jeudi 28 avril - par Mao-Tsé-Toung

Comment est née la physique quantique ? - 1/3 - Dépassez les approches "vulgarisées" en essayant d’en comprendre le formalisme

CITÉ DES SCIENCES ET DE L'INDUSTRIE
Comment est née la physique quantique ? La physique quantique 1/3

Publicité


29 avr. 2020

Cité des sciences et de l'industrie


Première conférence du cycle "La physique quantique" d'Etienne Klein, donné à la Cité des sciences et de l'industrie en janvier 2007.
Etienne Klein est physicien et philosophe au Commissariat à l'énergie atomique.

Crédits : Etienne Klein - Cité des sciences et de l'industrie



7 réactions


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 28 avril 21:28

    1/ INTRODUCTION

    La physique quantique

    a révolutionné l’interprétation de notre approche du "réel" comme jamais cela n’avait été fait auparavant...

    Cet aspect des choses, à lui tout seul, devrait imposer à tous les prétendus sachants du monde dit scientifique, une obligation à s’inclure dans le très "riche" passé prenant référence sur notre miracle grec, avec une modestie qu’exprimait si bien alors pour le connaisseur, le mot propédeutique, disparu depuis longtemps déjà

    en milieu universitaire !

    C’est à dire que le monde scientifique

    "grec" est tout à fait opposé à l’esprit démagogique qui triomphe partout de nos jours, s’appuyant sur la dégénérescence généralisée qui accompagne notre monde politique, censé donné le la du "génie" intellectuel !

    En disant cela je reste volontairement en dehors de toute vision qui serait incompréhensible à tout esprit formaté par le pouvoir pyramidal, avec ses relents dictatoriaux bien connus, de nos universités...qui ostracisent systématiquement tous ceux qui voudraient penser "mal"...

    Comprenne qui pourra


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 avril 08:32

      @Mao-Tsé-Toung
      ...la dégénérescence généralisée qui accompagne notre monde politique

      N’oublions pas que je suis le seul à exprimer, ce qui devrait être -de nos jours- un truisme pour tout intello un peu cultivé : nous vivons la FIN du KY & les remous autour de la guerre mondiale -circonscrite, en apparence à la seule UKRAINE- n’en sont que des prémisses facilement identifiables en tant que telles....

      Comprenne qui pourra

      Qui vivra verra


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 avril 09:07

    Revenons à nos moutons, cad à la physique quantique

    "universitaire" si je veux être précis, bien que seuls ceux qui ont interprété mon LOGO peuvent comprendre ce que je suis en train de dire, mine se rien : il existerait une physique quantique

    NON "universitaire"

    dont je serais, le seul conscient...

    E Klein qui se qualifie d’esprit lent comparé à Dirac, est un peu un compagnon idéal pour tous ceux qui veulent interpréter la physique quantique

    "universitaire"

    sans vouloir faire l’économie de son formalisme : en gros de l’algèbre linéaire dans un espace vectoriel infini complexe (révisez les imaginaires) qu’il faut bien distinguer d’entrée de notre monde dit empirique décrit par l’espace euclidien à 3 dimensions !

    E Klein

    insiste d’entrée là-dessus et vous invite à bien distinguer

    1/

    l’espace euclidien, celui du monde qui nous entoure, et que nous appelons réel qui est aussi l’espace où se font les expériences de labo !

    de

    2/

    l’espace vectoriel infini complexe

    dit de HILBERT où se font les calculs

    A ce stade E Klein

    nous parle de l’équation reine de la physique quantique, cad l’équation

    de Schrödinger censée décrire toute évolution d’un système quantique, comme par exemple ceux constitués par des particules élémentaires comme le photon ou l’électron...

    Cette équation

    donc fait le lien entre les deux espaces ont je parle ci-dessus...

    TANT QUE VOUS NE MAITRISEZ PAS CELA, vous êtes un âne en physique quantique

     ! Tenez-vous-le pour dit !


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 avril 09:15

      @Mao-Tsé-Toungd

      Cette équation

      donc fait le lien entre les deux espaces dont je parle ci-dessus...

      TANT QUE VOUS NE MAITRISEZ PAS CELA, vous êtes un âne en physique quantique

       ! Tenez-vous-le pour dit !


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 avril 13:47

    Avec son talent de conteur E Klein

    nous présente la naissance de la PQ suite aux carences montrées par la PClassique, celle de Newton et de Galilée, entre autres, pour interpréter l’infiniment petit, encore appelé le subatomique...


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 avril 14:21

    Puis viennent les QUANTAS, dot les comportements troublants vont entrainer un certain nombre de controverses !

    Retenons ici que si pour la lumière l’énergie est quantifiée, la lumière elle-même est quantifiée, ce qui explique son spectre En 1905 Einstein met en évidence l’effet photo-électrique qui montre qu’une lumière BLEUE agissant sur une plaque métallique va produire du courant électrique en délaçant des électrons, ce que ne peut faire une lumière de spectre ROUGE, quelle que soit l’intensité avec laquelle on l’envoie sur la plaque...

    Cet effet photo-électrique

    pour lequel Einstein

    empocha le Nobel venait contredire les tenants de la lumière présentée comme une onde électro-magnétique respectant les équations de Maxwell...

    Controverse donc : la lumière

    a-t-elle un comportement d’onde ou de "corpuscule" ?

    Nous verrons par la suite que la lumière

    est composée de photons qui sont des bosons au comportement grégaire ; cad que contrairement aux électrons, qui sont des fermions, ils aiment bien être ensemble d’où le LASER...

    On remarquera que les fermions ont un spin 1/2 alors que les bosons ont un spin entier !

    Donc dans un atome impossible d’avoir 2 fermions à un même niveau d’énergie (leur nombre quantique étant obligatoirement différent pour chaque couche..)

    NB. -je m’efforce d’écrire ce résumé de mémoire ; seule garantie pour moi de l’enseigner correctement par la suite tout en maintenant un bon niveau ...


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 29 avril 14:25

      @Mao-Tsé-Toung
      une lumière BLEUE agissant sur une plaque métallique va produire du courant électrique en déplaçant des électrons

      sur la plaque


Réagir