populaire"...

    Sa Nombrilissime Suffisance plastronnait avec le "lyceum" qu’il allait créer, j’imaginais un amphithéâtre plein à craquer, pas un module désertique sur Avox digne d’un humoriste débutant...


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 août 13:18

    1929 visites 6 aoû. 2019 | 32 réactions | Mao-Tsé-Toung

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    Ce résultat est très encourageant pour moi ; vu surtout que la plupart de mes articles se bonifient avec le temps, sans parler de mon record absolu (sur Ago.tv) de bientot 300 000 VISITES ! Excusez du peu !

    Cet artcle qui est peut-être "mon" meilleur en PQ, s’attaque -ne l’oublions pas à l’Everest de la PQ ; il fallait le faire ; je l’ai fait : 1929 visites

    ce jour sur un tel sujet : c’est plus qu’encourageant

     !

    La jalousie des trolls s’exprime ici par l’intervention de deux de leurs

    vedettes : 2 tarés graves, qu’en médecine moderne on appelle psychotiques ou psychopathes !

    Avec leur JALOUSIE -leur SEUL moteur— ils se sont inquiétés du succès ; il est facile de deviner pourquoi : depuis que ça dure, il est évident, que ce sont pour les adeptes de la psychiatrie antique grecque des malades de la psyché (l’âme) des possédés, ni plus, ni moins !

    J’ai demandé depuis longtemps qu’ils soient interdits de venir baver sur mes articles : baver la seule chose qu’ils savent faire : si c’est moi qui me trompe & déconne en la circonstance, qu’on me montre leurs publications sur Ago concernant la PQ qui leur donnerait une qcq légitimité qui viendrait de leur savoir, pas de leur bave nauséabonde... !

    Je vais attendre longtemps pour... ! Tous les visiteurs & commentateurs de bonne foi le savent très bien !

    CQFD


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 12 août 14:33

      @Mao-Tsé-Toung
      il est évident, que ce sont pour les adeptes de la psychiatrie antique grecque des malades de la psyché (l’âme), cad des possédés, ni plus, ni moins !


    • Norman Bates Norman Bates 12 août 15:42

      "Cet artcle qui est peut-être "mon" meilleur ..."
      Trop de modestie tue la modestie...

      "..."mon" meilleur en PQ..."
      Du moment qu’y en a assez pour se torcher...le nombril...

      "... la plupart de mes articles se bonifient avec le temps..."
      Trop de modestie etc...

      "...sans parler de mon record absolu (sur Ago.tv) de bientot 300 000 VISITES ! Excusez du peu !"
      "Sans parler" mais il en parle quand même... smiley

      "Avec leur JALOUSIE -leur SEUL moteur— ils se sont inquiétés du succès"
      Ah oui, j’étais en panique de constater que Sa Nombrilissime Suffisance se voyait dans l’obligation de se répandre (à la louche, trois quarts des commentaires) sur son module pour faire volume...

      "J’ai demandé depuis longtemps qu’ils soient interdits de venir baver sur mes articles ..."
      Je vais inciser d’une aiguille douloureuse l’ego-Zeppelin de l’intéressé, mais ce sont surtout les interventions des "possédés" qui apportent de la valeur aux articles...sans ce coulis d’ironie il n’y aurait en guise de spectacle qu’un vieillard aux facultés sévèrement ébranlées et hermétique au monde extérieur qui se caresse le nombril et s’ébroue dans un éternel contentement de soi...


    • lejules 12 août 16:52

      @Norman Bates
      ......
      ce sont surtout les interventions des "possédés" qui apportent de la valeur aux articles...sans ce coulis d’ironie il n’y aurait en guise de spectacle qu’un vieillard ........* hermétique au monde extérieur qui se caresse le nombril et s’ébroue dans un éternel contentement de soi...

       votre constat est sévère un peu excessif mais je le partage pleinement.
      en venant sur Agoravox je cherche un partage une éventuelle confrontation ou du moins contradiction :
       je tombe sur quelqu un qui s’arroge la tribune pour imposer son cours didactique sur la PQ, sans aucune caution a part celle de lui même. Agoravox n’a pas vocation a faire ce genre d’ exercice.
       il n’est que de voir le questionnaire fermé qui évite sciemment d’autre possibilité que la pensée rayonnante et unique de l’auteur.
      je suis profondément frustré car je cherchais un accompagnement sur le chemin de la connaissance je n’ai eut droit qu’a une pédagogie égocentrique uniquement compréhensible que par l’auteur.
       vous parlez d’hermétisme a la réalité hélas c’est un problème d époque.

      en conclusion cet article tel qu’il est présenté n’entre pas dans les critères défini par Agoravox. il mériterait que l’auteur revoie sa copie en tenant compte d’éventuelle critique qui bien que pouvant faire mal permettent de mieux appréhender le monde réel.

      *j’ai volontairement effacé les attaques ad hominem qui sont méchantes et sans intérêt:p


    • Norman Bates Norman Bates 12 août 17:34

      @lejules

      Bienvenue au club des "possédés"... smiley
      Le bougre est étanche comme un œuf avec une conception de l’échange qui laisse pantois...tout est descendant, voire condescendant, et à sens unique entre le Sachant, Sa Nombrilissime Suffisance, et l’élève, le profane, toujours coupable d’être limité, qui ne comprend rien etc...
      Vous n’êtes pas nouveau sur Avox, je pense que vous avez déjà assisté à d’autres représentations de ce cirque...il est vain d’appeler à une salutaire séance d’introspection et de remise en question sur son fonctionnement, c’est une Entité Supérieure portée par la conviction fantasmagorique d’être un génie, point barre.
      Et je n’ose même pas évoquer l’allergie à l’auto-dérision, cette dernière pourrait éventuellement lubrifier les rouages grippés de l’ego tout puissant et son absence d’humilité...
      Vous trouverez sans peine d’autres chemins plus fertiles vers la connaissance que cette voie sans issue pavée de péroraisons, d’aveuglement et d’inaptitude à s’ouvrir un tant soit peu vers l’Autre...


    • lejules 12 août 19:55

      @Norman Bates
      merci ! je ne suis plus seul ! pour résumer votre pensée je cite Audiard " je ne parle plus aux cons ça les instruits"
      j’étais parti pour répondre avec courtoisie,réflexion en faisant abstraction d’un mur d’orgueil. peine inutile merci
      pour moi un ... c’est pas quelqu’un qui est bête c’est quelqu’un qui met son intelligence voir sa très grande intelligence au service de sa vanité.
       


    • Norman Bates Norman Bates 12 août 20:46

      @lejules

      Soyez rassuré, nous sommes loin d’être seuls...Sa Nombrilissime Suffisance est devenue une attraction digne de la foire du trône...lorsque son ego se déploie le soleil devient invisible...
      C’est une proie privilégiée pour mes vils instincts ludiques portés sur la dérision, mais j’ai conscience du réel mal-être de l’esprit bancal sous le vernis du Génie auto-proclamé...
      Il y a d’autres cas qui dépassent l’entendement, symboles du microcosme humain qu’est Avox avec sa grande diversité de profils où il y a aussi des individus ouverts à l’échange pour qui le désaccord n’est pas un drame mais une possible source d’enrichissement, des gens qui cherchent à comprendre l’Autre avant de juger et condamner, des âmes pour lesquelles le partage est désintéressé et nullement source de gloire personnelle...


    • lejules 13 août 09:27

      @Norman Bates
      merci de votre partage.a+


Réagir