mardi 26 novembre - par Zorba

Laurent Alexandre face à Éric Zemmour : "Il faut accepter la mutation démographique et éviter les semeurs de guerre civile"

Eric Zemmour VS Laurent Alexandre sur l'IA, l'euthanasie, la démocratie (Face à l'info, 25/11/2019).

Dans la foulée de son débat sur CNews, Laurent Alexandre a posté ce message sur Twitter : "Nous avons accepté ce basculement, il faut aujourd’hui l’assumer ! Ne refusons pas le réel. Nous ne faisons plus de bébés, les églises se vident et l’immigration reste dynamique. Il faut donc accepter la mutation démographique et éviter les semeurs de guerre civile."

Le débat :



46 réactions


  • sls0 sls0 26 novembre 18:50

    Encore sur Zemmour, on s’en fout de ce que pense Zemmour, il sert les intérêts de l’oligarchie et les siens. 

    A l’auteur : qui vous paie pour mettre aussi souvent Zemmour sur la table ?


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 00:35

      @sls0
      Avez-vous écouté ce débat et avez-vous quelque chose à dire à ce sujet ? Oui ? Non ? Parce ce qu’on se fout aussi de ce que pense le pseudonyme sls0 à propos de Zemmour si le pseudonyme sls0 n’a que ça à dire. 


    • mat-hac mat-hac 27 novembre 07:40

      @Laconicus
      Pas besoin de regarder les débats avec Zemmour, la présentation montre l’essentiel, sachant qu’il faut à la fois proposer de le regarder tout en essayant de comprendre où il veut en venir, sachant que c’est dans la présentation.


    • sls0 sls0 27 novembre 13:47

      @Laconicus
      Je n’ai pas lu tout les discours de Goebbels pour me faire une idée, c’est assez regaine.
      Même traitement pour Zemmour.


    • Super Cochon 27 novembre 15:19

      @Laconicus
      .
      Exact ! .......... il y a les soumis , et les résistants ! ........ et l’islamo-collabo hypocrite sls0 n’habite certainement pas dans une Cité islamisée gangréné par la racaille-mahométane . Il est juste dans le concept et la théorie sophistique ! ......... il défend les immigrés , mais refuse de vivre avec !


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 22:06

      @Super Cochon
      "Je n’ai pas lu tout les discours de Goebbels pour me faire une idée, c’est assez regaine. Même traitement pour Zemmour."

      Et voilà un point Godwin atteint à la première réplique !! Bravo ! On l’applaudit bien fort. 


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 23:10

      C’est bien sûr sls0 qui a gagné le point Godwin (ma citation est mal introduite, on croirait que je cite Super Cochon) 


  • Mollah Homard 26 novembre 20:49

    La guerre civile ? Mais cher monsieur c’est en acceptent ce basculement qu’elle se produira !

    Les élites renvoient sans cesse la faute a ceux qui dénoncent la réalité alors que c est la réalité qui est faiseuse de trouble


  • Ozi Ozi 26 novembre 21:10

    AH !!... Toute la farce des oligarques possédant les médias mensonges comme Cnews encore une fois exposés en direct live !

    On a donc deux intervenants, qui tous deux ont naturellement participé à la convention de la droite présidé par la fifille Lepen (souvenir souvenir), tous deux sont des créations médiatiques, tous deux sont des imposteurs identifiés dans leur domaine de référence, et il y aurait un débat ???  smiley

    Si l’on fait fit de l’imposture avérée des deux personnages alors :

    A quand un débat Mélenchon/Corbière sur Cnews ?

    A quand un débat Macron/Castaner sur Cnews ?

    A quand un débat Lepen/ Lepen sur Cnews ?

     smiley


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 00:38

      @Ozi
      "tous deux sont des imposteurs identifiés dans leur domaine de référence"

      Imposteurs identifiés par qui ?  smiley Par le chef du bureau des impostures Ozi ?


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 00:45

      @Ozi

      "A quand un débat Mélenchon/Corbière sur Cnews ?

      A quand un débat Macron/Castaner sur Cnews ?

      A quand un débat Lepen/ Lepen sur Cnews ?"


      Quand ils seront capables de parler en public pour autre autre que pour faire la pêche aux électeurs. 


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 01:49

        smiley Oups, ratée, elle est partie trop vite, celle-là ! 

      Quand ils seront capables de parler en public dans une autre intention que celle de faire la pêche aux électeurs. 


    • Ozi Ozi 27 novembre 12:02

      @Laconicus  : Imposteurs identifiés par qui ?
      Par ceux qui se sont un minimum intéressés aux personnages.
      Pour Laurent Alexandre se sont naturellement les universitaires et scientifiques, généticiens, biologistes, philosophes, sociologues, historiens, ect, qui le clarifient clairement d’imposteur !
      Laurent Alexandre est présenté par les médias comme un expert en intelligence artificielle, ce qu’il n’est absolument pas, il n’a jamais publié dans une revue savante du domaine, ne travaille pas comme informaticien dans le département de R&D en IA d’une entreprise de haute technologie, ect..
      C’est simplement un urologue invité depuis des années dans d’innombrables médias pour diffuser un message néo-eugéniste (les femmes intelligentes ne font pas assez d’enfants et les imbéciles en font trop, l’intelligence a une cause génétique, les pauvres sont bêtes, etc..) ce qui a provoqué la colère des généticiens..
      De nombreux universitaires ont d’ailleurs signé une tribune dénonçant l’imposture du personnage ----> https://medium.com/@philippe.huneman/luniversit%C3%A9-ne-doit-pas-laisser-entrer-les-imposteurs-63c6a8e5322b
      L’enquête du cite arrêt sur image avait bien cerné ce personnage ----> https://www.arretsurimages.net/articles/laurent-alexandre-chirurgien-businessman-et-troll
      Lui tout comme zemmour sont des créations des médias mensonges..


    • Laconicus Laconicus 27 novembre 12:48

      @Ozi

      C’est recevable pour Laurent Alexandre, il a en plus un côté un peu secoué, même s’il se contrôle mieux depuis quelques temps (ou prend moins de stimulants).  smiley 

      Mais Zemmour un imposteur, heu... je ne vois pas. Il faut trouver une autre insulte pour lui, celle-ci ne colle pas. 


    • CoolDude 27 novembre 13:04

      @Laconicus

      Mais Zemmour un imposteur, heu... je ne vois pas.

      Ce n’est pas faux...
      Un journaliste politique qui fait de la politique, à l’heure actuelle, ça ne choque plus personne.

      Moi je pense que son temps de parole devrait être décompter !


    • albert123 28 novembre 07:10

      @CoolDude

      son temps de parole devrait être décompter !

      il a de la marge face aux gauchiasseies qu’on se bouffe à la tv depuis 40 ans


  • Lucy Lucy 26 novembre 22:15

    Zemmour a raison de s’étonner du discours de l’urologue fondateur su site Doctissimo. Il est resté très discret sur son « capitalisme de la connaissance » pour happy few qui écrasera ces masses grandissantes d’abrutis de gilets jaunes, les « inutiles ». Il annonce la poule aux œufs d’or du XXIe, si si : le neuro-enhancement pour augmenter le cerveau des gens les moins favorisés. On comprend mieux pourquoi ses frères de loge lui ont demandé de se calmer sur Cnews. Ok pour parler d’euthanasie, c’est pratiquement adopté, mais évoquer le transhumanisme cérébral risquerait de connecter quelques synapses dans le populo. Qui va piano va benissimo.

    Doc Alexandre regrette par ailleurs que la Fronce mise depuis des lustres sur des QI négatifs en important en masse des immigrés du continent africain (les congoïdes en particulier) plutôt que d’investir sur l’IA. Une remarque pleine de bon sens, n’est-il pas ? Il valide donc la réalité du grand remplacement qui implique l’effondrement de la fronce lorsque les allogènes et leur descendance seront majoritaires. Je pense que sous une dhimmitude de façade, doc Alexandre voit avec bienveillance la remigration de plusieurs millions de personnes, avec bien entendu les congoïdes en premier. Hamdoulilah.  smiley


    • Conférençovore 27 novembre 09:22

      @Lucy Je ne crois pas qu’il en soit à ce stade. Les gens comme lui basculeront dans la perspective réémigrationiste quand ils seront, eux, en danger physique et immédiat.

      Tant que cela concerne le populo autochtone, ils s’en foutent. Tant que l’autochtone est le seul à se manger les chances, tout va bien. C’est une logique de classe mêlée parfois à une logique de caste. Par exemple, le magyar Darközy avait parlé de "défi du métissage" mais il allait de soi dans son esprit que celle-ci ne concernait pas sa caste d’appartenance : l’un de ses fils à épousé l’héritière de Darty, lui-même s’est accouplé à une autre marrane, son ex s’est re-maquée avec un élu, etc.

      Il est entendu, dans cette sphère édomophobe que le cosmopolitisme s’applique à tous sauf à eux.


    • Conférençovore 27 novembre 10:41

      Pardon... misédomique est plus appropriée. Comme Villiers, je suis favorable à l’ouverture de la cage aux phobes.


    • Conférençovore 27 novembre 10:41

      Approprié


    • Lucy Lucy 27 novembre 14:33

      @Conférençovore

      J’ai revisionné le débat, il est vrai qu’Alexandre dit un peu tout et son contraire si on les compare à son discours d’évangéliste du transhumanisme ou sa promotion de la carte du QI des africains. Tu as peut-être raison sur la question de la remigration, je vais sans doute un peu vite en besogne en projetant mes propres fantasmes smiley Après tout, il est probable qu’il voit dans l’islam l’idéologie parfaite pour asservir les masses débiles, mais lorsque je lis le résumé ci-dessous, je m’interroge franchement sur le bonhomme et la logique de classe. 

      Dès le début des années 2010, les romans de science-fiction écrits par Laurent Alexandre comportaient, selon Gaïa Lassaube, un discours raciste outrancier, dans lequel les Chinois n’apparaissaient que sous le qualificatif de « bridés », les Latino-américains de « petits bruns qui se reproduisent comme des lapins », les Noirs de « nègres », de « bamboulas » et de « primitifs à l’arme blanche », et les Indiens comme « mangeant de la merde à même le sol. Ces raclures vivaient à quinze dans des cabanes en carton et vomissaient la science. Ils se torchaient avec les mains mais ne croyaient pas aux bienfaits de la génétique ». L’Afrique y est décrite comme « un gigantesque clapier à lapins, dirigé par des terroristes et des escrocs », tandis qu’un personnage affirme que « Les humains à faible QI sont statistiquement moins tolérants que les autres. Toutes nos études sur les populations musulmanes d’Afrique du Nord le prouvent ». Le narrateur considère l’essentiel de l’humanité non-occidentale comme une « faune métèque qui s’autorégule par la criminalité », et même l’Europe (d’où est originaire un héros, américain) est décrite par son goût pour la « philosophie, l’oisiveté, l’égalitarisme castrateur, le marxisme » et sa bourgeoisie « pétrie de remords et débordante de culpabilité postcoloniale »

      C’est dingue ce que l’on peut véhiculer comme idées dans un roman SF smiley Bah, je ressortirais presque la thèse de la remigration non avouée assistée par l’IA. Le Doc ne pense pas que les abrutis de gilets jaunes soient les seuls boulets, il y a aussi l’importation massive de QI 70 et la religion la plus intellectuellement régressive que même l’éducation ne pourra pas régler. Il imagine des neuro-cultivateurs pour remplacer les profs impuissants confrontés à la nullité cérébrale d’élèves de plus en plus nombreux, un constat que je fais moi-même depuis 20 ans.


    • Conférençovore 28 novembre 01:07

      @Lucy Sur la nullité des élèves, il faut bien lire les études PISA. En gros, il y a bien une baisse de performance moyenne en France (notamment en maths) mais quand on regarde dans le detail, on s’aperçoit que globalement les élèves moyens-bons, bons et très bons, se maintiennent. En revanche, les mauvais sont de plus en plus mauvais. Même en abaissant le niveau d’exigence, les très mauvais (les 70-80... suffit de regarder es classements des pires lycées, les résultats à un bac qui est pourtant quasiment donné) augmentent en nombre depuis plusieurs décennies.

      Ce constat a été fait, y compris par des types comme Luc Ferry. Laurent Alexandre l’a nécessairement également fait mais il s’accroche à sa position sociale et économique : s’il allait un peu trop loin, il aurait des soucis avec le conseil de l’ordre, perdrait sa position médiatique, etc. Je pense que c’est ce qui explique son discours confus et contradictoire. Le fait qu’il en passe par le roman (la fiction étant le seul canal de liberté d’expression à peu près encore utilisable) ne fait que confirmer qu’il a bien compris ce qui se tramait...


    • sls0 sls0 26 novembre 23:59

      @ezechiel
      Et ezechiel devrait prendre ses médicaments.
      Employer des majuscules ce n’est pas loin de l’injurieu. Prenez vos médicaments.


    • ezechiel ezechiel 27 novembre 00:13

      @sls0 "Et ezechiel devrait prendre ses médicaments.
      Employer des majuscules ce n’est pas loin de l’injurieu. Prenez vos médicaments."

      Où est votre argumentation là-dedans ? Un vide sidéral qui démontre une ignorance crasse.
      Oui, j’ai le droit d’écrire en majuscule une phrase courte, comme un slogan.
      Non, ce n’est pas injurieux.
      Si vous venez commenter ici juste pour afficher votre mépris des riverains de Agoravox, passez votre chemin s’il vous plaît.


    • pegase pegase 27 novembre 14:50

      @ezechiel

      Il est en effet un peu craignos avec ses discours sur le transhumanisme, l’homme augmenté, l’intelligence artificielle ... il parquerait tout les gueux dans des camps s’il le pouvait, c’est un malade ce type !

      Je parie qu’il ne passe qu’aux caisses automatiques quand il fait ses courses smiley


  • ken_le_sous-vivant ken_le_sous-vivant 27 novembre 06:37

    Deux merdes innommables au service de l’argent et de la guerre de tous contre tous...

    Si je les avais en face de moi, que je puisse leur frotter les oreilles... Ca ne changerai pas grand chose mais ça me ferai un bien fou...


    • julien58 julien58 27 novembre 07:16

      @ken_le_sous-vivant

      Ce ne sont pas eux à qui il faut s’en prendre, doucement l’héritier du hokuto de cuisine !


  • Jean Robin contre Fantômette Jean Robin contre Fantômette 27 novembre 08:42

    La dhimmitude assumée chez Laurent Alexandre. Il a des accointances avec Alain Soral, celui-là ?


  • Conférençovore 27 novembre 08:59

    La guerre a toujours un lien avec la sémantique et l’histoire humaine est une série de remplacements démographiques, depuis celui de Néandertal par Sapiens en Europe jusqu’à aujourd’hui.

    L. Alexandre fait partie de ces gens qui ont compris qu’on ne pouvait plus faire comme si de rien n’était. Donc il admet un "basculement", le terme typique des lâches individus surtout soucieux de se préserver socialement. Non, les honnêtes gens parlent de "remplacement" (même l’ONU le fait...) parce que c’est ce qui se passe : même si les nouveaux arrivants n’ont pas, au niveau individuel (au niveau collectif, s’agissant de l’islam, les choses sont bien plus claires : le but de l’islam est de s’imposer, d’islamiser et donc de combattre pour soumettre les autres), cette conscience de remplacer, c’est concrètement le cas.

    L. A. nous dit "ça va se passer, il ne sert à rien de s’émouvoir de cela, c’est inéluctable et le faire c’est participer à la guerre civile, la hâter, etc". Donc en gros, il ne faudrait rien dire ou faire, juste se laisser remplacer ou a minima devenir minoritaires sur la terre de nos ancêtres, celle que nous avons fait telle qu’elle est, abandonner les paysages que nous avons façonné, tout laisser aux nouveaux occupants sans broncher.

    Évidemment tout cela est faux. Les Français qui étaient en Algérie depuis 130 ans ont du quitter ce pays en quelques semaines. Rien n’est inéluctable. Par contre, il y a des constances : partout où l’islam est minoritaire, il tente de percer, d’imprégner la société, d’abord en douceur. Dès que le rapport démographique devient favorable, on constate une expansion dans la sphère publique et une prise de pouvoir dans le politique (par exemple le Liban). Et là on constate aussi et SYSTÉMATIQUEMENT que les droits des minorités reculent et enfin que ces minorités sont épurées, pas nécessairement de manière violente même si c’est aussi une possibilité (les Arméniens de Turquie en savent quelque chose... entre autres) mais concrètement, elles disparaissent. Les Kosovars serbes orthodoxes ont du laisser la place aux Albanais musulmans... un exemple parmi tant d’autres.

    L.A. est un soumis avant l’heure. Il nous présente une France islamisée de demain comme un fait acquis alors que rien n’est plus faux. Notre pays ne sera jamais une République islamique.

    Autre élément notable : L.A. sait qu’il y a des différences considérables entre intelligences moyenne des populations (en gros de 15 -Maghreb, M-O, Asie centrale - à 30-35 points - Af noire) et que d’un strict point de vue scientifique, cette différence est avérée (d’ailleurs il veut faire effacer la carte qui fâche de wikipedia). Peut-être pourrons-nous demain mettre 30 points de plus à ces gens, mais même en admettant que ce soit possible, cela ne changerait rien à l’ethnocide de basse intensité qui se déroule en ce moment même et depuis une cinquantaine d’années.

    Les personnes qui acceptent cette effroyable perspective, comme L.A., Onfray, Asselineau et cie sont des lâches. Ceux qui organisent cette invasion sont des traîtres et eux... ces collbos, qu’ils soient nationaux-islamiques, islamo-gauchistes, de simples opportunistes mus par le profit immédiat ou encore des messianistes qui souhaitent notre destruction, devront un jour répondre de leurs actes.


  • Earthnet Earthnet 27 novembre 10:57

    Ceux qui se fixent sur l’Islam ne voient pas que l’Africanisation est LE problème car de mon point de vue, c’est la suite logique de l’Américanisation de l’Europe. 


    • Conférençovore 27 novembre 11:12

      @Earthnet C’est un faux dilemme, une opposition stérile entre migranto-sceptiques et islamo-critiques. L’islamisation est une conséquence de l’africanisation mais il n’empêche que les deux sont problématiques.

      L’américanisation n’a pas de lien avec les problématiques pré-citées : il n’y a pas d’invasion migratoire américaine en Europe (à part le cas espagnol avec des pays d’Amérique du sud, et encore... pas dans les proportions que connaît la France). C’est une colonisation strictement culturelle, qui est préoccupante, certes, mais en rien comparable avec une autre qui est démographique ET culturelle, en un mot : ethnique.

      A moins que tu ne veuilles dire qu’à l’instar des EUA, nous subissons une cosmopolitisme forcé, une évolution démographique et culturelle voulue par les élites américaines (un point de vue un peu complotiste à la Asselineau)... mais là encore... ce sont les élites européennes comprador qui organisent cette submersion. Des acteurs comme Soros y participent activement mais ce ne sont pas eux les principaux responsables.


    • Mahler 27 novembre 11:41

      @Conférençovore
      Disons que la mentalité américaine est cosmopolite, multiculturelle et multiraciale, et bien que ce soit globalement les élites européennes qui participent à cela, elles sont, à l’instar de bien des peuples européens, totalement américanisées dans leur monde de pensée. L’américanisme est un post modernisme où l’individu et son peuple sont réduits à n’être plus que de vulgaires consommateurs hédonistes et jouisseurs ayant une mentalité "cool" et tolérante :"je jouis sans entrave et les autres ont le droit d’en profiter", de ce fait ayant passé ce capte anthropologique, il n’est guère étonnant que l’individu lambda en ait de plus en plus rien à faire de son identité ontologique, biologique et raciale. 

      Les Etats Unis sont une Nation récente sans culture ancienne ni culture aristocratique, c’est une nation crée par la bourgeoisie et autres individus peu recommandables. Le territoire conquis possédait en plus une immense quantité de ressource permettant d’avoir rapidement un Capitalisme "pur" et puissant. Comme la mentalité américaine est purement capitaliste elle devient bien plus rapidement décadente(pas étonnant que le postmodernisme et toute la théorie de la déconstruction naquirent dans les facultés américaines), car l’essentiel de ce mode de production et la réduction de tout en marchandise et de destruction des cultures et des peuples pour que tout se transforme en rouage de son fonctionnement. Pas étonnant que en important l’américanisme on y importe les effets les plus délétères du Capitalisme. Si on prend en plus de ça les films ou séries américaines récentes énormément consommées par les jeunes, l’aspect multiraciale et le féminisme bourgeois sont devenus des valeurs prédominantes où l’homme blanc hétérosexuel est souvent un gros abrutis soumis, soit intelligent mais c’est le méchant, soit il est tout gentil mais là c’est juste l’homme blanc car il est gay. Inutile de dire que c’est un vecteur culturel puissant pour faire passer la pilule du mode de vie postmoderne.


    • Earthnet Earthnet 27 novembre 11:41

      @Conférençovore

      "A moins que tu ne veuilles dire qu’à l’instar des EUA, nous subissons une cosmopolitisme forcé, une évolution démographique et culturelle voulue par les élites américaines (un point de vue un peu complotiste à la Asselineau)"

      Exactement. Désolé si je me suis mal exprimé. Ce que je voulais dire c’est qu’on impose à l’Europe le modèle sociétal US. Et c’est fait par des élites "Atlantistes" qui le sont de façon consciente et parfois inconsciente quasi toutes. 

      Un Mélanchon par exemple via sa vision internationaliste est un atlantiste sur le plan sociétal. 


    • Conférençovore 27 novembre 13:08

      @Mahler "sans culture ancienne ni culture aristocratique"

      Elle s’est tout de même développée au travers des WASP et du lobby juif.

      "pas étonnant que le postmodernisme et toute la théorie de la déconstruction naquirent dans les facultés américaines"

      En réalité la théorie de la déconstruction vient... de chez nous : Deleuze, Derrida, Foucault, Sartre qui a placé l’existence au-dessus de l’essence, etc. Ça ne nous revient dans la tronche que par un effet boomerang.

      Mais je suis assez en phase avec ton propos.


    • Conférençovore 27 novembre 13:26

      @Earthnet Pas de soucis. C’est ce que j’avais compris en deuxième lecture.

      De mon point de vue, un type comme Mélenchon (qu’il m’arrive de lire... il écrit à peu près correctement et a une formation politique et intellectuelle certaine, même s’il est aux antipodes de mes idées), de par son parcours de vie comme sa profession de politicien, est effectivement un atlantiste mais surtout un méditerranéiste, haineux à un point difficilement imaginable des Européens. Comme tout trotskyste, il rejette toute forme de transcendance ou simplement de filiation (comme toutes les lous naturelles) mais... malgré toutes ses tares de déraciné névrosé, il n’est pas un ennemi mais plutôt un adversaire idéologique, soit un ennemi secondaire.

      Et même si cette ordure me considère comme l’archétype du Français à abattre en priorité, je ne vois en lui qu’un petit fonctionnaire ayant gravi les échelons du républicanisme par l’entremise de la technostructure. C’est un paltoquet d’ibère rouge pied-noirisé venu, avec son arrogance de pièce rapportée, nous expliquer en quels hommes nouveaux devrions-nous muter. Bref, il ne sera jamais des nôtres... et il le sait et c’est cela qui le rend méchant comme une teigne mais pas très dangereux.


  • Hijack ... Hijack ... 27 novembre 14:52

    Les 2 disent n’importe quoi !

    L’un abuse de mensonges en tous genres ... l’autre en fausse science.

    Évidemment, chacun d’eux peut avoir raison sur des banalités ... mais jamais dans leurs conclusions.


  • Hieronymus Hieronymus 27 novembre 20:59

    Laurent Alexandre qui se pose en pragmatique, en tout cas c’est l’impression qu’il veut donner, ne l’est absolument pas

    ce type n’a ni conviction, ni idéologie politique, il prétend "croire" en la science bien que cette expression soit un oxymore

    en fait sa motivation est avant tout d’ordre narcissique, le type est très imbu de lui même et convaincu d’être d’une intelligence supérieure (ce qui reste à voir), son obsession est de pouvoir prouver en permanence qu’il est à la pointe de la modernité, qu’il est grâce à la sacro-sainte science, en avance sur son temps et ses contemporains, il y a chez lui qq chose de mécanique et de desséché, assez inhumain, servi en même temps par un orgueil démeusuré

    bref un pseudo-intellectuel rigide et dogmatique, un type dangereux


    • Laconicus Laconicus 28 novembre 07:45

      @Hieronymus
      "il y a chez lui qq chose de mécanique et de desséché, assez inhumain, servi en même temps par un orgueil démesuré."

      Il est clair qu’il a un côté androïde. Il me rappelle ce personnage : http://www.allocine.fr/diaporamas/cinema/diaporama-18664104/

      Même si depuis quelques temps il se contrôle mieux, sans doute à cause "d’un retour sur image" négatif dont il a pris conscience. Ce qui s’exprime à travers lui essaie de paraître plus "humain". 


    • pegase pegase 28 novembre 08:58

      @Laconicus
      -
      L’avantage c’est qu’il ne peut pas se faire engrosser par le monstre smiley

      c’est quand même bien morbide et dégueulasse ces films de SF, du silicone bave de monstre partout, ça colle, ça poisse, beurk ... 


    • pegase pegase 28 novembre 09:09

      @Hieronymus
      -
      J’ai un peu suivi ses théories sur l’IA, il rêve debout ce mec, dans la réalité la seule avancée technologique dans l’industrie de ces dernières années, ce n’est pas l’IA, ce sont les imprimantes métal 3D qui permettent d’imprimer de l’acier, même de l’inox 316L, même du Titane TA6V ... des pièces complexes impossibles à usiner ou très difficilement usinables ...

      J’ai fait imprimer des pièces en acier par une boite bretonne, la finition, la précision, c’est juste incroyable smiley

      et l’autre se croit malin avec son IA ...


  • Djam Djam 27 novembre 21:16

    Il faut fermer le son et observer ce Laurent Alexandre... et là, on capte dans son visage une expression assez inquiétante dans son regard. Cet homme est un fanatique total. Quand on écoute la totalité de l’échange, on perçoit effectivement sans aucune difficulté que cet homme lute en lui-même entre deux tendances : l’une qui correspond bien à son regard de fou et l’autre qui essaie bon an mal an d’apparaître modéré. Il dit en effet tout et son contraire... cet homme est psychotiquement perturbé, à l’évidence.


    • julien58 julien58 28 novembre 07:35

      @Djam

      Psychologie à deux balles ; vous nous enverrez une photo pour qu’on puisse voir votre "regard de fou" à vous !


    • Laconicus Laconicus 28 novembre 07:52

      @Djam
      Je comprends ce que vous voulez dire. Ce n’est pas rationnel, mais je ressens la même chose que vous. La première idée qui m’est venue est que c’est le genre de gars qui pourrait fort bien prendre ou avoir pris à un moment de sa vie des produits pour devenir intellectuellement plus performant, des substances qui l’auraient un peu détraqué à un niveau profond. C’est une explication un peu "fantastique", mais elle convient bien à ce personnage faustien. 


Réagir