vendredi 28 septembre - par Epsilon

Val-d’Oise : Un adolescent lynché au sol par une bande rivale

Une rixe ultra-violente s’est produite mercredi soir à Garges-lès-Gonesse, au cours de laquelle un jeune a été grièvement blessé par une bande (67 points de suture). Deux autres jeunes ont été blessés par balles. Trois personnes sont en garde à vue, âgées de 14, 16 et 20 ans (Le Parisien, 27/09/2018). Attention : les images peuvent choquer.



21 réactions


  • bob14 28 septembre 09:56
    bof..une journée ordinaire en Gaule..
    Plus de 1.000 agressions de ce genre en France par jour… smiley

  • Zolko Zolko 28 septembre 14:05
    "Attention : les images peuvent choquer."
     
    je confirme, et pourtant je ne pense pas être un tendre.

    • V_Parlier V_Parlier 28 septembre 14:30

      @Zolko
      En langage médiatique ça doit être présenté comme "un différent entre jeunes qui a dérapé". En effet, c’est bien connu : Quand on se fâche on lynche l’autre à coups de barres, tous contre un seul, la vie normale des "jeunes" telle qu’on nous l’a fait admettre petit à petit. Ce n’est pas classé terrorisme (pas plus d’ailleurs que le type qui poignarde une dizaine de passants et qui est "déséquilibré") donc ce n’est pas grave. Circulez, c’est rien du tout, au point que c’est banal.


  • louis 28 septembre 14:32

    filmer est une chose , descendre pour lui apporter de l’aide en est une autre . A une certaine époque les bagarres étaient des bagarres de clocher , maintenant se sont des guerres de territoires multi ethnique pour assurer toutes sortes de trafics .


  • albert123 28 septembre 17:36

    Pour m’éviter de sombrer complètement dans la misanthropie, ma solution est de retirer toute humanité (et les droits qui s’y rattache) à cette lie, 


    ainsi, une fois extrait de l’humanité cette engeance nuisible et malfaisante, je peux encore apprécier quelques moments passés avec mes semblables.





  • Tom France Tom France 28 septembre 17:42

    Ils m’ont l’air des "de souches" ou je me trompe ?? Dans tous les cas, voilà ce que la société ultra libérale produit de mieux comme genre de sous bêtes post humaine !

    On peut clairement y voir des envies de meurtre chez ces sauvages de tout bord, sans honneur, sans panache et sans morale.

  • pied 28 septembre 19:21
    c’est la définition du lumpenproletariat cette video...


  • toofik 28 septembre 21:16

    Si ça se trouve il l’a cherché


  • Qirotatif Qirotatif 28 septembre 21:24

    Images choquantes... mais pour qui au juste ?


  • sls0 sls0 28 septembre 22:10

    Dans les années 60 pas de crosse de hocket mais des chaines à vélo et des tuyaux de plomberie.

    Pas de smartphone pour filmer à l’époque.
    Y a t’il plus de violence ou plus de smartphones ?

    • Qirotatif Qirotatif 28 septembre 22:54

      @sls0pointé
      Dans les années 60 combien de quartiers dits sensibles ? Dans les années 2018, 800. La période d’hibernation approche à grand pas, j’espère que tu as fait le plein de raisonnements anachroniques moisis Balou.


    • louis 29 septembre 00:19

      @sls0
      ce n’était pas l’époque des blousons noirs par hasard  ?


    • louis 29 septembre 00:21

      @sls0
      ce n’était pas l’époque des blousons nois par hasard ?


    • Qirotatif Qirotatif 29 septembre 09:20

      @louis
      Oui il fait réf à cette époque mais à mon avis il ne comprend même pas à quel point la comparaison est inepte. Notre Aymeric Caron de service est gouverné par son obsession des chiffres et est largement carencé en sciences molles. Autant certains s’en gavent un peu trop, autant d’autres ont de sérieuses carences en la matière (histoire, socio, psy, philo, anthropo, ethno...).


    • sls0 sls0 29 septembre 17:24

      @Qirotatif
      Dans les années 60 on en était à la construction des quartiers sensibles.

      La mode d’avant était à la construction écolo, tôle ondulée, bois et carton.

      Chaud l’été, froid l’hiver et bruyant sous la pluie.

      Les apparts de l’époque c’était avec wc sur le palier.

      Les nouveaux ensembles qui sont les quartiers sensibles actuels, c’était les premières salles de bain, l’eau ailleur qu’à la pompe à bras.

      A voir les vidéos que vous sortez, on pense à peu près la même chose.

      Que vous m’aillez dans le pif ne me pose pas de problèmes mais souvent en vous opposant à ma personne via mes commentaires , vous vous opposez à vos propres idées ce qui est cocasse.

      @Louis.

      Oui la période des blousons noirs, quand ils descendait dans une villes les tâches de sang apparaissaient. Point américain, chaine de moto, tube d’acier,.... Il y avait pas encore l’influence américaine de la batte de baseball ou crosse de hockey.

      Dans les années 70 il y avait une bande qui sévissait dans les environs de Lyon. Il ont fini leur carrière à Saint Bel. Pas de bol pour eux ce petit village accueillait une école dont les élèves avait des qualités sportives assez poussée.

      Dans les années 80 la même chose dans les Ardennes françaises, leur carrière s’est fini dans un petit village belge aux habitants assez hards. C’est seulement depuis les années 70 qu’une route carossable arrivait chez, ils avaient l’habitude de régler leur problème eux même.

      Les blousons noirs j’étais mioche.

      Pour les deux cas suivant je me suis aperçu que face à un violence il faut opposer une violence plus forte mais toujours mesurée. Les flics ne sont pas armés contre cette violence, ça tournerait facilement à la bavure. Des habitants ou étudiants solidaires ont droit à plus de bavures, l’enquête des flics qui sont bien contents du résultat est franchement légère.

      La violence de l’époque c’était des personnes qui en avaient rien à foutre, maintenant j’ai plus l’impression que c’est des personnes qui en ont rien à perdre avec un avenir plombé.

      Chez moi il y a 38 fois plus d’homicides qu’en France mais il y a pas cet effet de bande. Enfin pas trop, tout les 3 mois j’épluche les chiffres de la police, il y a un case lynchage quand même. C’est plus un effet de foule que de bande.

      60% des homicides sont dus à des disputes, dans la ville où je suis c’est un passage routier presque obligé pour la drogue, c’est de la grosse quantité, les homicides de bandes dus à ce commerce c’est 2-3%.

      Cette vidéo violente, je la monte à des jeunes du quartier, ils diront : pourquoi il emploient pas des machettes. Eux c’est une ou deux videos du genre qui passe sur facebook par semaine et c’est du local.

      La France comme l’Europe d’ailleur est devenu un pays de chochottes.


    • Qirotatif Qirotatif 29 septembre 17:50

      @sls0
      "Dans les années 60 on en était à la construction des quartiers sensibles."

      Ces quartiers n’avaient strictement rien de "sensibles" à l’époque. Il y faisait bon vivre. C’est bien ce que je dis : tu donnes dans l’anachronisme. 

      "Que vous m’aillez dans le pif ne me pose pas de problèmes mais souvent en vous opposant à ma personne via mes commentaires , vous vous opposez à vos propres idées ce qui est cocasse."

      Je ne t’ai pas dans le pif (j’apprécie plutôt tes posts en gal) mais qd tu dis des choses fausse, je le dis (avec un peu de sarcasmes... rien de méchant généralement).Ici je ne vois pas en quoi mon propos est contradictoire. Tu compares des époques qui ne sont pas comparables. Dans les années 60, il y a le plein emploi. Le début du chômage de masse c’est plus tard et c’est à ce moment-là que la politique migratoire devient délirante. Tu te focalises en permanence sur des chiffres en ignorant la dynamique des époques, d’où ma boutade où je te traite d"Aymeric Caron" (c’est satirique, très exagéré... un effet de style quoi)


    • sls0 sls0 29 septembre 20:40

      @Qirotatif
      J’ai vu la construction de barre, des villages entiers venant d’Algérie qui occupait une barre complète.

      Plein emploi, pas de racisme. Les français découvraient la salle de bain, eux aussi. J’allais jouer chez mes potes exotiques, mes premiers couscous.

      20 ans plus tard les années 80. Un autre ensemble de barres, je discute avec des jeunes qui se font chier, je leur dis pourquoi il ne bougent pas, ils ne sortent pas ? La réponse est le dernier bus est à 19h30. Le chômage commence à montrer le bout de son nez et les habitants n’ont plus de contact avec l’extérieur. Deux mondes différents à 5km de distance.

      En 20 ans j’ai vu changer un endroit qui faisait rêver une majorité qui était devenu un ghetto pour une minorité. Passage des 30 glorieuses à une période moins faste.

      1983, abandon définitif du social en France, c’est pas cela qui améliore les choses.

      Maintenant, il n’y aurait pas le mirage des marchés financiers qui pompent les dernières ressources de monsieur tout le monde, on verrait que l’on est entré dans les 30 piteuses depuis 10 ans environ. Ca ne va toujours pas s’améliorer.

      Un peu de prospection : Le meilleur docteur pour dépister un cancer du sein est une IA. La google car fait ses preuves et aux USA se pose la question de la reconversion de 8 millions de chauffeurs d’ici 20 ans. A part le concepteur d’IA, plus trop de boulot pour les autres.

      J’ai dans l’idée que le ghetto va furieusement s’agrandir.

      Pas grave, on fera concepteur surtout que dans 20-30 ans il en manquera 85 millions. Ca demande une certaine intelligence conceptuelle qui est assez rare, ce n’est pas pour rien que google verse des primes en millions de dollars aux meilleurs pour les garder, ils ramènent des milliards.

      Pourquoi il en manquera des millions ? Une simple question de QI et de loi normale. Un minimum de 115 est nécessaire, le mieux est au dessus de 125.

      125 c’est 3,5% de la population française ou US. 9% de la population chinoise. 115 c’est 13% et 25%.

      Singapour qui a orienté son système scolaire en fonction de ce futur eux c’est 13% pour du 125 et 32% pour du 115.

      On se demande qui sont les électeurs de Macron, il y a des gens dans la merde, la mondialisation fait du dégât et je ne parle pas de l’Europe. Il y a simplement une frange des électeurs à qui ce système profite. Ils ont plus de moyens que d’autres pour faire passer leurs idées.

      Bien sûr que cette frange va diminuer mais leurs moyens vont augmenter.

      Comme je suis nul en anthropologie et sociologie ne pas prendre en compte mon radotage mais les remarques sont les bienvenues.

      Nota : l’écart type pour la courbe de QI est de 15 en cas de contrôle de mes pourcentages.


    • sls0 sls0 29 septembre 20:54

      @Qirotatif
      Je ne connais pas Aymeric Caron, plus de télé depuis 87 et la télé latino locale ce n’est pas trop ma tasse de thé.

      En 87 j’ai vu arriver le néolibéralisme (même de gauche), je me suis intéressé aux différents pics de productions de ressources. Je me suis dis que je risquais d’entendre et voir de plus en plus de conneries à la télé.

      Je rate des Caron, Moix, Zemour,... j’arrive a survivre.

      Cela dit on a tellement dénigré RT que je suis allé voir ce qu’il en était. J’adore leurs documentaires. Redeviendrai-je téléphage ? Un ou deux par semaine quand même.


  • Le Celte Le Celte 29 septembre 05:09

    Heureusement que ces hyènes n’avaient pas faim ! ...


  • Mollah Homard 29 septembre 11:25

    En temps que fabriquant de béquilles je décline toute responsabilité quand a l’utilisation de nos produits . Mais je note quand meme une remarquable résistante de ceux ci aux forces mécaniques qui leur sont opposées , eu égard a la dureté de notre délinquance


Réagir