mardi 14 janvier - par mat-hac

Pédocriminalité : seuls 0,3% des agresseurs sont condamnés

Dans l'Hexagone, peu de mineurs victimes de violences sexuelles arrivent à faire condamner leurs agresseurs. Anna Ravix a rencontré des enfants et leurs parents lors de stages qui les aident à se reconstruire.



4 réactions


  • quijote 14 janvier 16:20

    Je ne dirai qu’une chose : vive nos amis les francs-maçons !

    Hein ? Pourquoi ? Comme ça...


  • sls0 sls0 15 janvier 17:21

    L’Insee j’y vais assez souvent. Il sont très pudiques sur le sujet. Il suffit de taper pédophilie dans le moteur de recherche ça retourne zéro résultat.

    Je viens de passer deux heures avec différents mots clés pour trouver la référence donnée dans le reportage.

    J’en ai listé 1443, j’arrête. Je ne dis pas que la source n’existe pas mais j’ai de gros doutes.

    Sur ce sujet il faut aller coté ministère de l’intérieur.

    Le seul chiffre que j’ai trouvé au niveau agression sexuelle c’est 17000 pour les 10-25 ans.

    Je suppose que Mat Hac va trouver les sources, c’est lui qui a écrit le titre et c’est à lui de contrôler ses sources. Un titre putaclic il vaut mieux qu’il soit bien sourcé.

    Kombini news cabure aux gros annonceurs, il faut que ce soit vendeur. Par contre pas dire du mal des conditions de travail au stade de France pour cause de coca cola.

    Cela dit à part les chiffres faux, le reste du reportage est bon avec ses exemples et témoignages concrets.

    l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée est au plus près du problème et c’est aussi eux qui pointent le plus les disfonctionnements, je ferai plus confiance en leurs chiffres et analyses.


  • totof totof 16 janvier 00:24

    Le problème est que la punition des bourreaux n’empêchera pas la pédophilie. Il faut se demander ce qui génère ce type de comportement dans l’ordre sexuel actuel. Mais là, à notre époque, il n’y a plus de pensée quand il s’agit de s’attaquer aux causes. Donc, la pédophilie va perdurer.

    Ce raisonnement n’est bien sûr pas valable quand il s’agit de débusquer des réseaux organisés. Mais là encore, si j’ai bien compris, la justice fait preuve d’un étrange silence... Peut-être parce que ça touche en particulier toutes les notabilités locales de France et de Navarre.


  • panpan panpan 20 janvier 12:45

    Eut un temps et sous d’autres latitudes, il y avait ’’ la corvée de bois ",

    je pense que c’est le meilleur remède dès que l’on connait un des ces sacs à merde.

    Un solution radicale qui doit s’appliquer à toutes les couches sociales anonymement.


Réagir