samedi 4 mai - par mat-hac

Pavé lancé par un policier le 1er mai : « On peut le comprendre, mais on ne peut pas l’admettre »

Alexandre Langlois, secrétaire général du syndicat policier VIGI, revient sur la vidéo d'un policier lançant un pavé en direction des manifestants le 1er mai à Paris. Selon lui, ce geste peut s'expliquer, mais c'est avant tout la hiérarchie au sein des forces de l'ordre qui doit être sanctionnée.



6 réactions


  • sls0 sls0 5 mai 00:15

    1A dans le dos, c’est un CRS, on ne pourra pas sortir l’excuse du manque de formation. Il est formé à la manif.


  • Vraidrapo 5 mai 10:21
    mais on ne peut pas l’admettre »

    Ca dépend du seuil administrativement admissible :

    une balle de LBD lancée à 300 km/h <-> 10 kJ

    un pavé de 4 kg à 30 km/h <-> 14 kJ


  • Scalpa Scalpa 5 mai 20:49

    Il n’y a qu’un flicaillou pour comprendre un flicaillou.


  • thierry3468 6 mai 09:22

    Ce ne sont plus des forces de l’ordre mais du désordre ,du chaos.


  • louis 6 mai 13:51

    La police responsable est une chose, mais elle ne fait qu’ obéir a une hiérarchie qui elle même dépend d’un gouvernement qui a pour commandant en chef Mr MACRON qui est le seul responsable de ce chaos du fait de son mépris envers la France des gilets jaunes et de ses sympathisants, qui eux ne demande qu’une chose pouvoir vivre dignement de leur travail sans être obligés de demander la charité a ceux qui les exploitent .


Réagir