mardi 5 février - par Celine

Monique, retraitée, tente de vivre avec 727 euros de pension par mois : "Une fois que j’ai tout payé il me reste 20 euros"

Monique est retraitée. À 65 ans, avec sa pension de 727 euros, elle vit dans une précarité qu’elle n’imaginait pas. Elle nous explique en longueur pourquoi elle va défiler dans les rues de Dijon jeudi 31 janvier pour défendre son pouvoir d’achat. 

Monique Pinte a 65 ans. Cela fait quatre ans maintenant qu’elle tente de vivre avec 727 euros par mois de retraite et qu’elle espère une aide de l’État.

Monique a commencé à travailler à l’âge de 16 ans. Elle a connu l’usine, elle a fait a des ménages pour élever ses cinq enfants avant de devenir agent d’accueil. Aujourd’hui elle vit seule dans une précarité difficile à assumer.

Ce jeudi 31 janvier, elle défilera dans les rues de Dijon pour son pouvoir d’achat et pour faire entendre sa voix.

Concrètement, chaque mois, vous avez une idée de la somme que vous avez pour vous ? Vraiment que pour vous ?

Monique Pinte : Que pour moi ? Je dirai rien. Rien. Une fois que j’ai tout payé, il me reste quoi ? Je vais dire 20 euros. C’est pour ça que je suis à découvert à la banque.

Cette situation, vous la vivez depuis quand ?

Depuis que je suis en retraite.

Avant, je travaillais. Je gagnais un peu plus que ça quand même. 320 euros de plus. Je ne vais pas dire que je vivais comme tout le monde. Mais je vivais, quoi. Je pouvais sortir, j’allais au cinéma, je faisais des petits week-ends avec mon fils. C’était bien.

Là maintenant, je ne peux plus rien faire. Je ne fais rien. Je vivote comme on dit. Je ne fais pas d’écart, je ne fais pas de trucs comme ça. C’est soit je paye mes dettes, soit je sors, soit je me paye des loisirs.

Mais bon, je me dis qu’il vaut mieux que je paye mon loyer, ce que je dois payer. Tant pis pour ce qu’il reste à la fin du mois. Je me débrouille. Je ne mange pas beaucoup. Et puis, j’ai mes enfants de temps en temps qui m’aident.

Quand vous me dites « je ne mange pas beaucoup », ça vous arrive de vous priver ?

Oui. Deux jours, je n’ai pas mangé. Je ne l’ai pas dit à mes enfants.

C’est quelque chose qui arrive régulièrement ?

Là, ça va mieux. Il y a mes enfants qui m’aident un peu. Mais il y a un moment où pendant deux jours, je n’ai pas appelé ça manger.

Je me faisais un café, je trempais du pain. Mes enfants vont le savoir. Ils ne le savaient pas.

Vous le vivez comme un échec ?

Oui, beaucoup. Beaucoup, beaucoup. Quelques fois, je me dis qu’est-ce que je fais sur cette Terre ? Pourquoi je suis arrivée là ?

De vivre comme ça. Je n’aurais jamais pensé ça. Arriver à 65 ans puis vivre ce que je vis ? Non. C’est très difficile.

Quand vous regardez tout ce parcours que vous vivez au quotidien depuis quatre ans, vous vous dites qu’il y avait des choses à faire pour que ce ne soit pas comme ça ?

Oui, je pense. Enfin, je ne sais pas comment expliquer ça. Ils devraient augmenter les retraites un peu quand même. Ça fait quatre ans qu’elles n’ont pas été augmentées. Puis le peu qu’elles augmentent… En janvier, elles ont augmenté de 0,3 %.

Qu’est-ce que c’est 0,3 % ? Mon fils a calculé. Ça fait une baguette de plus par mois. C’est honteux quoi, c’est honteux.

On a travaillé. On a cotisé. On mérite d’avoir ce qu’on a cotisé.

France3-regions



39 réactions


  • barbarello 5 février 12:48

    Courage Monique  smiley 

    N’oubliez pas de vous rassurer en pensant à la grandeur de la république, toujours pensez y ,

    pensez que les moquettes et le vaisselier de l’Elysée sont à présents neufs et c’est important, 

    que les cantines et garde robes avantagés sur le dos des Français, celles du parlement et des ministères et des hautes autorités et des conseils de ceci ou de cela, et des comités a b c d ... y z, et de tous leurs à côtés consanguins et collusoires, sont pleines à craquer, 

    car les "élites" cooptées qui y squattent sur le dos des Français en les méprisant le valent bien ! 


    • barbarello 5 février 13:39

      @barbarello

      Superbe commentaire, les idiots utiles les castrés et les larbins pleinement conscients de leur rôle le qualifieraient de poujadiste,
      mais je les emmerde   smiley  smiley 


  • Qamarad Qamarad 5 février 13:59

    Pendant ce temps, dividendes record dans les grands groupes et des dizaines de milliards de CICE perdus. Courage Monique. On va pas lâcher le combat et le rehaussement des petites retraites sera toujours un des éléments moteurs de notre lutte.


    • wendigo wendigo 6 février 05:56

      @Qamarad

       Sauf votre respect, vous dites une connerie grosse comme vous ! les milliards de CICE ne sont pas perdu, puisqu’ils sont les dividendes ! (la seule manière d’ailleurs qu’ont trouvés les zélites pour toucher un petit quelque chose en plus de leurs rapines)


    • Jean Keim Jean Keim 6 février 09:25

      @Qamarad

      Il faut beaucoup de pauvres pour faire un riche, il y a bien un ruissèlement de la richesse. Le


    • Qamarad Qamarad 6 février 19:34

      @wendigo

      Quand je dis perdus, cela sous entend perdus des caisses de l’État. Pourquoi venir polémiquer pour de la merde cher ami ? smiley


  • Cévennevive 5 février 15:24

    Bonjour Monique,

    Je suis privilégiée puisque ma retraite se monte à 825 euros... Mais aussi parce que ne n’ai pas de loyer à payer, je vis dans la vieille maison de ma famille et je peux cueillir pissenlits, poireaux sauvages, fraises des bois, châtaignes, bois mort, etc.

    Il n’empêche, je viens de faire réparer mon toit car il y avait des gouttières et j’ai donné ce matin 880 euros au maçon, et mon impôt foncier se monte à environ 700 euros par an. Voilà deux mois de ma retraite qui sautent d’un coup...

    Bon, nous n’allons pas nous pleurer dessus. Nous sommes fières (mais parfois très en colère bien sûr !)

    Je vous embrasse.


    • Belenos Belenos 5 février 18:16

      @Cévennevive

      "et je peux cueillir pissenlits, poireaux sauvages, fraises des bois, châtaignes, bois mort, etc."

      Et voilà encore une perte sèche pour les actionnaires qui se lèvent tôt le matin pour aller consulter les prévisions boursières du jour !! Comment voulez-vous que la richesse ruisselle des ultra-riches vers les ménages modestes si vous privez de leurs revenus les grands contributeurs de l’économie, hein ?! Un projet de loi est heureusement en cours de rédaction qui prévoit de faire payer une taxe champêtre forfaitaire préventive à tous les rats des champs en gilet jaune comme vous qui profitent du système en prélevant honteusement pissenlits, poireaux sauvages, fraises des bois, châtaignes, bois mort, etc., au lieu d’aller, comme tout bon consommateur, acheter une saine alimentation industrielle dans une grande surface honnêtement gérée et donnant en plus à tous ses employés une dignité par le travail. 


  • cassini 5 février 16:02

    Augmenter les petites pensions ? Vous n’y songez pas. Ces ....... de propriétaires très vire récupéreraient la différence. 

    Ce n’est pas une blague, en plus ! 


  • Hijack ... Hijack ... 5 février 16:17

    Ces 20 € qui te restent ... faudrait peut-être songer à les rendre, ma p’tite dame.  :((

    .

    Blague à part, ça fait mal d’entendre ce genre de témoignages ... pour elle et pour ses proches. Incroyable que dans un pays comme la France que de tels cas existent ... et ce n’est évidemment pas le pire.

    Mais que Mme se rassure, elle a bcp de dignité ... que des très aisés ne pourront jamais s’acheter.


    • louis 5 février 21:11

      @Hijack ...
      vous avez raison , sur " mon rond point " je n’ai pas entendu une personne se plaindre de ses problèmes financiers et personne ne te demande cent balles , mais a regarder leur visage je peux me rendre compte qu’ils ne connaissent pas le grand soir sur le plan financier , mais entre eux la solidarité leur fait reprendre du poil de la bête .


  • hase hase 5 février 16:31

    Monique n’a pas droit à L’ ASPA ? Aux aides aux logement ? Pas de pension de réversion non plus ? C’est étonnant


    • Hijack ... Hijack ... 5 février 18:32

      @hase

      Je viens de voir ce qu’est l’Aspa ... effectivement, il semble qu’elle y a droit compte tenu de ses revenus.
      C’est marrant, en France ... il y a plein de trucs sociaux mais bcp les ignorent. Normalement ... si elle a droit à l’Aspa, ce devrait être sa caisse de retraite qui devrait l’étudier pour elle.


    • hase hase 5 février 21:59

      @Hijack ...
      Il faut faire une demande ; les dossiers sont sur le net prêts à être imprimés !
      Parce que, avec une aide au logement, pas d’impôts,assurances minimum ( sûrement sans voiture) je comprends mal comment il lui reste vingt euros, et encore, en mangeant peu et mal !


    • Hijack ... Hijack ... 6 février 16:25

      @hase

      Il y a bcp de gens en France qui n’ont pas le culot ou le courage (ou manque de courage) d’aller quémander. Il y a bcp de mères de familles avec enfants, se privant de tout, mangeant presque pas ... et dehors, même les enfants, font semblant de ne manquer de rien ... c’est ce que j’appelle la dignité. Je me souviens avoir dans une émission ... une mère, qui se contentait comme dans la vidéo, de tremper du pain sec dans du café une fois par jour afin de pouvoir faire un petit plat de pâtes à l’eau à ses petits, que ces derniers ... les jours de grande fête, se contentaient d’une bonne omelette. Ce qui m’avait plu : aucun des enfants ne se plaignait, n’exigeait rien, avaient même l’air heureux. C’était en province bien sûr ... et des familles comme ça, il y en a pas mal ... d’où les G.J.
      .
      Pour les imprimés sur Internet, oui pour les gens de la ville ... mais je doute qu’une vieille dame isolée (même son entourage proche) soient à même de comprendre que l’on peut télécharger un document à compléter. Tu n’as qu’à voir aux impôts, quand les employés disent aux contribuables d’aller sur leur compte des impôts sur Gouv.fr ... ça les désespérait encore plus. J’ai même vu qu’ils avaient installé des Pc dans les centres des imôts afin que ceux qui n’ont pas d’ordi de pouvoir se connecter à leur propre compte ... le problème, c’est que pour bcp, internet, c’est pire que l’inconnu.
      .
      Donc quelque soit l’allocation d’aide, ou même normale ... pour certaines catégories de personnes ... il faut que l’administration leur vienne en aide.


  • med58 5 février 20:44

    Je comprend pas. Le minimum vieillesse est de 868€. Elle doit avoir un complémentent sur sa retraite.


    • Belenos Belenos 5 février 21:09

      @med58
      Oui, de 141 euros, donc. Peut-être qu’elle ne le sait pas ? 


    • Cévennevive 6 février 09:20

      @Belenos, Hase, Hijack, Med58, bonjour,

      Une chose que vous ignorez, et que l’on ne vous dira pas, c’est que les sommes versées par l’ASPA sont récupérables sur la succession de la personne qui les a touchées. De plus, elles sont susceptibles d’être récupérées sur les enfants si leur situation est suffisamment pourvue.

      Apparemment Monique n’est pas propriétaire, mais elle sait cela et ne veut pas obérer la situation financière de ses enfants.

      Dans mon village, il y a deux ou trois maisons, récupérées par l’Etat, dont le ou la propriétaire, sans descendance, a bénéficié de l’ASPA. Ces vieilles maisons croulent car elles sont vieilles et n’ont pas d’acquéreurs.

      Comprenez-vous pourquoi les modestes retraités suffisamment avisés, ne "quémandent" pas l’ASPA ?


    • Hijack ... Hijack ... 6 février 16:31

      @Cévennevive

      Bonjour. Merci pour l’info, que je ne pouvais pas deviner, tellement elle est inhumaine.
      Même le verbe "obérer" ... j’ai dû consulter le dico pour comprendre, que j’avais oublié.
      La France est un pays très social ... mais fait l’inverse administrativement.
      Mais ... si la dame dont on parle a des enfants quelque peu aisés, ils devront aider leur mère ou grand mère.


    • hase hase 6 février 20:10

      @Cévennevive
      Il y a une somme de 39000euros qu’on ne peut prendre ; l’État récupère sa mise sur la différence entre le prix de la maison et ces 39OOO euros.
      L’ASPA n’est récupérable ( sauf ces 39000 euros) que sur la succession ; dans le cas de Monique, même si elle était propriétaire, elle ne toucherait que cent quarante euros et quelques, il lui faudrait vivre vieille pour dépasser le plancher !.


    • Belenos Belenos 7 février 00:05

      @Cévennevive
      En effet, je comprends. Pour être complet et faire la part des choses concernant d’autres aides, cet article est utile. 
      https://www.humanite.fr/aides-sociales-sont-elles-recuperees-sur-la-succession-ou-pas-619689


  • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 5 février 22:26

    Concernant les aides sociales, il y a les tricheurs et les magouilleurs, .. mais hélas beaucoup de personnes qui ignorent qu’elles peuvent toucher de aides,des milliards d’euros ne sont pas distribués :Ici. Autres résultats Google :Ici.

    Merde avec les moyens modernes de l’informatique, il n’y a pas quelques gus qui sont capables de virer ce pognon aux ayant droits !

    @+ P@py


  • Scalpa Scalpa 5 février 22:26

    Aux âmes bien nées (dans ce merveilleux pays qui s’appelle la france sans sous) la précarité n"attend point le nombre des années.


  • Djam Djam 5 février 22:41

    Mais où sont les assos qui, il y peu de temps encore, battaient les boulevards ici et là pour aider, loger, faire manger des vagues de migrants ? Se bouger le cul pour aider les autochtones que certains appellent du bout des lèvres les "gaulais qui clopent et roulent en diésel", ça leur salirait les mains ??


    • microf 6 février 11:36

      @Djam

      Vous avez raison dans ce vous dites dans votre commentaire, mais les Associations qui aident les migrants ne peuvent pas aider les Gaulois parceque celá n´est pas dans leurs statuts.                                      Vous savez chaque Association se constitue et se fixe un but écrit dans ses statuts.

      Je vous suggererai alors mon très cher @Djam de créer une Association pour aider ces Gaulois qui sont dans la précarité.
      Créer une telle Association n´est pas difficile, vous réunissez quelques personnes 5 au plus, opter pour le nom de votre Association, par exemple " Association de l´Aide aux Gaulois en état de précarité ", faites enregistrer á la Préfecture, un Numéro de téléphone oú on peut vous joindre, et le tour est joué.                      Les Gaulois en état de précarité téléphoneront á ce Numéro, expliqueront leurs problèmes, et vous leur donnerez les conseils oú aller pour recevoir ceci ou celá.


    • hase hase 6 février 20:11

      @Djam
      La caravane de LFI fait ce travail !


    • Joe Callagan Joe Callagan 8 février 09:17

      @hase

      Tu veux dire qu’ils continuent de favoriser les clandés, c’est bien ça ? Ou bien se sentent ils désormais obligés de prendre le train en marche (en se pinçant le nez) et d’agir en faveur de ces gros beaufs consanguins racistes avinés de la France profonde ?


    • hase hase 8 février 15:42

      @Joe Callagan
      Je ne sais pas à quoi rime votre intervention, la caravane FI circule depuis plusieurs années pour informer les gens de leurs droits, et leur expliquer l’intérêt qu’ils auraient à voter. Il n’y a pas d’obligation contrôlée à voter FI !!

       smiley

      Le mauvais esprit contribue à la mauvaise vie que nous avons tous aujourd’hui.


  • Djam Djam 5 février 22:42

    Les "gaulois" bien sûr !!


  • keiser 6 février 09:52

    L’ASPA n’est remboursable que si la personne a un actif successoral.

    Et même dans ce cas, on peut faire une donation avant le décès pour y échapper.

    Normalement, elle devrait aussi avoir l’allocation logement au maxi, dans les 250 €.

    Je connais des personnes avec très peu de points et ils touchent tous le minimum, soit un peu moins de 900 €.

    Je ne comprends pas que sa retraite soit si basse.

    Il faut qu’elle voit les gens qui sont en charge de l’aider.


  • Jean Keim Jean Keim 6 février 10:02

    Pour sortir de cette situation il n’y a pas d’autre solution que la solidarité, c’est-à-dire la collaboration, l’entraide, le partage, cela ne signifie pas uniquement que ceux qui n’ont pas assez doivent ”vivre aux crochets de ceux qui ont plus", mais que chacun doit avoir un travail et une rémunération décente, ce que ne permet pas la monnaie et l’économie dans leur logique de fonctionnement actuelle.

    Chacun doit avoir des droits mais également des devoirs.

    Le partage doit inclure le partage du travail et le partage de ce qu’il produit, le travail doit être un service rendu à la communauté humaine, toute activité ayant pour but de "faire de l’argent" doit disparaître, le mode de fonctionnement de la monnaie facilite la corruption, elle ne doit pas pouvoir être thésaurisé, accaparée, détournée, spéculée, la monnaie ne doit plus rapporter des intérêts, cette pratique doit être considérée comme une déviance, il est évident que régulièrement la monnaie (les espèces, l’argent) non dépensée et détenue doit être détruite.

    Dans une telle situation, il ne doit pas y avoir d’oubliés, de laissés-pour-compte, néanmoins le parasite, le planqué, la sinécure seront impossibles et de toute façon une position moralement intenable.


    • microf 6 février 11:43

      @Jean Keim

      Très bon commentaire.

      " mais que chacun doit avoir un travail et une rémunération décente," entièrement  d´accord avec vous. 

      Prière visionner ce lien.

      Gilets Jaunes point de vue d’Afrique par Tatsinda Bertrandhttps://youtu.be/O7E8oJ_BUJ0

    • Jean Keim Jean Keim 6 février 13:50

      @microf

      Il n’y a que notre gouvernement pour croire à ce qu’il fait, merci pour me lien, la vision que peuvent avoir les autres pays sur la France sera toujours plus lucide que celle aliénée quasiment psychotique de nos dirigeants.


  • Reiki 6 février 13:51

    Solidarité, entre aide ... À quoi cela servirait, l etat chercher surtout à vider les poches des gens. Je m attend plutôt à se que les société s effondre. Pas plus de 30ans et pas par manque de solidarité... C est le seul moyen de reveille une tranche toujours plus grande de la population. En Europe et dans le monde de les faires descendre de leur tour d ivoire.

    Si la société ne permet plus de protéger l identité et la famille, il ne sert plus à rien. Les familles s effondré, les moeurs sont individuels. Une retraite sur le principe d avoir plus de 2 enfants et malgré cette contrainte... les gens préférés la compagnie des animaux. ? Alors chacun fais se que il lui plaît !? Conclusion Pour avoir un avenir faut-il avoir un cadre qui le permet.


  • Reiki 6 février 15:33

    Il y a un moment où l aide social se transforme en contrainte de société et perd complètement sont sens morale. À quoi cela servirait qu on vive plus vieux s il n y a personne a qui transmettre. Et plus drôle qui payera ? Les Marchés ? Nous sommes obliger de faire venir d autres populations ... Si en plus la retraite ne suffit plus pour vivre aujourd’hui... vous croyez réellement que cela sera mieux dans 10ans , avec la mentalité actuelle ?

    https://youtu.be/b-RkamaM4as


  • microf 7 février 12:04

    Être en France, avoir travaillée, avoir cotisée jusqu´á la retraite, et ne pas souvent avoir á manger pendant deux jours une fois á la retraite, c´est brutal, c´est un système barbare.

    Il faudrait envoyer cette vidéo au Président francais et aux politiciens francais toutes tendances confondues. 


  • LeNul 7 février 16:03

    Je touche aussi 906 euros, je connais un peu..


Réagir