lundi 4 janvier - par Mao-Tsé-Toung

Pierre Cassen présente son livre "Et la gauche devint la putain de l’islam" ; "Un livre contre les fossoyeurs de la France"

Après mon article, avec Tatania Ventôse déçue notamment par la FI de la Merluche, je donne la parole à un autre militant -celui-ci CGT- déçu, entre autres, par "des personnalités emblématiques de gauche"

Publicité


Pierre Cassen présente son livre "Et la gauche devint la putain de l'islam"

•18 mars 2019


Pierre Cassen, qui habite près de La Baule, a été un leader du Syndicat du Livre CGT, qui a terrifié de nombreux patrons de presse pendant des décennies. Dans un ouvrage intitulé « Et la gauche devint la putain de l’islam », il raconte son parcours politique et son évolution idéologique, avec la création du site Riposte Laïque. Il accuse des personnalités emblématiques de gauche d’avoir contribué à l’islamisation de notre pays, par leur militantisme actif en faveur de l’immigration, et il tire à boulets rouges sur ses anciens camarades.

« Et la gauche devint la putain de l’islam » de Pierre Cassen est publié aux Éditions Riposte Laïque.



101 réactions


  • Tchakpoum Tchakpoum 4 janvier 16:36

    Ah, je vois que vous lisez les commentaires sous les vidéos que vous éditez.

    Un post de Conférençovore sous une vidéo de Tatiana Ventôse et hop : une vidéo de Cassen. C’est bien : vous avez au moins un souci de cohérence dans l’évolution des débats.

    Bernard Cassen mérite sa place parmi les ’faiseurs d’opinions". Je le trouve plus intéressant qu’un Zemmour.

    Une remarque : c’est Giscard qui a fait exploser l’immigration, avec surtout le regroupement familial qui a fixé les migrants en France. D’une certaine manière, Mitterrand n’ a fait que gérer (très mal), les dégâts provoqués par Giscard. Une belle relancée migratoire a été faite sous la présidence de Chirac. On ne mesurait pas encore le coût désastreux qu’allait laisser une migration d’Afrique du Nord, par rapport à une migration d’Europe du Sud ou d’Asie.

    On peut gloser sur l’imposture permanente de la ’gauchiasserie’, (et j’y participe), mais la scélératesse constante de la droite nous enfile autant de saloperies.

    A l’époque de Giscard/Mitterrand, le PCF de Georges Marchais, en dépit de son internationalisme ouvrier était anti-immigration. Il faisait même ses campagnes électorales avec son fameux slogan "Achetez Français". Ce qui était ringard dans la France "moderne".

    C’est ainsi, les partis politiques se battent toujours à fronts renversés et le malheur des français est de se laisser berner constamment par le jeu des chiffons agités.


    • Conférençovore Conférençovore 4 janvier 18:59

      @Tchakpoum
      "Un post de Conférençovore sous une vidéo de Tatiana Ventôse et hop : une vidéo de Cassen. C’est bien : vous avez au moins un souci de cohérence dans l’évolution des débats."

       smiley 

      Un peu d’observation et la conclusion est devient simple : Mao n’est qu’un de ces branleurs boomers pathétiquement séniles et sans la moindre inspiration. A vrai dire, et contrairement à d’autres intervenants, je le soupçonne d’être un con fini à la pisse qui précisément pisse bien au-dessus de son derche : voilà des années que je survole ses minables "publications" et elles n’ont jamais la moindre trace d’originalité (de génie, n’en parlons même pas). Du néant et à tous les coup. Cet individu est ce qu’il dénonce : un escroc, un con et un troll.
       
      J’ai mis en avant Pierre sur ce site il y a des mois (https://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/attentat-islamique-de-romans-et-si-85367) et j’en parle depuis des années mais tout cela n’a aucune importance. 

      Ah sinon, ratage : "Bernard Cassen" n’existe pas. Campan oui. Sinon, c’est Pierre. Mais pour tout le reste je valide. Il est évident que 95% de la gauche a trahi ses idéaux et surtout (bien pire) son peuple. Ces individus sont des déchets et chie de nouveau à la goule de la pédante rouquine Ventouse. 


    • méditocrate méditocrate 4 janvier 19:35

      @Tchakpoum
      Bernard Cassen c’est un tout autre niveau, ancien DG du monde diplo et président d’honneur d’attac, en terme d’analyse on est pas dans le vulgaire comme avec Pierre... smiley
      http://dsedh.free.fr/088_08_10_04_Cassen_1_sur_3.mp3 


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 janvier 20:32

      Conférençovore 4 janvier 18:59

      Un peu d’observation et la conclusion est devient simple : Mao n’est qu’un de ces branleurs boomers pathétiquement séniles et sans la moindre inspiration. A vrai dire, et contrairement à d’autres intervenants, je le soupçonne d’être un con fini à la pisse qui précisément pisse bien au-dessus de son derche : voilà des années que je survole ses minables "publications" et elles n’ont jamais la moindre trace d’originalité (de génie, n’en parlons même pas). Du néant et à tous les coup. Cet individu est ce qu’il dénonce : un escroc, un con et un troll.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @Conférençovore, alias, alias, alias...

      CALMEZ-VOUS SVP CAMARADE ES-SYNDIQUE ( ?) !

      Ok c’est moa "l’escroc, un con et un troll... pathétiquement sénile"

      N’en jetez plus ! Merci beaucoup pour vos affirmations péremptoires ; tout à fait identiques, a priori, à celles des trolls, escrocs et autres cons qui trainent par ici !
       
      Aussi je ne vais pas dialoguer avec un énergumène pareil qui "argumente" (censément)

      , à partir de :
      ’voilà des années que je survole ses minables "publications" ’* !

      LE GUS FAIT L’ECONOMIE DE TOUTE CITATION : fastoche sa démonstration ! NON ?

      *Quant à ’mes minables "publications"’

      un simple rappel ici :
      je détiens le record absolu de visites sur Ago.tv : 300 000 (excusez du peu)
      300 000

      visites

      = 300 000

      de tarés évidemment ?! (sls0 a contesté cela, parlant de manière tout aussi péremptoire que notre énergumène

      ici : sls0

      la référence absolue de Conférençovore & de tous ses alias

       ?)

      CQFD 


    • Tchakpoum Tchakpoum 4 janvier 21:06

      @Conférençovore

      Ah, la boulette !

      Mon court circuit n’allait pas aussi loin, il s’arrêtait à Bernard Cassen, premier président d’Attac, dont parle méditocrate. Je le croisais quand j’y faisais ma Tatiana et quand un autre un monde était encore possible. Puis que j’ai quitté Attac quand c’était une autre gauche qui était devenue possible. Je dois reconnaître à la gauche une capacité à phagocyter qui manque à la droite. C’est le rocher de Sisyphe pour ma génération : chercher à fuir le mitterrandisme et le voir toujours revenir.

      J’aime bien aussi le fabuleux Campan avec sa guitare qui crache. https://www.youtube.com/watch?v=WTsNiJySqEQ

      Sinon, je ne cherchais pas à me fatiguer avec Mao, je pense que vous l’aviez compris. C’était juste une transition et l’occasion d’un clin d’œil qui vous était laissé (j’aime pas les smiley).


    • agent ananas agent ananas 5 janvier 00:47

      @Tchakpoum

      Vous avez oublié d’ajouter à vos remarques pertinentes la guerre en Libye de Sarkozy et la chute consécutive de la Jamahiriya de Kadhafi qui a ouvert les vannes d’une immigration massive sub-saharienne sur l’Italie pour se répandre ensuite à travers l’Europe.


    • Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 01:58

      @agent ananas

      Abavala. Giscard, Chirac, Sarko, qui veulent, qui aiment, qui lèchent l’immigration. Les fondamentaux : le CAC 40 insatiable, affamé de main d’oeuvre payée avec des carambars. Et la gauche qui a l’art de fabriquer les mots pour rendre obligatoire l’amour de l’immigration.
      La politique française est passionnante.


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 5 janvier 14:24

      @Mao-Tsé-Toung

      Tu ne trompes personne mao , il est clair que tu as passé ton temps à réactualiser ton article pour gonfler le nombre de vues.....

      Tu es un peu le Raoult d’agoravox TV.


    • bubu12 5 janvier 14:27

      @Guepe maçonne

      Tu es un peu le Raoult d’agoravox TV

      tu lui fais trop d’honneur la, il va encore nous sortir la comparaison entre son parcours de génie de la république et celui de Raoult, ta remis une pièce dans la machine la smiley


    • Gollum Gollum 5 janvier 14:49

      Ah tiens j’étais passé à côté de l’avis de Confér..ore sur Moa..

      Bravo. J’approuve à 100 %.

      Moa est en effet un gros con et il doit bien être le seul à ne pas le savoir..

      Si on était un peu plus nombreux à le lui dire ça finirait p’têt par rentrer dans sa caboche...

      On peut au moins rêver.


    • yoananda2 5 janvier 15:03

      @Gollum

      Moa est en effet un gros con.

      La prétention de ses posts n’a d’égal que leur nullité.

      CQFD.

      Merci pour votre contribution.

      Ou alors c’est que les cons, escrocs, trolls, que nous sommes, qui n’avons aucun intérêt pour sa litanie de contributions exceptionnelles ne comprenons rien à son QI de 160 au moins.

      Ca doit être ça.


    • Gollum Gollum 5 janvier 15:11

      @yoananda2

      La prétention de ses posts n’a d’égal que leur nullité.

      C’est en effet ce qui saute aux yeux.

      Quant à ses vitupérations contre la tchatche elles ne sont pas difficiles à comprendre..

      C’est que le gars est incapable d’avoir un discours intelligent, structuré et construit.

      Et donc il laisse supposer qu’il est capable de mieux mais là c’est à l’oral dans son lycéum de bazar.. qui n’attirerait que des mous du bulbe déjà prédisposés à encenser le futur gourou.. et s’il pouvait y avoir quelques femelles dans le tas...

      CQFD smiley smiley


    • Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:04

      @Mao-Tsé-Toung
      "CALMEZ-VOUS SVP CAMARADE ES-SYNDIQUE ( ?) !"

      Je n’ai jamais été syndiqué. Par contre, oui, j’ai été d’ultra gauche durant qq années de jeunesse (en même temps il était difficile d’échapper à leur propagande). 

      "un simple rappel ici :
      je détiens le record absolu de visites sur Ago.tv : 300 000 (excusez du peu)"

      Jean-Luc Lahaye et Les Musclés ont vendu des millions de disques et des compositeurs comme Christian Vander bien moins, et ?

      "la référence absolue de Conférençovore & de tous ses alias"

      Etant le seul à assumer les alias en question la critique débile ad hominem tombe à l’eau. 

      Allez, tu peux faire mieux... Difficile de faire plus minable de toutes façons smiley 


    • Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:09

      @Tchakpoum
      "il s’arrêtait à Bernard Cassen, premier président d’Attac, dont parle méditocrate."

      Ah ok. J’ai zappé ce blaze au fil du temps et puis pour moi, le nom Campan est tellement associé au gonze que l’association est pavlovienne.

      "Sinon, je ne cherchais pas à me fatiguer avec Mao, je pense que vous l’aviez compris. C’était juste une transition et l’occasion d’un clin d’œil qui vous était laissé (j’aime pas les smiley)."

       smiley


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 5 janvier 21:00

      @Bubu

      Mdr je n’étais pas au courant qu’il se revendiquait d’une filiation avec raoult.

      Incroyable ce mao.


    • Super Cochon 7 janvier 11:44

      @Guepe maçonne
      .
      .
      .
      Et ta filiation à Véran-Buzyn ! ....... Paracétamol-restez-chez-soi !
      .
      .
      .
      ça ! ...... c’est de la posologie de Charlatan !
      .
      .
      .


  • sls0 sls0 4 janvier 17:20

    Fiche wiki de riposte laïque.

    Riposte laïque est un site web d’extrême droite créé en septembre 2007 qui se présente comme appartenant au mouvement laïc. À l’origine de plusieurs controverses, le site consacre la plus grande partie de ses articles à une islamophobie ouvertement déclarée.

    Pierre Cassen en est le conseiller rédactionnel.

    Ca fait pas très gauche tout ça.


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 janvier 17:42

      @sls0
      Toujours incapable d’interpréter l’évident :
      la série en cours (sans parti-pris) que l’on pourrait intituler :
      des intellos déçus témoignent de leur militantisme passé avec la gauche

      CQFD


    • sls0 sls0 4 janvier 18:19

      @Mao-Tsé-Toung
      J’évite d’interpréter.
      Et votre évidence pas sûr que ce soit mon évidence. 
      C’est un peu votre image de marque l’interprétation. Une interprétation a souvent de grandes chances d’être erronée.


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 18:34

      @sls0

      "Fiche wiki de riposte laïque."

      Moi aussi j’utilise souvent Wiki, c’est généralement fiable sur les domaines de connaissances faisant l’objet d’un large consensus (par exemple pour savoir quelle est la capitale de Azerbaïdjan ou à quel âge est mort Louis XI). Mais sur les sujets polémique d’actualité, les articles reflètent malheureusement seulement la pensée unique dominante dans les médias, sans aucune controverse. Rien n’est neutre, sls0, il faut comprendre cela pour comprendre notre époque et pouvoir trouver son chemin dans cet océan d’informations et d’infox. Le principe collégial de Wiki  qui est effectivement très intéressant  a aussi ses limites et ne garantit absolument pas la neutralité ou la représentation des différents points de vue sur certaines thématiques brûlantes. 

      En ce qui concerne Cassen, il a effectivement été engagé la plus grande partie de sa vie militante du côté "gauche". Riposte laïque est effectivement classable sociologiquement à "droite", si l’on veut à tout prix utiliser cette ancienne dichotomie. Mais qu’on en a à foutre, franchement ? Il n’y a qu’à goûter le gâteau pour savoir ce qu’il vaut, plutôt que de regarder la boîte et le nom de boulanger inscrit dessus. 


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 18:36

      Oups : "Mais qu’est-ce qu’on en a à foutre, franchement ?"


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 4 janvier 18:39
      sls0 4 janvier 18:19

      @Mao-Tsé-Toung
      J’évite d’interpréter.
      Et votre évidence pas sûr que ce soit mon évidence. 
      C’est un peu votre image de marque l’interprétation. Une interprétation a souvent de grandes chances d’être erronée.

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @sls0
      N’importe quoi, comme souvent, sinon toujours ! Bizarre, vous oubliez là, pour une fois, ma sénilité...
      ET votre dissonance cognitive ? (parler "sémantique" dans cet échange...)

      CQFD


    • Conférençovore Conférençovore 4 janvier 19:04

      @sls0
      En revanche ta fiche wikiblaireau que personne n’a jugé utile d’écrire signale avec un dégré de certitude qui avoisine les 100% que tu es une donneuse.  


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 19:30

      @sls0

      Avec Riposte laïque, on est clairement dans un média qui utilise la stratégie dite "Fdesouche" consistant à compiler les faits-divers qui vont dans leur sens ( c’est à dire identitaire et autoritaire ) sans trop se soucier de l’exactitude des faits et du contexte. On peut en effet sans trop de problème classer ce média dans la catégorie des sites d’extrême droite, sa propagande essentialiste en est caractéristique. On est clairement dans un contenu du type que cette étude cartographique de l’extrême droite décrit comme suit 

      « L’opposition à l’islam est nourrie d’arguments dans lesquels le groupe externe est présenté de manière très homogène et décrit comme une menace pour le groupe interne à travers deux cadrages principaux que nous distinguons pour faciliter l’analyse, mais qui peuvent en réalité s’entrecroiser : culturel et sécuritaire. Le cadrage culturel insiste sur l’impossibilité de concilier l’islam avec certains éléments représentés comme étant constitutifs de l’identité culturelle de l’ingroup : notamment le rapport à la religion, les habitudes alimentaires et les rapports hommes femmes. Cinq argumentations principales sont mobilisées pour justifier la tension entre groupe interne et groupe externe sur des bases essentiellement culturelles. D’abord, la croyance en un laïcisme d’exclusion. Ces argumentations sont construites sur la base d’interprétations exclusionnistes de la laïcité. S’ajoute que sur certains sites l’islam – sans aucune spécification – est également ciblé, car il serait porteur d’une religion fondamentaliste qui cache une idéologie impérialiste. Dans ces interprétations qui se nourrissent de la théorie du « choc des civilisations » de Huntington (souvent mentionnée sur ces sites), l’« Occident » est représenté comme étant en guerre contre un « monde musulman » indéfini qui aurait l’ambition d’imposer sa domination culturelle par une guerre civile pour pouvoir influencer la politique interne d’un autre pays, bénéficier de ses ressources économiques et éventuellement se substituer à la population existante. À ce propos, Riposte Laïque écrit : « L’islam n’est pas une religion. Il a qu’un but : la conquête des pays qui ne sont pas encore islamiques. Les musulmans sont sur nos terres pour les transformer en terres d’islam. Ces propos sont également relayés par le site du Bloc Identitaire. Dans les argumentaires de ces organisations, l’islam n’est pas seulement perçu comme un « ennemi extérieur », mais aussi comme un « ennemi interne » en action dans la société française. La violence est décrite comme étant intrinsèque à l’islam et les musulmans présentés comme agressifs, car inspirés par le Coran composé de récits violents et bellicistes. L’une des principales accusations soulevées vis-à-vis des minorités musulmanes est qu’elles ne seraient pas loyales à l’État dans lequel elles vivent, mais qu’elles constitueraient une « Cinquième Colonne », des partisans d’une organisation hostile, cachés au sein de l’État français. Malgré ces différents cadrages et argumentations, l’opposition à l’islam s’accompagne toujours sur ces sites d’une peur liée à la taille du groupe externe qui est perçu comme étant important et en expansion continue »

      Tous les anti islams ne sont pas d’extrême droite et tous les critiques de l’islam non plus ( bien évidemment, mais c’est une lapalissade qu’il vaut mieux énoncer par ici ) mais cette rhétorique très caractéristique l’est. 


    • sls0 sls0 4 janvier 20:28

      @maQiavel
      Merci pour le lien, très intéressant.
      Dans le graphe avec les liens et les noeuds on voit que le front national n’est pas un gros noeuds de relais d’idées d’extrême droite, je serai moins méchant à l’avenir. Mais non je n’ai jamais été méchant avec eux. Ils sont classés à l’extrême droite sans en avoir les idées extrêmes.
      Egalité & réconciliation et ligue francilienne sont deux gros noeuds de relais d’idées pat contre peu de lien entre eux, a regarder de plus près. J’ai téléchargé.


    • sls0 sls0 4 janvier 20:39

      @Conférençovore
      Venant de ta part ça ne peut que me réjouir.
      Toujours aucun argument qui tient la route donc attaque personnel, la signature des petits et mesquins.

      Il y en a qui croient qu’ils réussiront à faire passer leur idéologie nauséabonde en injuriant ou par les attaques ad personam.
      Tout ce que tu auras c’est du plussage d’autres blaireaux dans ton genre mais t’auras raté ta cible.


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 20:52

      @sls0

      Le front national ( RN aujourd’hui) est un organe très particulier. On le classe à l’extrême droite ( et il est vrai qu’il existe une frange d’extrême droite à l’intérieur qui ne se réduit d’ailleurs pas aux historiques) mais il n’y a pas que ça là-dedans, c’est une véritable auberge espagnole qui est tenue d’une main de fer par la famille Le Pen.

      Mais oui, le RN n’est pas un si gros relais virtuel d’idées d’extrême droite et c’est en partie lié à sa stratégie de dédiabolisation et à l’influence de Florian Philippot ( l’étude date de 2017 et avec son départ il y’a une inflexion). Cependant, l’omniprésence de ce parti dans les grands médias en fait tout de même une véritable caisse de résonnance au travers des figures médiatique telles que Jean Messiha par exemple, qui vient de quitter le parti mais qui est complètement décomplexé dans la diffusion de ces idées, il leur a offert une visibilité exceptionnelle. 


    • yoananda2 4 janvier 21:16

      @maQiavel

      Tous les anti islams ne sont pas d’extrême droite et tous les critiques de l’islam non plus ( bien évidemment, mais c’est une lapalissade qu’il vaut mieux énoncer par ici ) mais cette rhétorique très caractéristique l’est. 

      qu’est-ce que tu formulerais comme critique de l’islam toi du coup ? ça serait intéressant (à minima pour moi) de comparer comment tu t’y prends.

      Une critique non essentialisante du coup. Plutôt que de t’ériger contre l’essentialisation, si tu montrais l’alternative, peut être qu’on pourrait comprendre (mieux) l’autre manière de penser ?


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 22:34

      @yoananda2

      Pour bien me faire comprendre, lorsque je dis que tous les anti-islams ne sont pas d’extrême droite et tous les critiques de l’islam non plus, je ne veux pas dire non plus que les critiques essentialisantes le sont forcément. Il existe des critiques essentialistes de l’islam qui ne sont pas d’extrême droite ( quoiqu’il existe des passerelles ), comme celle de la gauche laicarde dont j’avais fait mention dans un autre post.

      Maintenant, pour répondre à ta question (il me semble pourtant qu’on en avait déjà parlé en long et en large mais soit), si on constate que les croyances religieuses sont contextuelles et que ces contextes ( temporels, sociaux, géographiques etc ) sont différents, évolutifs et par conséquent variables, et mènent à des interprétations et des conceptions variables, ce n’est pas la religion elle-même qui produit des méfaits ou des bienfaits par essence comme si elle agissait comme une personne vivante incarnée qui serait bonne ou mauvaise mais les individus concrets qui y adhèrent. Pour donner un exemple, je ne dirai jamais que l’islam est socialement bon ou mauvais dans l’absolu, cependant je considère qu’il y’a des interprétations polémogènes de l’islam qui posent problème dans le contexte français ( celle des jihadistes qui font acte de violence par exemple ) et d’autres qui ne sont pas polémogènes et qui n’en posent pas ( ce qui est le cas de l’écrasante majorité des musulmans).

      Ce qu’il est possible de critiquer ce n’est donc pas l’essence de ces religions ( dont il est impossible de démontrer l’existence, on peut en débattre pendant des siècles sans jamais rien conclure comme sur le sexe des anges ) mais leurs interprétation et compréhension ainsi que la façon dont elles se manifestent en société, c’est-à-dire les pratiques sociales qui en découlent.

      Pour te donner un exemple, voici une critique non essentialiste de l’interprétation salafiste « Pour une critique matérialiste du salafisme ». Je ne dis pas que c’est l’alpha et l’oméga de la critique du salafisme, qu’elle est parfaite ou qu’il n’y a rien d’autre à dire, elle est évidemment critiquable et limitée ( le texte est d’ailleurs assez court), je réponds simplement à ta question à toi qui me demande un exemple d’une critique non essentialisante de l’islam


    • yoananda2 4 janvier 22:59

      @maQiavel

      (il me semble pourtant qu’on en avait déjà parlé en long et en large mais soit),

      en effet, mais lire et comprendre sont 2 choses différentes.

      Pour te donner un exemple

      Ha quand même ...

      « Pour une critique matérialiste du salafisme »

      Haaaaaaaaaaa ... cette fois je comprends (tu es trop théorique il me faut des exemples concrets). Dans mes mots à moi : la critique essentialiste est une critique vue de l’extérieur, et ta (méthode de) critique est vue de l’intérieur.

      Donc on peut critiquer "matérialistement" le salafisme. On doit pouvoir le faire aussi pour l’islam alors non ? après tout ... le salafisme n’est pas plus ou moins un bloc que l’islam.

      Ca donnerait quoi dans ce cas ?


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 23:13

      @yoananda2

      Je ne comprends pas tes mots « la critique essentialiste est une critique vue de l’extérieur, et ta (méthode de) critique est vue de l’intérieur. » Parce qu’en ce qui me concerne ce n’est pas une question d’intérieur ou d’extérieur mais de croyance en l’existence d’une identité intrinsèque et immuable de l’islam vs constat de l’existence d’interprétations et compréhensions variables, évolutives et donc différentes de l’islam.

      Les salafismes ( puisqu’il y’en a de plusieurs types) sont des interprétations de l’islam. L’islam n’existe pas en tant que tel ( jusqu’à preuve du contraire), il existe socialement au travers les gens qui s’en revendiquent. Critiquer leurs interprétations est donc critiquer l’islam. 


    • yoananda2 4 janvier 23:20

      @maQiavel
      l’islam n’existe pas mais le salafisme oui.
      J’ai un peu du mal mais admettons.
      Quelle serait ta critique des 4 lectures principales : hanbalisme, malikisme, hanafisme le chaféisme ?
      tu peux faire un package, pas besoin de tout détailler chaque petite nuance.

      Je ne comprends pas tes mots « la critique essentialiste est une critique vue de l’extérieur, et ta (méthode de) critique est vue de l’intérieur. »

      C’est juste une "traduction" dans mon référentiel personnel ... ça n’a pas grande importance, mais si vraiment ça te pose soucis, j’expliquerais plus en détail, mais je préférerais avoir la réponse à ma question avant si possible.


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 23:49

      @yoananda2

      « l’islam n’existe pas mais le salafisme oui.  »

      Non, je n’ai pas dit ça. J’ai dit que l’islam existe socialement au travers les gens qui s’en revendiquent. Et ces gens l’interprètent. Et ce qu’on nomme « salafisme » est une interprétation particulière de l’islam ( en fait plusieurs car derrière se vocable il y’a des déclinaisons différentes).


      « Quelle serait ta critique des 4 lectures principales : hanbalisme, malikisme, hanafisme le chaféisme ? »

      Donc, dans quel contexte ? Car une critique ne peut pas se faire hors contexte, c’est-à-dire sans des gens qui manifestent leurs lectures par des pratiques sociales spécifiques. C’est comme si tu me demandais « quelle serait ta critique du protestantisme, de l’orthodoxie, du catholicisme etc » alors que chacun de ces courants du christianisme a des déclinaisons différentes dans des contextes différents. C’est ça précisément qui produit des lectures essentialistes. Par contre, si tu me demande de critiquer les églises protestantes qui se revendiquent de la théologie de la prospérité au Brésil depuis 20 ans, là je peux le faire car il y’a des individus et des organisations qui expriment leurs interprétations des textes et qui ont des pratiques sociales qu’on peut observer. Et ce serait pareil pour le communisme, la façon dont il s’est manifesté à Cuba n’est pas identique à la façon dont il s’est manifesté en Russie, en Chine ou au Mozambique, critiquer le communisme "juste comme ça" ne serait pas pertinent. Idem pour le néolibéralisme, ce qu’on critique ce sont des organisations et des institutions spécifiques, pas le truc comme s’il flottait dans un arrière monde par lui même 

      De la même manière, si tu me demande de critiquer le malikisme en France ici et maintenant, c’est possible car il existe des organisations et des mosquées avec des individus dont on peut observer les pratiques sociales. Et il s’avère que je n’ai rien contre ceux qui se revendiquent de cette école en France car ils sont dans leur écrasante majorité pacifiques et n’ont pas une conception politique de leur religion. 


    • yoananda2 5 janvier 09:33

      @maQiavel

      Donc, dans quel contexte ?

      Contexte France 2020 et contexte maghreb/machrek 2020 si c’est possible. Si maghreb c’est trop grand, prends Algérie 2020 et Egypte 2020 par exemple.

      Si c’est trop long de faire les 4 écoles dans tous les contextes, ben prends en 2 ou 3 pour faire un mix. C’est pour avoir des exemples pour comprendre le principe, pas pour avoir une étude complète.


    • ZardoZ ZardoZ 5 janvier 17:01

      @Qaspard Delanuit

      Le vieux sot nous sort toujours la même rengaine tout au long de ses fils insipides, sa triste vie, son scientisme mal digéré, ses histoires de bus belges et bien sur Wikipédia qui pour lui est le summum de la connaissance et de la bienpensance qui le conforte dans sa crétinerie qu’il croit savante.

      Je lui avais d’ailleurs fait la même remarque il y a quelques temps au sujet de Wiki, mais bon, c’est comme pisser dans un violon avec ce vieux psycho-rigide.


    • Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:26

      "Mais d’aventure en aventure
      De train en train, de porcs en porcs (halal)
      Jamais encore, je te le jure
      Je n’ai pu oublier l’couran" 

      Meka’llah récidive, sur la base de ses foutaises de "réification" et de critique des méchants "pseudo-iditentaires " responsables de la mort de... ah merde, de personne, contrairement aux ordures qu’il défend. C’est un régal à chaque coup. Bonne année 2021 (au temps pour moi, 1442)


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 janvier 20:12

      @yoananda2

      "l’islam n’existe pas mais le salafisme oui. J’ai un peu du mal mais admettons."


      Hahaha ! Vous n’avez toujours pas compris ? 

      L’islam n’existe pas : il y a seulement certaines manières de le vivre selon certaines interprétations que certains en font : par exemple le salafisme.

      Mais le salafisme n’existe pas non plus : il y a seulement certaines manières de le vivre selon certaines interprétations que certains en fontEtc.  smiley

      https://www.youtube.com/watch?v=PD2XgQOyCCk




    • Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 20:54

      @Qaspard Delanuit

      Très joli.
      Moi j’avais songé à placer un labyrinthe de glace. Mais les fractales indéfinies sont d’un autre délice.


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 21:29

      @yoananda2

      Bon, là autant écrire des livres, c’est trop vaste.

      Et surtout, mon point de vue est politique, ce qui me pose problème, ce ne sont pas des doctrines en elle-même mais leurs manifestations en pratiques sociales ( comme les prières de rue par exemple ) ou des conceptions politiques de la religion islamique ( comme par exemple la volonté de faire de l’islam la source unique en matière de législation en France).

      Donc plutôt que de critiquer des courants comme s’ils étaient des blocs insécables, la question est plutôt : quelles sont les pratiques et les conceptions de cette religion que l’on peut considérer comme inacceptables. Parce qu’en dehors de ces pratiques et conceptions, moi je n’ai aucune critique à formuler, à partir du moment où une religion se vit comme une expérience de vie personnelle et associative, ça ne me regarde pas, chacun fait ce qu’il veut. 


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 21:46

      critique des méchants "pseudo-iditentaires " responsables de la mort de... ah merde, de personne

      Wow, je viens de comprendre : seuls ceux qui sont responsable de la mort d’autrui sont critiquables smiley . Voilà qui explique ma connerie abyssale, je fais mon méa culpa d’avoir eu l’outrecuidance de critiquer des gens qui n’ont assassiné personne. Mais au fait, Tatiana Ventôse que notre conführer nazional n’a pas hésité à traiter, je cite, de « petite conne », de « lâche », d’ « insupportable petite donneuse de leçons », elle a tué combien de personnes ?  smiley

      L’essence de mon bon sens populaire bien droitier qui se personnifie  : Nan attend maQiavel, fais pas le malin : lui a le droit de critiquer qui il veut dans les termes qu’il veut, après tout c’est le conführer nazional, il a compris les lois de la nature et de l’histoire, pas un con au bas QI comme toi. Toi, tu ne l’ouvriras que lorsque tu critiqueras des assassins, t’as compris pauvre merde islamo gauchiste dégénérée ? smiley


    • yoananda2 5 janvier 22:28

      @maQiavel

      Bon, là autant écrire des livres, c’est trop vaste.

      j’ai un peu l’impression que tu te caches derrière ton petit doigt la.

      quelles sont les pratiques et les conceptions de cette religion que l’on peut considérer comme inacceptables.

      Ouai ben vas-y, je t’écoute. Qu’est-ce que tu critiques comme "pratique et conception" ? parce que bon, depuis le début de ma question, tu tergiverses. A chaque fois tu explique pourquoi tu veux pas critiquer l’islam en repoussant toujours plus loin.

      A chaque fois "on peut pas critiquer ceci", "on peut pas critiquer cela". Ma question est simple : qu’est-ce que tu peux critiquer, un exemple stp.

      Je ne dis pas ça pour être insultant, c’est un simple constat.

      Tu veux pas une critique essentialiste. Soit.

      Tu veux pas critiquer l’islam. Soit.

      Tu veux pas critiquer le malikisme en france 2020 (par exemple). Soit.

      Donc il reste quoi à la fin que tu acceptes critiquer ?

      Tu fais pas tant de chichi pour critiquer "l’extrême droite" ou les "pseudo-ou-pas-identitaire" ... la tu prends tout en bloc, tu ne découpe pas en sous-mouvance qu’il faut contextualiser, puis ensuite en sous-pratiques.

      Donc j’attends, une critique d’un truc qui vient de la sphère islamique pour comparer à mes propres critiques (c’est mon seul but depuis le début, comprendre cette autre manière de critiquer qui t’es tant chère, mais la ...)


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 5 janvier 23:27

      @yoananda2

      Il ne faut pas non plus essentialiser le concept de critique. La critique ne peut s’autocritiquer qu’à partir du constat de sa propre pratique sociale qui dépend de l’interprétation que certains font du concept de critique qui n’existe pas en soi. C’est pourtant simple. Voici un schéma parfaitement clair de ce raisonnement (mais je me demande quand même si vous n’êtes pas un peu de mauvaise foi et si je ne perds pas mon temps avec un troll) :
      https://encrypted-tbn0.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRHp99xhzaYn7bMfA-cTkX7wzqi0ZgGONmlLw&usqp=CAU

       smiley


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 23:54

      @yoananda2

      « depuis le début de ma question, tu tergiverses  ». 

      Mais plus haut, je ne t’ai pas mis une critique du salafisme sous le nez ? Qu’est ce que je dois faire, un copier coller de ce qui est écrit dedans ? Ou alors il faut que je dise que les groupes salafistes sont animés par un fantasme sur des origines de l’islam supposée pures et qu’ils tentent de reproduire, ce qui mène à des carricatures d’une identité prétendument islamique, une identité éradicatrice se référant donc à un passé créé de toutes pièces mais né du présent et de ses contradictions ? Et qu’il est historiquement une réaction vis-à-vis d’un idéal blessé qui puise ses racines dans le désenchantement provoqué par la première guerre mondiale avec le démantèlement de l’Empire ottoman, l’abolition du califat, la domination occidentale et la montée en puissance de nouvelles formes de socialisation. Que dans sa forme jihadiste violente il emprunte tous les outils de la modernité qu’il prétend combattre et contre lequel il s’est constitué ?

      On peut continuer comme ça des pages et des pages, je dois tout écrire ? Est-ce que tu m’as déjà vu tout écrire sur l’extrême droite ? C’est impossible dans un post, autant écrire une succession d’articles. Que ce que je te dise ne te satisfasse pas ou que tu la trouve faible c’est tout à fait normal, en réalité il ne peut pas en être autrement, mais ne me dis pas que je tergiverse ou que je me cache derrière mon petit doigt alors que dès le départ je t’ai donné un lien.

      « Qu’est-ce que tu critiques comme "pratique et conception" ? »

      Et là aussi il faut que je dise tout ou que je donne des exemples ?

      Si c’est des exemples, je peux en donner quelques-uns. Mais s’il s’agit de tout dire, tes demandes sont impossibles à satisfaire, quel que soit le sujet. Pour reprendre ton analogie, il me serait impossible de tout dire des conceptions que je critique à l’extrême droite, autant écrire un livre, mon propos ne peux être que partiel.

      Des conceptions : celles qui sont politiques et qui se confrontent à notre cadre normatif laïc. Comme par exemple celles qui consistent à faire de l’islam une source de législation comme c’est le cas de certains groupuscules salafistes. Comme par exemple celles qui consistent à soumettre tous les citoyens de confession musulmane à l’autorité de la Charia en leur imposant l’uniformité de l’identité et à parler en leur nom. Par exemple celles qui consistent à rétablir l’interdiction du blasphème. Ou encore celles qui consistent à exiger le port de signe religieux pour les agents publics.

      Des pratiques contraire à notre législation comme celles qui consistent à occuper la voie publique pour faire des prières, à exciser, à exercer une contrainte physique pour imposer une norme religieuse. On pourrait également parler des pratiques qui sont aujourd’hui légales mais qui posent des problèmes en termes de souffrance animale comme l’abattage rituel.

      Et encore une fois, on peut continuer comme ça longtemps. Si je ne répond pas à ta question, je n’ai aucune idée de ce que tu recherches.


    • Conférençovore Conférençovore 6 janvier 10:22

      "Mais au fait, Tatiana Ventôse que notre conführer nazional n’a pas hésité à traiter, je cite, de « petite conne », de « lâche », d’ « insupportable petite donneuse de leçons », elle a tué combien de personnes ?  "

      Ca retient un détail de forme complètement anodin au milieu d’un post (unique ou presque... petite différence avec la critique via des milliers de posts mais bon... on est plus à ça près) par ailleurs argumenté sur le parcours de la miss et son volte-face un peu pathétique tant sur la forme que le fond pour le ressortir ultérieurement... Bref, outre le procédé minable c’est une nouvelle fois une tentative désespérée d’évacuer la frustration d’avoir été poissé dans ses innombrables et grotesques contorsions sur le sujet qui tue.
      Ce genre de post dont le caractère burlesque échappe à son auteur fait bigrement penser à la scène de la 2CV de Bourvil percutée par la grosse berline de De Funès.  


    • yoananda2 6 janvier 10:47

      @maQiavel
      (Oui, j’ai bien évidement lu l’article sur le salafisme en entier)

      Comme par exemple celles qui consistent à faire de l’islam une source de législation comme c’est le cas de certains groupuscules salafistes. Comme par exemple celles qui consistent à soumettre tous les citoyens de confession musulmane à l’autorité de la Charia en leur imposant l’uniformité de l’identité et à parler en leur nom. Par exemple celles qui consistent à rétablir l’interdiction du blasphème. Ou encore celles qui consistent à exiger le port de signe religieux pour les agents publics.

      Des pratiques contraire à notre législation comme celles qui consistent à occuper la voie publique pour faire des prières, à exciser, à exercer une contrainte physique pour imposer une norme religieuse. On pourrait également parler des pratiques qui sont aujourd’hui légales mais qui posent des problèmes en termes de souffrance animale comme l’abattage rituel.

      Ha quand même !!! Ben dis donc ... combien de messages pour en arriver à une "vrai" substance. Enfin, un début. Bon passons et essayons d’avancer.

      ((L’excision n’est pas musulmane au passage, ça m’étonne que l’ai foutue dans la liste.))

      ((quand je demande des exemples, je ne crois pas avoir jamais demandé une liste de tous les exemples dans tous les contextes, mais quelques cas pour voir ta méthode/démarche))

      Si je comprends bien, ce sont toutes les tentatives d’imposer une loi contraire à celle de la république (tu remarqueras que je ne dis pas "notre loi"), et toutes les pratiques contraires. Essentiellement c’est ça si je t’ai bien lu.

      Donc, c’est une critique de "l’islam" (dans le sens l’interprétation qu’en fait les gens) en France 2020. Quid des pays du Maghreb par exemple ?

      (me réponds pas qu’il faudrait écrire 36 livres stp, je peux les écrire moi-même, j’ai pas besoin de toi pour ce genre de réponse)

      A priori, est-ce que j’ai raison de dire que ces critiques n’ont aucun sens si on les rapporte à un pays musulman du coup, puisque tu te moques bien de savoir si leurs lois nationales sont en désaccord avec celles de la république (ce qui est normal, c’est pas une critique). Est-ce que tu critiques par exemple la peine de mort pour apostasie contraire aux droits de l’homme ou bien tu t’en fous ?

      C’était un aparté. Je voudrais revenir sur le cas français.

      Sur la base de ces idées et pratiques contraires à la république, ensuite, comment tu procèdes ? je suppose que tu vas essayer de mettre des chiffre derrière chaque case, pour avoir un ordre d’idée de combien de personnes ça concerne, en utilisant des sondages, ou bien ?

      Qu’est-ce que tu fais de la culture et des mœurs qui sont "incompatible" ou "dérangeants" mais pas illégaux. Par exemple cracher par terre (tu vas peut être me sortir des stats comme quoi c’est un trait "français" mais moi je n’ai jamais vu que des maghrébins le faire) ? ou bien le rapport aux femmes ? ou même le voile ? Même s’il était légal (et il l’est en partie) culturellement je sais que ça ne te gène pas toi, mais si ça dérange beaucoup de français, tu fais quoi de ça ? ou le rapport à l’histoire ? par exemple, le fait qu’un musulman ne va pas avoir du tout la même lecture de l’histoire qu’un gus comme moi ...

      Qu’est-ce que tu fais du communautarisme ? qui n’est pas illégal car tu ne peux pas interdire aux gens d’être amis "entre eux" ?

      Dernière remarque : tu critiques les tentatives d’imposer des lois contraires à celle de la république. Mais si la république adoptais ces lois, du moins certaines. Qu’elle autorise l’abattement rituel parce que osef de la souffrance animale, qu’elle interdise le blasphème parce que la liberté d’expression ça va bien hein, qu’elle autorise les mariages "temporaire" (par exemple) ou les tribunaux islamique (comme ça c’est fait en Angleterre), ça ne serait plus anti-républicain puisque ça serait républicain, mais ça serait exactement les mêmes lois que tu critiques dans ce post.

      Tu les critiques non pas pour ce qu’elles sont, mais juste parce qu’elles sont contraire au contexte actuel français ? ou bien ?

      Donc je résume. Dans l’idéal, j’aimerais que tu répondes à mes questions, et non pas que tu m’expliques je ne sais quoi autour de mes questions pour ne pas y répondre. Je ne te demande pas de liens, pas de livre, juste des réponses de quelques lignes, avec qq exemples concrets comme tu as finis par le faire pour "l’islam en France 2020".

      • Question 1 : critique des mêmes lois/pratiques que tu as dénoncé pour la France, mais appliqué à un autre pays, comme le Maroc par exemple, ou pas
      • Question 2 : quelle est l’étape d’après ? on rajoute des stats ?
      • Question 3 : et les moeurs et la culture qui dérangent mais sont pas illégaux ? tu critiques ou pas ?
      • Question 4 : et si la république allait ou va dans le sens des "islamistes" ?

    • yoananda2 6 janvier 11:41

      @yoananda2
      j’ajoute sur volet "moeurs culture" de ma question que si tu réponds "si c’est légal, je m’en fou" qu’on a quand même des petits effets de bords du genre : "Laïcité à l’école : Près d’1 enseignant sur 2 déclare s’être déjà autocensuré pour éviter les problèmes" paske, comme je disais-je, pas la même lecture de l’histoire (entrôtre)


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 15:14

      @yoananda2

      Question 1

      Exactement, je ne critique pas des pratiques pour ce qu’elles sont, mais parce que je les juge contraires à nos normes et à mes aspirations sociales. Je ne suis pas un impérialiste qui veut imposer les valeurs de la République française ou les droits de l’homme à l’étranger. En tant que défenseur de la souveraineté nationale, je considère que chaque pays devrait pouvoir édicter librement les lois qui lui sied. Je ne critique jamais la politique intérieure des pays étrangers si ce n’est pour dire que je ne veux pas de tel ou tel autre aspect de cette politique en France. Par exemple, lorsque je critique la militarisation de la police américaine, ce n’est pas pour dire que c’est bien ou mal pour les américains mais que je n’en veux pas en France. Idem lorsque je critique le système de contrôle technologique de la population chinoise, les Chinois font ce qu’ils veulent mais je ne veux pas de drones avec des programmes de reconnaissance faciale et des notes sociales en France. Eh bien c’est pareil pour la peine de mort pour apostasie, tant que ça ne se passe pas en France je m’en contre fiche.

      Question 2

      Il faut évidemment faire un inventaire quantitatif de ces conceptions et pratiques qui posent des problèmes. Et mettre en place une stratégie pour lutter contre elles ( et nous en avions déjà parlé longuement avec toi et micnet à l’époque avec de nombreux exemples, donc je passe ).

      Question 3

      Je ne crois pas au postulat d’incompatibilité culturelle pour plusieurs raisons. Donc je ne sais pas comment te répondre sur quelque chose que je ne crois pas. Mais de manière générale, sur les questions de mœurs et de culture, ce qui prévaut pour moi, ce sont les droits individuels : d’un côté chacun devrait avoir le droit de faire ce qu’il veut tant qu’il ne viole pas la loi et de l’autre côté le législateur devrait être bornées par le respect des droits individuels. Ça veut aussi dire que chacun peut faire des choix individuels ou avoir des opinions qui en choquent d’autres ou qui les offusquent. Par exemple, des gens peuvent bien être énervé à la vue d’un voile, ils ont le droit de ne pas aimer ce bout de tissus et de le faire savoir, ça n’empêche pas la personne qui le porte de mettre ce qu’elle veut sur sa tête. Dans une société on est forcément offusqué ou choqué par les choix des autres et je ne vois pas comment il pourrait en être autrement.

      Question 4

      Je ne comprends pas ta question. Si la République adopte ces lois, alors elle les adopte, ce serait un fait. Est-ce que tu me demandes si je serais d’accord avec ce fait ? Si c’est bien ça ta question, alors la réponse est bien évidemment non, le combat politique consiste précisément à ce que des normes soient ou ne soient pas admisses au plus haut niveau de l’Etat. Donc, en rapport avec le point 2, il y’a des stratégies qui peuvent être mise en place pour éviter ça. Mais ce scénario qui suppose une conquête du pouvoir en France par les islamistes me semble complètement fantasmagorique. Le danger que posent les islamistes n’est pas qu’ils risquent de conquérir le pouvoir et imposer la loi islamique mais c’est la possibilité qu’ils puissent unifier une portion conséquente des musulmans de France derrière la bannière d’une grande organisation qu’ils dirigeraient.

       

      PS : « L’excision n’est pas musulmane au passage, ça m’étonne que l’ai foutue dans la liste ».

      —> Le fait est qu’il existe des musulmans qui excisent au nom de leur religion, et si on n’est pas dans un paradigme essentialiste, c’est ce que font les individus au nom de leur religion qui compte, pas ce qu’on s’imagine soi-même être la vérité religieuse.


    • yoananda2 6 janvier 17:56

      @maQiavel
      d’abord, merci, pas de chichis, pas de détours, tu as répondu. J’apprécie.

      Question 1 : rien à demander de plus
      Question 2 : ok. Je ne te redemande pas tes chiffres, on a déjà abordé la question. Toi tu te contentes des chiffres actuels et tu te refuses à extrapoler ce qu’ils seront dans l’avenir. Je t’ai demandé plusieurs fois et tu t’y refusais. J’ai juste ou pas ?
      Question 3 : tu as répondu en disant que tu n’y croyais pas : ça me va. Ce qui est logique d’un point de vue républicain (c’est à dire individualisant) comme le tien. C’était pour vérifier. Pour moi c’est un point aveugle cette manière de croire. Tu n’es pas le seul dans ce cas. Pour toi l’islamisation des lois n’a rien à voir avec l’islamisation des moeurs et de la culture.
      Question 4 : Tu as compris puisque tu as répondu smiley Donc pour toi le danger serait celui de la partition, c’est bien ça ?

      PS : jamais entendu un musulman exciser AU NOM de l’islam (mais au nom de coutumes africaines oui). Je suppose que cette affirmation est sourcée si tu l’affirmes. Si tu as un lien je veux bien jeter un demi coup d’oeil pour m’actualiser sur ce point (mais au pire, tant pis, c’est un détail).


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 19:04

      @yoananda2

      Point 2 : Non, je n’avais pas dit que je me refuse d’extrapoler en général mais qu’extrapoler sur 50, 100, 500 ans ou plus n’a aucun sens puisque plus on avance dans le temps, plus la possibilité que des événements qu’on avait pas du tout prévu ou pensé surviennent est grande. Et même lorsqu’on extrapole sur 10 ou même 30 ans ( ce qui reste encore de l’ordre de l’entendement humain), il faut bien se rendre compte que son extrapolation reste une hypothèse parmi d’autres et non LA réalité (comme s’il fallait considérer que ce qu’on extrapole est déjà arrivé).

      Point 3 : Non seulement l’islamisation ( comprise comme la somme de choix individuels et d’opinions relevant de la religiosité islamique ) n’est pas à corréler à une montée en puissance de l’islamisme ( comprise comme doctrine politique se référent à l’islam ) mais en plus elle constitue une dynamique qui s’y oppose.

      Point 4 : Non. Le danger c’est la constitution d’une communauté musulmane qui unifierait une grande partie des musulmans et qui serait suffisamment puissante pour constituer un Etat dans l’Etat ( et ça c’est quelque chose qui arrangerait certains réseaux islamistes mais aussi identitaires qui sont dans une logique « eux » et « nous » ). Heureusement, on est encore loin.

      « Je suppose que cette affirmation est sourcée si tu l’affirmes ». 

      Evidemment, ça ne sort pas de ma tête. Je fais référence à une enquête de l’ UNICEF sur les mutilations génitales qui a montré que la croyance selon laquelle l’excision est une obligation religieuse est très répandue.


    • yoananda2 6 janvier 19:14

      @maQiavel

      Non, je n’avais pas dit que je me refuse d’extrapoler en général

      Oui mais bon, même soucis que souvent avec toi : plutôt que me dire comment tu extrapoles, tu vas me pondre des tartines pour m’expliquer les 50 nuances d’extrapolations que tu te refuses à faire (et dont on se branle pour être franc). Tu veux pas juste dire ce que tu anticipes épibasta ?

      Ché pas pourquoi tu parles en "miroir" comme ça, des tartines pour dire ce que tu veux pas dire, au lieu de simplement dire ce que veut bien dire.

      pour constituer un Etat dans l’Etat

      C’est quoi un état dans l’état ? tu pourrais me donner un exemple ou c’est déjà arrivé ?

      point 3 : c’est contre-intuitif. Tu peux expliciter comment l’islamisation s’oppose à l’islamisme ? Les stats dont je dispose ne favorisent pas cette thèse. Alors, soit on n’a pas les même, soit on en fait une lecture différente.

      ( comprise comme la somme de choix individuels et d’opinions relevant de la religiosité islamique )

      C’est la ou on diffère. Pour moi, la sociologie c’est bien plus que des sommes. Je trouve ça très simpliste.


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 20:08

      @yoananda2

      Il y’a quelque chose qu’il faut que tu comprennes : je lis tes mots et ce sont eux que j’essaie de comprendre. C’est quelque chose d’évident que je n’ai jamais jugé utile d’énoncer mais qui apparemment ne l’est pas pour toi. Je n’essaie pas de deviner ce que tu essaie de dire derrière tes mots. Tu me demande « Toi tu te contentes des chiffres actuels et tu te refuses à extrapoler ce qu’ils seront dans l’avenir. Je t’ai demandé plusieurs fois et tu t’y refusais. J’ai juste ou pas ?  ». Je lis ta question et j’y répond en gros que non, tu n’as pas juste, je ne refuse pas d’extrapoler. Et factuellement, là j’ai répondu à la question que tu as formulée. Maintenant, comment veut tu que je devine que ce qui se cachait derrière ta question était « qu’est ce que tu anticipes » ?  smiley

      Pourquoi ne pas demander ça directement au lieu de poser une question dont la réponse n’avait rien à voir avec ce que tu recherches pour ensuite me le reprocher ?  smiley Soit précis dans tes questions en utilisant les mots adéquats pour que je les lise et y réponde, je ne suis pas bon pour les deviner ce que les gens ont dans leur tête.

      Même cette question-là « Tu ne veux pas juste dire ce que tu anticipes épibasta ? » Si je ne te connaissais pas, je te répondrais que c’est trop vague comme question, anticiper sur quoi ? Mais comme je commence à comprendre ton mode de fonctionnement, je devine que ce que tu essaies de me demander c’est de choisir moi-même un sujet sur lequel extrapoler pour voir comment je fais. Je suis obligé d’aller au-delà de tes mots pour tenter de deviner ce que tu penses.  smiley

      Bref … 

      Point 2 : Je choisi l’exemple de l’intensification de l’identité religieuse en fonction de l’âge. On constate en effet un effet âge plus la cohorte est jeune et plus les musulmans sont religieusement rigoristes. Maintenant, ça ne veut pas dire qu’ils le resteront. J’anticipe donc qu’au cours de leur vie les individus de cette cohorte s’éloigneront des formes les plus rigoristes de rapport au religieux avec l’âge. 

      Point 3 : Je l’avais expliqué en long et en large sur ce fil.

      Sinon je n’ai pas dit que la sociologie ce sont des sommes. Je ne parle pas ici de la sociologie en tant que méthode d’analyse mais de l’islamisation comme un phénomène social observable. Et au cas tu me dis encore que je réponds à côte, je réponds à ces mots « Pour moi, la sociologie c’est bien plus que des sommes » et je les lis et je ne sais pas du tout ce qu’il faut deviner derrière.

       

      Point 4 : Un Etat dans l’Etat est une organisation qui dispose de fonctions régaliennes. Oui c’est déjà arrivé dans l’histoire de France avec les templiers qui étaient une force militaire, qui avaient le pouvoir de rendre justice à leurs membres, de battre monnaie et qui en plus relevaient de l’autorité d’un autre Etat, à savoir la papauté.

      Donc, une organisation musulmane qui constituerait un Etat dans l’Etat serait par exemple une organisation qui appliquerait la loi musulmane aux musulmans, qui partagerait le monopole de la violence avec l’Etat français et qui serait lié à un autre Etat.

      ( J’ai répondu à la question que tu as posée « C’est quoi un état dans l’état ? tu pourrais me donner un exemple ou c’est déjà arrivé ? », s’il y’avait autre chose qu’il fallait deviner derrière cette question, je n’y peux rien, je ne devine rien )


    • yoananda2 6 janvier 21:48

      @maQiavel
      ma langue natale, c’est les maths (pour ainsi dire). Je ne suis pas alaise en Français, et ça ne s’est pas arrangé avec le temps. Je vais essayer d’être plus "littéral" dans mes questions.

      Point 2 :

      J’anticipe donc qu’au cours de leur vie les individus de cette cohorte s’éloigneront des formes les plus rigoristes de rapport au religieux avec l’âge. 

      Ok, je l’anticipe aussi. Qu’anticipes tu d’autres par rapport à ce rigorisme croissant de la jeunesse ?

      Point 3 : je n’avais pas compris, et ce que je ne comprends pas, je ne le retiens pas. Désolé, ton message initial (après relecture) était clair. Je ne vois pas les choses comme toi, mais ok. Je conçois qu’on le voit comme tu fais. Disons que je trouve tes analyses hémiplégiques mais peut être que tu n’as pas tout dit non plus.

      « Pour moi, la sociologie c’est bien plus que des sommes » et je les lis et je ne sais pas du tout ce qu’il faut deviner derrière.

      Il n’y a rien à deviner. Si tu veux savoir tu demandes. Si tu veux pas savoir, tu demande pas. Simple.

      Point 4 : merci, ça réponds, tu as bien compris ma question. C’est le seul cas connu ou il y en a d’autres ?

      Je ne veux pas brûler les étapes, mais je penses qu’il a une autre question qui est en train d’émerger dans mon cerveau. J’attends tes réponses avant de la poser.


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 23:01

      @yoananda2

      « Il n’y a rien à deviner. Si tu veux savoir tu demandes. Si tu veux pas savoir, tu demande pas. Simple ».

      Très bien. Je n’essaierai donc pas de deviner quoi que ce soit. Mais dans ce cas, il ne faut pas me dire que je parle en miroir et patati patata lorsque je réponds simplement aux questions qui me sont posées.

      Point 2

      Qu’avec la crise cette proportion risque d’augmenter car les personnes les mieux insérées sont celles qui ont le plus de chance de rejeter les attitudes les plus rigoristes dans le rapport à l’islam. Et comme c’est une islamité de rupture avec celle des ascendants, on peut se retrouver dans une configuration où les mosquées seront encore plus marginalisées qu’elles ne le sont aujourd’hui ( 60 % des musulmans ont déjà un rapport distancié ou inexistant avec les lieux de culte, ce taux risque d’augmenter).

      Et avec cette augmentation de proportion, il est aussi possible que dans la décennie qui vient, on assiste à une augmentation spectaculaire d’un certain type de violence qu’on nomme « le terrorisme du coin de la rue » dans lequel un quidam, souvent très jeune qui s’attaque à un autre quidam avec des moyens rudimentaires comme les armes blanches, comme on l’a vu à Conflans ou à Nice la fin de l’année passée.

      Point 4

      Oui, il y’a beaucoup de cas. L’histoire de France si on veut caricaturer à l’extrême, c’est l’Etat royal qui va absorber au cours des siècles les puissances féodales qui constituaient des Etats dans l’Etat précisément. En d’autres termes, l’Etat français s’est constitué contre les féodalités et la République qui a hérité cet Etat de la royauté est décrite dans les institutions comme une et indivisible, cela va avoir une conséquence notable sur notre culture politique et explique pourquoi en France, on ne pourra pas accepter qu’il puisse exister des « conseils de la Charia » qui font des recommandations aux tribunaux comme en Angleterre.


    • yoananda2 6 janvier 23:19

      @maQiavel

      Qu’avec la crise cette proportion risque d’augmenter car les personnes les mieux insérées sont celles qui ont le plus de chance de rejeter les attitudes les plus rigoristes dans le rapport à l’islam.

      Pas compris. La proportion de qui va augmenter ? les jeunes rigoristes ? du coup pourquoi ça marginaliserait les mosquées 

      La montée du terrorisme de coin de rue, tu l’attribue à quelles causes ? (ne me réponds pas "à l’augmentation du rigorisme chez les jeunes, stp, je demande une cause plus profonde)

      explique pourquoi en France, on ne pourra pas accepter qu’il puisse exister des « conseils de la Charia » qui font des recommandations aux tribunaux comme en Angleterre.

      ha ok. Je savais pas. Je n’ai jamais bien pigé d’ou ça venait cette histoire de "une et indivisible" (que je trouve complètement con perso). Du coup la république une et indivisible tu vois ça comme un atout ou un handicap rapport à ces questions islamiques.

      Autre question : cette histoire d’état "islamique" (c’est ainsi que tu le nommerais ?) dans l’état républicain (qui n’est français que d’origine selon moi) tu l’évalue à quel niveau de probabilité, si les tendances actuelles se poursuivent ? (je ne dis pas qu’elles se poursuivront)

      Mais dans ce cas, il ne faut pas me dire que je parle en miroir

      il ne faut PLUS ... oui, car c’était nécessaire pour qu’on se comprenne mieux me semble-t-il.


    • maQiavel maQiavel 7 janvier 00:52

      @yoananda2

      Point 2  : Oui, la proportion de jeunes rigoristes risque d’augmenter avec la crise car il existe une corrélation entre la déshérence sociale et cette rigidité religieuse. Ça marginaliserait les mosquées parce que ces jeunes sont généralement en rupture avec l’islam pratiqués par leurs parents et grands-parents. Je dirai même qu’il y’a plus qu’une simple rupture, il y’a du mépris, la tendance qui se dégage chez les jeunes de cette catégorie est qu’ils méprisent le patrimoine culturel islamique hérité des ascendants. Il y’a chez beaucoup de ces jeunes-là un paradigme qui est « je suis plus musulman que mon père ». C’est ainsi qu’ils réinventent à partir de zéro une pure religiosité coupée de la tradition et de tout ancrage social. Cette catégorie de jeunes n’est pas l’expression d’une communautarisation musulmane, elle est au contraire le résultat d’une perte du sens communautaire et d’une reconstruction individuelle et virtuelle des repères religieux. Ce n’est pas la pratique religieuse qui les intéresse, c’est l’activisme religieux, ils se reconstituent une personnalité islamique à partir de marqueurs déculturés, qui peuvent être vestimentaires, ou bien linguistiques (par exemple ils vont émailler leur discours en français de formules en arabe toutes faites, assez mécaniques). Et cette catégorie a tendance à décrédibiliser toute autorité religieuse traditionnelle, c’est la raison pour laquelle ils ne sont quasiment jamais associés à une mosquée.

      Pour ce qui est des profils à l’origine du terrorisme du coin de la rue, ils sont souvent issus de la catégorie que je viens de décrire. Il y’a deux grandes causes dans leur passage à l’acte  : sociales et culturelles. On voit chez eux une perte des repères culturels, religieux, linguistiques qui se rajoute à une déstructuration sociale. Et au cœur de leur personnalité, on constate un phénomène de « déculturation ».

      Point 4  : Oui, le fait que la République soit une et indivisible reste un atout (malgré les coups de canifs que nos fabuleuses élites donnent à ce principe). Ce principe, même très mal appliqué rend notre organisation politique réfractaire aux projets islamistes que j’ai décrit plus haut : nous sommes tous égaux devant la loi, il est donc interdit à quiconque de se prévaloir de ses croyances religieuses pour s’affranchir des règles communes.

      Pour ce qui est de la probabilité de l’émergence d’un Etat islamique dans l’Etat, ici et maintenant elle pratiquement nulle pour la bonne et simple et raison qu’il n’y a pas d’organisation rassemblant une grand proportion de musulmans. Cependant, si les tendances actuelles se poursuivent et surtout si se met en place une idéologie dominante qui amalgame systématiquement l’ensemble des musulmans aux actes de violence commis au nom de l’islam, une telle organisation pourrait se constituer par réaction d’autodéfense. Et à ce moment-là, la probabilité de voir un Etat musulman dans l’Etat augmentera drastiquement, aujourd’hui cette hypothèse est risible mais dans cette configuration là ça deviendra une véritable possibilité. 


    • yoananda2 7 janvier 10:35

      @maQiavel
      ok. Je penses que nos analyses ne sont pas si tant différentes dans le fond même si tu risques de prétendre le contraire. Mais passons, je ne cherche pas à ce qu’on soit d’accord, juste à comprendre.

      Point 2 : ok, je comprends mieux. Tu ne parles pas de l’influence du net, pourtant reconnue officiellement comme participant à la radicalisation des jeunes générations. Un oubli ?

      Point 4 : tu affirmes que c’est un atout mais tu ne le démontres pas. Et je t’avoue ne pas comprendre pourquoi c’est un atout. Donc voici la question que je te poses : s’il finissait par arriver ce que tu redoutes, un état dans l’état, mais si, ce nouvel équilibre faisait que les musulmans radicaux se sentent satisfait et que ça les calme, et que au final, le niveau de violence baisse ... est-ce que au final ça ne serait pas mieux ainsi plutôt que d’avoir bataillé pour un idéal abstrait de "une et indivisible" qui, bien qu’il ai une histoire derrière lui n’en reste pas moins arbitraire pour beaucoup, notamment ceux qui ne partagent pas ces références historiques (parce qu’ils viennent d’une autre culture) ?
      Je veux dire : préserver la république unie, ça peut avoir du sens pour les français dont l’histoire ancestrale est liée à celle de la république, mais pour les français récemment importés (depuis les années 70 disons) ...
      Est-ce que tu comprends ma question ou est-ce que je la reformule ?

      PS : c’est quoi la différence entre l’état dans l’état et la partition ? l’état dans l’état c’est l’étape d’avant la partition ? c’est ça ?


    • maQiavel maQiavel 7 janvier 11:24

      @yoananda2

      Point 2 : Non, ce n’est pas un oubli mais un choix, il est impossible de parler de tout en quelques lignes dans un résumé, il y’a forcément des tas de choses que je suis obligé de laisser de côté.

      Pour ce qui est des musulmans radicaux qui passent à la violence, rien ne peut les satisfaire. Ce sont des jeunes, peu qualifiés et peu insérés sans véritable passé religieux, qui ne passent presque jamais par l’étape de la pratique quotidienne extrêmement normative de la religion et qui choisissent d’emblée un islam violent. Ces radicaux-là, ne sont pas intéressés par la mise en place d’un projet politique ou d’une nouvelle société, ils sont très différents des terroristes à l’ancienne qui avaient un idéal social. Ce qui caractérise ce terrorisme là, ce n’est pas la construction d’un projet politique ni même utopique, c’est que la violence n’est pas un moyen mais une fin en soi. Tous ces jeunes cherchent la mort en espérant aller au paradis, on a affaire à des gens qui cherchent leur propre salut en semant la mort et par leur propre destruction. Donc, s’imaginer qu’islamiser la République fera baisser le niveau de violence est une illusion, ils n’en ont rien à foutre de ça.

      Sans même parler du fait que faire des concessions est d’une faiblesse et d’une lâcheté politique qui ne ferait qu’empirer les choses puisque ça gargariserait les islamistes non violents comme les frères musulmans qui eux, ont un projet politique. La France a une identité politique qui est le résultat de son histoire. Ceux qui estiment que notre culture politique est mauvaise sont totalement libre de partir dans des pays dont la culture politique est plus adaptée à leurs aspirations. Mais je ne vois aucune raison de changer la nôtre, simplement parce qu’elle ne plait pas à une petite minorité ( en gros 28 % des musulmans et au passage, pour les français « récemment importés » comme tu les nommes, le principe de République unie et indivisible ne pose aucun problème pour l’écrasante majorité). Une organisation politique n’a pas vocation à faire l’unanimité ou à satisfaire tout le monde, il y’a toujours des mécontentes mais c’est la vie ça, pas besoin de tout modifier pour leur plaire, quand on n’est pas content, on se barre sous d’autres cieux et si on veut tout de même imposer son idéal politique, on est combattu, c’est comme ça. 


      Point 4 : Lorsqu’on parle de partition territoriale, ça signifie qu’un territoire devient en lui-même une entité politique autonome. Et ce scénario là pour la France relève du fantasme parce que ça suppose que ces enclaves puissent être défendues militairement contre l’Etat Français, puissent établir des relations diplomatiques avec d’autres Etats, qu’ils puissent s’approvisionner en cas de blocus etc, là on est dans de la pure fiction. Alors qu’une organisation qui constitue un Etat dans l’Etat ne se coupe pas territorialement de l’Etat central, elle ne recherche pas une autonomie, elle est en symbiose avec lui mais essaie de capter certaines de ses fonctions régaliennes ( comme rendre justice par exemple).



    • yoananda2 7 janvier 12:12

      @maQiavel
      point 4 : merci pour la précision. Question sans importance / incidence (c’est par curiosité) : pourquoi un président a parlé de "partition" alors ? tu serais mieux renseigné que lui ou bien tu penses qu’il a dit n’importe quoi pour faire parler de lui ?

      point 2 : je ne suis pas d’accord avec tout, mais je comprends.

      merci. Plus de questions je pense.


    • maQiavel maQiavel 7 janvier 12:37

      @yoananda2

      Point 4

      Il faut remettre la phrase dans le contexte mais les politiciens sont des communicants. Lorsqu’ils parlent, c’est pour s’adresser à un auditoire et engranger de la sympathie électorale. De plus, dans le débat public, beaucoup de mots sont faussés dans un sens catastrophiste. On parle de « partition » ou de « séparatisme » pour désigner un phénomène d’hétérogénéité culturelle alors qu’en principe, ces mots sont utilisés pour désigner un territoire qui s’autonomise pour devenir indépendant. C’est exactement la même chose pour d’autres mots comme « guerre civile » qui en principe désigne un affrontement militaire entre des armées d’un même pays mais qui maintenant chez les politiciens et journalistes désignent des troubles sociaux. Là par exemple, avec les événements du Capitole aux Etats unis, on entend les journalistes et politiciens parler de « guerre civile » et de tentative de « coup d’Etat », ce qui sur le strict plan sémantique est grotesque mais ça fait de l’audience, c’est vendeur.

      Bref, dans le débats publics, les mots sont détournés de leur sens originel …


    • yoananda2 7 janvier 12:53

      @maQiavel
      j’ai longtemps cherché comment qualifier la montée (selon moi ça monte) des tensions sociales en France (et ailleurs) (qui ne sont uniquement dues à la paupérisation, loin s’en faut car si je ne nie pas ce facteur, je ne réduit pas tout à ça comme beaucoup de marxistes) et de la problématique de la cohabitation avec l’islam d’une part, et l’explosion des forces entropiques diverses et avariées d’autre part (je ne vais pas faire la liste ici, mais je les classes en technologiques, démographiques, et culturelles les 3 étant en co-évolution).
      Il est vrai que pour l’instant, la violence armée, les morts par balles, reste relativement contenu. Ca ne veut pas dire que ça le restera d’une part, et ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’autres formes de violence qui se développent (explosion des suicides par exemple).

      J’ai aboutit à "guerre civile mondiale larvée" faute de mieux. Whitch parle de guerre moléculaire. La thématique raciale monte de plus en plus. Etc ...
      Pas facile de trouver les bons mots.
      D’ailleurs avant j’aurais parlé de "guerre (guerrila ?) civile mondiale raciale larvé", mais j’ai récemment changé d’avis. J’enlève le "racial" car il ne me convient plus, même si je ne renie pas cet aspect. C’est plus compliqué que je ne pensais.

      L’état dans l’état, pour le cas spécifiquement français, on y est pas, mais je reconnais que c’est une meilleure formulation de ce qui pourrait advenir que "partition" (qui selon moi pourrait aussi advenir mais dans un avenir plus lointain a supposer qu’on prolonge les tendances actuelles et selon moi elles vont se prolonger encore un bon moment)


  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 4 janvier 18:01

    Déjà, le titre et la couverture sont plaisants. 

      smiley

  • maQiavel maQiavel 4 janvier 19:03

    C’est marrant ago bleu. Lorsqu’on critique la droite (juste dans les commentaires, même pas dans des articles), on se retrouve face à des gens qui bondissent de leur chaise pour expliquer qu’en fait, la gauche et la droite n’existent plus et que ce clivage médiatique est une arnaque. Mais dès qu’il s’agit de critiquer la gauche et même de l’insulter ( il me semble que traiter un courant de « putain » est insultant mais je veux bien admettre que je fais fausse route) là plus personne. Etrange ce double standard.  smiley

    Mais peut être que je tire des conclusions hâtives et que des participants vont monter au créneau pour expliquer que Pierre Cassen raconte n’importe quoi parce que la gauche ça n’existe pas. Mais peut être aussi que cette histoire du clivage gauche droite qui n’existe pas fait partie d’une rhétorique qui consiste à empêcher toute formulation de critiques envers la droite, raison pour laquelle elle s’évanoui dans les limbes dès que c’est la gauche qui est ciblée. Mé nan voyons, je dois être parano ...  ;-)


    • Conférençovore Conférençovore 4 janvier 19:31

      @mecqu’allah

      "on se retrouve face à des gens qui bondissent de leur chaise pour expliquer qu’en fait, la gauche et la droite n’existent plus "

      Ce type se rend-t-il seulement compte que ses propos n’ont aucun sens ?

      "Mais peut être que je tire des conclusions hâtives et que des participants vont monter au créneau pour expliquer que Pierre Cassen raconte n’importe quoi  "

      A moins que tu ne débites juste des âneries. C’te cabotinage eco+. Tu le méprises le Cassen : c’est un identitaire ethno-diff, la lie de l’humanité selon tes 15 milles derniers post tocard.

      "il me semble que traiter un courant de « putain » est insultant"

      Etant objectivement une putain, là j’admets que cela te sembles insultant.

      Une fois de plus , un post qui n’a aucun sens même s’il a quand même son petit côté surréaliste, monochrome de Whiteman en mode "ça n’a pas de prix" comme dirait Légitimus dans les 3 frères qui est assez amusant.


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 19:55

      Oh mais c’est qu’il me suit à la trace notre conführer nazional smiley . Je n’ai lu ce troll de l’identitarisme acharné qu’en diagonale et il semble qu’il ait du mal à appréhender l’ironie de mon premier post mais comment lui en vouloir, je ne suis pas certain qu’on cultive le second degré dans la galaxie Suavelos et pourtant ça les aiderait à devenir véritablement « positifs et non dépressifs » comme ils prétendent l’être.  smiley 


    • sls0 sls0 4 janvier 20:45

      @maQiavel
      Il vaut mieux lire en diagonale, si on s’applique c’est assez incompréhensible. C’est une projection de ce qu’il a entre les deux oreilles, c’est assez chaotique.


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 20:55

      @sls0
      Boh, au moins il m’amuse, c’est déjà ça, on est lundi, la journée a été très longue, ses interventions divertissent.  smiley

       


    • Tchakpoum Tchakpoum 4 janvier 21:20

      @maQiavel

      Il semble qu’aujourd’hui l’idée vienne tout doucement, sur avox, d’un lent et lourd travail de déniaisement pour sls0 et sa gauche. Travail auquel je ne participerai parce-que car ça me dégoûte et ça m’horripile.

      Mais si c’est votre candidature que vous annoncez, il vous faudra attendre avec beaucoup de patience. Ce travail est impossible à mener pour plusieurs personnes à la fois.

      Ou alors vous allez finir par vous soutenir l’un et l’autre. Je vous souhaite en ce cas une belle histoire sentimentale.

      Sinon, si votre commentaire, (courageusement lancé à la volée, comme d’hab, pour ensuite gémir que personne ne vous comprend), était adressé à mon premier, relisez-le pour mieux comprendre le décalage avec le vôtre.

      Enfin, si ce n’est pas le cas, révisez le chapitre « homme de paille ». Ou « sophisme de l’épouvantail », qui sied mieux à votre langage. Vous trouverez ce chapitre dans la zététique youtubeuse que vous affectionnez tant.


    • maQiavel maQiavel 4 janvier 22:29

      @Tchakpoum

      Alors, pour ce qui est du déniaisement de la gauche, sachez que jamais je ne me suis réclamé de cette étiquette. Et si on fait le compte, depuis que je suis sur ce site, je crois avoir beaucoup plus critiqué la gauche que la droite ( en m’inspirant de Michéa notamment qui ne l’atomise comme personne à ma connaissance). D’ailleurs, j’ai déjà publié ici quelques articles critique sur la gauche alors que je ne l’ai jamais fait pour la droite. Donc si vous attendez ma candidature à ce sujet, vous arrivez 20 ans trop tard.

      Aujourd’hui, je n’ai plus rien à dire sur la gauche, j’ai déjà tout dit à ce sujet, je la considère comme moribonde, ce n’est plus qu’un zombie qui s’écroulera dès que son prestige symbolique s’évanouira des mémoires. Et c’est bien fait pour elle vu le pourrissement qu’elle a produit, ce n’est pas moi qui vais la pleurer. Cependant, je suis beaucoup plus préoccupé par une droite culturelle qui est dynamique et que j’ai identifié depuis plusieurs années comme étant la force sociétale de demain. C’est sa vigueur qui attire mon attention et c’est donc sur elle que j’axe désormais mes critiques car je la vois venir et le pourrissement social qu’elle produira risque d’être sans commune mesure.

      Sinon, vous arrivez à confondre gémissement et moquerie. Parce qu’apparemment vous prenez ma moquerie de Conférençovore qui était incapable de saisir mon ironie avec de soi-disant gémissements parce que personne ne me comprend. Vous faites fort. Avez-vous des hallucinations ? Entendez-vous des voix ? Vous ne devriez pas en avoir honte, nous avons une héroïne national qui était dans ce cas de figure, ça peut être flatteur.  smiley

      En tous cas, ça expliquerait beaucoup de choses, c’est peut être de là que vous est venue l’idée que mon commentaire avait un quelconque rapport avec le vôtre  smiley . Contredire des gens qui entendent des voix est inutile, je conclurai donc en vous répondant que vous avez raison.  smiley


    • Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 00:25

      @maQiavel

      Ah, des gens qui bondissent de leur chaise du message à 19.03 qui s’adresse à la cantonade (C’est marrant ago bleu. Lorsqu’on critique…), en fait, c’était ma moquerie de Conférençovore  ?

      Mais alors des gens c’est une seule personne.

      Ecrivez alors plutôt : Conférençovore qui bondit de sa chaise : ça évite les quiproquos et pataquès dans les échanges qui se croisent.

       

      Pour quelqu’un qui déteste les généralisations et essentialisations, commencez par les éviter vous-même.


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 00:37

      @Tchakpoum

      Hein ??? Diantre, vous devez avoir l’esprit malade, c’est pas possible autrement.  smiley

      Si je vois trois personnes se battre dans la rue et que je veux le raconter à une tierce personne, je dirai « J’ai vu des gens se battre dans la rue ». En quoi « des gens » serait une généralisation et une essentialisation puisque ça désigne spécifiquement ces trois personnes qui se battaient ?  smiley

      Mon premier commentaires parle des gens qui ont bondi de leur chaise lorsque j’ai critiqué la droite par le passé ( oui, oui c’est arrivé). Des gens désigne spécifiquement ces quelques personnes-là. Je n’ai pas besoin de citer leurs noms, ils se reconnaitront d’eux-mêmes s’ils me lisent. Pourquoi vous sentez vous visé ?  smiley

      Bref, vous avez raison.


    • Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 00:40

      @maQiavel

      Ouatchi ! Ok, ça vient, mais il faut les codes avec.


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 01:02

      @Tchakpoum

      Lorsqu’une personne écrit « Lorsqu’on critique la droite, on se retrouve face à des gens qui bondissent de leur chaise … », il me semble qu’elle veut dire ce que ça veut dire : des gens bondissent de leur chaise lorsque la droite est critiquée. smiley Cela dit, j’aurais pu vous faire un dessin à colorier de gens sautant de leur chaise si c’était trop compliqué. smiley


    • Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 01:48

      @maQiavel

      Oui, bon j’ai compris. Vous continuez à faire votre mariole en n’indiquant toujours pas de qui vous parlez. Cette fausseté qui fabrique tout le temps vos propos et qui vous fait glousser.
      Si c’est Zarara, ou Hieronymus, ils ont disparu du paysage. A quoi ça sert d’alimenter les échanges avec vos fantômes ?


    • Conférençovore Conférençovore 5 janvier 18:48

      "Cependant, je suis beaucoup plus préoccupé par une droite culturelle qui est dynamique et que j’ai identifié depuis plusieurs années comme étant la force sociétale de demain."



      En même temps ce n’est pas comme si tu l’avais écrit 14 000 fois en 2 ans. Enorme : le ptit chaton serait "préoccupé" par cette surpuissante "force sociétale" de la mort-qui-tue que serait cette "droite culturelle" (qui n’a accès à rien mais bon...). Cte niveau de malhonnêteté... cela devient à chaque fois plus grotesque. Le crétin y croit peut-être et c’est pour le coup sans doute le plus inquiétant.

      Les comptes YT, FB, Twitter et cie des mecs dits de droite (un compte qui montre de photos de cathédrales a été récemment jugé "suprématiste"... si si) se font tous shooter un par un depuis 3 ans et les boss des GAFAM sont tous à 100% antifas anti-droitards mais bon, selon mek’allah il existerait une sorte de force invisible quasi surnaturelle de droit. Tel Daoud Vincent, ils les a vu et il en est certain : c’est la "force sociétale de demain".


      Putain mais quel con. Il faut espérer que tous ses délires (des milliers de post quand même...) ne sont réellement qu’"ironie".


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 21:40

      @Tchakpoum

      D’abord vous vous sentez visé. Ensuite vous poursuivez en disant que vous ne comprenez pas et enfin vous citez les noms de ceux qui selon vous je désignais. Et je parie que si je vous réponds que je ne suis pas stupide au point de parler de gens qui ne sont plus là, vous allez embrayer sur autre chose. Je ne sais pas ce que vous ne comprenez pas dans « ils se reconnaitront d’eux-mêmes s’ils me lisent ». Et au fond, puisque ce n’est pas vous, en quoi cela vous concerne ?

      Mais soit, je vous l’ai déjà dit pour clore une fois pour toute : vous avez raison. Oui, mon premier post s’adressait au votre et en même temps à concon, et en même temps à Zarara et Hieronymus qui ne sont plus là, je suis extrêmement faux, je suis un niais et je gémis, je généralise et essentialise parce que je dis " des gens", toutes vous suppositions sont absolument vraies. Je vous donne la victoire. Que voulez-vous de plus ? 


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 21:53

      « En même temps ce n’est pas comme si tu l’avais écrit 14 000 fois en 2 ans  ».

      C’est qu’il a compté le bougre smiley . Il a vraiment le temps ? Il a pas une invasion de la Pologne à planifier ? smiley

      Ce qui est drôle avec notre conführer nazional, c’est qu’il reprend tous les poncifs droitards qui circulent sur les réseaux sociaux, on croirait presque qu’il fait exprès d’être une carricature sur pattes, c’est impressionnant. Là c’est le poncif de cette pauvre droite culturelle qui n’a accès à rien et qui est perpétuellement censurée, argh la pauvre, son tragique destin me fait penser à celui de Rémi sans famille.  smiley smiley 

      On est en plein dans la rhétorique de la pleurniche victimaire. Parce que ces droitards qui adorent dénoncer la pleurniche chez leurs ennemis sont des spécialistes lorsqu’il s’agit d’en user. Cette droite culturelle n’a tellement accès à rien qu’elle a des chroniqueurs, des éditorialistes, des commentateurs dans un grand nombre de grands médias et qu’ils ont quasiment fait une OPA sur les chaines d’infos continue, au point d’avoir modifié l’écosystème médiatique français. Elle n’a tellement accès à rien que son influence se fait sentir au plus haut niveau de l’Etat, que les membres du gouvernement se croient obligé de reprendre ses thématiques et ses mots et au point qu’une de ses égéries, en occurrence Marion Maréchal Le Pen, est invité par les conseillers du prince à des diners soi-disant secrets. Et en ces temps d’ouverture de la fenêtre d’Overton à vitesse grand V sous les coups de boutoir de cette droite, la propagande victimaire de ces droitards veut nous faire croire qu’elle n’est qu’une clocharde, une lamentable gueuse, la nouvelle damnée de la terre. Ah bah oui, après tout, un mec de droite a été censuré sur Twitter, ça le démontre. smiley

      J’ai juste envie de pleurer de rire face à ce type d’arguments et passer à autre chose mais bon, c’est aussi l’occasion de décrypter cette propagande, ici on a clairement affaire à une tactique qui consiste à instrumentaliser les faits divers qui vont dans le sens du présupposé de départ. Et pourtant, des faits divers de mecs dits de gauche qui se font censurer ne manquent pas non plus, il suffit de faire une brève recherche google pour tomber sur ces cas. Mais ça évidemment, il ne faut pas le prendre en compte le but étant de démontrer que les GAFAM sont 100% anti-droitards.

      Les mecs qui se font censurer sans aucun équivalent en France, ce sont ceux qui tiennent des propos critiques (voir plus) sur les juifs et la shoah, comme Soral, Ryssen, Dieudonné, Reynouard etc. Et ça, les droitards anti-islams qui pullulent dans les médias se gardent bien de le faire, au contraire, ils ont tendance à accuser leurs ennemis d’antisémitisme pour leur faire subir le même sort, pour eux tous les coups sont permis pour faire taire leurs ennemis, la liberté d’expression ce n’est pas trop leur truc. 

      Sur la force de frappe médiatique de cette droite culturelle, il y’a des dossiers bien remplis constitués par Acrimed notamment, nous ne sommes plus au début des années 2000 où la gauche culturo mondaine était hégémonique. Mais bon, comme je le disais, ce qui est bien, c’est que notre conführer nazional a le mérite d’être distrayant après une longue journée. smiley


    • Tchakpoum Tchakpoum 5 janvier 22:01

      @maQiavel

      « Lorsqu’on critique la droite, on se retrouve face à des gens qui bondissent de leur chaise … »

      Si vous relisez mon premier mon tout premier commentaire, le 4 janvier 16:36, il critique la droite.
      Mais vous vous adressiez à "ago bleu", sans préciser.
      Je n’ai pas vu d’autres commentaires que le mien qui critiquait la droite sur ce fil (celui de agent ananas est sorti après cet échange avec vous).
      Je voulais comprendre si cela m’était adressé. Le temps de débroussailler vos allusions flottantes, vous m’avez laissé comprendre que ce n’était pas pour moi.

      Du coup, j’ai compris que les gens qui bondissent de leur chaise, devant lesquels on se retrouve face (en tout cas au moins vous), ça sort de votre imagination. Parce qu’ il n’y a pas eu cette réaction sur tout le fil des échanges après mon commentaire contre la droite.

      Voilà, c’est clair pour moi.


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 22:16

      @Tchakpoum
      Exactement. Ca sort tout droit de mon imagination. Tout est en effet très clair. 
      Je vous souhaite une excellente fin de soirée.  smiley


    • yoananda2 5 janvier 22:35

      @maQiavel

      Mais soit, je vous l’ai déjà dit pour clore une fois pour toute : vous avez raison.

      Pourquoi tu dis des choses fausses ? Oui bon, je sais pourquoi... mais toi ? le sais-tu ? vraiment ? je veux dire, au fond de toi ...


    • joelim joelim 5 janvier 23:34

      @yoananda2
      "Du coup, j’ai compris que les gens qui bondissent de leur chaise, devant lesquels on se retrouve face (en tout cas au moins vous), ça sort de votre imagination. Parce qu’ il n’y a pas eu cette réaction sur tout le fil des échanges après mon commentaire contre la droite."

      Les gauchistes vivent dans un univers de jeu vidéo où ils ont le beau rôle. Ils ont -80% en racisme et donc peuvent l’être sans se sentir coupable (cf france inter sur zemmour), -70% en chouinage donc peuvent chouiner sans honte pour le moindre courant d’air, etc., etc. smiley


    • joelim joelim 5 janvier 23:35

      Pardon, mon message d’adresse à @Tchakpoum


    • maQiavel maQiavel 5 janvier 23:55

      @yoananda2

      Il ne faut pas avoir fait polytechnique pour comprendre que je lui donne raison pour clore l’échange, je l’ai dit explicitement. C’est ce que je fais lorsque je suis face à une personne qui me semble vouloir avoir raison à tout prix et use de mauvaise foi. Je dis qu’elle a raison comme ça c’est fini. 


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 00:01

      @joelim
      Sauf que moi je ne suis pas un gauchiste. Je suis un supra gauchiste. C’est à dire le stade supérieur de la gauchiasserie mentale. Chez les dégénérés de mon espèce, c’est -160% en racisme et -140% en chouinage, je double tous les scores. Mais ce n’est pas encore le stade terminal qui est le méga gauchisme. Là les scores triples, et les meilleurs se rapprochent du zéro absolu, c’est une sacrée performance. Ce n’est plus une question de jeux vidéos, là on entre en plein pied dans le manga animé. Je travaille à l’atteindre mais comme je ne suis pas très brillant, je galère ...  smiley


    • Guepe maçonne Guepe maçonne 6 janvier 00:25

      @maQiavel

      Ton reve est à portée de mains.

      Tu n’as qu’à prendre ta carte chez générations avec Kebab Hamon. Tu pourras enfin devenir la plus parfaite des gauchiasses , te goinfrer de kebabs et couscous en pensant lutter contre le racisme systémique,dénoncer la transphobie des personnes qui menstruent, et pourquoi pas meme , devenir un ayatollah lorsque la République islamique adviendra par votre faute.

      Lorsque la gauchiasse et les bobos perdront ce pays, je te conseille de te cacher loin , les tribunaux populaires donneront un grand prix à ta laine smiley


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 00:50

      @Guepe maçonne

      Sauf qu’il y’a trop de Terfs chez Hamon. Y’en a une qui a osé dire que les lesbiennes n’aiment toujours pas les pénis. Heureusement, une trans l’a recadré en lui répondant qu’elle a une bite et que sa meuf aussi et qu’elle adore la bite. Et tu sais ce que la Terf a osé répondre ? Que ce sont simplement deux hommes gays qui aiment porter des jupes.

      ( Mode ironique off) Ce n’est pas chez Hamon je crois mais l’anecdote est véridique  smiley  ( mode ironique on)

      Oui, je sais que pour vous, il n’y a pas d’autres solutions que la trique pour les dégénérés de mon espèce, vous fantasmez de revitaliser la Nation contre la dégénérescence de notre époque en pleine dérive des valeurs. Mais on se battra. Et on vaincra.  smiley


    • Conférençovore Conférençovore 6 janvier 11:39

      @maQiavel
      "C’est qu’il a compté le bougre  . Il a vraiment le temps ?"

      J’ai fait un prix de gros. C’est peut-être 5 000 ou 10 000 mais c’est vrai que cela change tout.

      "Il a pas une invasion de la Pologne à planifier ? "

      Le gourdiflot se rend-il seulement compte qu’avec ses petites blagues débiles, il se calque très exactement sur la rhétorique victimaire des BHL et cie ? 

      " Cette droite culturelle n’a tellement accès à rien qu’elle a des chroniqueurs, des éditorialistes, des commentateurs dans un grand nombre de grands médias et qu’ils ont quasiment fait une OPA sur les chaines d’infos continue, au point d’avoir modifié l’écosystème médiatique français."

      Rien que ça... Mais il est vrai que comme chacun sait, il existe un équivalent droitard à un média subventionné full gauchiasse comme France Inter dans le giron de Radio (anti-)France. 
      Ah c’est horrible... il y a 4 droitards et demi à la tévé, des débats enfin un peu équilibrés sur le fascisme vert, l’Europe, la question migratoire avec qq intervenants qui ont enfin le droit de citer (enfin quelque uns...). Il est vrai que Vauclin a même été reçu une fois chez Hanouna (avec toute l’équipe sur le dos) donc oui, il est rationnel de parler d’OPA... mais quelle truffe... smiley 

      https://www.youtube.com/watch?v=csXfm6cC5do


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 15:16

      Notre conführer nazional joue encore au petit jeu des anecdotes censé démontrer quelque chose. Eh bien, jouons y. Ah ben oui, comme on le sait tous France inter c’est full gauchiasse ( voir l’article au point « le trou noir du pluralisme politique »). Un peu comme Cnews, un média méga gauchiste évidemment, il est la propriété du groupe canal qui appartient à Vincent Bolloré, un de ces milliardaires d’Etat que la République sait si bien fabriquer ( donc dont la fortune dépend directement ou indirectement de l’État et de nos impôts, les subventions ont bon dos ). Le groupe canal est tellement gauchiste que son directeur des antennes est monté au créneau pour défendre les propos d’Éric Zemmour pendant que Sebastien Thoen se fait virer après avoir parodier une émission du groupe. Ah ces bienpensants gauchistes qui contrôlent tout et qui persécutent ces droitards en pleine déshérence sociale, les pauvres victimes muselées par la censure politiquement correcte. smiley smiley

      En effet, une OPA, rien que ça, des parts conséquentes du segment de marché médiatique ont été accaparé par cette droite depuis plusieurs années au point de modifier l’écosystème médiatique, ce qui a d’ailleurs sauté aux yeux après l’assassinat de Samuel Paty.


  • matounet matounet 5 janvier 08:32

    heu, vous parlez de Mélenchon sans doute ?


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 5 janvier 18:03

    300876 visites 2 mai. 2015 | 169 réactions | Mao-Tsé-Toung

    °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

    300876 visites

    (excusez du peu !)

    Cachez moi ce sein que je ne saurais voir : le Tartuffe de Molière !

    NO COMMENT

    CQFD²


  • joelim joelim 5 janvier 23:27

    La vache ! On est bien en Gaulle.
    Le village gaulois dans l’album "La zizanie". smiley

    Moi ce que je vois c’est que les idéologies c’est de la m****,
    et que l’idéologie de gauche est la plus intolérante et fouteuse de m****.
    En tout cas ici. Dans le monde politique c’est le néolibéralisme certes mais il faut bien voir que c’est une idéologie sœur basée sur le non-frontièrisme et le colonialisme.


  • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 janvier 01:18

    Je veux bien que l’on vienne se défouler en tchatchant à qui mieux mieux ! Maintenant le pb est que ça attire tous les cinglés de Ago.tv ; à commencer par les forcenés comme le GOGOlito & son compère CON...............alias,alias,alias qui en plus de "possédés" pratiquent l’inversion accusatoire systématique, toujours sans vergogne, avec une mauvaise foi ans pareille, signe des plus grands escrocs...

    Mention spéciale en la circonstance pour leurs compères YOYO²...onfada à la tchatche versatile de langue de pute, et à sa compagne la Guepe aussi pute & conne que lui

    CQFD²


  • micnet micnet 6 janvier 17:54

    JOURNAL DE BORD DES AGORAVOXIENS DU 06/01/2021

    En ce début d’année plus que troublée où règne la médiocrité intellectuelle ambiante, il est plus que temps de donner la parole à d’authentiques penseurs dissidents afin que la raison triomphe de l’obscurantisme islamiste.

    Merci à nos agoravoxiens de nous apporter leur éclairage vivifiant : que la lumière soit !


    Super cochon : .........FAUX !...........

    Qaspard Delanuit : Qu’est-ce qui est faux, petit porcinet ? 

    Super cochon  : Tout est faux !! Cet article est faux, Pierre Cassen est un type faux, l’auteur de cet article est faux, la preuve : Mao Zedong est mort depuis longtemps ! Mais moi on ne me nique pas comme ça, j’ai plus de flair dans mon groin que tous les porcs réunis n’ont de neurones ! On nous ment !! Si ça se trouve, mon existence elle-même est fausse et peut-être que je me mens aussi à moi-même ! Mais je ne céderai pas à la paranoïa comme d’autres.

    Zardoz  : T’as raison le goret, on est envahi de gauchiasses qui nous pourrissent nos fils de discussion en essayant de bougnouliser les esprits : contrairement à nous, y sont incapables de supporter la contradiction et ne peuvent s’empêcher d’insulter leurs contradicteurs, ces sales enculés. Avec des enflures pareilles qui savent pas te respecter, pas 36 solutions : on signale leurs articles et leurs posts à la modé et basta ! Pas vrai Zozo ? Pas vrai le Jacouille ?

    conferençovore : Ce fourbe de Mecqu’Allah croit que je vais bondir de ma chaise percée en lisant ses commentaires de dhimmi ! Ce sale bougn...euh ce sale jihadiste ne recule devant aucune manipulation afin de faire passer ses contradicteurs pour de vilains racistes identitaires, voire hitlériens ! Cette fripouille cherche à nous faire passer pour des paranos finis tout ça parce qu’on a vu clair depuis le début dans son jeu, car chacun sait qu’il est fiché S et protégé par ce gouvernement qui lèche les babouches d’ Erdogan. Je vais finir par en parler à Frère SidiQiqi, naaardinomouuuuk !

    Yoananda2 : @ MaQiavel : bon alors en clair, dis moi ce qu’on a le droit de critiquer ? Parce qu’à te lire, quoi qu’on dise, on est un nazi (je ne vois pas ce qu’il y a de mal à ça mais passons...) Même Boris Le Lay qui est pourtant un type super-modéré, pour ne pas dire une couille molle (la preuve, il se revendique chrétien, lol) est un raciste à tes yeux ! Allez arrête ton baratin et avoue : tu détestes les blancs ! Faut pas me la jouer à l’envers à moi, épicétou !

    MaQiavel :  @ Yoananda2 : Tu ne vas pas faire comme Concon notre führer nazional quand même ? C’est pourtant clair : il n’y aucun sens à critiquer l’islam qui n’existe pas en tant que tel hors de tout contexte géopolitique, ni les musulmans qui n’existent pas non plus sauf à vouloir essentialiser les individus en général ce qui est un non-sens , et à essentialiser, de fait, tous les êtres humains en sachant que le concept même "d’êtres humains" ne veut rien dire. Bref, cette discussion n’a aucun sens et je préfère en rester là en te disant que tu as raison, concon a raison et même Super-Cochon a raison, ne soyons pas sectaire ! Moi je préfère passer à autre chose.

    Bubu12 : Même si cela n’a rien à voir avec le sujet de ce fil, je me dois d’intervenir pour redire que Didier Raoult est un charlatan et que l’HCQ est inefficace ce qui a été prouvé maintes et maintes fois ! Il y a tout de même des priorités à rappeler afin qu’on ne devienne pas monomaniaque sur agoravox.

    Hijack : @Bubu12 : En tout cas, Raoult est moins charlatan que Michel Onfray qui est nul de chez nul...voilà...

    Sls0 : C’est toujours un moment marrant de lire les commentaires d’agoravox et de voir tous ces gens capables de s’étriper pour des détails sans importance. Moi qui n’ai plus la TV depuis le 17 mars 1987 à 10h01 et 30s, j’avoue que ça m’a aidé à prendre de la hauteur et à ne plus chercher la petite bête.

    Mao-Tsé-Toung : Et bien c’est encore la foire à celui qui tchatche le plus ici ! Même si je reconnais avoir un QI bien plus important que tout le monde, c’est quand même désolant de constater le nombre de trolls et de cons qui s’expriment. Mais ne dit-on pas qu’ils osent tout et que c’est même à ça qu’on les reconnaît ? Je tiens quand même à signaler ceci : mon article en est maintenant à plus de 10 milliards de vues, excusez du peu ! CQFD.

    Gronigo : Bonjour, j’habite dans les Vosges et je suis nouveau ici ! Si jamais Norman bates passe dans le coin, peut-il me dire qui est le commentateur "Pegase" et pourquoi l’appelle-t-il constamment par mon nom ? J’aimerais bien comprendre. Merci et bonne année à tous smiley



    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 6 janvier 18:39

      300900 visites 2 mai. 2015 | 169 réactions | Mao-Tsé-Toung  

      CE SOIR
      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @micnet
      "plus de 10 milliards de vues"
      Vous galéjez ou quoi ?

      300900 visites

       : reconnaissez -que à part les trolls & les escrocs on peut admettre que ce c’est pas mal du tout ! C’est quand même le Record Absolu d’Ago.tv !

      Q : qui dit mieux ?
      R : c’est comme pour mon QI : Personne, pardi ! Ok ?

      La galéjade est un art secret réservé aux vrais marseillais !

      CQFD

      Nonobstant : merci beaucoup pour cette contribution exceptionnelle


    • Gollum Gollum 6 janvier 18:50

      @micnet

      C’est malin vous avez réveillé le vieux en sursaut ! smiley

      Il est reparti dans ses délires de QI à 160 MINI...


    • maQiavel maQiavel 6 janvier 19:15

      @micnet


      Vous êtes un grossier personnage d’une méchanceté innommable.

      Du fait de vos persécutions incessantes à mon encontre, je quitte définitivement le site, vous pouvez vous réjouir de m’avoir épinglé sur votre tableau de chasse. 

      PS : Allahu akbar, l’islamo gauchisme vaincra smiley


    • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 7 janvier 01:31

      @micnet

       smiley Vous avez oublié les espaces et les innombrables petits points de Super cochon grâce auxquels il tente compulsivement de donner une sorte d’épaisseur visuelle à la nullité vertigineuse de son propos. Et vous lui prêtez des élégances littéraires à fonds perdus puisqu’il ne vous les rendra pas. Mais bon, il ne faut pas s’acharner sur la bête. 


    • Mao-Tsé-Toung Mao-Tsé-Toung 8 janvier 00:47

      300937 visites 2 mai. 2015 | 169 réactions | Mao-Tsé-Toung CE SOIR

      °°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°
      @micnet
      "je tiens quand même à signaler ceci : mon :article en est maintenant à plus de 10 milliards de vues, excusez du peu ! "

      Vous n’êtes même pas conscient de l’énormité cognitive de votre propos, digne des plus malotrus qui trainent par ici :

      vos "10 milliards de vues" pourraient convenir pour ricaner sur un gus qui aurait exagéré -tant soit peu— le nombre de ses "visites" !

      votre stratégie de malotru (suivant un biais très connu) dévoilée :
      1/
      Vous discréditez/dénigrez sous un prétendu prétexte d’exagération infinie de ma part (alors qu’il y en a, en fait, aucune : voir ci-dessus)
      2/
      ... ça vous permet, sans vergogne, de fêter votre succès avec vos potes blaireaux (des malotrus qui trainent sur Ago.tv)

      (comportement typiquement Kali-Yuguesque dont vous n’êtes même pas conscient

       : c’est grave !)  

      CQFD


Réagir