samedi 9 janvier - par mat-hac

Société de contrôle. Quand l’information devient une rente

Didier Darcet, de chez Gavekal IS, est aujourd’hui interrogé par Richard Détente à propos du concept de société de contrôle dont nous devons l’inspiration à Michel Foucault. Ce concept sera développé avec clairvoyance par Gilles Deleuze dans les années 90. Il anticipait déjà le télétravail et la liberté des travailleurs, alternant formation, travail et loisirs. Un visionnaire qui aurait sûrement été heureux de constater que ces prédictions se réaliseraient à peine 20 ans plus tard.

Ces #sociétésdecontrôle désignent des sociétés dans laquelle le contrôle des personnes s'effectue « non plus par enfermement, mais par contrôle continu et communication instantanée ». Cela n’est pas sans rappeler les #GAFAM qui nous promettent des services de qualité en échange d’une collecte permanente de données.

Le contrôle s’installe jusque dans notre intimé avec des produits tels que les smartphones ou les montres connectés. Fort de cette réflexion, que faut-il comprendre des GAFAM ? Sont elles-des sociétés de contrôle ? Comment tirer parti de cette analyse pour investir ? Faut-il d’ailleurs considérer les GAFAM comme des opportunités d’investissement ? Sont-elles trop chères ?



1 réactions


  • sls0 sls0 9 janvier 15:32

    Encore un placement de produit camouflé, c’est interdit sur agoravox.


Réagir